NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Chantage après que l’UNESCO ait accepté l’adhésion de la Palestine

 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> N.O.M
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,225
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 121
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 02/11/2011 13:11:57
Chantage après que l’UNESCO ait accepté l’adhésion de la Palestine,
Washington suspend ses versements,
et le Canada réévalue sa participation

31 octobre 2011

Le gouvernement Harper a fait savoir que le soutien du Canada à l’UNESCO est réexaminé, dans la foulée de l’admission à part entière de l’Autorité palestinienne au sein de cette agence de l’ONU.
Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, s’est dit mécontent de la décision récemment annoncée par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et a déclaré qu’il se penchait sur ses avenues possibles dans ce dossier.
M. Baird a souligné qu’il appréciait le travail effectué par l’UNESCO, mais qu’il avait des doutes.
Les États-Unis ont annoncé lundi qu’ils suspendaient leur contribution financière, soit une subvention de 60 millions $, à l’UNESCO. La part canadienne à l’agence s’élève à environ 10 millions $ par année.
Le ministre Baird a souligné qu’Ottawa était insatisfait de l’adhésion de la Palestine, et que la participation future du Canada au sein de l’organisme était réévaluée.
Un porte-parole du département d’État des États-Unis a déclaré lundi que son pays demeurerait au sein de l’UNESCO en tant que membre, bien que le nouveau rôle était encore imprécis, puisque les frais liés à cette adhésion ne seraient plus déboursés.
La survie de l’agence des Nations unies dépend largement de la subvention des États-Unis, avec 22 % du budget fourni par Washington, mais elle a déjà fonctionné sans l’enveloppe américaine par le passé.
Ce vote à l’UNESCO était le plan prévu par les leaders palestiniens en cas de rejet de leur demande d’une reconnaissance d’État souverain pour la Palestine, formulée auprès de l’ONU en septembre.
Israël s’était férocement opposé à la proposition palestinienne, qui n’avait aucune chance d’être adoptée puisque l’administration Obama avait promis d’user de son veto sur toute résolution présentée au Conseil de sécurité.

La Presse.ca



http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=5899


01.11.2011
Le refus des USA de voir la Palestine à l’UNESCO : honte à Obama !

LE PLUS. En décidant d'arrêter de subventionner l'UNESCO , les Etats-Unis vont à l'encontre de la réconciliation des peuples entamée grâce à l'adhésion du pays comme Etat Membre de cette agence de l'ONU. Une attitude indigne du pays dirigé par Barack Obama, prix Nobel de la paix, selon le philosophe Daniel Salvatore Schiffer.

S’il est, sur cette terre, une institution qui fait aujourd’hui honneur à l’humanité tout entière, c’est bien l’UNESCO, que l’ONU créa, au lendemain de cette immense tragédie que fut la Seconde Guerre mondiale, en 1946. Et, qui plus est, à Paris, capitale d’une France dont la glorieuse devise nationale - liberté, égalité, fraternité -, elle-même issue de la Révolution de 1789, donna naissance au socle moral de la très démocratique charte de ces mêmes Nations-Unies.

Ce sigle, UNESCO, constitue, du reste, l’un des plus beaux symboles, en même temps que l’une des plus nobles initiatives, de l’histoire moderne : "United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization". En français, dans le texte : Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture.

Ainsi cette vénérable et prestigieuse institution se consacre-t-elle, en premier lieu, à l’alphabétisation des populations les plus défavorisées sur le plan socio-économique, à la diffusion de l’enseignement partout ou celui-ci fait défaut, à la lutte contre le racisme partout où ce dernier sévit, à la défense des droits de l’homme et de la femme partout où ils sont niés, à la recherche scientifique et à la préservation du patrimoine culturel mondial. Bref, rien que des causes d’une rare élévation morale, sinon spirituelle.

C’est dire qu’accueillir en son sein, en tant que membre à part entière et non plus seulement à titre d’"observateur", une entité telle que Palestine, comme elle vient de le faire en cette historique date du 31 octobre 2011, représente, comme pour tout autre pays, un énorme sentiment de satisfaction tout autant que de fierté, sinon de joie.


Les Etats-Unis sont-ils un champion de la démocratie ?

