NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
L'existence de l'âme ?!
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> ARCHIVES GÉNÉRALES -> ARCHIVES GLOBALES NNSPS -> Archives chroniques NNSPS -> LE SONDAGE DU MOIS
Previous topic :: Next topic  

L'existence de l'âme.
1- Oui je crois que l'âme existe.
10%
 10%  [ 30 ]
2- Non l'âme n'existe pas.
2%
 2%  [ 6 ]
3- Oui Les NDE prouve qu'il y a une âme.
4%
 4%  [ 12 ]
4- Non les NDE ne prouve rien.
3%
 3%  [ 10 ]
5- Oui l'âme a été inventé par les religions.
2%
 2%  [ 7 ]
6- Non l'âme n'a pas été inventé par les religions.
5%
 5%  [ 17 ]
7- Oui L'âme a existé avant le corps physique.
5%
 5%  [ 15 ]
8- Non l'âme n'existe pas sans le corps physique.
1%
 1%  [ 3 ]
9- Oui l'âme forme l'évolution du corps physique.
2%
 2%  [ 7 ]
10- l'âme subit le corps physique.
3%
 3%  [ 10 ]
11- Oui L'âme est sur une autre dimension.
4%
 4%  [ 14 ]
12- L'âme est dans la même dimension que le corps.
1%
 1%  [ 3 ]
13- Non l'âme n'a pas d'atomes.
3%
 3%  [ 10 ]
14- Oui l'âme contient des atomes.
1%
 1%  [ 3 ]
15- Oui l'âme est une forme de neutrinos.
1%
 1%  [ 3 ]
16- L'âme ne se rapproche de rien de connu.
4%
 4%  [ 13 ]
17- Oui L'âme a créée le big bang.
0%
 0%  [ 1 ]
18- Non l'âme n'a rien avoir avec le big bang.
4%
 4%  [ 12 ]
19- Oui L'âme est immortelle.
4%
 4%  [ 14 ]
20- Non l'âme n'est pas immortelle.
1%
 1%  [ 3 ]
21-Oui L'âme s'incarne dans plusieurs corps.
4%
 4%  [ 13 ]
22- L'âme s'incarne qu'une fois.
1%
 1%  [ 3 ]
23- L'âme est le reflet de dieu.
1%
 1%  [ 5 ]
24- L'âme n'est pas le reflet de dieu.
2%
 2%  [ 7 ]
25- L'âme se situe dans le cerveau.
1%
 1%  [ 3 ]
26- L'âme se situe dans le coeur.
0%
 0%  [ 1 ]
27- L'âme est partout dans le corps.
4%
 4%  [ 14 ]
28- L'âme voyage quand on dort.
3%
 3%  [ 11 ]
29- l'âme reste bloqué dans le corps.
1%
 1%  [ 4 ]
30- La fin du corps libère l'âme.
7%
 7%  [ 21 ]
31- L'âme rejoint sa dimension une fois le corps dcd.
6%
 6%  [ 20 ]
32- L'âme se dissous dans l'univers une fois le corps dcd.
1%
 1%  [ 3 ]
Total Votes : 298

Author Message
ase
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 10 Apr 2005
Posts: 3,251
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 08/01/2011 00:54:01
Tof,

Quote:
Je ne doute pas un instant qu'on ne soit pas encore capable d'expliquer le phénomène, dans un sens ou dans l'autre, on ne sais pas !


Oui.
Si on s'arrête à ce "je ne sais pas" : c'est une attitude honnête.
Mais si on dit "la science ne sait pas l'expliquer alors la thèse survivaliste est vraie" : c'est une attitude malhonnête.
Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui, à l'heure actuelle, la science n'arrive pas à expliquer les caractéristiques liés aux NDEs que cela donne raison à une hypothèse plutôt qu'à une autre. Je reviens là-dessus car c'est important.

C'est comme si je disais "on ne sait pas expliquer tous les OVNIS alors ils sont d'origine ET" : il y a là un sérieux problème de déduction logique.
De même dire que "certains ont une origine extraterrestre" est tout aussi illogique car qui peut le savoir avec certitude ? Personne.

Maintenant, il y a quelque chose à prendre en compte : l'hypothèse minimaliste, le rasoir d'Ockham.
Est-il plus rationnel de dire que la science l'expliquera un jour ou de penser que l'hypothèse survivaliste est vraie ?

Dans le premier cas, si la science explique les NDEs, ce qui signifie que le modèle s'est bien affiné, on rentre alors dans une problématique totalement scientifique dans lequel des processus de causse à effet rendent compte de "l'effet NDE", et dans le deuxième cas, si la thèse survivaliste de l'après-vie est vraie, on rentre dans une problématique totalement métaphysique dans lequel les NDEs sont relégués au rang de "miracles".

Or parler de miracle qui se produit : "les NDEs se produisent" dans notre cas ce n'est rien expliquer du tout. La thèse survivaliste n'explique donc aussi rien du tout.

