NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Michael Moore rejoint les indignés devant Wall Street (Vidéo)

 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> N.O.M
Previous topic :: Next topic  
Author Message
lamais
Modérateur

Offline

Joined: 29 Nov 2006
Posts: 15,349
Localisation: là ou je doit être
Point(s): 30
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 30/09/2011 13:49:32





Michael Moore rejoint les indignés devant Wall Street (Vidéo) 
de : CAPJPO 
vendredi 30 septembre 2011 - 10h111 commentaire

Après les violences policières contre des manifestants pacifiques à New York, dénonçant la manière dont les banques appauvrissent la grande majorité de la population américaine, ci-dessous un rassemblement de plusieurs centaines de personnes devant Wall Street, en présence de Michael Moore, pour dénoncer cette ploutocratie.

En l’absence de micro et de sonorisation, les manifestants répètent chacune des phrases de Michael Moore pour en faire profiter les 400 participants à cette manifestation que salue Michael Moore, en expliquant que c’est un excellent début.
"Vous ne devez pas vous démoraliser parce que vous n’êtes que quelques centaines ce soir. Tous les grands mouvements ont commencé ainsi. Vous représentez en fait des millions d’Américains, et cette manifestation est historique. Je suis honoré d’être parmi vous" , conclut le célèbre réalisateur, après voir dénoncé les "gangsters de Wall Street qui méritent les menottes pour la manière dont ils volent les ressources de millions d’Américains".
"Ils essaient de faire croire qu’ils représentent la démocratie, mais il s’agit d’une ploutocratie, dont le pouvoir repose sur la violence. Ils croient pouvoir détenir le pouvoir éternellement, mais notre force repose sur les centaines de millions d’Américains que vous abusez, et unis, nous saurons vous empêcher de nuire".
CAPJPO-EuroPalestine
http://www.ep-mir.com/spip.php?arti...
_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza


Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 30/09/2011 13:49:32
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Oceanne
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 23 Jun 2010
Posts: 2,289
Sexe: Féminin
Localisation: Planète guerres
Point(s): 25
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 30/09/2011 14:19:45


La télé commence a dénoncer la brutalité gratuite fait aux protestataires.
Il dit qu'il n'y a jamais de sanction pour les policiers fautifs.
C'est peut-être une propagande pour provoquer les citoyens a se révolter et leur donner une bonne raison d'utiliser les camps FEMA. Twisted Evil
_________________
L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.
''Koan zen''

C’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison ! » ''Coluche''


Reply with quote
Back to top
NNSPS87
Membre 7 étoiles
Membre 7 étoiles

Offline

Joined: 01 Oct 2011
Posts: 313
Sexe: Masculin
Localisation: 87
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 04/10/2011 08:46:08
A New York, le mouvement des "indignés" prend de l'ampleur
(http://www.lemonde.fr/)


New York Correspondant - "Ça monte", lit-on sur la pancarte. Et c'est vrai : "place de la Liberté", comme ils nomment le square qu'ils squattent à deux pas de la Bourse new-yorkaise, les "indignés" américains du mouvement Occupons Wall Street étaient environ 1 500, dimanche 2 octobre, soit trois fois plus que les jours précédents. Beaucoup grâce au maire, Michael Bloomberg, qui avait envoyé ses forces de police, la veille, arrêter les 600 à 700 militants partis traverser le pont de Brooklyn, situé non loin de là. Le soir même, les premières images faisaient le tour du Net. D'un coup, l'intérêt médiatique était monté de plusieurs crans. Fox News, la chaîne de télévision conservatrice, éructait contre cette "bande de fainéants".

Kyle Kneitinger, 22 ans, y était. Les policiers, raconte-t-il, les attendaient en nombre et les ont accompagnés jusqu'à ce que les manifestants, parvenus au tiers du pont, ne s'aperçoivent que d'autres forces de l'ordre avançaient vers eux à rebours. Pris au piège. "Personne n'a entendu" lorsqu'un officier a intimé l'ordre d'évacuer les lieux, assure-t-il. Les "indignés" ont-ils cherché à perturber la circulation ? "Ce n'était pas notre projet, dit Kyle, mais c'est arrivé. On ne savait plus quoi faire : certains se sont assis, d'autres se sont mis à courir. Les tabassages ont commencé."

Les brutalités n'ont pas trop duré. Quand il a compris que tous seraient raflés, il s'est approché d'un véhicule de police pour se "rendre". Menotté dans le dos, il s'est retrouvé en cellule. "On était 40, presque tous des nouveaux." Un formulaire lui a été remis : il y est accusé de "désordre sur la voie publique, entrave à la circulation et obstruction à l'action des autorités". Huit heures plus tard, il a été relâché, comme ses compagnons.