Davantage, n’est-ce pas là, en œuvrant ainsi pour la réconciliation entre les peuples et la concorde entre les nations, le meilleur moyen, le plus subtil et efficace à la fois, de plaider, à partir d’un aussi haut pupitre, diplomatique de surcroît, pour la paix elle-même ?

Incompréhensible, donc, ce fait que les Etats-Unis d’Amérique, pays se disant champion de la modernité et garant de la démocratie aux quatre coins de la planète, se refusent obstinément à voir cette Palestine admise aujourd’hui, après s’être déjà opposés il y a un peu plus d’un mois à sa reconnaissance à l’ONU, au sein de l’UNESCO.

Pis, il est pour le moins paradoxal que son président, Barack Obama, ne pipe mot, en tant que prix Nobel de la paix, sur cet important dossier, préférant donc répondre lui aussi, en fin de compte, à de bas mais très rentables calculs électoralistes, eux-mêmes dictés par de puissants lobbys juifs, plutôt que d’écouter sa conscience d’homme libre et responsable.

Quant à cette attitude, de la part des USA toujours, consistant à suspendre dorénavant leur contribution financière, en guise de représailles, à cette même UNESCO (soit presque un quart de son budget annuel), elle s’avère, tout simplement, inqualifiable, sauf à lui attribuer le très laid mais très réaliste terme, en la circonstance, de "honte".


Obama doit être digne de son prix Nobel de la paix

Je l’ai déjà dit, du reste, à maintes reprises : Barack Obama, par ses assourdissants silences sur les questions humanitaires les plus urgentes comme par ses trop nombreuses compromissions en matière de politique internationale, se révèle un indigne prix Nobel de la paix : un démagogique pitre qui, en ces jours d’Halloween, préfère apparemment s’exhiber, hilare, sur le perron de la Maison Blanche, en y distribuant des citrouilles à des enfants, plutôt que de travailler, sérieusement, à la nécessaire entente entre les hommes et, partant, à l’encore plus impérieuse paix du monde.

Ne se rend-il donc pas compte, Obama, à quel point le pays de l’oncle Tom, qu’il préside avec si peu de courage moral et de vision politique, peut parfois choquer, bien plus encore que décevoir ? Yes, shame on you, Mister President : no, you can’t !

Mais, heureusement pour lui, le comité d’Oslo ne s’avère-t-il pas aussi mesquin que le gouvernement de Washington, car, en d’aussi injustes et abjectes conditions, il pourrait très légitimement retirer lui aussi, en guise d’identiques rétorsions et suivant le même, horrible mais édifiant, exemple, son prix Nobel de la paix à Barack Obama, qu’il lui accorda un peu trop précipitamment et, surtout, bien trop généreusement.

D’aucuns, les vrais pacifistes et authentiques démocrates, ceux pour lesquels les mots ont encore un sens, le réclament, d’ailleurs, depuis un certain temps déjà. Et, il faut bien l’avouer, ils n’ont pas tort !

Source : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/209777;le-refus-des-usa-de-voir-la…

Tiré de : http://infosdumonde.skynetblogs.be/archive/2011/11/01/le-refus-des-usa-de-v…
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 02/11/2011 13:11:57
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
lamais
Modérateur

Offline

Joined: 29 Nov 2006
Posts: 15,349
Localisation: là ou je doit être
Point(s): 30
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 02/11/2011 13:22:30
obama ,  prix Nobel de la paix !





_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza


Reply with quote
Back to top
FinkAaltra
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 11 May 2009
Posts: 3,811
Sexe: Masculin
Localisation: Cuffies (Aisne)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 02/11/2011 17:36:39
Hugo Chavez avait dit, pour plaisanter, lors d'une réunion avec ses ministres que le prix Nobel de L'économie sera décerné à Obama. Ses ministres se sont marré. Puis il a ajouté qu'il a déjà eu celui de la Paix, et que ça restait dans la logique.
_________________
John Petrucci sait marcher sur l'eau

Toujours avoir une caméra sur soi... on ne sait jamais... Think Astral (Merci Garf!)

Vous pouvez me suivre ici: https://www.facebook.com/SuiviMondialSeismes


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> N.O.M All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group