NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Ca se confirme
Goto page: 1, 2, 3, 4  >
 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Coin Café -> Sujets populaires
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 02/02/2012 09:13:16
Préparatifs de guerre.



La plus grosse concentration de troupes américaines depuis la guerre en Irak annonce la guerre. En mars prochain, l’Armée américaine aura 100.000 hommes sur les bases de Socotra et Masirah. La première est une petite ile de l’archipel yéménite, dans l’Océan Indien, à 80 km de la Corne de l’Afrique ; et la seconde est une petite ile en mer d’Oman, à la sortie sud du Détroit d’Ormuz, permettant de surveiller les voies maritimes du Détroit. La Base de Socotra est si secrète, qu’elle n’est répertoriée nulle part dans les listings militaires américains.
Les USA avaient, de la même façon, concentré 100.000 hommes au Koweït en 2003, avant l’invasion de l’Irak.
Dans les premières semaines de mars, trois porte-avions américains USS Abraham Lincoln, USS Carl Vinson, USS Enterprise et le Charles de Gaulle français, avec leurs escadres respectives, seront sur zone, alors même qu’un quatrième porte-avions américain sera dans l’Océan Indien et ne sera plus qu’à quelques jours de navigation des côtes iraniennes.
Différentes sources ont confirmé l’intention d’Obama d’attaquer l’Iran avant la fin de 2012. La date fluctue toujours entre le printemps et l’automne. Cette décision est fonction des négociations secrètes entre Washington et Téhéran, nous dit Debka … mais il serait plus juste d’y inclure la Russie, la Chine et la Turquie. Obama n’aurait pas réussi à convaincre ou contraindre Israël à ne pas attaquer seul les complexes nucléaires iraniens. Le président américain pourrait vouloir attaquer rapidement pour renforcer sa position dans la campagne électorale des présidentielles américaines.



Vers une guerre de haute intensité
Ce que ne dit pas Debka, c’est que l’agenda de la guerre est dicté par la guerre monétaire et la faillite du système actuel. Celui-ci repose sur le principe de la dette, qui permet aux financiers d’asservir une nation sans tirer un seul coup de canon, d’une part, et sur le fait que la nation, dont la monnaie domine les échanges internationaux, peut flouer ses créanciers en dévaluant sa monnaie au rythme qu’elle aura décidé.
Depuis Bretton Woods, le Etats Unis ont usé et abusé de ce système financier basé sur la confiance de multiples manières :
Ils ont corrompu les dirigeants des pays pour qu’ils s’endettent en donnant en garantie des biens nationaux, saisis depuis.
Ils ont imprimé des vrais faux dollars, strictement réservés aux marchés de l’économie parallèle (drogue, armes, corruption, marché noir) dominés par la CIA.
Ils ont développé un trafic de vrais faux Bons du Trésor, par la CIA depuis plusieurs décennies, puis par les Banques “primary dealers” ces dernières années
Il y a une falsification des données économiques et statistiques. “Shadow stats” considère que le PIB américain est 35% inférieur aux chiffres officiels. Les Chinois, quant à eux, tablent sur le fait que le PIB réel est moitié moindre. Les dettes américaines seraient donc de 200% du PIB.
Il y a une falsification des bilans des plus grosses sociétés et banques aux USA. La certification des comptes étant monopolisée par 5 compagnies complices du système. (cf l’Affaire Enron ou Lehman)
Il y a falsification du baromètre de l’économie. Les cours de bourse sont manipulés par le Working Group on Financial Market pour le compte de la Fed, depuis le 18 mars 1988 (Plunge Protection Team).
Il y a falsification du cours de l’or par les WAG, “Washington Agreement on Gold” depuis 1999. 19 banques centrales USA, GB, Europe et Suisse ont signé à plusieurs reprises des accords, le dernier en 2009, pour vendre sur les marchés 400 tonnes d’or par an, pour canaliser le cours de l’or et donc dévaluer les monnaies fiduciaires au rythme souhaité par Washington.
Il y a falsification du cours de toutes les Matières Premières industrielles ou agricoles par le biais des produits dérivés sur les futures.
Toutes ces manipulations n’ont qu’un but : modifier la perception de l’économie américaine et occidentale, faire croire à la solidité du Système fiduciaire en général et du Dollar en particulier.

L’Opposition des BRICAD (Brésil Russie Inde Chine Arabes Deutschland)

Lors du G20 de novembre 2008, la Chine, porte-parole des BRIC et de l’opposition au statu-quo monétaire de l’Empire, a officiellement déclaré son opposition au système fiduciaire actuel en demandant que le Dollar (et ses monnaies affiliées) soit remplacé par des Matières Premières (Or, Ag, Pétrole, ++ ) garantissant la monnaie.
Les 400 tonnes d’or mobilisées par les WAG en août 2009 représentaient au cours de l’époque (950$ l’once) 12,35 Milliards de dollars.
En janvier 2011, les réserves monétaires de la Chine seule, représentaient 2.847 milliards de $. 230 fois plus.
La Chine n’est pas seule en jeu, la puissance financière des adversaires de ces accords américains est considérable.

La Chine et ses alliés ont pu contrer la Fed et les banques centrales associées au WAG en achetant sur le marché, chaque année, dix fois l’or qu’elles mettaient sur le marché. Non seulement, elle pouvait le faire, mais elle l’a fait.
En réponse à l’accord de Washington d’août 2009, la Chine avait immédiatement répliqué en interdisant l’exportation d’or et d’argent, et en autorisant les sociétés chinoises à faire défaut sur les dérivés sur les Matières Premières. Normal puisque les cours étaient officiellement manipulés par Washington.
Nous savons par Jim Willie, le “trader de Londres”, et d’autres insiders, que depuis août 2009, de véritables raids ont été organisés de façon quasi militaire par une alliance non déclarée de Hedge Funds asiatiques, arabes, allemands et autres, pour prendre livraison manu militari, avec l’appui de juristes britanniques, de tout l’or et l’argent entrant dans les entrepôts du LBMA, le jour même où ces métaux entraient dans les entrepôts.
Les marchés de Londres et de NY ont été systématiquement vidés de leurs métaux précieux, mois après mois. Nous savons aussi que les délais de livraison de physique ont augmenté. Ils varient désormais entre 6 à 10 semaines. Le Corner est permanent.
C’est ce qui a amené JPM et ses complices à mettre MF Global en faillite, pour faire un hold-up sur les métaux précieux des clients, retardant la hausse inéluctable des MPx.
Les manipulations successives sur les marges et les frais sur le Comex et le LBMA ont fait lâcher les petites mains. Il ne reste aujourd’hui que les grosses pointures sur ces marchés. L’affrontement d’aujourd’hui se joue entre grandes puissances, via des hedge funds. Affrontement évidemment monétaire.

Les Etats Unis, la GB, la BCE … nous devrions dire l’OTAN, défendent les intérêts des banquiers, qui ont mis en place ce système de monnaie fiduciaire. Tous les moyens sont bons pour défendre le système.
Une guerre en Libye pour mettre la main sur le stock d’or.
Une guerre monétaire par le biais de la dette, pour tenter de récupérer l’or de la Grèce, du Portugal, et …
Et dans les semaines ou les mois qui viennent, une guerre dans le Golfe Persique pour mettre au pas les puissances pétrolières, cherchant à se libérer du joug américain. Guerre qui va devenir une guerre mondiale étant donné son enjeu planétaire.
Cette guerre n’a évidemment rien à voir avec les recherches nucléaires de l’Iran, elle est strictement monétaire.

Le coup de pied de l’AneMon intuition et mes analyses des différentes confidences auxquelles j’ai accès, m’incite à penser que, lorsque les banquiers occidentaux qui tirent les ficelles des Banques Centrales des pays de l’OTAN seront acculés, et que l’Or sera à 3.500$, la limite haute qu’ils avaient fixée pour la hausse de l’or dans leur agenda, les états occidentaux (même la Suisse) nationaliseront les ETF (GLD, Bullion-Vault et autres), et saisiront l’Or en “compte-métal” des entreprises et des particuliers dans toutes les banques. L’opération leur sera aussi aisée que de geler les comptes de la Libye ou de l’Iran, et cela se fera du jour au lendemain.
A la suite de quoi, les marchés officiels de l’or seront fermés, et les banques centrales fixeront un cours forcé, en incitant fortement les citoyens à vendre leur or.
(Ceci n’est qu’une déduction personnelle et n’engage que son auteur.)

WWIII
Nos informations récentes sont claires : toutes les voies diplomatiques pour essayer de retarder le changement monétaire ont été un échec. La Finance Internationale a donc décidé d’imposer son diktat monétaire par la guerre. Celle-ci commencera très probablement par une attaque dans le Golfe Persique. Cette phase ne sera que le prologue de la Troisième Guerre Mondiale.

