NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Je est un autre ...

 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> RÉALITÉ DE L'ASTRAL -> Spiritualité
Previous topic :: Next topic  
Author Message
LaPiNPiSKoPaT
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 16 Jun 2009
Posts: 108
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 19/02/2014 03:28:05
"Je est un autre"

Le "Je" se construit grâce à nos expériences, notre vécu, nos ressentis ... par les pressions sociales qui nous forcent à individualiser, à cristalliser et à exprimer une forme bien définie de notre psyché; mais aussi par un besoin d'être reconnu par l'autre, d'être identifié, de le laisser nous saisir, nous aborder.

Mais cela est le "je" de surface, une conscience superflue, sélective, centripète, qui tient trop compte de ses contours, de ses traits. Traits qui délimitent, ou traits qui définissent (et simplifient) son rapport au monde.
"J'aime ceci mais je n'aime pas cela", ce qui nous dispense d'aller piocher dans le cela pour nous contenter de ceci.

Mais "on ne peut observer l'immensité du ciel à travers le filtre d'une paille."

Le "je" véritable est libéré de toutes ces frontières. Il me semble être pareil à une caméra, une caméra dénuée de teintes particulière, dénuée de filtres qui influencent (et limitent) sa perception. Une caméra qui observe, une caméra qui ne mentalise pas, une caméra qui ne cherche pas à voir ce qu'elle veut voir, mais une caméra qui voit tout simplement les choses telles qu'elles sont, sans les projections, flashbacks, ellipses habituelles.
Cette caméra n'a pas de nom, cette caméra n'a pas de passé, elle est libre et sa focale est centrée sur l'instant présent, sur l'observation et l'attention à tout ce qui lui est extérieur. Cette caméra est le "Je" pur, le "Je" dépouillé de tout ce qui entrave son champ de vision.

"(le) Je (de surface) est un autre", c'est la chose à se rappeler pour pouvoir à nouveau s'extraire du bourbier de la vie quotidienne, des conventions et des limites, du (non-)sens commun et du convenu, de ce qui nous happe et nous fait oublier la racine. C'est la clé de notre individualité (créativité) et le véritable catharsis de notre conscience. C'est se rappeler à tout moment que l'on peut sortir de tout cela pour pouvoir à nouveau observer d'une vue imprenable, avec un recul magistral sur l'extérieur. Rien n'a de prise sur le vrai "Je". C'est le Soi des psychanalystes, le Purusha hindou, le Hara oriental, l'état de Conscience-témoin, l'Or des alchimistes ...

N'hésitez pas à réagir.

A bientôt Razz


Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 19/02/2014 03:28:05
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 19/02/2014 04:33:43
Salut

L'essence ou la surface, question de vibration, question de conscience et question de perception !

La véritable perception est centré sur l'essence, et non sur la surface qui délimite le contour des formes et des croyance !

Le mieux est de suivre le liens qui traite de ce propos dans ma signature ci-bas.

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
LaPiNPiSKoPaT
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 16 Jun 2009
Posts: 108
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 19/02/2014 04:44:31
Entièrement d'accord avec ton intervention Wink

Question de vibration, de conscience, de perception, et aussi question de choix !

L'esprit, au départ en tous les cas, perd souvent de vue ces constatations et a tendance à replonger dans une activité phénoménale qui le maintient hors de son essence (et de la vue de l'essence des choses) si l'on n'y est pas attentif. Une fois que l'esprit a appris, suite à de nombreux allers/retours, à se maintenir dans l'essence, alors vivre devient un bonheur à chaque instant car l'être centré n'est plus la proie des conditions extérieures et sa vue devient perçante.

Je regarderai ton lien demain http://yelims3.free.fr/Gay/Gay_bienvenue.gif


Reply with quote
Back to top
ase
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 10 Apr 2005
Posts: 3,251
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 20/02/2014 07:09:52
LaPiNPiSKoPaT,

Si Je est un autre, qui est cet Autre ?
_________________
Nous vivons à une époque où il est possible de démontrer que la mort n'existe pas. Une croyance ? Non juste un fait scientifique.


Reply with quote
Back to top
LaPiNPiSKoPaT
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 16 Jun 2009
Posts: 108
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 20/02/2014 14:56:14
Bonne question !

Je définirais la conscience comme une forme de "présence" de l'être à son monde. Ce qui est différent de la Persona, du "je" formé par les expériences que la conscience à accumulé durant sa vie. C'est celui-ci que je considère dans une certaine mesure comme "un autre".