A 11 heures, dimanche, il était de retour place de la Liberté. "Ce qui se passe ici est merveilleux", dit cet étudiant en ingénierie électrique de 22 ans, venu de Buffalo, à 650 kilomètres à l'ouest de New York, qui dénonce "les lobbies qui dévoient la démocratie". Le mouvement s'est d'ailleurs trouvé un slogan unificateur symptomatique : "Nous sommes les 99 %", pour signifier que leur seul adversaire, c'est ce 1 % de "riches" et leurs lobbies. "Ils se sentent invincibles. Tous leur est bon pour faire des profits" et le quotidien des autres 99 % se détériore désespérément, proclame-t-il.

SALARIÉS, AVEC OU SANS EMPLOI, ET FUTURS DIPLÔMÉS

Aujourd'hui, le mouvement prend incontestablement de l'ampleur. Il revendique une présence de groupes d'"occupation" des quartiers d'affaires dans plus de 100 villes, dont les plus grandes : de Houston à Chicago, de Philadelphie à San Francisco. A Boston, les "indignés" campent face au bâtiment de la Réserve fédérale (Fed, la banque centrale américaine).

A New York, ils se retrouvent en assemblée générale deux fois par jour. Des commissions ont été instaurées, sur les finances, les relations avec le mouvement dans les autres cités. Une infirmerie d'urgence a été créée. Deux sites Internet centralisent la multitude des initiatives et des blogs relaient les activités du mouvement. Twitter est leur organe de connexion. Ils se sont dotés d'un journal de 4 pages : The Occupied Wall Street Journal...

Désormais, la composition du mouvement évolue également. Jeunes salariés, avec ou sans emploi, et futurs diplômés gagnent en nombre, marginalisant les premiers initiateurs, plus proches d'une mouvance anarchisante. Ils suscitent un intérêt croissant dans les milieux progressistes. A Boston, Michael Moore et le professeur de philosophie de Princeton Cornel West leur ont rendu visite. A New York, ils ont invité le Prix Nobel d'économie Joe Stiglitz et l'économiste Jeff Madrick, récent auteur du best-seller Age of Greed ("Une ère de rapacité"), à s'exprimer devant eux.

Quant à la référence à la place Tahrir du Caire et aux "indignés" espagnols, elle leur est devenue quasi identitaire.


Reply with quote
Back to top
Eusebius
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 08 Nov 2007
Posts: 1,192
Sexe: Masculin
Localisation: Loin de la ville !!
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 06/10/2011 09:09:40
Quote:
"Si vous n'êtes pas riches, c'est de votre faute"

"Ne blâmez pas Wall Street, ne blâmez pas les grandes banques, si vous n'avez pas de travail et que nous n'êtes pas riche, c'est uniquement votre faute".
Voilà ce qu'a déclaré Herman Cain au "Wall Street Journal" en parlant des manifestants de Wall Street. "Ce n'est pas la faute de ceux qui ont réussi s'ils sont riches, mais c'est de votre faute si vous n'avez pas réussi" a-t-il ajouté.

Les associations ayant appelé à manifester n'ont guère apprécié ses déclarations, répondant que Monsieur Cain faisait preuve d'un réel manque de coeur et que ce dernier ferait mieux de se renseigner avant de tenir de tels propos vu le manque cruel d'emplois.

Selon des organisations syndicales, quelque 8.000 à 12.000 personnes ont participé au défilé à New York ce mercredi. Des mouvements similaires ont été enregistrés dans d'autres grandes villes du pays, de Boston à Los Angeles en passant par Chicago.

"Quand les riches volent les pauvres, ils appellent ça les affaires, quand les pauvres se défendent, ils appellent ça de la violence" scandaient les manifestants new-yorkais. "Anéantissons la cupidité de Wall Street avant qu'elle n'anéantisse le monde", reprenaient-ils.

Le mouvement se présente comme "un mouvement de résistance sans leader" et non violent. "Nous sommes les 99% qui ne tolérerons pas plus longtemps la cupidité et la corruption du 1% restant", précise son site internet.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2402/Crise-boursiere/article/detail/1329568/2011…


Herman Cain (président du conseil de direction de la Banque fédérale de réserve de Kansas City) est candidat aux élections primaires républicaines pour obtenir l'investiture et être le candidat du parti à l'élection présidentielle américaine de 2012.
_________________
RÈGLE ESSENTIELLE SUR CE FORUM : RESPECTER L'AVIS DE CHACUN !!




Reply with quote
Back to top
Chuuut
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 07 Jun 2007
Posts: 143
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 06/10/2011 15:57:18
Quote:
"Ne blâmez pas Wall Street, ne blâmez pas les grandes banques, si vous n'avez pas de travail et que nous n'êtes pas riche, c'est uniquement votre faute".


Dsl des mots qui vont suivre et les enfants, ne retenez pas sivouplé.

Mais putin de bordel de M**** d'e*****... COMMENT OSER DIRE CA ??!!!!!??????
Des mecs comme ça, c'est contre un mur et "Bouda bouda bouda"

Je vais arrêter là... sinon, je risque d'être encore plus vulgaire. (oui c'est possible)

EDIT: merci Rama pour la censure automatique, il vaut mieux parfois.
_________________
La démocratie c'est : "cause toujours"
La dictature c'est : "ta gueule"
Où est la différence ????


Reply with quote
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> N.O.M All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group