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 02/02/2012 09:13:16
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tombo
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 17 Jul 2005
Posts: 1,956
Sexe: Masculin
Localisation: entre ici et ailleurs
Point(s): 4
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 02/02/2012 09:30:43
Et hop! On nous sort une crise, et une guerre pour refaire partir la machine...Leur guerre ce sera sans moi et sans vous je suppose!
L’Afghanistan et l'Irak étaient un prétexte pour pouvoir placer les pions US!


Reply with quote
Back to top
Garf
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 04 Apr 2005
Posts: 6,647
Sexe: Masculin
Point(s): 129
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 02/02/2012 17:08:52
En complément:

Quote:

Le gouvernement américain est si prétentieux qu’il est devenu une caricature d’hypocrisie. Leon Panetta, un ancien membre du congrès qu’Obama a nommé directeur de la CIA et maintenant chef du Pentagone, vient juste de dire aux marins à bord du porte-avions USS Enterprise, que les Etats-Unis maintiennent une flotte de 11 porte-avions afin de projeter une puissance maritime contre l’Iran et de convaincre l’Iran que “cela est mieux pour eux d’essayer de négocier avec nous par la diplomatie” ( “it’s better for them to try to deal with us through diplomacy.” 

)

S’il faut 11 porte-avions pour gérer l’Iran, combien Panetta projette t’il d’en avoir pour contrer la Russie et la Chine ? Mais pour en venir au point plus important, l’Iran a essayé de “négocier au moyen de la diplomatie”. La réponse de Washington n’a été que menaces de guerre et d’attaques militaires, accusations infondées et irresponsables que l’Iran essaie de construire une arme nucléaire, sanctions et embargo pétrolier. Les accusations de Washington font écho à celles d’Israël et sont en contradictions avec ses propres agences de renseignement et l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA). Pourquoi Washington ne répond-elle pas à l’Iran de manière civilisée, avec diplomatie ? Réellement, lequel de ces deux pays est la plus grande menace pour la paix ?

Washington envoie le FBI fouiller les maisons d’activistes pacifistes et met au travail un grand jury pour créer un cas légal contre eux pour avoir aider un ennemi nébuleux en protestant contre les guerres de Washington. Le département de la sécurité de la patrie (NdT: le fameux DHS, la stasi, securitate de l’empire du goulag levant) lâche ses cerbères pour brutaliser les manifestnts pacifiques du mouvement d’occupation de Wall Street. Washington fabrique une procédure légale contre Bradley Manning, Julian Assange et Tarek Mehanna, qui annihile le premier amendement de la constitution en mettant au même niveau la liberté de parole avec le terrorisme et l’espionage. Le maire de Chicago et ancien chef du personnel de la Maison Blanche d’Obama, Rahm Israel Emmanuel, pousse une ordonnance qui interdit et rend illégal les manifestations publiques dans la ville de Chicago; et la liste continue. Au milieu de tout cela, la ministre des affaires étrangères Hillary Clinton et d’autres hypocrites de Washington accusent la Russie et la Chine de museler la dissidence.

L’hypocrisie grotesque de Washington passe inaperçue dans les “médias” ainsi que dans les débats pour la candidature républicaine à la présidence. Le ministère de la Justice corrompu d’Obama fait semblant de ne rien voir quand les brutaux cerbères de la fonction policière commettent des violences gratuites contre des citoyens qui paient les salaires immérités de ces sauvages.

Mais c’est dans le domaine des crimes de guerre que Washington montre la pire des hypocrisies. Les bigots suffisants et prétentieux de Washington continuent de toujours rassembler les chefs des états faibles, dont les pays étaient affligés par des guerres civiles et les envoient se faire juger comme criminels de guerre. Dans le même temps, Washington massacre impunément et de manière indiscriminée un grand nombre de civils dans six ou plus pays, se déchargeant de ses propres crimes de guerre comme étant des “dégâts collatéraux”. Washington viole sa propre loi et la loi internationale en torturant des gens.

Le 13 Janvier 2012, Carol Rosenberg du journal McClatchy rapporta que le juge espagnol Pablo Rafael Ruz Gutierrez a relancé l’enquête sur le programme de torture de Washington sur les prisonniers de Guatanamo Bay. Le jour d’avant, les autorités britanniques ouvraient une enquête sur les personnes kidnappées et rendues à la CIA en Libye pour torture.
http://www.kansascity.com/2012/01/13/3369419/spanish-judge-reopens-guantana…

Rosenberg rapporte que bien que le régime Obama ait refusé d’enquêter sur les crimes évidents du régime Bush, et on pourrait même ajouter sur ses propres crimes, “d’autres pays sont toujours intéressés de déterminer si les pratiques anti-terreur de l’ère Bush ont violé la loi internationale.”

Il n’y a aucun doute sur le fait que Bush / Cheney / Obama ont laminé la constitution des Etats-Unis d’Amérique, la loi statutaire américaine et la loi internationale. Mais Washington ayant mis à bas la justice, a décidé que la puissance est le droit. Aucun gouvernemernt étranger n’enverra ses forces aux Etats-Unis pour aller chercher de force les criminels de guerre et les placer devant une cour de justice.

La cour contre les crimes de guerre de La Hague est réservée pour la parodie de justice de Washington. Aucun gouvernement ne paiera Washington plusieurs centaines de millions de dollars pour qu’elle leur remette Bush, Cheney, Obama et leurs mignons de la façon dont les Etats-Unis ont acheté Milosevic à la Serbie afin de créer le spectacle nécessaire d’un tribunal pour crimes de guerre afin de justifier l’agression ouverte de Washington sur la Serbie.

Aucun gouvernement ne peut-être parfait, parce que tous les gouvernements sont composés d’humains, spécifiquement ces humains les plus attirés par le pouvoir et l’argent. Quoi qu’il en soit, au cours de ma vie, j’ai assisté à une dégradation extraordinaire de l’intégrité du gouvernement des Etats-Unis. Nous avons atteint le point où nous ne pouvons plus croire en rien de ce que nous dit le gouvernement. Pas même les statistiques sur le chômage, le taux d’inflation, la croissance du PIB, et encore moins ses raisons pour faire ses guerres, son état policier et ses politiques étrangère et intérieure.

Washington a maintenu l’Amérique en guerre pendant plus de 10 ans tandis que les Américains perdaient leurs emplois et leurs maisons. La guerre et une économie chancelante ont fait exploser la dette nationale et une banqueroute larvée est mise sur le dos de la sécurité sociale et du Medicare.

La poursuite de la guerre continue. Le 23 Janvier, les états membres de l’UE, marionnettes serviles de Washington, ont accepté le désir de Washington et imposé un embargo sur le pétrole iranien, malgré les plaidoyers de la Grèce, un membre de l’UE. La ruine finale de la Grèce viendra donc des prix plus élevés du pétrole dûs à l’embargo, comme le gouvernement grec le comprend.

L’embargo est un acte dangereux. Si la marine états-unienne essaie d’intercepter un pétrolier transportant du pétrole iranien, une guerre à grande échelle pourrait s’en suivre. Ceci, comme beaucoup le pensent, est le but de Washington.

Il est très facile pour un embargo de devenir un blocus, ce qui constitue un acte de guerre. Rappelons-nous comment la “zone d’exclusion aérienne” décidée au dessus de la Libye par le conseil de sécurité de l’ONU fut facilement transformée par les Etats-Unis et ses marionnettes de l’OTAN en une attaque militaire sur la Libye et ses forces armées et les centres de population qui soutenaient Kadhafi.

Alors que les “démocraties” occidentales deviennent de plus en plus hors la loi, le masque légal que porte l’impérialisme se déchire et avec lui le film ténu de moralité qui a été utilisé pour masquer les ambitions hégémoniques. Avec l’Iran encerclé et avec deux des flottes américaines dans le golfe persique, une autre guerre d’agression semble inévitable.

Les experts disent qu’une attaque sur l’Iran par les Etats-Unis et l’OTAN interrompra le ravitaillement de pétrole dont le monde a besoin. La motivation folle pour une hégémonie est si forte, que les Etats-Unis et ses marionnettes ne montrent aucune hésitation à mettre leurs propres économies déjà chancelantes à encore plus haut risque en augmentant les coûts énergétiques.

La guerre à l’étranger et l’austérité à la maison voilà la politique qui est imposée aux “démocraties” occidentales.


Article original en anglais : Drowning In Hypocrisy: War Abroad, Austerity at Home, publié le 25 hanvier 2012.

