NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Le "plus grand pirate informatique" cherchait des
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Actualités ufologiques -> ARCHIVES des ACTU
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Jackie
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 05 Jun 2005
Posts: 5,408
Sexe: Masculin
Localisation: Talange, Moselle, France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 13/06/2005 03:19:48
Quote:
Le "plus grand pirate informatique" cherchait des soucoupes volantes
Lundi 13 Juin 2005

Le "plus grand pirate informatique de tous les temps", pour un juge américain: un titre qui pourrait coûter cher à un Britannique, menacé d'extradition aux Etats-Unis pour avoir violé les ordinateurs du Pentagone et de la Nasa, qu'il soupçonnait de cacher l'existence des OVNI.

Gary McKinnon est poursuivi sous huit chefs d'accusation dans quatorze Etats américains. Les autorités lui reprochent d'avoir pénétré illégalement et endommagé 53 ordinateurs de l'US Army, US Navy, US Air Force, du Pentagone et de la Nasa, entre février 2001 et mars 2002.

"M. McKinnon est accusé du plus grand piratage informatique de tous les temps", a affirmé l'attorney du district de Virginie, Paul McNulty.

Il a notamment téléchargé des documents confidentiels, installé un programme informatique qui a rendu "inopérant" le district militaire de Washington, a détruit 1.300 comptes informatiques et dérobé 950 mots de passe.

L'un des actes d'accusations précise que certaines informations qu'il a recueillies pouvaient être "directement ou indirectement utiles à un ennemi" des Etats-Unis.

Selon Washington, les dégâts qu'il a causés sont estimés à environ un million de dollars (814.000 euros).

Mais Gary McKinnon, alias "Solo" dans le monde des "hackers", assure qu'il n'est pas celui que l'on dépeint.

"Il ne nie pas que quelque chose se soit produit. Il ne nie pas avoir pénétré leur système informatique", a déclaré son avocate, Karen Todner, à l'issue de l'audience d'un tribunal londonien mercredi. Mais selon elle, ses motivations étaient ailleurs.

Chômeur du nord de la capitale et ancien administrateur de systèmes informatiques, Gary McKinnon affirme avoir piraté ces ordinateurs pour trouver les preuves que les OVNI existent bel et bien, mais que les Américains le cachent au reste du monde.

"Son motif était premièrement lié à cela", a affirmé Karen Todner. "Et deuxièmement afin de montrer le manque de sécurité dans le système américain".

Au cours de l'audience à Londres, Gary McKinnon a refusé d'en dire plus. Il a seulement pris la parole pour s'opposer à son extradition.

Selon Karen Todner, il craint de ne pas bénéficier d'un procès équitable aux Etats-Unis et estime qu'il devrait être jugé en Grande-Bretagne. Elle affirme qu'aux Etats-Unis, il risque jusqu'à 70 ans de prison.

"Ces (piratages) se sont produits juste avant et après le 11 septembre 2001", a expliqué Ed Gibson, un officiel du FBI américain présent à l'audience.

"C'était pas le bon moment. Les militaires savaient que quelqu'un pénétrait (le système informatique) avant les attentats, mais ils ne savaient pas qui", a-t-il poursuivi.

Pour l'heure, "Solo" attend la prochaine audience, le 27 juillet prochain qui devrait décider d'une éventuelle extradition. Il a été remis en liberté mercredi moyennant une caution de 5.000 livres (7.500 euros) et une interdiction d'accéder à internet ou de demander un passeport. Il doit également pointer régulièrement à la police.


http://www.wanadoo.fr/bin/frame2.cgi?.gaq8n5so.html


Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 13/06/2005 03:19:48
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Jackie
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 05 Jun 2005
Posts: 5,408
Sexe: Masculin
Localisation: Talange, Moselle, France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 13/06/2005 03:21:09
Quote:
Libération sous caution du Britannique accusé de piratage informatique aux USA
Lundi 13 Juin 2005

Le Britannique recherché par les Etats-Unis pour piratage informatique dans le domaine militaire a été remis en liberté sous caution mercredi par un juge londonien dans l'attente d'une audience devant la justice prévue le 27 juillet.