Ce qu'il faudrait, c'est vraiment savoir ce qu'il se passe en dessous des zones sous corticales dans le cerveau lorsque le EEG est plat. Il doit en toute logique exister encore une activité cérébrale. Et également comprendre comment s'effectue les processus d'inhibition/désinhibition neuronaux et comprendre comment et où s'effectuent le codage et stockage des souvenirs. Et sur ce dernier point, je dois avouer que j'ai du mal à penser que ce soit en dehors du cerveau (*), pour l'instant aucune ne me convainc, les thèses matérialistes me semblent plus plausibles.

* Il y a des hypothèses sur les circuits de Papez dont le cerveau posséderait une magnétosphére, sur une intégration holographique, des recherches sur les neurones pyramidaux, sur l'existence de plans akashiques


----------------

Jackie,

Quote:
Bonjour Dedale, l’âme de par ça définition est l’étincelle qui anime, donc qui d'une manière ou d'une autres, tire les ficelles…


Si on définit l'âme comme l'étincelle de vie, on en revient à une définition hébraïque de l'âme : l'étincelle de vie, l'étincelle de lumière (le shofa des hébreux), le souffle c'est kif kif. Mais ce souffle (qui ne se limite pas au nephesh), cette étincelle se répartit au travers des différentes couches abstraites dont parle les Rav'. On est donc là déjà dans une définition métaphysique. Ne connaissant pas la nature de ce souffle, on ne peux donc pas parler de ce qu'elle génère. Parler "d'animation" est par conséquent déjà un abus de langage.



Quote:
Je spécule sur un lien entre « Gravité » et ce qu’on appel l’ « Âme » …
J’entends que les deux sont lié, mais, pas forcément la même chose…


D'accord.
Quelle est ton hypothèse de travail ?

Direction les trous noirs ?
Un trou noir c'est un horizon gravitationnel relativiste.
Pourquoi les trous noirs ?



Quote:
Que si on découvre le lien entre « Gravité et Energie » on découvrira l’origine de ce qu’on appel Âme...


Le lien entre gravité et énergie ça se nomme un moment gravitationnel.
Et à ce sujet on a montré en relativité générale antisymétrique qu'il existait un moment électromagnétique équivalent tel que la somme de leur moment s'équilibre.
_________________
Nous vivons à une époque où il est possible de démontrer que la mort n'existe pas. Une croyance ? Non juste un fait scientifique.


Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 08/01/2011 00:54:01
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
dedale
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 07 May 2005
Posts: 2,631
Localisation: Chez les zETs
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 08/01/2011 02:32:32
Bonsoir,

Jackie wrote:
De ce coté là, tu es trop réductionniste…


Tu veux dire que je suis réductif plutôt. Il ne faut pas confondre réductivisme et réductionnisme.

Quelqu'un qui réduit la notion d'âme à celle d'un Moi qui subsisterait dans l'au-delà, est réductif (réductivisme + péjorativité du terme).
Quelqu'un qui s'en tient aux données du contexte est réductionniste : Et en ce qui concerne la notion d'âme, le contexte est théologique -> la nature de l'âme est essentiellement philosophique - spirituelle, si tu veux. Et sous l'angle réductionniste, rien ne dit que cette notion spirituelle trouve écho dans le monde physique : elle trouve tout son écho dans une philosophie, une spiritualité que l'on a vis à vis de l'existence. L'âme, réduite à son expression originelle, est donc une notion existentielle.

La notion existentielle est la suivante : il s'agit dans la théologie de donner un sens à ce souffle qui anime les êtres vivants. Pourquoi vient-il? Pourquoi s'en va-t'il? Où va-t'il? Que devient-il lorsque nous mourrons? Ce sont toutes les questions de l'existentialisme ancien qui forment la notion d'âme.

Mais si je respecte le paramètre théologique, l'âme est une notion qui n'a aucun besoin de science : le principe est en lui-même immatériel, atemporel, transcendantal par rapport à tout ce qui est en mesure de définir la physique des lois de la nature : c'est la raison même de l'existence, l'énergie-conscience qui nous a été insufflée pour que nous puissions exister.

L'âme est un corps ontologique de la théologie. Cela peut paraître intellectuel, matérialistement insuffisant, mais il faut comprendre que d'un point de vue cosmogonique, l'homme, avant d'être incarné dans les fibres de la matière, est un esprit immatériel émanant des plans supérieurs : L'âme est donc une essence manifestée de ce principe spirituel étant à la source de l'existence. Elle peut être considérée comme un lien avec le monde divin, c'est à dire une forme intermédiaire de supraconcience.

De ce principe théologique découle ensuite des versions religieuses-mystiques qui font de l'âme la personnification psychique de ce principe divin. C'est à dire que dans la psychologie mystique, la psyché est un corps résident, qui "séjourne" dans le corps dit physique, réduit à l'état d'enveloppe corporelle. Je comprend que cela peut être une image métaphorique de ce que peut être en réalité le corps physique, vu que la physique s'étend aujourd'hui à des domaines qui échappent à toute spiritualité et questionnement existentialiste : sinon il faut m'expliquer quel est le sens de l'existence du plasma-quark-gluon qui compose la texture quantique fondamentale de nôtre être, ou encore, quelle serait la finalité d'une fluctuation du vide.

