NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
'Operação Prato'

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> ARCHIVES GÉNÉRALES -> ARCHIVES GLOBALES NNSPS -> Archives NNSPS -> DOSSIERS FORUM -> Traductions -> Généralités ufologiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maya
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 3 799
Sexe: Féminin
Localisation: Allemagne
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 29/02/2008 15:31:22
'Operação Prato'
de Douglas Spalthoff.
le 13.10.2003


Sur une période de neuf ans, deux hommes ont perdu la vie dans des conditions étranges et presque identiques sur une île au nord du Brésil, la Ilha dos Caranguejos (l'île aux crabes). De plus, deux autres hommes ont subit de grâves brûlures lors de ces incidents. La Ilha dos Caranguejos est longue de 25 miles et large de 7 miles, elle se trouve dans la baie de São Marcos, dans les environs de Maranhão. L'endroit est marécageux, cette île n'est habitée que par les crabes et les moustiques. La seule raison de s'y rendre est pour se procurer du bois afin de le revendre ensuite, 15 km plus loin, à São Luís.

Le premier cas de l'île aux crabes s'est déroulé en 1977. La première victime s'appelait José Souza, il avait 22 ans, était en parfaite santé et venait de se marier un mois plus tôt. Son frère de 39 ans, Firmino, fut grièvement brûlé par l'OVNI et du rester hospitalisé. Depuis cette nuit là, son bras gauche est resté paralysé.
Leur cousin Auleriano Alves fut également brûlé, sur le dos et le visage.

Un grand nombre d'observations avaient déjà été rapportées dans les environs de la petite ville de Pinheiro, située à environ 7 km à l'est de l'île, les mois précédants. Dans la région de Corales, des dizaines de témoins avaient été brûlés par des OVNIs en 1977 et 1978, deux de ces personnes sont décédées à la suite de leurs blessures. Ces évènements étaient connus de tous, l'armée de l'air brésilienne, la FAB, a pris la chose au sérieux et a enquêté sur ces cas (l'Operação Prato : "l'opération assiette"). Les résultats n'ont jamais été communiqués. Ce n'est que bien plus tard qu'un officier de la FAB, le colonel Uyrange de Hollanda Lima, a dévoilé des détails sur l'Operação Prato, lors d'une émission de télévision sur le canal Globo. Un peu avant 1998, la revue ufologique MAGAZIN2000 publiait dans son exemplaire 126 une interview du colonel.


Personne ne sait exactement ce qui s'est passé sur l'île aux crabes durant la nuit du 25 avril 1977, les rapports officiels ne concordent pas entre eux en ce qui concerne les blessures et les causes du décès. La police a rapporté un nombre important d'observations d'OVNIs avant et après cette nuit mortelle. Parmis les témoins se trouvaient des pêcheurs et des agriculteurs de la région de Pinheiro qui rapportèrent que les OVNIs éclairaient comme en plein jour.

La nuit où José Souza perdit la vie, il se trouvait à bord d'un vieux bateau de pêche ainsi que Firmino, Auleriano et son autre frère Apolinário Souza, les hommes s'étaient endormis. Aucun des survivants ne se souvient de ce qui s'est passé après qu'ils aient sombré dans le sommeil. Cinq heures plus tard, ils se réveillèrent et se trouvaient à l'autre bout du bateau. Apolinário raconte : "J'ai été très surpris ! Je ne pouvais pas me lever, je n'en avais pas la force. J'ai appelé les hommes mais seul Apolinário s'est réveillé et est venu m'aider. Il a tiré sur mon bras droit qui était blessé, mon épaule était enflée également. Il m'a donc aidé à me relever en tirant sur mon bras gauche. Je croyais que José dormait encore, mais il était mort. J'ai commencé à avoir peur quand j'ai vu Firmino : il était boursoufflé et brûlé. La peau semblait se détacher, mais cela ne sentait pas le brûlé comme cela aurait du. Ses brûlures les plus grâves étaient sur son bras gauche, le côté gauche de sa poitrine et sur son visage. Il est resté un mois à l'hopital. Les brûlures avaient abimé les nerfs, depuis, il ne peut plus bouger les doigts de sa main gauche. Son corps était froid quand je l'ai déposé dans le hamac, au contraire du corps de José qui se décomposait déjá à cause de la chaleur équatoriale. Aucune autopsie n'a été faite, un médecin de la police a déclaré que le décès était du à une attaque cérébrale. Un officier de police nous a dit qu'un éclair avait sans doute tué José et brûlé Firmino et Auleriano."