En fait, j'interprète ce "je" comme une formation psychique qui se construit au fil de la vie, mais dont une bonne part se construit malgré la conscience de l'individu, qui n'est pas capable de filtrer et d'être attentif à toutes ces influences. Qui n'est pas en mesure de faire des choix ou d'adopter un point de vue éclairés dans toutes les expériences auxquelles il est confronté. Ce qui donne pour résultats une personnalité construite en partie volontairement, et en partie involontairement. C'est pour cela que je le considère comme "un autre", car dans une certaine mesure cette personnalité ne correspond pas forcément à ce qu'est l'individu dans son moi profond, dans ses aspirations profondes. Aspirations qui peuvent lui être parfois dissimulées ou refoulées par la présence même de ce "je" de surface qui occupe déjà toute la place.

L'exemple le plus flagrant est le "conditionnement", autrement appelé "l'éducation" apportée pendant l'enfance. Ce dernier est, à certaines périodes, très réceptif à son environnement et modèle son monde en fonction des connaissances que lui apportent ses parents. Parmi ces connaissances, il y a bien sur les notions de "limites" qui doivent être apportées à l'enfant pour lui permettre d'approcher le monde et la société de façon relativement adaptée (en fonction des normes définies par la société) et sécuritaire. C'est dans cette période là que le surmoi se construit selon la théorie Freudienne.
Mais en dehors de ces limites et balises nécessaires au bon développement de l'enfant, il y a également transmission de la vision du monde qu'ont les parents. Rien ne dit que cette transmission soit forcément en adéquation avec les aspirations profondes de l'enfant, ce qui peut avoir pour effet de majorer l'attitude de rejet que celui-ci adopte durant l'adolescence -- dans nos modèles de sociétés occidentales, j'entends.

Cet autre serait donc un agrégat psychique de données extérieures qui n'entrent pas en adéquation avec le moi profond de l'individu, et auquel celui-ci s'identifie par défaut tant qu'il ne cherche pas à remettre en question ces informations.


Reply with quote
Back to top
Arcanes
Membre 13 étoiles
Membre 13 étoiles

Offline

Joined: 06 Apr 2009
Posts: 722
Sexe: Féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 20/02/2014 22:42:50
"JE" est le palais des glaces où la porte ne s'ouvre que par le pouvoir de Cécité.
_________________
Mais, maintenant j'ai peur des cimetières, j'ai peur de ne pas y mourir vraiment.


Reply with quote
Back to top
ase
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 10 Apr 2005
Posts: 3,251
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 23/02/2014 09:58:59
coucou LaPiNPiSKoPaT,

Razz

Intéressant ce rapport que tu fais entre la structuration de la personnalité durant son développement et la notion d' "autre".
Par définition, l'autre reste autre, indéterminable et insaisissable, non ?
_________________
Nous vivons à une époque où il est possible de démontrer que la mort n'existe pas. Une croyance ? Non juste un fait scientifique.


Reply with quote
Back to top
LaPiNPiSKoPaT
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 16 Jun 2009
Posts: 108
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 11/03/2014 18:13:29
Oui, par définition tu as raison Wink

L'"autre" en tant qu'entité physique aussi bien qu'en tant qu'entité psychique entière (personnalité, idées et affects) reste généralement bien distinct de notre personne. Indéterminable et insaisissable dans son intégralité par notre conscience, comme tu l'as très bien dit. Et d'ailleurs ce ne serait pas souhaitable je pense. Ce qui peut servir aux uns sera un poids pour les autres. Il appartient à chacun de voir ce qui peut réellement servir à son épanouissement et ce qui l'en éloigne.

Mais du coup, j'ai manqué de rigueur dans mon vocabulaire, alors je corrige et précise http://yelims3.free.fr/Gay/Gay_bienvenue.gif :

Là où l'"autre" n'est plus indistinct, c'est, il me semble, dans le domaine des idées. On capte toutes nos idées de l'environnement, des autres (entre-autres supports à idées ... Wink ), et on fait le tri à savoir si l'on adhère ou pas, plus ou moins consciemment. C'est l'intégration de ces idées en tant que paradigmes de pensées qui nous aide à la construction d'une persona. On capte des brides chez les autres pour se construire soi-même.