Il y a moi, et le vide. Et que je sois moi ou autre chose ne change rien à cet état. La détermination d'une notion existentialiste telle que l'âme n'a que peu de place dans ce nouvel univers que nous sommes en mesure d'observer. Ce qui a du sens dans cette inexistence, c'est nôtre dynamique existentielle qui fait qu'en tant qu'organisme complexe et évolué, nous pouvons choisir des options "entrepreunariales" qui font que nôtre place dans le monde, dans la famille, la tribu, la collectivité, voire même relativement le cosmos, peut avoir du sens. Ca oui, c'est un choix qui, si il est possible, implique la personne corps et âme, mais jamais seulement le corps ou seulement l'âme.

C'est à dire que l'âme, quel que soit le sens que l'on donne à cette notion, ne peut se mesurer, s'apprécier et se définir, que sur le plan humain : dans la portée et la qualité de nos actions et décisions par exemple. L'homme a besoin de notions qui lui sont propres pour se définir proprement. Et l'âme en fait certainement partie. On n'est pas des machines.

Peu importe si nous nous trompons sur ce que nous pensons, le tout c'est que ça soit utile en bien.

Mais si tu mets un pied dans les sciences pour expliquer l'âme, alors que ce n'est pas nécessaire et que la poésie explique bien mieux la notion d'âme que les mathématiques, tu te compliques bêtement la vie en t'introduisant sur un terrain extrêmement glissant. Je pense que dans le langage humain, il y a des notions qui n'ont pas besoin d'être autopsiées; cela dénature tout le sens. Si on dit qu'une personne a le coeur plus gros que la main, inutile de vérifier avec un pied à coulisse : nôtre compréhension est là pour traduire les subtilités de nos pensées. Et selon moi, il faut considérer l'âme comme une expression de la nature humaine sans vraiment s'attacher à des considérations scientifiques ou théologiques, des tentatives de démonstration d'une chose dont la perception est subjective. Et tant mieux si elle le reste. Car il n'y a pas que la science de l'être, il y a aussi l'art de vivre.

L'âme s'une personne, c'est son être profond qui transparaît selon que la sensibilité s'exprime librement. C'est un peu ce qu'il y a en grande profondeur sous nôtre carapace, l'ultima persona.
_________________
Sois sceptique...mais pas aveugle.


Reply with quote
Back to top
ase
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 10 Apr 2005
Posts: 3,251
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 08/01/2011 09:24:58
dedale,

Quote:
L'âme s'une personne, c'est son être profond qui transparaît selon que la sensibilité s'exprime librement. C'est un peu ce qu'il y a en grande profondeur sous nôtre carapace, l'ultima persona.


Lorsqu'on dit d'une personne qu'elle est une bonne âme, c'est pour dire qu'elle à un bon fond.

Du point de vue philosophique, ça serait donc ce qu'il se trouve sous nos masques, sous nos identifications ?
Se mettre totalement à nu c'est donc dévoiler l'expression de l'âme ?
Être en accord avec son âme c'est donc avancer totalement à découvert ?
_________________
Nous vivons à une époque où il est possible de démontrer que la mort n'existe pas. Une croyance ? Non juste un fait scientifique.


Reply with quote
Back to top
Jackie
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 05 Jun 2005
Posts: 5,408
Sexe: Masculin
Localisation: Talange, Moselle, France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 08/01/2011 11:42:33
ase wrote:

D'accord.
Quelle est ton hypothèse de travail ?

Jackie wrote:
Que si on découvre le lien entre « Gravité et Energie » on découvrira l’origine de ce qu’on appel Âme...


Le lien entre gravité et énergie ça se nomme un moment gravitationnel.
Et à ce sujet on a montré en relativité générale antisymétrique qu'il existait un moment électromagnétique équivalent tel que la somme de leur moment s'équilibre.

Tu as un début de réponses Surprised

Âme => Somme d'énergie électromagnétique qui à trouvé sont équilibre en un noyau gravitationnel...
_________________
Jackie, Embarassed


Reply with quote
Back to top
Jackie
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 05 Jun 2005
Posts: 5,408
Sexe: Masculin
Localisation: Talange, Moselle, France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 08/01/2011 12:18:23
Merci Ase, ton intervention ma permis de trouvé un article du morphéus n°10 qui me semble intéressant