Traduction : Résistance 71


Dr. Paul Craig Roberts économiste, il était l’assistant secrétaire au trésor de l’administration Reagan (secrétaire d’état aux finances chez nous), éditeur associé au Wall Street Journal, Senior Research Fellow de la Hoover Institution, Stanford University, il tînt la chaire William E. Simon Chair de Politique Economique, Center for Strategic and International Studies, Georgetown University. Il est l’auteur et le co-auteur de neuf livres et a témoigné devant des commissions d’enquête du congrès américain en trente différentes occasions.

Paul Craig Roberts est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca.


Source : Mondialisation.ca
_________________
http://5novembre1990.fr.gd/


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Fenrir
Membre 2 étoiles
Membre 2 étoiles

Offline

Joined: 30 Jan 2012
Posts: 74
Sexe: Masculin
Localisation: dans l'expectative
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 02/02/2012 19:53:45
Inquietant. On aurait alors une vraie fin du monde, un embrasement general, et pas seulement une elevation des ames vers d'autres cieux?

Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 06/02/2012 16:30:14
La traduction du texte est très mal faite; je ne sais pas ce que ça vaut...à lire tout de même...

Voici le lien (http://www.wnd.com/2012/02/iran-warns-world-of-coming-great-event/ )et une vidéo à l'appui:

INSÉCURITÉ MONDIALE

Iran met en garde le monde de venir grand événement
Dit « hégémonie mal » sera rapidement défait par la puissance d'Allah
Reza KAHLILI
Au milieu des sanctions paralysants sur son programme d'armes nucléaires, l'Iran continue de se préparer à la guerre contre l'Occident et maintenant un avertissement d'un grand événement à venir.

« Compte tenu de la réalisation de la promesse divine de Dieu tout-puissant, les sionistes et le grand Satan (Amérique) seront bientôt vaincus, » l'Ayatollah Khamenei, le Guide suprême iranien, est mise en garde.

Khamenei, prenant la parole à des centaines de jeunes de plus de 70 pays participant à une conférence mondiale sur les printemps arabe quelques jours auparavant, a dit un acclamer la foule à Téhéran que « promesses d'Allah seront livrés et l'Islam sera victorieux.

Les pays représentés notamment Bahreïn, l'Égypte, la Libye et la Tunisie, qui ont été impliqués dans le printemps arabe.

Dans son allocution, Khamenei a informé les jeunes à demeurer vigilants, déclarant que l'éveil islamique dans la région a livré plusieurs coups pour les ennemis de l'Islam et que tous les musulmans, en dépit de leurs différences historiques et sociaux, restent Unis dans leur opposition à le « hégémonie mal les sionistes et les américains ».

Khamenei a ensuite réclamé le siècle actuel comme le siècle de l'Islam et a promis que l'histoire de l'humanité est au bord d'un grand événement et que bientôt le monde réalisera la puissance d'Allah.

De nombreux membres du clergé en Iran ont affirmé que Khamenei est l'adjoint du dernier Messie islamique sur la terre, et que l'obéissance lui est nécessaire pour la glorification finale de l'Islam.

Khamenei a été entendu pour dire que la venue du Messie islamique dernier, le douzième Imam Mahdi des chiites, est proche et que des mesures spécifiques doivent être prises pour protéger le régime islamique pour les événements à venir.

Selon la croyance des chiites, le Mahdi, réapparaîtra lors de Armageddon. Certaines forces au sein des gardiens de la révolution et les Basij aurait ont été formés sous un groupe de travail appelé « Soldats de l'Imam Mahdi » et qu'ils porteront la responsabilité de la sécurité et de protéger le régime contre les soulèvements. Beaucoup dans les gardes et les Basij ont appris que le douzième Imam est sur la terre, a facilité la victoire du Hezbollah sur Israël dans la guerre de 2006 et bientôt annoncera publiquement sa présence après la création de l'environnement nécessaire.

Sources au sein de l'Amr Vali'eh, les forces révolutionnaires en charge de la protection du leader suprême, a récemment révèlent une tentative d'assassinat sur Khamenei qui fut déjoué juste à temps.

SepahOnline rapports que l'an dernier au cours de la visite du port d'Assalouyeh dans le sud de l'Iran, Khamenei a gardes révolutionnaires trouvé pistolets et hand grenades cachées par un individu habillé comme concierge dans une caserne que Khamenei a été créée pour assister. Le chef suprême est ensuite retourné à Téhéran immédiatement.

Autres sources dans les gardes rapport lettre de que suivant Barack Obama aux négociations demandant le mois dernier dirigeant iranien, Khamenei a ordonné des responsables iraniens pour parler positivement de tenir des pourparlers nucléaires et donne de l'espoir à Obama et d'autres dirigeants occidentaux qu'une solution négociée est possible.

C'était évident après un voyage, des inspecteurs des Nations Unies à l'Iran de cette semaine, qui a appelé les pourparlers positifs.

Dans le même temps, sa directive aux gardes a ordonné à un achèvement rapide du programme bombe nucléaire iranien dans les missiles des gardiens, qui peut être armé d'ogives nucléaires. Khamenei croit une fois qui est atteint, l'Iran peut tester une bombe nucléaire, laissant le monde savent que l'Iran a rejoint le club de l'arme nucléaire et que toute confrontation entraînera la destruction d'une grande partie du monde occidental.

Les gardiens de la révolution ne peut frapper toutes les bases U.S. au Moyen-Orient avec leurs missiles balistiques mais également atteindre la plupart des capitales en Europe de l'Ouest. Les gardes, avec l'aide de la Chine et la Corée du Nord, sont travail sur les missiles balistiques intercontinentaux. Mais le plus dangereux de l'Amérique, comme signalé en juillet dernier, est l'action de gardiens en armement de leurs vaisseaux avec des missiles balistiques à longue portée et leur expansion de leur mission dans l'océan Atlantique, à droite dans le golfe du Mexique.

Tout navire militaire ou commercial iranien facilement pourrait avoir droit à l'extérieur de la côte de la U.S. et en moins de 60 secondes, tirer un missile balistique, armé d'une charge nucléaire et elle exploser dans ciels U.S. lors d'une attaque électromagnétique qui plongerait l'Amérique vers le XVIIIe siècle.

Des études montrent dans tout juste un an après une telle attaque, deux tiers des Américains cesserait d'exister et le reste serait vivre dans des conditions désastreuses.

Les radicaux au pouvoir l'Iran non seulement ont préparé pour une répression massive de leur propre peuple comme ils se rapprocher de leur confrontation avec l'Occident, mais ils ont également préparé à des troubles de carburant par l'intermédiaire de leurs procurations au Moyen-Orient et ailleurs.

SepahOnline, avec des sources au sein de la garde, relève que l'Afghanistan sera témoin bientôt une augmentation des activités terroristes contre les forces américaines. Les gardes sont des combattants talibans de formation en Iran près de la frontière afghane, mais sont des armements maritimes aux forces en Afghanistan avec une ordonnance pour créer une instabilité par nuire aux forces américaines et de déstabilisation du gouvernement Afghan.

Agents de gardes ont également été commandés à faire de même à Bahreïn, l'Arabie saoudite et autres comtés du Golfe.

Les gardes a également annoncé la création imminente d'une unité défensive pour s'occuper de la possible contamination radioactive. Bien qu'ils n'ont pas dit pourquoi, ils pourraient se prépare pour un échange nucléaire avec l'Ouest une fois que l'Iran devient l'arme nucléaire.

WND a déjà signalé que les chefs en Iran préparent également d'exécuter leurs propres critiques internes et les opposants au bon moment.

C'est semblable aux mesures prises par le fondateur du régime islamique en 1988, l'Ayatollah Ruhollah Khomeini.

Dans le livre, « un temps pour trahir, » de la CIA espionne dans les gardiens de la révolution révèle l'état d'esprit des religieux Shi'ite et comment ils aspirent à la destruction du monde. Ils croient vraiment que la fin des temps est ici. Comme l'a révélé l'an dernier, le documentaire iranien de secret « Cette entrée est sur nous » indique clairement que les radicaux au pouvoir Iran estiment la destruction d'Israël va déclencher la venue du Messie islamique dernier.

Voir la vidéo :


La fatwa a mené à l'exécution de milliers d'hommes innocents et des femmes de tous âges dans un délai très court.


--------------------------------------------------------------------------------

Reza Kahlili est le pseudonyme d'une CIA ancien dispositif de gardiens de la révolution iranienne et l'auteur du livre primé prix, « A Time to Betray. » Il est senior Fellow EMPact Amérique et enseigne à Académie conjointe de formation contre-espionnage (JCITA) de les États-Unis Département de la défense.

