NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Festa di a Nazione

 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Coin Café -> Archives -> La Tribune des Membres -> Lamais
Previous topic :: Next topic  
Author Message
lamais
Modérateur

Offline

Joined: 29 Nov 2006
Posts: 15,349
Localisation: là ou je doit être
Point(s): 30
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 07/12/2011 18:44:41
déc
07
#Corse – L’Ottu di dicembre : Festa di a Nazione – C’est affirmer l’existence de la Nation Corse
on décembre 7th, 2011 at 17 h 31 min
Posted In: STORIA CORSA, Festa Di A Nazione, MOUVEMENT NATIONAL, STORIA CORSA




Source unità naziunale 2003 : Le 30 janvier 1735 lors de la Cunsulta d’Orezza, les Corses créèrent une constitution démocratique. Lieu de vie exemplaire, au combien novateur pour l’époque, dans un monde encore soumis à la volonté des monarques, cette constitution éclairera ce petit peuple devenu capable de choisir son avenir et d ‘organiser son présent.
Le 8 décembre sera déclaré « Fête de la Nation », en hommage à celle qui assurera la protection de cette espace libéré : la Vierge Marie. La fête de l’immaculée conception coïncide ainsi avec la fête de la Nation pour signifier entre autre, que nul n’a le droit de s’approprier la mémoire commune et les gestes patriotiques qui ont institué le respect et la liberté. Gardiennes du passé, la figure de Marie et le visage de la Nation se sont mariés dans notre hymne national, le « Dio vi salvi regina », pour offrir un espoir à ceux dont l’avenir est menacé.

Honorer la culture à laquelle nous appartenons, cela signifie pour nous, s’inspirer de ce que notre passé a produit de meilleur, pour ouvrir un avenir à une communauté qui ne cesse de douter. En témoignant de ces corses qui firent passer l’exigence de liberté et de solidarité avant leur confort et leur sécurité, nous entendons rappeler les valeurs séculaires que notre peuple n’ose plus affirmer !

Célébrer l’Ottu di Dicembre , c’est affirmer l’existence de la Nation Corse ; d’où le refus de L’Etat Français d’accéder a notre demande plus que logique et légitime qui n’est autre que la reconnaissance de ce jour en tant que tel.
LURI :
FESTA DI A NAZIONE, table de presse de l’Associu Sulidarità
BALAGNA :
Festa di a Nazione
PARIS :
Pour la quatrième année consécutive les étudiants Corses de la « Casa di u Populu Corsu » de Paris organisent la « Messe de l’immaculée Conception chantée en Corse et latin – à l’occasion de « A festa di a nazione » – à 15h45 samedi 10 décembre 2011 – Eglise Saint Benoît d’Issy les Moulineaux (35 Rue Séverine 92130). La cérémonie religieuse en langue corse sera présidée par le père Witko assisté du diacre Pierre-Jean Franceschi. Le député maire d’Issy Les Moulineaux, André Santini, honorera la cérémonie de sa présence. La messe sera suivie d’un apéritif dinatoire accompagné d’une veillée avec ! chant et guitare au sein du local de la « Casa di u Populu Corsu » (51 rue du Général Leclerc). La casa di u Populu Corsu invite l’ensemble des corses de la Région Parisienne à se rassembler en ce jour de commémoration. (corsematin.com)
CONCA :
3 ORI : sfilata di 80 parsoni (omancu!), cavalieri è pidona.
6 ORI 1/2 : messa cù 6 cunfraterni è 1 coru + littura custituzioni + canunati è fucilati.
8 ORI 1/2 : vighjata (figateddu, pulenti, brocciu, climantini.. rigalati… + 2 cuntuara… + 2 gruppa culturali…).
CORTI :
Dans le cadre di a Festa di a Nazione, la Ghjuventù Paolina veut fêter avec d’autres organisations la commémoration de l’année 1735 où la Corse fut placée sous la protection de la Vierge Marie lors de A Cunsulta d’Orezza. Pour célébrer cet anniversaire à la fois symbolique et religieux nous vous invitons tous ( associations, étudiants, syndicats…), à venir sur la place Paoli dans un esprit de convivialité. Ci serà da beie è da manghjà !!!