Quote:
L’AME LEPTONIQUE DE BORIS ISKAKOV

Boris Iskakov est né le 14 novembre 1934 à Magnitogorsk. En 1957, il a achevé ses études à l’Institut de techniques physiques de Moscou. Auteur de la théorie des réactions en chaîne dans l’économie, il a consacré une série d’ouvrages à l’application des méthodes mathématiques en agriculture. Docteur en économie, Boris Iskakov étudie depuis quelques années les méthodes statistiques et quantiques servant à modéliser les processus qui s’opè-rent au niveau leptonique (lepton : particules ne subissant pas d’interaction nucléaires, plus légères que les électrons, Elles véhiculeraient des informations ou eidos).
Iskakov est l’auteur de nombreuses publications évoquant la nécessité d’allier la Science et la Religion. L’extrait d’article cidessous est le fruit de sa collaboration avec le journaliste Mikhaïl Dmitrouk.
Par un processus photographique particulier on obtient l’image d’hologrammes énergétiques entourant tout individu. Les ondes absorbées et émises par des centaines de points biologiquement actifs se superposent de façon à former une série d’ondes stationnaires qui entourent le corps humain. Il apparaît donc que ce dernier n’est qu’un noyau dense entouré d’hologrammes énergé-tiques. Le premier hologramme imite les contours du corps et contient, au fond, toute l’information sur celui-ci. Cette information est accumulée par les microleptons qui se déplacent le long de
l’enveloppe quantique servant de limite au premier hologramme. Le deuxième hologramme et son enveloppe sont plus grands, mais ils renferment une information plus faible et plus difficile à déchiffrer. Il en est de même du troisième hologramme, etc.
La forme des enveloppes s’arrondit au fur et à mesure qu’elles s’éloignent du noyau. Chacun des hologrammes microleptoniques contient, à un degré de plus en plus affaibli, toute l’information sur l’individu, y compris sur son état d’esprit, sa conscience, ses pensées et ses sentiments les plus intimes. Ces hologrammes, pris ensemble, constituent l’âme leptonique de l’homme.
D’habitude, les enveloppes énergétiques sont invisibles. Mais dans certaines conditions, il devient possible de faire luire le premier hologramme, surtout sa partie qui entoure la tête. Cela tient au fait que les chakras supé-rieurs sont plus saturés d’énergie. La puissance énergétique de la première enveloppe correspond à quelques fractions d’électronvolt. Cela suffit à provoquer une faible luminescence dans le spectre optique d’ondes. Mais pour y parvenir, il faut communiquer une grande quantité d’énergie aux chakras supérieurs. Cela signifie que l’homme doit mener un mode de vie particulier : se délivrer des viles passions et faire en sorte que ses pensées sentiments et actions soient nobles et élevés. Alors, en excitant la première orbite de quelques fractions d’électronvolt, l’énergie des chakras supé-rieurs fait apparaître autour de la tête d’un tel homme (un saint par exemple) une auréole lumineuse visible à ceux qui l’entourent.
Dans la peinture chrétienne, on représente en qualité de nimbe la partie supérieure de l’hologramme, celle qui est située autour de la tête. Dans les temples bouddhiques, on peut trouver des images montrant la luminescence de toute l’enveloppe.
Les documents bouddhiques anciens parlent de sept corps de l’homme, dont l’un est dense et les six autres, subtils. Le premier hologramme s’appelle «corps éthérique» ; le deuxième, «corps astral» ; le troisième, «corps mental» et ainsi de suite.
Selon l’hypothèse leptonique, le nombre d’hologrammes peut être encore plus grand.
Mieux, il y a lieu de croire que les hologrammes entourent non seulement les gens et les autres êtres vivants, mais aussi les objets inanimés.
Qu’est-ce que cela signifie ? Si, au niveau informationnel, chaque corps est présent dans tout le Cosmos, il doit y avoir, dans un secteur limité de l’espace et du temps, une information extra-faible sur l’ensemble de l’Univers.
«Tout est dans le tout», donc «tout est dans le petit», dit le célèbre postulat du Bouddha. Au sens large, cette thèse pourrait être formulée comme suit : chaque point de l’espace et du temps renferme une information exhaustive sur les autres points.
Par conséquent, chaque fraction de l’espace est l’encyclopédie la plus complète, une formidable banque de données sur l’Univers. Il faut seulement apprendre à s’en servir.
Il s’ensuit de l’hypothèse leptonique que l’âme est une substance matérielle. Son existence est indé-niable. L’homme, au sens traditionnel de ce terme, n’est qu’un noyau dense autour duquel circulent des flux de leptons. L’ensemble desenveloppes leptoniques représente un bioplasma froid qui renferme toute l’information sur le noyau. On pourrait l’appeler l’«âme leptonique» de l’homme.
Il est à noter que cette notion est susceptible d’une interprétation rigoureusement matérialiste.