Gary McKinnon, 39 ans, a été arrêté mardi à Londres dans le cadre d'une demande d'extradition des Etats-Unis qui le considèrent comme le plus grand pirate informatique de tous les temps dans le domaine militaire.

Il est accusé d'avoir pénétré illégalement et endommagé 53 ordinateurs de l'armée américaine et de la Nasa en 2001 et 2002.

Washington a estimé le coût des dégâts causés et de leur réparation à environ un million de dollars (814.000 euros).

Sa caution a été fixée à 5.000 livres (7.500 euros) par le juge, qui lui a également interdit d'accéder à internet ou de déposer des demandes de documents internationaux de voyage. Il devra également pointer régulièrement au commissariat de police de son quartier.

Janet Boston, qui représentait l'administration américaine, réclamait son maintien en prison.

Son avocate, Karen Todner, a réclamé qu'il soit jugé en Grande-Bretagne.

Chômeur du nord de la capitale et ancien administrateur de système informatique, M. McKinnon a été inculpé en 2002 par la justice fédérale américaine de huit chefs d'accusation de crimes informatiques commis dans 14 Etats différents.

"M. McKinnon est accusé du plus grand piratage informatique militaire de tous les temps", avait affirmé Paul McNulty, attorney du district de Virginie (est), lors de l'inculpation.

http://www.wanadoo.fr/bin/frame2.html


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 13/06/2005 14:45:12
Il faisait des recherches sur la preuves des soucoupes volantes.

on lui reproche ceci :

Quote:
L'un des actes d'accusations précise que certaines informations qu'il a recueillies pouvaient être "directement ou indirectement utiles à un ennemi" des Etats-Unis.


Directement ou indirectement.
Certaines puissances seraient déjà doté de SV, d'autres sur le point ?

Je dis peut-être des sottises, mais qu'en pensez-vous ?
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
brakk
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 17 Apr 2005
Posts: 3,302
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 13/06/2005 16:08:31
J'en dit qu'il ne transpire rien de ce qu'il aurait pu trouver même si ce n'est pas très etonnant... et pire qu'il est difficile de savoir si justement il sera condamné pour çà (et là j'imagine l'ampleur des pressions) ou à titre 'exemplaire'... ou les 2
Peut etre qu'il y'a des informations pourraient filtrer lors du procès, même si je ne me leurre pas trop à ce sujet surtout s'il y'a extradition...


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 13/06/2005 16:10:01
Donc : A SURVEILLER !
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
djedai
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 17 May 2005
Posts: 141
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 14/06/2005 16:52:14
Il serait interressant de savoir si notre cher hacker a garder des Copies de ce qu'il a trouvé sur des serveurs piraté!Si oui y aurait moyen d'y recup et de voir ce qu'il a trouvé!

Reply with quote
Back to top
chaps
Membre 5 étoiles
Membre 5 étoiles

Offline

Joined: 05 Apr 2005
Posts: 233
Localisation: besancon/maiche (25)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 15/06/2005 10:19:12
un certain temps j'avis mis sur le buro de mon pc un message pour tout hacker ki rentrerais sur ma machine en lui demandant sil avait des infos sur les ET et les ovnis

un hacker fait frissonner les gouvernements car ces peronnes ne suivent qu'une seule regle ; la leure!


Reply with quote
Back to top
brakk
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 17 Apr 2005
Posts: 3,302
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 15/06/2005 13:33:30
attention toutefois, le 'hacker' idéal est un mythe moderne même s'il en existe quelques uns, au delà, ou plutot en deça du défi technique il y'a nombre de motivations plus terre à terre voire franchement 'mercantiles', cf. les hordes de script-kiddies et autres 'groupes' qui peuvent tirer des sommes substancielles en fonction des infos ciblées.

Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
djedai
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 17 May 2005
Posts: 141
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 15/06/2005 14:31:08
Répondre attention de ne pas confondre le cétritable Hacker avec les pirates informatiques de pacotilles :
Le Hacker ( le vrai, le bon! ) cherche la connaissance, qu'il souhaite difusé au plus grand nombre, il cherche aussi a sécurisé les systèmes en montrant du doigt les failles!
Pour moi les créatuers de Virus et ceux qui exploitent ces failles ne sont pas des hackers ( qui au depart était des informaticiens, Geek qui souhaitait repousser les limites de leur savoir! ) mais de simples lammers, qui ne cherchent qu'a faire parler d'eux et a faire chier le monde!