Questionnée sur l'origine des brûlures d'Aulerianos le Dr. Oliveira dira :"il est évident que s'il avait été touché par la foudre, ses vêtements auraient également des traces de brûlures." Mais ses vêtements étaient intacts. La station météo gouvernementale se trouvant près de l'aéroport de São Luís a déclaré que cette nuit là, aucune anomalie météorologique n'a été registrée. Le rapport météorologique des fonctionnaires, datant du 25 avril- 17h jusqu'au matin du 26 avril - 6h n'a montré aucun éclair, pas de tonnerre, ni de tempête dans cette région. Seule une légère pluie est tombée vers 23h et à minuit, le reste de la nuit a été normal.

L'un des enquêteurs, Reinaldo da Silva, déclare:" Nous n'avons rien trouvé en examinant le bateau. Aucune trace d'incendie, les brûlures se limitaient aux corps des hommes mais il n'y avait aucune tace sur le bateau, ni dans les hamacs ou ils étaient allongés. Il n'y avait également aucun indice sur un éventuel combat entre les hommes ou de violence à bord. Je peux certifier qu'ils n'avaient pas bu d'alcool et aucun indice sur la consommation de Marihuana."

Le Dr Lago qui a soigné les survivants à l'aide de l'hypnose a déclaré:" Les hommes sont honnêtes, ce sont de simples gens, très sérieux et je crois qu'ils disent la vérité."

La police était décontenancée. le procureur Clésio Muniz :"Ceci est un cas hors du commun, une chose phénoménale qui s'est déroulée là. De nombreuses personnes on vu cette boule de feu avant et après l'enlèvement, celle-ci se déplaçait en mouvements contrôlés, en zigzagant, passant d'une vitesse rapide à une vitesse très lente."

Le deuxième cas, quasi identique, s'est déroulé 9 ans plus tard et au même endroit. Cette fois-ci encore, il y a eu mort d'homme et un autre fut brûlé. Le 28 avril 1986, quatre hommes se trouvaient sur l'île aux Crabes afin de ramasser du bois. Ils y travaillaient depuis deux jours, coupant du bois et l'entassant à proximité du bateau. Le troisième jour, ils cessèrent leur travail à la tombée de la nuit. Juvéncio, 22 ans, commença à préparer le repas mais il ne se sentait pas bien. Il eu des étourdissements puis s'évanoui. Ses deux compagnons Anselmo et Lázaro perdirent également connaissance peu de temps après. Nul ne sait ce qui s'est passé pour Veríssimo.


C'est seulement vers midi, le lendemain, que Lázaro reprit connaissance, 18 heures plus tard. Veríssimo était allongé sur le pont de leur bateau, il était mort. Anselmo reprit connaissance deux heures plus tard et Juvéncio s'est réveillé vers 17h, presque 24 heures aprés s'être évanoui. Le côté droit de sa tête était brûlé et boursoufflé. Anselmo et Lázaro essayèrent de charger le bois sur le bateau mais durent renoncer, ils se sentaient très faibles, malades. Aucun des trois survivants ne sait ce qui s'est passé à part qu'ils ont eu des vertiges et qu'ils se sont évanouis. Ils étaient certains que cela ne venait pas d'une intoxication alimentaire puisqu'ils n'avaient pas mangé avant de perdre connaissance.

Aucune autopsie n'a été faite sur Veríssimo, on a écrit sur son certificat de décès :"cause inconnue". Un rapport avec les OVNIs n'a pas été démontrable pour ce deuxième cas, cependant , les hommes ont expliqué avoir entendu un bruit trés fort venant des buissons près de leur bateau. Ils n'ont rien pu voir et n'ont pu déterminer la cause de ce bruit. D'après ce qu'ils se souviennent, personne, à part eux, ne se trouvait sur l'île. C'est seulement après cet évènement qu'un homme a rapporté une observation d'OVNI non loin de l'île aux crabes, un grand objet lumineux.

Le phénomène reste entier quant au phénomène ayant blessé et tué ces hommes.

Documents de la FAB:









Source : http://greyhunter.alien.de/
Traduction : Maya
Discussion : http://nousnesommespasseuls.xooit.com/t4901-Terreur-UFO-au-Br%C3%A9sil.htm?…
_________________


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 29/02/2008 15:31:22
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> ARCHIVES GÉNÉRALES -> ARCHIVES GLOBALES NNSPS -> Archives NNSPS -> DOSSIERS FORUM -> Traductions -> Généralités ufologiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

 
Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com