Selon la conception leptonique, les pensées et les sentiments sont matériels. Ils sont transmis par les impulsions extra-faibles des champs électromagnétiques et microleptoniques. Les images visuelles, auditives et autres, les pensées et les sentiments existent sous forme d’amas de particules élémentaires extrêmement légères. Ici, je tiens à rappeler la thèse de Platon selon laquelle les «eidos», à savoir les idées, les pensées et les sentiments, existent de façon autonome : ils évoluent dans l’air, en ignorant les obstacles.
C’est à cette conclusion que Platon aboutit voici 2500 ans.
Aujourd’hui, nous pouvons la formuler en termes de mathématiques. Il est possible de déterminer la masse de la pensée humaine. Celle-ci varie de 10-30 à 10-40
grammes, ce qui signifie que la pensée d’un homme est approximativement 100 fois plus légère que son âme.
L’homme génère des pensées et des sentiments qui sont maté-riels par essence et qui vivent de manière autonome dans l’espace et le temps. Des études théoriques et des expériences, notamment celles d’Anatoli Okhatrine, attestent que les «eidos» sont capables d’échanger mutuellement l’information qu’ils contiennent. Il en découle donc que les idées c**-çues par une personne peuvent venir à l’esprit d’autres gens.
Les eidos sont pareils à de petits êtres vivants qui existent au niveau leptonique de la matière.
On dirait qu’ils sont nos enfants et qu’ils communiquent entre eux au moyen de signaux extra-faibles.
Durant sa vie, l’homme produit des millions, voire des milliards d’eidos. Par conséquent, il assume de ses sentiments et pensées une énorme responsabilité vis-à-vis de l’humanité.
En enfantant les eidos du bien, de l’amour, de la charité, nous assainissons la leptonosphère de l’humanité. Mais chaque fois que nous nourrissons des pensées criminelles ou des sentiments d’avidité, de lâcheté, de vanité et d’arrogance, nous polluons l’environnement leptonique. Si les mauvais eidos dépassent la masse critique, l’humanité sera condamnée. Ainsi donc, sa survie dépend dans une large mesure de l’écologie spirituelle.
L’hypothèse leptonique donne également une explication scientifique de Dieu. Les croyants, lorsqu’ils se réunissent en prière, créent un eidos collectif de divinité. Quand des millions de personnes adressent leurs prières à une divinité concrète, son eidos matériel reçoit une grande énergie au niveau leptonique. Mais ce processus implique un effet de rétroaction : non seulement un croyant alimente la divinité, mais celle-ci lui apporte à son tour l’appui dont il a besoin. Les eidos du Christ, du Bouddha, d’Allah existent réellement, et ces dieux entretiennent des contacts étroits avec leurs fidèles dans une bande bien déterminée de fréquence.
Cette interaction ressemble en quelque sorte à une opération bancaire : le client fait un dépôt, et la banque lui apporte son aide au moment difficile. Mais la «banque» microleptonique ne prête pas son concours aux clients étrangers, à ceux qui ne sont pas en résonance avec elle. Chaque dieu a ses fidèles et il ne veille pas sur les fidèles d’un autre dieu.
Comme nous le voyons, les dieux existent pour de bon au niveau leptonique. Quant aux grandes religions mondiales, elles ne décrivent, au fond, que les divers aspects du même être suprême.
Cela fait que la plupart des habitants du globe, qu’ils soient chré-tiens, musulmans ou bouddhistes, vénèrent le même Dieu, mais dans ses manifestations différentes.Après la mort du noyau atomique et moléculaire de l’homme, ses hologrammes leptoniques subissent des transformations différentes. Certains d’entre eux, ceux qui sont composés de microleptons lourds, se détruisent complè-tement. Des recherches montrent que la période de demi-vie des hologrammes relativement lourds
est de 7 à 9 jours. A l’expiration d’une quarantaine de jours, ils se désagrègent à 99%.
Par conséquent, le but d’un office des morts est d’amener les vivants à émettre des eidos qui, en alimentant en énergie l’âme du défunt, lui facilitent ses transformations dans le monde leptonique. Grâce aux offices des morts, les hologrammes leptoniques relativement lourds subsistent beaucoup plus longtemps.
Selon certaines estimations, si elles sont bien alimentées par les pensées et les sentiments des vivants, les fractions lourdes de l’âme peuvent exister plusieurs millénaires. Tant qu’on se souvient d’un défunt et qu’on commémore les anniversaires de sa naissance et de sa mort, son âme demeure à peu près la même qu’elle a été de son vivant. Il est parfaitement possible de communiquer avec elle au moyen de procédés bien connus des mystiques.
Quant aux fractions moyennes et légères de l’âme, elles se désagrègent plus lentement. Nous ne pouvons pas le vérifier expérimentalement, mais il y a lieu de croire que leurs périodes de demivie et de désintégration sont beaucoup plus longues. Il n’est pas à exclure que les fractions légè-res existent éternellement : l’âme, comme l’enseignent les grandes religions du monde, est immortelle.
Source : Ankalagon
www.quanthomme.com