DEDICATA A NATALE LUCIANI


© Source image : Site http://canta.adecec.net/
http://infurmazione.unita-naziunale.org/10897/corse-lottu-di-dicembre-festa…
ARCHIVES : 2008 2007 2006 2005 2004

2003 : Manifestation « Festa Di A Nazione in Aiacciu l’ottu di Dicembre »
Ces informations ne peuvent être détournées de leur sens premier pour servir la soupe aux identitaires d’extrême droite.
© Unità Naziunale

_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza


Reply with quote
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 23/11/2020 23:03:21
Back to top
lamais
Modérateur

Offline

Joined: 29 Nov 2006
Posts: 15,349
Localisation: là ou je doit être
Point(s): 30
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 07/12/2011 20:21:50
en fait un natio est un "patriote corse" , mais étant donné le lien avec la France depuis 1768,
la politique du continent est la même en corse , donc tu peux trouver chez les natios quelques
personnes plus ou moins de droite ou de gauche ,les "extrêmes" sont les clandestins qui ont
délibérément choisis la lutte armée dans les années 70'. Surprised

Lundi 21 mars 2011
Elections cantonales corses 2011: Le FN inexistant en corse, les nationalistes confirment leur implantation



Les résultats corses sont très différents des résultats français.
Ainsi en corse peu d'abstention et le Front national y est quasi inexistant.

Ecoutez l'analyse de Jean Guy Talamoni pour Corsica Libera

http://forumdespeuplesenlutte.over-blog.com/article-elections-cantonales-co…


exemple à gauche:



http://www.a-manca.org/

Quale Semu ?
A Manca, urganizazione fundata in 1997, hè un’urganizazione anticapitalista corsa chì lotta pà u drittu à l’autodeterminazione di u populu corsu è pà un’ andattura sucialista, dimucràtica è autogestiunaria. Postu ch’elli sò stabbilitti accordi pulitichi precisi cù u NPA, tutti quelli chì si ricunnoscenu inde st’andattura quì in Corsica sò addirizzati direttamente à A Manca.

Hè indiata A Manca inde un’azione anticulunialista, internaziunalista, feminista, à favore di l’ambiente è di e so prublemàtiche è forse antifascista. A so sprissione pulitica si sviluppa è si sparghje unicamente à livellu publicu è inde u rispettu di i dritti di l’Omu. A nostra urganizazione ùn manifesta nisuna sulidarità pulitica cù gruppi armati o clandestini.

I militanti anticapitalisti corsi sò impegnati dinò inde urganizazione chì travaglianu à l’allarghera di lotte pulitiche cullettive (sindicati di travagliatori, associi culturali, cullettivi di lotta).

Qui sommes nous ?
A Manca, organisation fondée en 1997, est une organisation anti-capitaliste corse qui milite pour le droit à l’autodétermination du peuple corse et pour une alternative socialiste, démocratique et autogestionnaire. Dans le cadre d’accords politiques avec le N.P.A les personnes se reconnaissant dans ce courant de pensée en Corse sont redirigées vers A Manca.

A Manca inscrit son combat dans une dimension anti-colonialiste, internationaliste, féministe, écologiste, et anti-fasciste. Toutes ses actions se situent clairement dans le strict champ public et dans le cadre du respect des droits de l’Homme. Notre organisation ne pratique aucune solidarité politique à l’égard de groupes armés clandestins.

Les militant(e)s anti-capitalistes corses militent également dans des organisations de masse (syndicats de travailleurs, associtions culturelles, collectifs de lutte).

Partagez:
_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza


Reply with quote
Back to top
lamais
Modérateur

Offline

Joined: 29 Nov 2006
Posts: 15,349
Localisation: là ou je doit être
Point(s): 30
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 08/12/2011 18:07:43
ATTUALITÀ / CORSICA LIBERA DÉPOSE UNE MOTION RELATIVE AU CHOIX DU 8 DÉCEMBRE COMME FÊTE DU PEUPLE CORSE