Maintenant, se pose la question de savoir si ces idées viennent réellement de l'autre, ou si l'autre nous permet simplement de les révéler à nous même ... ce qui sous-entendrait qu'elles étaient déjà là, enfouies. Comme tout n'est jamais noir ou blanc, et que la loi de la relativité d'Einstein me semble aussi bien s'appliquer au domaine de la psychologie que de la physique, j'essaierai d'adopter, dans la mesure du possible, un point de vue non-duel qui concilierait les deux possibilités :

On pourrait dire dans un premier temps que l'on ne peut percevoir chez les autres que ce que l'on a déjà en soi. Ce qui me semble vrai dans l'absolu, mais dans la dimension de l'espace-temps il faut nuancer :
A divers moments de la vie, divers degrés de conscience. Ce qui est à ce jour invisible à notre conscience --car trop loin de notre mode de pensée, de nos perceptions, de nos idées et constructions/conditionnements psychologiques -- peut parfaitement devenir conscient le lendemain; si les ramifications psychiques qui permettent d'appréhender l'idée nouvelle en la liant à des points de repères déjà clairement identifiés se sont manifestées entre-temps.
Autrement dit, nous aurions déjà tout à l'intérieur. Seulement il y a un temps pour révéler chaque chose. Les idées sont captées en allant chercher à l'extérieur, mais ne font que réveiller des perceptions internes déjà présentes, endormies. Se confondent alors extérieur et intérieur, autre et soi, du moins pour ce qui est de cet aspect de la sphère psychique. L'extérieur fait office de révélateur à ce qui est voilé à l'intérieur. Et cette nécessité de passer par l'expérience extérieure pour révéler l'intérieur me semble être tout à fait bien conçue et pratique.

En fait, j'irais même jusqu'à dire que c'est un outil inestimable et essentiel à la prise de conscience, car elle ne pourrait s'opérer sans ce biais.
Je prends l'analogie du miroir : On ne peut prendre conscience de son apparence de notre point de vue. On ne se voit pas soi-même. A moins, bien sur, de se poser devant un miroir.
Le miroir est très pratique, car il offre par le principe de la réflexion (du reflet) une image de soi qui permet de s'observer, de voir à quoi nous ressemblons physiquement.
Pour transférer cette notion à la noétique (monde des idées et constructions psychiques), il suffit alors d'oublier l'aspect matériel et de focaliser son attention sur l'aspect idéel et sensitif de la vie pour pouvoir révéler ce principe de réflexion (dans le sens de reflet) dans la vie psychique.
Si nous observons de cette manière, alors le monde extérieur devient une projection constante de notre potentiel psychique, qui s'exprime à travers notre entourage dans divers réceptacles et de diverses manières, en diverses nuances, par le biais des "autres" justement. Le monde extérieur devient le miroir de notre vie psychique et nous offre alors un espace médiateur tout à fait génial pour pouvoir observer ce potentiel, et s'épanouir intérieurement de la façon que nous sentons la plus adéquate. Cet espace médian offre en fait le recul nécessaire à la prise de conscience.
Et pour reprendre et terminer avec cette analogie du miroir décidément bien utile :
Le monde extérieur est très pratique, car il offre par le principe de la réflexion, une image de soi qui permet de s'observer, de voir à quoi nous ressemblons intérieurement. Wink

Je crois que tu m'as volontairement mis sur cette piste par ta question, et je t'en remercie. ^_^

Enfin voila, la notion d'"autre" en tant qu'être fondamentalement séparé ou uni à nous me semble pour le coup obsolète dans le domaine de la noétique.
Tous les échanges se font de soi à soi, l'autre n'ayant qu'une dimension utilitaire pour révéler notre propre "je".
En jouant sur les points de vue, on peut également dire que l'autre est identique à nous en terme de potentiel psychique, mais différent dans sa forme manifestée (personnalité, caractère ...).
La seule chose que je déplore, c'est qu'à aucun moment de notre vie, de notre éducation "basique", on ne nous offre ce genre de perspectives qui permettraient à tout un chacun de filtrer les influences en toute conscience, et de faire le tri d'une manière efficace, qui permette à la conscience d'atteindre le vrai "je" sans avoir à s'alourdir l'esprit de choses inutiles à notre parcours. Il suffit alors d'être attentif à ce que l'on capte de l'extérieur, et se construire ainsi une personnalité en harmonie avec ses aspirations internes.


Reply with quote
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> RÉALITÉ DE L'ASTRAL -> Spiritualité All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group