http://yes.dreamhosters.com/yes/morheus/morpheus10.PDF

_________________
Jackie, Embarassed


Reply with quote
Back to top
TOF
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 05 Dec 2008
Posts: 4,469
Sexe: Masculin
Localisation: GPS
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 08/01/2011 14:50:14
ase wrote:
Tof,

Quote:
Je ne doute pas un instant qu'on ne soit pas encore capable d'expliquer le phénomène, dans un sens ou dans l'autre, on ne sais pas !


Oui.
Si on s'arrête à ce "je ne sais pas" : c'est une attitude honnête.
Mais si on dit "la science ne sait pas l'expliquer alors la thèse survivaliste est vraie" : c'est une attitude malhonnête.
Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui, à l'heure actuelle, la science n'arrive pas à expliquer les caractéristiques liés aux NDEs que cela donne raison à une hypothèse plutôt qu'à une autre. Je reviens là-dessus car c'est important.

C'est comme si je disais "on ne sait pas expliquer tous les OVNIS alors ils sont d'origine ET" : il y a là un sérieux problème de déduction logique.
De même dire que "certains ont une origine extraterrestre" est tout aussi illogique car qui peut le savoir avec certitude ? Personne.



on est bien d'accord ! Razz

on ne sait pas , ni dans un sens , ni dans l'autre ! jesaispas

tu fait bien de le préciser ! Wink
_________________


Reply with quote
Back to top
dedale
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 07 May 2005
Posts: 2,631
Localisation: Chez les zETs
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 08/01/2011 15:28:39
Salut,

Ase wrote:
Être en accord avec son âme c'est donc avancer totalement à découvert ?


Je pense que oui.

Je précise cependant que, généralement, dans le discours théologique, l'âme est associée à un principe d'élévation spirituelle, et dans cette ascension, il y a la nécessité d'une "mise à nu" qui passe par une sorte de jugement (pesée des âmes, que l'on retrouve dans toutes les grandes religions, sous une forme ou une autre). En fait, dans la religion il y a une sorte de moment de vérité infligée à l'âme du défunt. Pour faire simple : si durant son vivant, ce défunt s'est vautré dans le mensonge, il ne s'élève pas, il est condamné à une purge.

Mais de son vivant, le défunt peut avoir contribué à cette mise à nu, éviter la purge donc, en se tournant vers la vérité : c'est à dire en commençant par lui-même son ascension, ce qui lui évite bien des désagréments lors de son jugement. Avec la force de la vérité, son âme est allégée, débarrassée de tout ce qui peut l'opacifier, et donc prête pour la grande ascension.

Quote:
Se mettre totalement à nu c'est donc dévoiler l'expression de l'âme ?


En quelque sorte, oui. On ne peut pas aspirer à la vérité tout en se voilant la face.
_________________
Sois sceptique...mais pas aveugle.


Reply with quote
Back to top
dedale
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 07 May 2005
Posts: 2,631
Localisation: Chez les zETs
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 10/01/2011 18:12:39
Salut,

Quote:
Iskakov est l’auteur de nombreuses publications évoquant la nécessité d’allier la Science et la Religion.


La science étudie les religions, sous un angle anthropologique : il existe donc une forme d'alliance objective.

Mais les approche religieuse et scientifique sont aux antipodes l'une de l'autre.

La religion admet des "vérités" invérifiables, ce qui est un non-sens pour les sciences : une vérité ne peut se présenter que sous la forme d'un fait véridique, donc vérifiable.

Et si nous nous en tenons au faits vérifiables, les grands axes religieux s'effondrent. De l'alliance science-religion, il ne resterait plus que la science. Et c'est précisément ce qui s'est passé dans l'histoire : le divorce philosophique de la science et de la religion, qui était une fatalité. Il ne pouvait en être autrement.

Quote:
Par un processus photographique particulier on obtient l’image d’hologrammes énergétiques entourant tout individu. Les ondes absorbées et émises par des centaines de points biologiquement actifs se superposent de façon à former une série d’ondes stationnaires qui entourent le corps humain. Il apparaît donc que ce dernier n’est qu’un noyau dense entouré d’hologrammes énergé-tiques. Le premier hologramme imite les contours du corps et contient, au fond, toute l’information sur celui-ci. Cette information est accumulée par les microleptons qui se déplacent le long de
l’enveloppe quantique servant de limite au premier hologramme. Le deuxième hologramme et son enveloppe sont plus grands, mais ils renferment une information plus faible et plus difficile à déchiffrer. Il en est de même du troisième hologramme, etc.u


Ouf! Qui ne se méfierait pas de ce genre de théorie. Mélange d"effet kirlian et de prinipes quantiques, de géométrie et de radiobiologie, de mathématiques et de mécanique ondulatoire.
Là c'est c'est sûr que tout est fait pour que tu te perdes.

En fait ces quelques lignes d'explication décrivent tout corps physique existant dans l'univers, si on passe les extrapolations.

Quelques exemples dans la mécanique ondulatoire : http://www.glafreniere.com/ondes.htm

Mais tout ça n'explique ni l'âme ni la nécessité d'allier la science à la religion, ça explique la physique quantique.
_________________
Sois sceptique...mais pas aveugle.