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Fenrir
Membre 2 étoiles
Membre 2 étoiles

Offline

Joined: 30 Jan 2012
Posts: 74
Sexe: Masculin
Localisation: dans l'expectative
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 07/02/2012 09:30:29
Très intéressant!
Une explosion nucléaire unique en altitude suffirait bien à paralyser un pays. C'est en effet le scénario HANE (High Altitude Nuclear Explosion) qui constitue le pire scénario selon les américains. Une telle explosion est relativement propre pour les êtres vivants -ce qui la rend vraisemblable dans son utilisation- mais dégage une telle intensité de rayonnement électro-magnétique qu'elle grille tout équipement électronique dans un certain rayon. Inutile de faire un dessin, plus rien ne fonctionne, depuis le téléphone mobile jusqu'aux missiles en passant par les ascenseurs et les véhicules à moteur. Restent les chevaux, les vélos et les armes légères dépourvues d'électronique. Un peu dans le genre "Planète des singes". En attendant le retour à l'arc et aux flèches.
Si certains acquièrent la conviction que l'Iran pourrait se doter d'un tel engin, on pourrait assister à une frappe préventive... toute considération mystico-religieuse mise à part.


Reply with quote
Back to top
Fenrir
Membre 2 étoiles
Membre 2 étoiles

Offline

Joined: 30 Jan 2012
Posts: 74
Sexe: Masculin
Localisation: dans l'expectative
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 09/02/2012 15:39:37
En complément, pour ceux que HANE intéresse:

"High-altitude nuclear explosions

by Wm. Robert Johnston
last updated 28 January 2009


Effects of high-altitude nuclear explosions, summary:

The familiar immediate effects of low-altitude nuclear explosions are flash, blast, and prompt radiation. Effects are significantly different for explosions above most of the atmosphere. Since blast is the shock wave transmitted through air, this is attenuated with height and is absent for explosions beyond the atmosphere. Flash is the visible and infrared light pulse from the fireball formed from heated air. With higher altitude, the fireball formation is significantly altered with consequent effects on flash. Prompt radiation includes ionizing radiation from the nuclear reactions in the warhead and decay of fission products left by the explosion. These radiations, particularly neutron radiation, are significantly attenuated by the atmosphere for low altitude bursts. For explosions above most of the atmosphere, ranges of prompt radiation effects are greater than for atmospheric bursts.

Several effects are relatively unique to high altitude bursts:

Electromagnetic pulse (EMP) is important only for high altitude bursts. For such detonations, ionization of the upper atmosphere can produce a brief intense pulse of radio frequency radiation which can damage or disrupt electronic devices. For explosions above most of the atmosphere, EMP can affect large areas.
Ionization of the atmosphere from explosions in the atmosphere can interfere with radar and radio communications for short periods.
Charged particles produced by explosions above the Earth's atmosphere can be captured by the Earth's magnetic field, temporarily creating artificial radiation belts that can damage spacecraft and injure astronauts/cosmonauts in orbit."

Pour en savoir encore plus, Robert Johnston a un site bien documenté.


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 09/02/2012 15:52:51
Guerre en préparation ?


Le Président Obama invoque le NDAA pour déclarer la menace de l’Iran comme une « Urgence Nationale »
* Tout est en place, il ne manque qu’une toute petite étincelle pour mettre le feu aux poudres !
Le NDAA, National Defense Authorization Act, loi restrictive des droits et libertés de la nation américaine, autorise l’utilisation de la force militaire selon la section 1245. L’autorité du NDAA donne au Président le pouvoir de lancer une action militaire contre une nation sans l’approbation du Congrès.
Obama va même jusqu’à mettre en cause un « ordre exécutif » (pouvoir arbitraire du Président) concernant la menace de l’Iran.
Le décret ordonne à tous les organismes gouvernementaux de répondre immédiatement à la menace si l’Iran venait qu’à limiter ou suspendre l’approvisionnement de pétrole.
Vidéo
La presse étrangère loue des loyers à Tel Aviv pour être aux premières loges de la guerre contre l’Iran
Selon un journal hébreu, la presse internationale auraient loué le droit de mettre des équipes de tournage et des journalistes sur les toits de la ville pour couvrir les évènements de la guerre à venir, une contre-attaque irannienne. Il semble que les réseaux de nouvelles CBS, Fox News et NBC envoient leurs producteurs en Israël pour trouver les endroits stratégiques pour envoyer leurs correspondants.
Source originale (hébreu)
Les ambassades en Israël se préparent-elles à une guerre ?
Les ambassades étrangères en Israël ont récemment commencé à formuler des plans d’urgence pour évacuer leurs ressortissants de l’état juif en cas d’une attaque des missiles sur Israël.
Des hauts responsables israéliens ont déclaré que plusieurs missions diplomatiques ont montré un grand intérêt à se préparer à diverses situations d’urgence, selon Yedioth Ahronoth.
Dans le cadre des préparatifs a de possibles retombées en cas d’attaque israélienne sur l’Iran, des diplomates étrangers en poste en Israël ont demandé au ministère des affaires étrangères de les équiper, ainsi que leurs familles, avec des masques à gaz.
Par ailleurs, le ministère des affaires étrangères a fourni aux ambassades étrangères en Israël une liste des abris publics à travers le pays, ainsi qu’une brochure en anglais produite par le commandement du front intérieur de Tsahal.
Les responsables diplomatiques en poste en Israël sont particulièrement préoccupés par la possibilité qu’une offensive de missiles sur l’état juif incite des milliers de citoyens israéliens détenteurs de passeports étrangers à vouloir quitter le pays.
Un diplomate européen a déclaré que dans un tel cas, l’Union Européenne ne dispose pas des moyens pour entreprendre une opération d’évacuation massive dans un court laps de temps.
Pendant ce temps, le commandement intérieur se prépare à lancer un exercice de deux jours dans la ville d’Ashkelon. Des forces de Tsahal, des pompiers et le Magen David Adom participeront à l’exercice.
La force aérienne tiendra également d’importantes manœuvres mercredi en Galilée, dans le nord d’Israël.
Source
Conscience du peuple

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Ukulélé
Membre 9 étoiles
Membre 9 étoiles

Offline

Joined: 03 Jan 2009
Posts: 434
Sexe: Féminin
Localisation: Saumurois
Point(s): 1
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 09/02/2012 17:00:28
mieux vaut revenir au XVIIIème siècle que de vivre une 3ème guerre mondiale !
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Fenrir
Membre 2 étoiles
Membre 2 étoiles

Offline

Joined: 30 Jan 2012
Posts: 74
Sexe: Masculin
Localisation: dans l'expectative
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 11/02/2012 10:25:41
Voici en fin de ce post un extrait d'une communication parue sur le site USGS dans la rubrique "Magnetic storms".

Ceci montre que des orages magnétiques de grandes ampleurs sont attendus pour 2013 (quand? début, fin? pas précisé). Comme on le voit, ces orages magnétiques vont avoir pour effet de perturber pas mal de nos éléments technologiques :"Large magnetic storms, for example, can interrupt radio communication, interfere with global-positioning systems, disrupt oil and gas well drilling, damage satellites and affect their operations, and even cause electrical blackouts by inducing voltage surges in electric power grids. Storms can also affects airline activity".

Pour dire les choses autrement, les défenses antimissiles, les radars et la défense aérienne de tous les pays du monde (et en particulier de ceux qui nous importent) peuvent être sérieusement affectées et amoindries. Ce sera donc le moment de lancer une agression du "faible au fort" comme on dit dans le jargon. Ce sera le moment idéal pour un pays disposant simplement d'une capacité de lancement balistique ET d'une capacité nucléaire de lancer quelques missiles (ou une poignée, pas plus), de les tirer vers ses "adversaires" de façon à déclencher quelques HANE qui mettront ces "adversaires" au niveau "planète des singes", comme on l'a vu dans les posts précédents.
En effet, lancer un missile balistique vers un continent situé à l'ouest (par hasard) ne nécessite aucune capacité de guidage terminal, aucune précision n'étant requise pour une explosion à une altitude de 500 kms! C'est du meme niveau technologique que lancer un V2 en 1944 sur l'Angleterre. Une fois que le projectile a quitté sa rampe de lancement, sa trajectoire est déterminée.
Sauf que là, cela partira du Golfe persique et à destination de quelques cibles choisies (1 pour l'Europe de l'ouest, 2 pour les USA, 1 pour la Russie, 1 pour la Chine et 1 pour l'Inde car ces trois derniers pays ne cessent de persécuter les Musulmans chez eux ou en Tchétchénie).