SEANCE PUBLIQUE DES 16 ET 17 DECEMBRE 2010


Le groupe Corsica Libera à l'Assemblée, dépose une motion relative au choix du 8 décembre comme fête du Peuple Corse.
Motion déposée par : Le groupe « CORSICA LIBERA »
Objet : Choix du 8 Décembre comme fête du peuple Corse.
- CONSIDERANT la décision prise au XVIIIe siècle par les représentants légitimes du peuple corse de faire du 8 décembre la fête nationale de la Corse,
- CONSIDERANT l’importance de l’histoire d’une communauté dans les représentations qu’elle se fait d’elle-même, dans les liens de solidarité qu’elle est capable de tisser, mais également dans ses capacités à accueillir et à intégrer,
- CONSIDERANT la nécessité de faire connaître aux Corses, et notamment aux plus jeunes, les éléments essentiels de leur histoire et de leur culture,
L’ASSEMBLEE DE CORSE :
- REAFFIRME solennellement le choix du 8 décembre comme fête du peuple corse.
- DECIDE de faire de ce jour un jour férié et notamment de prendre en compte ce jour férié lors de l’élaboration du calendrier scolaire.




C'est en corse , que fut votée la première constitution démocratique de l'histoire. (cet évènement n'est pas enseigné dans les livres d'histoire ni à l'école ni au collège, ni au au lycée, ni à l'université)), la Corse devenant le premier état démocratique. la Première constitution corse, votée au Cunventu Sant'Antone di a Casabianca (Couvent Saint-Antoine de la Casabianca) le 30 janvier 1735 quand avait été pour la première fois proclamée l'indépendance corse.
Cette constitution est loin d’être une simple instigatrice du pouvoir, elle est au contraire une véritable institution qui prône la souveraineté du peuple et la séparation des pouvoirs. Le Chef de l'état pouvant être démis par la Diète Corse.Dans la constitution Corse, tous citoyens même étrangers votent à partir de 25 ans.Une inovation moderne pour l'époque, elle donne le droit de vote aux femmes, ce que la constitution française ne donnera ce droit seulement qu'en 1947.

Armoiries de la Corse en 1735 (qui correspondent aux pièces de monnaie)

Ce que j'en pense ,
Au sens propre juridique cette déclaration de Constitution n'a jamais été reconnue par le droit international dans le sens où l'idée même de constitution, texte qui, précisant les règles du fonctionnement de l'État, lie de la même manière gouvernants et gouvernés, est inséparable d'un modèle déterminé de régime politique, la démocratie. Procédant de la souveraineté populaire, elle organise les limitations de pouvoir auxquelles tous doivent se plier, pour éviter le gouvernement tyrannique d'un seul aussi bien que l'anarchie qui serait préjudiciable à tous. Investissant l'État de l'autorité légitime, elle lui permet d'exister et de se pérenniser. La volonté collective qui est la source de toute constitution permet de distinguer ce type de texte du réseau de normes et de règles juridiques appelées « lois fondamentales du royaume » qui enserrait l'exercice du pouvoir sous l'Ancien Régime. Là où la Constitution apparaît comme une loi écrite, le plus souvent votée ou ratifiée par le peuple, ces lois coutumières, c'est-à-dire non écrites, restaient imprécises et même contradictoires.
Dans la Constitution corse les lois coutumières non écrites existent et sont dans le flou juridique car non spécifiées. Mais il aussi vrai que le document original reconnait le pouvoir de l'état limité et élu au suffrage universel, Paquale Paoli représentant de l'état corse, bien qu'élu à vie, peut se voir dessaisi de son mandat par la Diète "députés" représentant le peuple si il met en péril la Nation.
A mon sens ce document est un instigateur de la volonté de Démocratie moderne de la conception de l'idée juridique de la notion de constitution.
Je pense qu'il "faut rendre à César ce qui lui appartient" et reconnaître enfin que la Constitution Corse est un moteur politique de l'Europe du XVIII ème siècle, le siècle des Lumières qui nous emènera vers le devenir de l'Europe d'aujourd'hui.Il serait temps enfin d'enseigner ce fait de l'histoire de la Corse mais aussi celle de la France. Il serait temps de faire cesser le tabou.
Les historiens par moitié n'osent pas soutenir ce fait historique devant leurs paires. Mais de plus en plus d'historiens publient "l'histoire de la Corse" en soulignant les deux Indépendances de 1735 et de 1755 avec leur déclaraton de Constitution.