Reply with quote
Back to top
Yank
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 24 Oct 2010
Posts: 103
Sexe: Masculin
Localisation: Nantes
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 02/02/2011 20:59:22
L'âme... "Sacré" dossier que cela ^^

Personnellement, je sais pas trop. Peut être que c'est une invention religieuse et que les NDE ne sont que les dernières réactions du cerveau mourant... Ou peut être qu'il y a vraiment quelque chose mais comment le prouver???

Le hic avec cette question, c'est qu'il faudrait surement passer à l'orée de la mort pour se forger une idée précise à partir de fait et non pas de suposition

Pas simple donc


Reply with quote
Back to top
Carida212
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 09 Apr 2006
Posts: 1,014
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 07/02/2011 02:17:45
Yank wrote:
L'âme... "Sacré" dossier que cela ^^

Personnellement, je sais pas trop. Peut être que c'est une invention religieuse et que les NDE ne sont que les dernières réactions du cerveau mourant... Ou peut être qu'il y a vraiment quelque chose mais comment le prouver???

Le hic avec cette question, c'est qu'il faudrait surement passer à l'orée de la mort pour se forger une idée précise à partir de fait et non pas de suposition

Pas simple donc


Il a été observé qu'une NDE a été vécue alors que l'électroencéphalogramme du patient était nul et constant. Bien que certaines NDE peuvent être expliquées par des mécanismes complexes du cerveau tels que les effets peuvent être ressentis après absorption de certains produits hallucinogènes, il en est d'autre qui ne sont clairement pas liées à une activité cérébrale.

Pour ce qui est de l'âme. J'ai beaucoup étudié le sujet tout au long de ma vie avec une approche plutôt métaphysique que scientifique car j'ai longtemps été hanté par la peur du néant qui était sensé s'installer après la mort. D'une certaine manière, ce sujet ne peut pas être traité scientifiquement car la science s'impose de travailler avec des faits mesurables et vérifiables pour avancer, ce qui n'est pas le cas ici ( la NDE étant un phénomène mesurable est ceci-dit un début de réponse satisfaisant une certaine rigueur scientifique ). Quoi qu'il en soit, et pour vulgariser ce que j'ai pu constater, je vais donner un exemple idiot :
Dans un avenir proche, il n'est pas idiot de penser que l'Homme aura créé le robot. En tout point, on peut associer à un robot l'adjectif "vivant". Un robot est une machine qui "se nourrit" pour vivre[C'est marrant, ici j'ai utilisé le verbe "vivre", de façon spontanée, alors qu'il s'agit d'une machine...] ( quelque soit la méthode, le robot a besoin d'énergie pour fonctionner, tout comme l'homme a besoin d'énergie pour vivre ), qui peut se protéger du danger pour assurer sa survie, qui peut se multiplier (les machines qui fabriquent d'autres machines... :) ) et il est tout à fait possible de procurer au robot le devoir d'assurer la survie de son espèce. En tout point, le robot est "vivant". Mais ce que nous, humains, appelons par abus de langage "La vie" est non pas cette capacité à être vivant mais celle d'avoir conscience que nous sommes vivants. Quand nous avons peur de la mort finalement, ou comme on dit souvent "perdre la vie", il ne s'agit pas de la peur de la destruction matérielle de notre corps car de toute évidence cela ne nous importe peu, et de toute façon nos cellules sont constamment en train de se détruire sans qu'on s'en rende compte, mais il s'agit plutôt de perdre cette capacité à savoir que nous pensons et qui nous assure l'existence du "moi", et d'arriver dans cette phase a priori inévitable de "néant" post-mortem.

Le robot, lui n'a pas conscience qu'il vit. Il n'a pas conscience qu'il est né et qu'il mourra. Il n'a pas conscience qu'après sa mort le monde continuera de tourner sans lui. C'est ce point qui diffère de l'Homme est qui est si important. Nous avons ce quelque chose en plus qui va au-delà des critères d'appartenance au genre "vivant" et nous avons conscience qu'il y a eu un début et qu'il y aura une fin à notre vie - Il nous est tout à fait envisageable de connaître des évènements qui se sont passés avant notre naissance et d'envisager des choses qui ne sont pas produites dans un avenir où nous sommes mort-. Je crois que l'âme existe pour cette raison. Evidemment, ça n'était qu'un exemple qui résume à peu près tout ce que j'ai pu aborder sur ce sujet précis.
PS : J'ai abordé le sujet en traitant du robot, si cela chagrine, je pense que cela fonctionne aussi avec un être vivant quelconque, non humain. Je crois que les (autres) animaux non plus ne savent pas qu'ils meurent et donc de ce fait ne peuvent pas craindre la mort.