Voilà comment une configuration astrale exceptionnelle en 2013, avec l'alignement planétaire avec le soleil, va susciter des phénomènes célestes hors normes - des orages magnétiques démesurés- et va inciter de dangereux illuminés à la tête d'une grande nation à déclencher une attaque contre "ses ennemis" pour assurer l'avènement planétaire de sa religion.
Afin d'éviter un tel scénario, il est vraisemblable que des pays concernés et motivés vont faire en sorte que la capacité balistique et la technologie nucléaire de ce pays du Golfe persique soient annihilées. Il est à peu près certain aussi que la Chine, qui est devenu l'usine de l'Occident et qui a besoin de ses marchés comme débouchés de son industrie, ne va pas s'y opposer militairement, même si elle prend une autre posture diplomatique. De même la Russie aurait tout à perdre de se retrouver seule face à un pays du Golfe persique devenu le "héros de l'Islam", en supposant qu'elle ne fasse pas partie des cibles visées. Donc la Russie, quelque soit sa position diplomatique, n'interviendra pas non plus. L'Inde, c'est tellement évident qu'il n'est pas utile d'en parler.

Donc il n'y aura pas de troisième guerre mondiale.

Il y aura une opération préventive lancée par l'Occident. Dans le pire des cas cette opération mobilisera les autres pays musulmans contre les pays occidentaux "agresseurs". Le plus dangereux d'entre eux est bien sûr le Pakistan, seul détenteur islamique aujourd'hui de l'arme nucléaire. Ensuite, Israël sera bien sûr en première ligne et devra sans doute affronter une offensive générale, sur ses frontières. Mais Israël dispose aussi de l'arme nucléaire, ce qui devrait calmer un peu l'agressivité de ses voisins. En outre, le clivage Sunnites-Chiites, pourrait-il modérer la réaction des autres pays musulmans?

Ensuite, il restera contre l'Occident "l'arme du pauvre": le terrorisme. Et là, c'est sûr, l'Occident va dérouiller! Ceci sera l'occasion (le prétexte?) pour opérer une réduction massive des libertés publiques dans les pays occidentaux.

Si on relit attentivement Velikovsky (Mondes en collision) on constate que lors des précédents évènements cosmiques, dans les temps bibliques, les Babyloniens et les Assyriens ont toujours cherché à utiliser les conjonctions astrales pour attaquer à l'Ouest. Il n'y a donc là rien de bien nouveau, même si Glevesques ne trouve pas cela démontré scientifiquement. Et pour les mystiques parmi nous, le fait est que l'on assistera à l'Armageddon, dans les temps et dans les lieux prévus!

Ce sera bien la fin d'un monde, celui que nous avons connu, la fin d'un monde de paix, de liberté et de démocratie, ces trois notions étant relatives aujourd'hui, j'en conviens. Mais en 2013, lorsqu'on en bénéfiera plus, elles nous manqueront.




A LIRE, DONC:

The USGS Monitors Earth’s Magnetic Field to Prepare Citizens for Magnetic Storms
Categories: Core Science Systems, Featured, Natural Hazards Tags: geomagnetic, Geomagnetism, magnetic field, Magnetic Storms, solar storm, space weather
Posted on January 27, 2012 at 4:22 pm Christina Nyquist, Jeffrey Love


The arc of light heading towards the earth is a coronal mass ejection, which impacts the earth's magnetic field (shown in purple), causing magnetic storms.
Everyone is familiar with weather systems on Earth like rain, wind and snow. But space weather – variable conditions in the space surrounding Earth – has important consequences for our lives inside Earth’s atmosphere.
Solar activity occurring miles outside Earth’s atmosphere, for example, can trigger magnetic storms on Earth. These storms are visually stunning, but they can set our modern infrastructure spinning.
On Jan. 19, scientists saw a solar flare in an active region of the Sun, along with a concentrated blast of solar-wind plasma and magnetic field lines known as a coronal mass ejection that burst from the Sun’s surface and appeared to be headed for Earth.
When these solar winds met Earth’s magnetic field, the interaction created one of the largest magnetic storms on Earth recorded in the past few years. The storm peaked on Jan. 24, just as another storm began.
“These new storms, and the storm we witnessed on Sept 26, 2011, indicate the up-tick in activity coming with the Earth’s ascent into the next solar maximum,” said USGS geophysicist Jeffrey Love.

[b]” This solar maximum is the period of greatest activity in the solar cycle of the Sun, and it is predicted to occur sometime in 2013, which will increase the amount of magnetic storms on Earth.[/b]
Magnetic storms, said Love, are a space weather phenomenon responsible for the breathtaking lights of the aurora borealis, but also sometimes for the disruption of technology and infrastructure our modern society depends on. Large magnetic storms, for example, can interrupt radio communication, interfere with global-positioning systems, disrupt oil and gas well drilling, damage satellites and affect their operations, and even cause electrical blackouts by inducing voltage surges in electric power grids. Storms can also affects airline activity — as a result of last weekend’s storm, both Air Canada and Delta Air Lines rerouted flights over the Arctic bound for Asia as a precautionary measure. Although the storm began on the 19th of January, it did not peak until January 24th.
While this particular storm had minor consequences on Earth, other large storms can be crippling, Love said. He noted that the largest storm of the 20th century occurred in March, 1989, accompanied by auroras that could be seen as far south as Texas, and sent electric currents into Earth’s crust that made their way into the high-voltage Canadian Hydro-Quebec power grid. This caused the transformer to fail and left more than 6 million people without power for 9 hours. The same storm also damaged and disrupted the operation of satellites, GPS systems, and radio communication systems used by the United States military.
While large, the 1989 storm pales in comparison to one that occurred in September 1859 and is the largest storm in recorded history. Scientists estimate that the economic impact to the United States from a storm of the same size in today’s society could exceed $1 trillion as a result of the technological systems it could disrupt.


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 19/02/2012 20:53:11
Conflit en Iran: les dernières nouvelles…19 février 2012 sous Géopolitique

Cela bouge en ce qui concerne l’Iran et son actualité, deux informations suivant le site israel-actualites.tv qui méritent que l’on se penche dessus. La première est l’état d’alerte pour 3 bases militaires russes puisque ceux-ci ont déclaré que rien ne se ferai sans eux. Autre information, la présence de navires iraniens en méditerranée afin de dévoiler leur puissance de feu. Tout cela n’est pas à prendre )à la légère, cela montre bien que la situation est très tendue et que notre planète est « géopolitiquement assise sur un baril de poudre », la moindre étincelle et c’est la guerre, étincelle qui risque fort de venir d’Israël justement…

EXCLUSIF : la Russie place 3 bases militaires en état d’alerte de combat !
L’avis de Marco Robin : les Russes font passer un message important : “rien ne se fera sans nous” , En clair quelque soit la solutions envisagée pas les occidentaux, Guerres ou pourparlers , les Russes ne laisseront pas le terrain libre … Et ce sur l’ensemble de la zone qui s’étale de la Syrie au Pakistan ! Il est fort probable que les Chinois sur-enchérissent sous peu ..

Merci à notre fidèle lecteur polonais Eugéne !pour cette info importante … Des bases militaires russes dans le Caucase – en Arménie, Ossétie du Sud et Abhazia – ont été mis en alerte de combat.

Les experts militaires pensent que les Etats-Unis peuvent effectuer des frappes contre l’Iran depuis la Turquie, et que la Géorgie et l’Azerbaïdjan peuvent également être entraînés dans le conflit. Pour se préparer à la guerre d’urgence, les navires de guerre russes dans la mer Noire ont été déployés près de la Géorgie, et une flotte a été déplacé d’Astrakhan en mer Caspienne vers l’Azerbaïdjan …
Alors que les tensions continuent de s’accumuler sur le programme nucléaire de l’Iran, les militaires russes se prépare à un débordement possible d’un conflit à grande échelle dans les régions méridionales de la Russie.

Le gradé plus élevé de la Russie a mis en garde contre une éventuelle attaque contre l’Iran dans les prochains mois. “L’Iran, bien sûr, est un point sensible. Je pense que certains type de décision [de l'attaquer] sera probablement plus proche de l’été, “le général Nikolaï Makarov, chef d’état-major général russe, lors d’une conférence de presse à Moscou.

Il a ajouté que l’Iran était capable de donner “une forte réponse” à l’attaque. Un autre hauts gradés Russe , l’amiral Vladimir Komoyedov a déclaré qu’étant donné l’ accumulation militaires actuelle dans le golfe Persique, la moindre étincelle pourrait déclencher un conflit régional.

Adm Komoyedov, qui dirige le Comité de défense de la Douma , comme attachés militaires étrangers à Moscou que les Etats-Unis pourraient attaquer l’Iran à tout moment maintenant avec un lancement simultané de missiles de croisière Tomahawk à partir de 450 navires de guerre , déployées dans la région.

La Russie est préoccupée qu’ un conflit dans le Golfe Persique , déborde dans le Caucase. L’état-major général russe a mis en place un «centre de situation” pour suivre l’évolution dans le golfe Persique “en temps réel”, selon général Makarov

“Nous analysons la situation heure par heure -et n’excluons aucunes options,” Plus tôt cette semaine l’Iran a déposé une protestation officielle auprès de l’Azerbaïdjan sur l’activité présumé d’ espions israélien en Azerbaïdjan.