La Constitution définitive du 18 novembre 1755, complétée par neuf articles et Initiée par Pascal Paoli, bénéficie des réflexions de Jean-Jacques Rousseau, à qui Paoli avait demandé la rédaction du document.Pasquale Paoli y définit pour la première fois: "Le droit des peuples à disposer d'eux mêmes".
Elle avait été précédée par le Projet de Constitution pour la Corse : 

« Sans amis, sans appuis, sans argent, sans armée, asservis à des maîtres terribles, seuls vous avez secoué leur joug. Vous les avez vus liguer contre vous, tour à tour, les plus redoutables potentats de l'Europe, inonder votre île d'armées étrangères : vous avez tout surmonté... Il s'agit moins de devenir autres que vous n'êtes, mais de savoir rester vous-mêmes. »
NB : Ce texte n'a jamais été achevé par Rousseau ; le manuscrit est actuellement déposé à la Bibliothèque de Genève, à l'exception d'un brouillon de l'avant-propos qui se trouve à la Bibliothèque de Neuchâtel. 

Le document de la Constitution du 18 novembre 1755 Ce texte n'est pas sans source. Il est parfaitement vérifiable. Il s'agit d'une traduction en français du texte dont un original se trouve au Service Historique de l'Armée de Terre (France), 13416 , pièce 119. 




A Bandera Testa Mora 



L'étendard blanc, à l'image de l'immaculée conception (Marie, mère du Christ dans la mythologie chrétienne), est adopté par la Cunsulta de 1735, date de la première Constitution de l'Etat Corse. Bien qu'existant depuis longtemps dans les armes de la Corse, ce n'est que plus tard, en 1745, que Gaffori arbore le drapeau à tête de Maure. En 1762, la Cunsulta di Corti décide que la tête de Maure sera frappée sur les monnaies. 

L'Hymne National choisi par la Consulte de 1735 est le Diu vi Salvi Regina (que dieu voit notre Reine nous sauver) est un chant religieux dédié à la Vierge Marie. Le deuxième texte ne modifiera pas l"hymne. 

La Corse devint alors le premier État démocratique dans l'Europe des lumières, et Paoli un Chef d'Etat éclairé, ce qui suscita l'admiration de philosophes comme Rousseau et Voltaire.
De Jean-Jaques Rousseau Du contrat social : « Il est encore en Europe un pays capable de législation ; c'est l'Île de Corse [...] J'ai quelque pressentiment qu'un jour, cette petite île étonnera l'Europe. »
Dans toute l'Europe, la Corse fait figure, du fait de sa lutte continuelle avec Gênes puis la France, d'espace singulier où se manifeste une volonté farouche de préserver liberté et tradition. Dans cette perspective, un penseur tel que Voltaire voit en Paoli une figure majeure de l'histoire.
De Voltaire "Toute l'Europe est corse."
Paoli défendit la liberté, bien qu'étant élu à vie. La possibilité d'être démis par la diète corse, dominée dans les faits par les chefs de clan. En outre, Paoli se réservait le droit d'inviter de nombreuses personnes non élues à venir siéger dans cette assemblée. Quant à l'université fondée à Corte, elle restait, par les matières étudiées et par ses nombreux professeurs ecclésiastiques, dominée par le catholicisme. 

Sur le plan économique, Paoli introduit en Corse la pomme de terre dès 1756, fonde L'Île-Rousse (1758) dans le but de concurrencer les présides génois d'Algajola et de Calvi, et fait battre monnaie à l'effigie de la nation corse à Murato (1762). 

Une « imprimerie nationale » est créée à Campoloro où sont publiés les « Ragguagli dell'Isola di Corsica », sorte de journal officiel. Il crée une marine de guerre et fait de Corte la capitale de la Nation corse où siège le gouvernement. Il bat une monnaie saine, et interdit la vendetta. 

La Consitution corse inspira directement la constitution et l'indépendance américaine en 1776.. Les révolutionnaires américains montaient à l'assaut au cri de "viva Paoli". Plusieurs villes américaines ( en Virginie, le Maine, Lousiane) porte le nom de Paoli ou Corsica en souvenir de la constitution novatrice de la petite nation corse. 

Plus tard en 1789 les révolutionaires s'en inspireront pour écrire la constitution française.



_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza


Reply with quote
Back to top
lamais
Modérateur

Offline

Joined: 29 Nov 2006
Posts: 15,349
Localisation: là ou je doit être
Point(s): 30
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 19/12/2011 12:26:12
http://www.corsicalibera.com/wp-content/uploads/2011/12/2011.12.17-ribellu-…
_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza


Reply with quote
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Coin Café -> Archives -> La Tribune des Membres -> Lamais All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group