Reply with quote
Back to top
Jackie
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 05 Jun 2005
Posts: 5,408
Sexe: Masculin
Localisation: Talange, Moselle, France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 17/06/2005 23:04:15
Je ne sais pas ci ça à un lien… Rolling Eyes
Mais avouez que c’est étrange Wink

Quote:
Vaste attaque contre les réseaux britanniques

Des virus et chevaux de Troie véhiculés par courriel sont actuellement en train de s'attaquer aux réseaux vitaux du pays. Une attaque sans précédent

Par Olivier Chicheportiche

"Nous n'avons jamais vu de pareilles séries d'attaques à une telle échelle industrielle", s'alarme Roger Cummings, directeur du NISCC, le Centre britannique de coordination de la sécurité de l'infrastructure nationale cité par le Financial Times.

Depuis plusieurs heures, les réseaux informatiques vitaux du Royaume-Uni (gouvernement, institutions, banques et groupes privés) font l'objet de graves attaques virales ciblées via Internet et les courriers électroniques. On ne connaît pas encore les dégâts causés par ces assauts. 300 sites clés auraient été attaqués.

"Le but des auteurs est de récupérer des informations ayant une valeur commerciale ou économique", explique le NISCC. Les attaques auraient pour origine l'Asie du Sud-Est et se font sous la forme de virus dits chevaux de Troie, diffusés sous la forme de fichiers joints, de liens joints à des courriels ou automatiquement téléchargés sur Internet lors de l'ouverture de messages électroniques. Les environnements Microsoft sont les plus touchés (exploitation de failles connues et corrigées), prévient le NISCC.

Ces 'malwares' automatiques, qui ne nécessitent pas pour être activés d'être exécutés à partir d'un fichier joint, sont aujourd'hui monnaie courante.
Contrairement à la plupart des attaques en masse de courriers non sollicités ou "pourriels", qui s'en prennent régulièrement aux réseaux de la planète, les courriers infectés sont très "piégeants", soigneusement personnalisés pour inciter les destinataires à les ouvrir, met en garde le NICSS.

Une description qui ressemble furieusement au profil du dernier Mytob. Les nouvelles versions de ce ver se révèlent plus insidieuses, et exploitent la technique de base du 'phishing': le message dispose d'un lien hypertexte pointant vers le code malicieux. Cliquer sur ce lien ne renvoie pas vers le nom de domaine indiqué mais sur un autre site Web, et provoque le téléchargement d'une copie du ver. Le courriel associé aux nouvelles versions du ver prend l'apparence d'un message légitime expédié par la direction informatique ou par un fournisseur d'accès.

L'attaque avait été pressentie
Pour parfaire la tromperie en apportant une dose supplémentaire de crédibilité, le courriel fait même référence au nom de domaine du destinataire et à son adresse complète.

En mars dernier, l'ex-patron des services de renseignement s'inquiétait de la possibilité d'une cyber-attaque à grande échelle contre les infrastructures du pays.

Intervenu lors d'une réunion rassemblant des experts de la sécurité informatique et des chefs d'entreprises, Sir David Omand a expliqué que la conjonction d'une compétence informatique de plus en plus pointue observée chez les terroristes connus et de la dépendance du pays à certains réseaux laissait peu de doute à un éventuel assaut cyber-terroriste.

Selon l'ex-patron du Government Communications Headquarters (GCHQ), les cibles de telles attaques ne seraient pas les réseaux militaires et gouvernementaux, mais plutôt les infrastructures critiques gérées par les civils : les marchés financiers, les services d'urgence, les réseaux de production...

Il semble avoir vu juste.