Source: israel-actualites.tv



Des navires iraniens en Méditerranée pour « montrer la puissance » de l’Iran



L’Iran a envoyé des navires de guerre en Méditerranée pour « montrer la puissance » de la République islamique, alors que les tensions avec Israël sont au plus haut du fait de la crise nucléaire et des récents attentats anti-israéliens en Inde et en Thaïlande.

L’Etat hébreu a dit qu’il suivrait « de près » cette opération, la deuxième de ce genre depuis la Révolution islamique de 1979, la dernière remontant à février 2011.

Des navires de guerre iraniens sont entrés samedi en Méditerranée après avoir franchi le canal de Suez, a annoncé le commandant en chef de la marine l’amiral Habibollah Sayyari cité par l’agence officielle Irna.

Il n’a pas donné de détails sur le nombre, la nature ou la mission de ces bâtiments, se bornant à indiquer que cette opération visait notamment à « montrer la puissance de la République islamique d’Iran ».

Les navires en question pourraient être le destroyer Shahid Qandi et le bâtiment de soutien et de ravitaillement Kharg, dont la presse iranienne a annoncé début février une escale de plusieurs jours dans le port saoudien de Jeddah, sur la mer Rouge.

Lors de la première mission de la marine iranienne en Méditerranée en février 2011, deux navires –le Kharg et la frégate Alvand– s’étaient rendus en Syrie pour une escale au port de Lattaquié avant de regagner la mer Rouge et l’Iran.

Ce premier passage de navires de guerre iraniens par le canal de Suez depuis 1979 avait provoqué de vives réactions d’Israël, qui l’avait qualifié de « provocation » et avait mis sa marine en état d’alerte.

Les Etats-Unis avaient lancé de leur côté un avertissement aux navires iraniens, leur demandant de « se conformer aux lois internationales et n’entreprendre aucune action qui pourrait compromettre la sécurité ».

« Nous suivrons de près le déplacement de deux navires pour vérifier qu’ils ne s’approchent pas des côtes israéliennes », a affirmé samedi à l’AFP une responsable du ministère israélien des Affaires étrangères, sans faire plus de commentaires.

La nouvelle mission iranienne en Méditerranée intervient alors que les relations entre Israël et l’Iran sont des plus tendues, alimentées par la crise autour du programme nucléaire iranien et les récents attentats anti-israéliens en Inde et en Thaïlande attribués par l’Etat hébreu à Téhéran.

Les puissances occidentales et Israël soupçonnent l’Iran de vouloir fabriquer l’arme atomique sous couvert de programme nucléaire civil, ce que dément catégoriquement l’intéressé.

Israël a multiplié ces dernières semaines les déclarations évoquant de possibles frappes contre les installations nucléaires iraniennes, Téhéran menaçant en retour de frapper l’Etat hébreu ainsi que les forces de son allié américain dans la région, mais aussi de fermer le détroit d’Ormuz par où transite le tiers du trafic maritime pétrolier mondial.

Pour des raisons aussi bien politiques que militaires, l’Iran a entrepris depuis deux ans de développer la présence en haute mer de sa marine jusqu’alors cantonnée à la défense des côtes iraniennes à l’est du détroit d’Ormuz. Le contrôle du Golfe, à l’est du détroit, est dévolu aux forces navales des Gardiens de la révolution.

La marine, dont les forces de haute mer sont limitées à une demi-douzaine de petites frégates ou destroyers et à trois sous-marins russes de classe « Kilo », a ainsi multiplié les opérations en mer d’Oman et dans le Golfe d’Aden, en particulier pour protéger les navires iraniens contre les pirates somaliens opérant dans cette zone.

Elle y déploie désormais en permanence au moins deux navires qui ont déjà escorté plus de 1.300 bateaux marchands et ont été engagés dans plus d’une centaine d’affrontements armés avec des pirates, selon des indications données en décembre par l’amiral Sayyari.

Elle y a également fait patrouiller pour la première fois l’été dernier l’un de ses sous-marins « Kilo », et l’amiral Sayyari a annoncé son intention d’envoyer des bâtiments dans l’Atlantique à une date et pour une mission qu’il n’a pas précisées.

Source: israel-actualites.tv

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 20/02/2012 18:13:03
Swift devient une arme de guerre ! 20 février 2012



LA BANQUE-FINANCE EST OFFICIELLEMENT DEVENUE UNE ARME DE GUERRE DEPUIS VENDREDI…
La Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication, SWIFT (l’organisme qui gère les virements interbancaires dans 210 pays avec 550 millions de virements par mois) a pondu un communiqué et l’a donné à la presse en toute discrétion en fin de journée de vendredi 17 février afin que cela passe totalement inaperçu (le jour des départs en vacances à 16 heures. :-)
Et Swift déclare qu’il va effacer l’Iran de ses circuits informatiques indispensables aux “voyages” monétaires. Un virement fait de Londres et qui arrive sur votre compte à Paris a emprunté les circuits de Swift. Cela veut dire quoi?
Si vous êtes interdit de chéquier, vous n’êtes pas pour autant exclu du circuit financier puisque vous pouvez recevoir et émettre des virements et par conséquent retirer l’argent de votre compte.
En revanche, si votre banque par exemple est exclue de Swift, eh bien vous ne pouvez même plus recevoir un virement. Pour l’Iran, c’est la mort par exclusion des circuits informatiques financiers.
Et c’est une vraie première. En effet, même pendant les deux Guerres Mondiales, la Suisse avait servi de point central aux banques… et aucun des pays en guerre n’a été exclu du circuit financier, pas même l’Allemagne.
Reuters: “Swift said it was ready to block Iranian banks from using its network to transfer money. Expelling Iranian banks from the Swift would shut down Tehran’s main avenue to doing business with the rest of the world“. Swift a pris cette décision à la demande des US et de l’UE…

Donc attention, là vous allez voir des choses extraordinaires se passer en Iran qui ne pourra plus commercer comme avant. Cela équivaut à une mort lente de la population.
Ajoutez à cela que l’Iran ne pourra plus vendre son pétrole aux pays de l’UE, et vous obtenez une situation de mise à mort d’un pays, qui n’aura que solutions: se coucher ou faire la guerre… Et vous le savez, c’est exactement ce que veulent les Américains.Lire l’info passée inaperçue… ici Swift et ici Reuters.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic www.jovanovic.com
REALINFOS
Ils vont finir par l’avoir leur satanée guerre…

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 11/03/2012 08:11:42
Iran – Beaucoup de points d’interrogation ou intox ?10 mars 2012

Toutes les informations qui peuvent aider à comprendre l’évolution, les implications géopolitiques, les petits mouvements discrets sont bons à prendre, l’Iran va être le théâtre d’un conflit majeur, et beaucoup de questions restent encore en suspend….


Selon l’agence de renseignement Stratfor, il y a pour le moment une volonté de ne pas envenimer les choses avec l’Iran. D’aucuns parlent même d’effort « désespéré pour arriver à un compromis avec l’Iran ». Toutes les grandes puissances impliquées d’une manière ou d’une autre avec l’Iran se concertent. Zbigniew Brzezinski a averti qu’une attaque d’Israël contre l’Iran créerait une catastrophe. Le chef d’état-major chinois Zhang Zhaozhong a récemment déclaré que si les Etats-Unis / Israël attaquaient l’Iran : « La Chine n’hésiterait pas à protéger l’Iran, même au risque de déclencher une Troisième Guerre mondiale ». Vladimir Poutine a également mis en garde l’Occident d’une attaque contre l’Iran.
Il existe de nombreuses études sur les forces militaires iraniennes, en hommes et en matériels. Mais il est finalement assez difficile de déterminer avec certitude ce que sont les moyens de défense de l’Iran, souvent dépeints comme ridiculement faibles.