Un peu de HS et spéculation :
Dans la nature, tout ce qui est inutile n'existe pas. Cela signifie que tout ce qui existe a une fonction et un but. Donc cette âme a un sens et la question à se poser n'est pas "pourquoi nous vivons", mais c'est plutôt "Pourquoi nous pouvons nous poser la question de savoir pourquoi nous vivons"( ce qui caractérise l'existence de l'âme) ? Je pense tout simplement que la réponse à cette question est ce qu'on appelle "Le sens de la vie" qui, étant étroitement lié à l'âme, à priori échappe à tous les Hommes indique que la réponse à la question ne se trouve pas de notre "vivant" mais d'ailleurs, d'où l'idée de la survivance à priori corroborée par les "vraies" NDE. Il existe une vérité que nous ne pouvons connaître qu'au-delà de ce que nous envisageons en notre qualité d'être vivant physique.
_________________
Comprends que tu es dupé, ressens la haine t'envahir, regarde Dieu dans les yeux, pour te libérer de tes chaînes et te dresser contre tes maîtres.
- - - - - - - - - - -
"La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie : une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude." ~Aldous Huxley


Reply with quote
Back to top
ksius
Membre 11 étoiles
Membre 11 étoiles

Offline

Joined: 08 May 2009
Posts: 543
Sexe: Masculin
Localisation: Nice
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 12/02/2012 00:56:19
Razz Razz
_________________
)°(La preuve qu'il y a des êtres intelligents ailleurs que sur Terre est qu'ils n'ont pas essayé de nous contacter. )°(


Reply with quote
Back to top
c.isme
Membre 5 étoiles
Membre 5 étoiles

Offline

Joined: 29 Mar 2008
Posts: 247
Sexe: Masculin
Localisation: terre
Banni définitivement
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 13/09/2012 21:06:57
Page 1
Mickael13 wrote:
Je n'ai utilisé qu'une option de réponse:

Oui l'âme a été inventé ...par l' Homme !  ça va au dela des religions qui n'ont repris que ce concept...

C'est bien plus ancien que les religions. Dès que l' homme a eu la capacité cérebrale de comprendre qu'un jour tout s'arrête, et qu'il ne reverrait plus jamais celui ou celle qui venait de tomber au sol et qui ne bougeait plus (la mort) , pour que cette séparation cruelle soit plus douce à accepter il a formalisé une idée d'eternité, d'un lieu ou il pourrait retrouver ceux qu'il aimait. D'un lieu ou il pourrait lui même continuer d'exister.
Et constatant que les corps des morts se decomposait , ou été la proie de charognards , il a placé tout cette possibilité et espoir dans la notion d' âme.

Les néanderthalien faisait déjà des sepultures à leurs morts avec des objets , voire de la nourriture pour leur confort d'un "après"  ! et ont d'ailleurs transmis cette coutume aux homo sapiens... A cette epoque la religion n'etait pas encore formalisée , les ecrits non plus, le language à peine...

Donc il n' y a pas lieu d'intellectualiser le concept et le besoin d'avoir une ame, c'ets quelque chose d'instintif et de necessaire pour toute créature qui prend conscience de la mort.

En resumé , croire à une âme c'est comme un mécanisme de survie.


Essayons nous aussi.
être intelligent est aussi un mécanisme de survie peut être ?.... Et avec la même intelligence et "rationalité" on peu dire que ceux qui ne croient pas en l'âme ont juste peur de survivre à la mort. Une sorte de survie à l'ignoble pensée d' , probablement (qui sait ?), avoir des comptes a rendre plus tard. Bref tout point de vue sur cette question est peut être une question de survie, voir de survie face à la morale (du latin mores, moeurs). L'univers (lois de la nature) nous apprendrait-il une doctrine via la morale ? L'homme a t-il une morale différente (des autres créatures de la nature) parce qu'il a une âme ou parce qu'il en désir une ?
Y'aurait-il une possibilité de société stable, fondée sur des règles, sans la morale ?
_________________
liberté d'expression
http://www.youtubeatschool.info/permalink.php?url=xIQ0pQ5KYfPxWSu2MueIUEqG6…


http://www.pensee-unique.fr
http://www.renovatiotv.com
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6563-theorie-de-l-univers-electri…


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 14/09/2012 18:05:20
Salut

Quote:
L'univers (lois de la nature) nous apprendrait-il une doctrine via la morale ?
Il ne peu en être autrement, puisque nous y sommes tributaire et le comprendre est le souffle de la vie et de la survie !

Nous baignons dans ce qui nous instruit ! Et ce qui nous instruit force notre entendement a mieux comprendre ce que nous vivons et expérimentons ! Le comprendre s'est de connaître ses lois par observation, de les appréhender afin d'apprendre a les assimiler intuitivement avec sagesse, car nous ne pouvons pas vivre n'y survivre sans l'univers qui nous entour ! Et comprendre ses lois, s'est offert a l'humanité le choix d'évoluer a travers la civilisation avec le temps !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> ARCHIVES GÉNÉRALES -> ARCHIVES GLOBALES NNSPS -> Archives chroniques NNSPS -> LE SONDAGE DU MOIS All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Page 10 of 10

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group