Le rapport d'alerte du NISCC: http://www.niscc.gov.uk/niscc/docs/ttea.pdf


http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=10309

Jackie


Reply with quote
Back to top
Jackie
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 05 Jun 2005
Posts: 5,408
Sexe: Masculin
Localisation: Talange, Moselle, France
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 18/06/2005 07:23:32
Les anglais, auraient-ils décidé de gardé sur leur territoire Gary McKinnon voir de le défendre contre les accusations américaine ??
Vue qu’ils l’ont libéré sous cotions, et que sont premier jugement ne sera que le 27juiller…
Un moyen pour faire peur au anglais ??
Envoyez-nous le super hacker ou…


Jackie


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 18/06/2005 10:44:03
Déjà posté en annonces depuis hier Jackie. Wink
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
brakk
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 17 Apr 2005
Posts: 3,302
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 19/06/2005 02:22:29
Les cibles semblent très orientées.... fric, et l'ampleur et donc la visibilité de l'attaque ne ressemblent pas beaucoup aux techniques d'un "état" qui se mettrait directement hors la loi avec le risque, car ce n'est qu'une question de temps, que le point d'origine soit trouvé.
un train peut en cacher un autre malgré tout


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
djedai
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 17 May 2005
Posts: 141
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 20/06/2005 10:46:36
Ouais ca a aucun rapport je pense, a moins que ca soit une attaque de la NSA ou de la CIA pour faire chantage sur l'Angleterre!mais ca m'etonnerait!

Reply with quote
Back to top
milo-scorpion
Membre 5 étoiles
Membre 5 étoiles

Offline

Joined: 07 Jun 2005
Posts: 246
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 27/06/2005 22:09:35
QUand ce hacker a declaré qu'il cherchait des preuves sur les ovnis, qu'a repondu le coté americain ???? que c'etait un fou ??
_________________
«Il ne peut pas tomber des pierres du ciel parce qu’il n’y a pas de pierres dans le ciel». La stupidité de l'homme moderne.


Reply with quote
Back to top
rigel
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 22 May 2005
Posts: 5,919
Sexe: Féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/07/2005 15:18:33
Dernière nouvelle de Gary Mc Kinnon
Le hacker anglais des armées américaines menacé d'extradition
Gary McKinnon est accusé d'avoir infiltré des systèmes informatiques militaires américains dans des proportions inédites. Un tribunal londonien doit décider de son extradition.

Arnaud Devillard , 01net., le 28/07/2005 à 19h03

Cinquante-trois ordinateurs de l'armée américaine, vingt-six de l'US Navy, seize de la Nasa, une machine du Département de la Défense et une autre de l'US Air Force... C'est dans pas moins de quatre-vingt-dix-sept machines militaires, réparties dans quatorze Etats américains, que Gary McKinnon, un Britannique de trente-neuf ans, est accusé de s'être s'infiltré entre février 2001 et mars 2002.

Coût des dommages causés : 700 000 dollars. « Le plus important piratage de système informatique militaire qui ait jamais eu lieu », estime le procureur général du gouvernement américain.

Une distinction qui a fini par conduire Gary McKinnon devant la justice de son pays, pour décider de l'éventualité d'un procès sur les lieux du crime. En effet, mercredi 27 juillet, un tribunal londonien s'est réuni pour débattre de l'extradition du pirate présumé vers les Etats-Unis. Administrateur système au chômage, McKinnon avait été arrêté en mars 2002. Les autorités américaines demandent depuis son extradition afin de pouvoir le juger. Il risque, aux Etats-Unis, jusqu'à soixante-dix années de prison.

A la recherche des petits hommes verts !

Lors de l'audience du mercredi 27 juillet, raconte The Register, le représentant du gouvernement américain, Mark Summers, a expliqué que les manoeuvres du prévenu avaient coupé l'accès à Internet de deux mille machines militaires pendant vingt-quatre heures, à Washington, en février 2002. McKinnon, qui agissait sous le pseudonyme de Solo ou Wood Green, aurait également scanné les réseaux où il s'était infiltré pour y récupérer des mots de passe de comptes administrateurs.

Les autorités américaines considèrent que les agissements de Gary McKinnon étaient intentionnels et donc représentaient une menace pour la sûreté publique. Avec quelques éléments de pondération cependant : il est admis que Gary McKinnon agissait seul et ne participait pas à une quelconque entreprise terroriste. Les Etats-Unis reconnaissent aussi qu'aucune information sensible ou confidentielle n'a été consultée ou altérée.

L'avocate de Gary McKinnon conteste une éventuelle extradition. Selon elle, son client doit être jugé au Royaume-Uni. Non seulement parce qu'il est britannique, mais encore parce que le gouvernement américain n'a pas signé de traité d'extradition avec le Royaume-Uni.