Les Russes ont livré de grandes quantités de missiles Sunburn conçus pour voler à très basse altitude. Ils peuvent être lancés à partir d’un camion adapté et cibler n’importe quel objectif dans le détroit d’Ormuz. Le missile supersonique SS-N-22 Sunburn peut donc impacter n’importe quel navire. Il est connu comme l’un des plus meurtriers au monde. Il pourrait même mettre en échec le système de radar de défense américaine Aegis. Il faut rappeler qu’un missile russe adapté d’un équipement antibrouillage a frappé une frégate israélienne au large des côtes du Liban lors de la dernière attaque d’Israël contre le Liban.
Une attaque contre l’Iran servirait de prétexte aux grandes firmes du cartel bancaire pour catapulter les cours du pétrole vers des sommets inconnus. La Russie serait le bénéficiaire de cette envolée des prix de l’or noir. Comment réagirait la Chine qui a préparé ce scénario en investissant beaucoup, ces dernières années, en Afrique ?
Gros point d’interrogation
On sait que la Chine a également vendu des missiles de croisière à l’Iran, mais on s’interroge sur ce que l’Iran a pu acheter au marché noir à des vendeurs russes, à l’époque de l’effondrement de l’URSS, quand tout se vendait, y compris des missiles de croisière russes à tête nucléaire. DEBKA affirme que l’Iran possède des dizaines de ces missiles nucléaires achetés au début des années 1990. Depuis plusieurs décennies, les responsables iraniens connaissent les objectifs d’Israël. Sont-ils restés les bras croisés comme on veut nous le faire croire ? Nous ignorons la réponse.
Mais si l’on prend l’hypothèse selon laquelle, les informations transmises à l’agence d’information DEBKA sont justes parce qu’elles furent transmises, par exemple, par Meir Dagan, l’ancien chef du Mossad israélien, on comprend pourquoi ce dernier considère une attaque de l’Iran comme quelque chose de suicidaire pour Israël.
Source: liesidotorg

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
strato
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 10 Feb 2010
Posts: 2,333
Sexe: Masculin
Point(s): 10
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 12/03/2012 10:17:14
Mathias wrote:
Iran – Beaucoup de points d’interrogation ou intox ?10 mars 2012

mais on s’interroge sur ce que l’Iran a pu acheter au marché noir à des vendeurs russes, à l’époque de l’effondrement de l’URSS, quand tout se vendait, y compris des missiles de croisière russes à tête nucléaire. DEBKA affirme que l’Iran possède des dizaines de ces missiles nucléaires achetés au début des années 1990. .....................................................Nous ignorons la réponse.

Mais si l’on prend l’hypothèse selon laquelle, les informations transmises à l’agence d’information DEBKA sont justes
parce qu’elles furent transmises, par exemple, par Meir Dagan, l’ancien chef du Mossad israélien.

Source: liesidotorg[/b]

http://www.debka.com/
DEBKA est clairement un site de propagande alarmiste prônant une politique israélienne de guerre totale, avec des commentaires et des analyses sur le terrorisme , l'espionnage, la sécurité , les affaires militaires et politiques du Moyen-Orient, dont la plupart des informations sont attribuée à des sources non identifiées.
et dans les sources identifiées, l'on trouve pèle mêle le ministère de la défense israélien, L'extrême droite et les ultras religieux israéliens l'extrême droite religieuse et les néo-conservateurs Etatsuniens des éléments du Parti républicain.
les responsables du renseignement israéliens considèrent que moins de 10 pour cent du contenu du site est fiable.

http://liesidotorg.wordpress.com/ LETTRE D'INFORMATIONS ÉCONOMIQUES STRATÉGIQUES INTERNATIONALES (c'est en français et j'ai pas encore lu)
c'est la voix du FMI??

C'est de l'intox !
_________________
« je hais le mouvement qui déplace les lignes » Maurice Gamelin


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 19/03/2012 08:29:28
Israël pourrait ne pas attendre les élections US pour attaquer l’Iran….!18 mars 2012





Deux infos recoupées par le site Realnews qui n’augurent rien de bon! De toute manière, cela se fera, qu’on le veuille ou non, le conflit est inévitable et il s’annonce colossal…

Selon NRG Israël, dont le cabinet s’est réuni pour voter pour ou contre la guerre en Iran, Netanyaou a obtenu la majorité, 8 voix pour et 6 contre.

Israël vient aussi de prendre la terrible décision de ne pas attendre les élections américaines du mois de novembre.

Pour faire simple, Israël peut maintenant attaquer l’Iran à n’importe quel moment… L’essence va rapidement dépasser 2 Euros le litre…

http://www.zerohedge.com/news/brent-126-israel-cabinet-votes-8-6-attack-ira…

Source

De plus:


Ultimatum US à l’Iran?
Moscou chargé d’informer l’Iran de sa dernière chance d’éviter la guerre

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a été chargé par Hillary Clinton d’informer l’Iran que les pourparlers avec les grandes puissances prévus en avril étaient la dernière chance de Téhéran d’éviter la guerre, écrit mercredi le quotidien Kommersant.

Les négociations prévues en avril entre l’Iran et six médiateurs internationaux sont la dernière chance pour Téhéran d’éviter la guerre. Hillary Clinton a demandé à Sergueï Lavrov de faire passer le message aux autorités iraniennes, écrit le journal en citant un diplomate russe haut placé, s’exprimant sous couvert d’anonymat.

La secrétaire d’Etat américaine et M. Lavrov se sont entretenus lundi à New York, après une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.

Les pays du groupe des 5+1 (Etats-Unis, Chine, Russie, Grande-Bretagne, France et Allemagne) envisagent une reprise des pourparlers, gelés depuis plus d’un an, sur le programme nucléaire iranien.

Selon le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, ces négociations pourraient avoir lieu début avril à Istanbul.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, a reconnu que la situation autour de l’Iran s’aggravait, tout en refusant de parler de dernière chance.

On ne parle jamais de la dernière chance. Tout dépend de la volonté politique, et la Russie fait tout pour que cette volonté soit renforcée, a déclaré M. Riabkov à Kommersant.

Nous assistons à une indéniable escalade (…). Ceux qui veulent avoir recours aux armes doivent se retenir et oeuvrer pour trouver une solution diplomatique, a-t-il poursuivi.

Tout en appelant à la paix, la Russie se prépare toutefois à faire face à d’éventuelles frappes contre Téhéran, selon Kommersant.

Nous avons un plan de mobilisation pour faire face à une possible vague de réfugiés, a indiqué une source au sein du ministère russe de la Défense.

Selon une source au ministère des Affaires étrangères, un programme classé top secret a été mis en place pour protéger les citoyens russes en cas de guerre contre l’Iran.

Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux ont imposé de nombreuses sanctions à l’Iran pour tenter de pousser le pays à renoncer à son programme nucléaire, qui cache selon eux un volet militaire, ce que Téhéran dément.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a affirmé la semaine dernière à Washington que ni la diplomatie ni les sanctions n’étaient parvenues à freiner le développement du programme nucléaire controversé de l’Iran, ajoutant: Aucun d’entre nous ne peut se permettre d’attendre beaucoup plus longtemps.

Le président américain, Barack Obama, qui a reçu M. Netanyahu, n’a pas exclu le recours à la force en dernier ressort, mais a privilégié la voie diplomatique et les sanctions pour dissuader l’Iran d’avancer vers l’arme nucléaire.

Afp via Realnews



Menace sur l’Iran
18 mars 2012

On en avait parlé en Février, c’est maintenant officiel depuis Jeudi…SWIFT est devenu une arme de guerre et la sanction ultime contre l’Iran. C’est du jamais vu, MÊME DU TEMPS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, AUCUN PAYS N’AVAIT ÉTÉ EXCLU AU NIVEAU DES TRANSACTIONS FINANCIÈRES.
SWIFT une société de transaction financière mondiale, facilitant les échanges entre banque centrale du monde a rompu les liens avec l’Iran. L’Iran se voit donc isolé pour de bon et pour la première fois de l’histoire de SWIFT.

http://www.startribune.com/business/142815355.html

La réponse de l’Iran, fermer le détroit d’Ormuz.

http://presstv.com/detail/232193.html

Les semaines à venir vont être intéressantes, le pétrole et les matières premières vont flamber.

Déjà que l’ Essence à atteint 2euros/litre

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Fenrir
Membre 2 étoiles
Membre 2 étoiles

Offline

Joined: 30 Jan 2012
Posts: 74
Sexe: Masculin
Localisation: dans l'expectative
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 19/03/2012 22:03:55
Comme evoque le 11 fevrier, le terrorisme a deja frappe en France, a Toulouse.

Mais lorsqu'il frappe preventivment, on ne sait pas s'il s'agit de pretexte, d'alibi, ou de dissuasion... Si cet attentat est lie aux executions de parachutistes, deux lectures opposees sont possibles:
1- provocation: voyez ce dont le terrorisme est capable, donc il faut intervenir dans le conflit qui s'annonce.
2- dissuasion: personne n'est a l'abri en France, si la France s'engage dans le conflit a venir, ce sera un bain de sang en France.

Reste a savoir, en pleine campagne electorale, quelle interpretation sera retenue par les autorites?

Reste aussi une constante verifiee dans l'histoire, en general une guerre ressoude les rangs autour des dirigeants en place...


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 10/04/2012 06:44:01
Iran: une attaque nucléaire en préparation (expert)© AFP/ PRESS TV
15:40 06/04/2012


MOSCOU, 6 avril - RIA Novosti


Une puissante attaque militaire est en cours de préparation contre l'Iran, estime le président de l'Académie des problèmes géopolitiques de Moscou, Leonid Ivachov, persuadé que les agresseurs feront nécessairement appel à l'arme nucléaire.

"Les Américains et Netanyahou [premier ministre israélien, ndlr] préparent l'opinion publique à l'éventualité de l'utilisation d'armes nucléaires", a déclaré vendredi M. Ivachov lors d'une table ronde à la Douma (chambre basse du parlement russe).

L'expert propose d'engager une discussion internationale sur la création d'une zone dénucléarisée au Proche-Orient et invite les six médiateurs sur le dossier nucléaire iranien (Russie, Chine, France, Grande-Bretagne, Etats-Unis et Allemagne) à se porter garants de la sécurité dans la région.

"Il faut que les Six donnent des garanties concrètes de la sécurité à l'Iran, à Israël et aux autres Etats", a-t-il indiqué.






US gives Iran 'last chance' warning over shutting down nuclear facility
Obama demands concessions as crucial talks begin in Istanbul later this week


Guy Adams


Monday 09 April 2012

Iran must immediately close a large nuclear facility built underneath a mountain if it is to take what President Obama has called a "last chance" to resolve its escalating dispute with the West via diplomacy.


Other "near term" concessions which must be met in the early stages of talks to avoid a potential military conflict, include the suspension of higher level uranium enrichment, and the surrender by Tehran of existing stockpiles of the fuel, senior US officials said yesterday.

The demands were outlined as Iranian state TV announced that crucial negotiations over its disputed nuclear programme will begin in Istanbul on Friday, allaying fears that disagreements over the venue would derail the important and long-scheduled talks.

US diplomats, who will join counterparts from the UK, China, Russia, France and Germany, at the bargaining table, told reporters that they will insist on Iran's leadership giving up the Fordow enrichment plant, which is just outside the Shia holy city of Qom.

The facility is buried deep in a mountain, apparently to protect against air strikes, and is at the centre of Israeli fears that the country's military leadership is secretly developing weapons that could mount a long-range strike across international borders.

A senior US official told The New York Times that the White House has "no idea how the Iranians will react" to the demands, and "probably won't know after the first meeting".

But he said that more serious talks cannot proceed unless they are met. Another US source told Reuters that the country must also export its entire stockpile of uranium enriched to 20 per cent purity if they are to stave off potential military action, saying, "20 per cent and closing Fordow are near-term priorities" for the Obama administration.

The negotiations are hugely delicate, both on the international stage and in the US, where in the run-up to November's election, President Obama is anxious to challenge Republican claims that he has been "soft" on Iran.

Many of Mr Obama's predecessors have taken a gung-ho approach to foreign affairs prior to their re-election battles, perhaps banking on the theory that the patriotic fervour of an America at war is more likely to give its incumbent President a second term.

The current debate over Iran isn't quite so straightforward, though.

Firstly, there is no guarantee that the US electorate would back intervention there, given the cost and mixed outcome of their country's interventions in Iraq and Afghanistan.

Secondly, an unpredictable conflict in the Middle East could cause oil prices to spiral, threatening America's economic recovery and directly impacting the financial resources of voters, who are already voicing disquiet at fuel costs that are approaching record levels.

With this in mind, the White House hopes to persuade its allies that a mixture of crushing sanctions and diplomacy can be more effective than intervention. It has repeatedly pressed Israel to hold off pre-emptive military strikes until sanctions are proven to have failed.

US intelligence agencies are convinced that Iran suspended its nuclear weapons programme in 2003. Recent surveillance operations, particularly by drones, have failed to provide any evidence that such operations have actually recommenced.

Iran, for its part, insists that the nuclear programme is designed for power generation and medical and scientific research. It has repeatedly rejected calls by the UN Security Council to suspend nuclear enrichment.

On paper, Iran's government may in any case find it tricky to give in to US demands to close Fordow. After recent domestic developments, they face growing threats to their powerbase, so are anxious to retain the appearance of political strength.



Published 13:29 09.04.12
Latest update 13:29 09.04.12


U.S. deploys aircraft carrier in Gulf, as West prepares for Iran nuclear talks

The battleships will support the American military operations in Afghanistan and anti-piracy efforts off Somalia's coast and in the Gulf of Aden, and also patrol the Gulf's strategic oil routes that Iran has threatened to shut down in retaliation for economic sanctions.
By Reuters and The Associated Press

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 03/05/2012 06:54:45
Washington déploie des chasseurs aux Emirats arabes unis
2 mai 2012 Posté par benjisousGéopolitique
Un commentaire

Chaque jour la situation évolue quand à l’Iran, certains craignent un conflit majeur, j’en fait partie, d’autres pensent que cela n(‘arrivera pas, du moins pas avant longtemps. Le fait que les USA déploient des chasseurs de la sorte aux E.A.U ne fait que confirmer mes craintes, cela n’attendra pas des années…

Les Etats-Unis ont déployé des avions de chasse furtifs F22 aux Emirats arabes unis sur fond de tensions entre l’Iran et ses voisins alliés de Washington. Le déploiement de ces avions intervient sur fond de résurgence de la tension entre les Emirats et l’Iran après une visite, le 11 avril, du président Mahmoud Ahmadinejad à Abou Moussa, l’une des trois îles du Golfe au centre d’un litige territorial entre les deux pays.
Cette visite a été dénoncée comme une provocation par les Emirats et le Conseil de coopération du Golfe (CCG – Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar). Téhéran a pris le contrôle des îles d’Abou Moussa, de la Grande et de la Petite Tomb en novembre 1971, après le départ des forces britanniques du Golfe précédant l’indépendance des Emirats.
L’Iran a critiqué mardi ce déploiement d’avions américains estimant que cela « met en péril la sécurité de la région ». « Nous n’approuvons pas du tout la présence de forces étrangères dans la région. Nous déconseillons aux pays de la région de fournir un appui à leur présence », a déclaré Ramin Mehmanparast, le porte-parole du ministère des affaires étrangères iranien, lors de son point presse hebdomadaire. Il a estimé que « les pays régionaux devraient faire appel à la coopération collective pour assurer leur sécurité ». « Chercher le soutien de pays étrangers ou leur équipement non seulement ne permettra pas d’assurer leur sécurité, mais met en péril la sécurité de la région« , a-t-il ajouté.
Ces déclarations font écho aux critiques exprimées lundi par le ministre de la défense, Ahmad Vahid, qui a déclaré, selon des propos rapportés par la chaîne officielle en arabe Al-Alam, que « de tels déploiements sont à la fois nocifs et inutiles. Leur objectif est principalement psychologique, et vise à créer un sentiment d’insécurité dans la région ».
De plus, les Etats-Unis poussent actuellement leurs alliés à faire pression sur Téhéran au sujet de son programme nucléaire controversé, qui est actuellement au cœur de négociations, dont le prochain round est prévu le 23 mai, à Bagdad.
En décembre, les Etats-Unis avaient annoncé la vente de 3,48 milliards de dollars d’armement aux Emirats arabes unis, comprenant notamment des radars et des batteries de missiles de défense. Deux porte-avions américains sont actuellement stationnés dans le Golfe avec les navires qui les escortent.
Source: lemonde.fr via conscience du peuple

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 05/05/2012 06:54:33
http://youtu.be/Qqf_1TntGkk


_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Mathias
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 26 Mar 2009
Posts: 2,783
Sexe: Masculin
Localisation: France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 12/05/2012 20:26:42
Israel vs. Iran: 'Any Given Moment'



by Breitbart News1 day agopost a comment

Israel's channel 10 is reporting that U.S. officials are working frantically to prevent a pre-emptive Israeli attack on Iran, which the new unity government could carry out at "any given moment," according to Israel National News:


U.S. government officials told Channel 10 News that they believe a Likud-Kadima joing government could make a decision about an Israeli attack on Iran at any moment and perhaps even before the U.S. presidential elections in November.

The report said that when the Americans believed early elections would be held in Israel on September, they thought it meant the attack in Iran would be postponed at least until after the election. Now, with the stabilization of Israeli politics and the current government likely to end its term on schedule, the situation has changed and the Americans are concerned.

According to the Channel 10 report, in order to try and prevent or at least postpone the Israeli decision on the issue, the Americans recently held marathon talks with Israeli officials at all levels.

As reported earlier this week on Breitbart.com, Israel's main two political parties, the governing Likud and the opposition Kadima, agreed to form a unity government rather than face early elections that were to be called by Prime Minister Benjamin Netanyahu.

One of the reasons for the agreement was to create greater political stability, possibly in advance of a possible military conflict with Iran--and in the face of opposition from the Obama administration.

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)


Reply with quote
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Coin Café -> Sujets populaires All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 of 4

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group