Le prévenu, lui, a reconnu certains faits et s'en est expliqué, notamment dans une interview donnée au quotidien The Guardian . Il cherchait des preuves de l'existence des Ovni, dissimulées, selon lui, par la Nasa... et en aurait trouvé ! Comme des listes d'officiers envoyés sur des bases extra-terrestres ou transférés sur des vaisseaux spatiaux.

Il reste que Gary McKinnon a aussi expliqué qu'il fumait beaucoup de drogue au moment de ces intrusions, au point de ne pas pouvoir dire aujourd'hui en quelle quantité. Dans ces conditions, il lui est effectivement arrivé de détruire certains fichiers. Mais par maladresse, affirme-t-il, n'ayant plus la main très sûre vu son état dans ces moments-là.

Peut-être pour relativiser la gravité de ses exploits, son avocate a ajouté que, en plus des petits hommes verts, Gary McKinnon voulait aussi mettre à jour les failles de sécurité du système informatique militaire américain. Pour l'instant, en tout cas, son client est libre, mais interdit d'Internet. L'audience sur son extradition reprendra le 18 octobre.

source:http://www.01net.com/editorial/285468/justice/le-hacker-anglais-des-armees-americaines-menace-d-extradition/
_________________
Parce que les gens qui sont suffisamment fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde, sont ceux qui le font.Mark Twain
l'humanité va rencontrer les plus grands risques de sa courte histoire lors des 50 prochaines années. Elle risque même de disparaître purement et simplement. Sir Martin Rees


Reply with quote
Back to top
baloo
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 04 Apr 2005
Posts: 1,176
Localisation: Bell chhhh...hic ! (GSM à la bière)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/07/2005 15:47:24
Apparemment l'informatique est une grosse passoire y compris chez les militaires ... si les communications sont du même tonneau, les mentions "confidentiel", "secret", 'top-secret", "eyes only" ... ne servent plus à grand chose & les sytèmes de cryptages sont peut-être déja mal en points ... il ne reste plus que la solution finale la plus fiable, la mise au point d'un système de communication non interceptable avec 1 émetteur & son récepteur "jumeau", un système non basé sur le hertzien (à la limite un système de communication laser mais ce n'est envisageable que dans l'espace)
_________________
mille hommes, mille vérités...
1+1=11, ça c'est plus beau ! (jean-claude vandamme) Wink
Les dauphins vivent dans la mer & nous on vit dans la terre ! (jcvd citation poussée par Archimède) Wink


Reply with quote
Back to top
brakk
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 17 Apr 2005
Posts: 3,302
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/07/2005 16:36:06
baloo, la loi elle-même t'empeche d'encoder tes fichiers/communications sans autorisations, la taille des clefs de cryptage font l'objet de restrictions.
Il s'agit avant tout d'avoir accès à toute information qui circule en temps réel, et pour ca les lois anti-terroristes tombent à point nommé.


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
LeMedoc
Membre 2 étoiles
Membre 2 étoiles

Offline

Joined: 05 May 2005
Posts: 74
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/07/2005 17:11:58
En fait il n'a trouvé aucune preuve qu'il y avait des officiers envoyés sur des bases extra-terrestres ou transférés sur des vaisseaux spatiaux.

Ca c'est son interprétation.
Il a juste trouvé une liste appelée "Officier non Terrestre" .
Ces officiers auraient été transféré sur des navires (vaisseaux ... ?) dont les noms ne correspondaient pas à des noms de navires de l'US Navy...

Il en déduit qu'il s'agit de vaisseaux spatiaux...
c'est un peu limite non ?

Et vu qu'il ajoute dans son interview qu'il était shooté la plupart du temps, raison pour laquelle il ne se souvient d'aucun noms de vaisseaux...



Quote:

"What was the most exciting thing you saw?" I ask.

"I found a list of officers' names," he claims, "under the heading 'Non-Terrestrial Officers'."

"Non-Terrestrial Officers?" I say.

"Yeah, I looked it up," says Gary, "and it's nowhere. It doesn't mean little green men. What I think it means is not earth-based. I found a list of 'fleet-to-fleet transfers', and a list of ship names. I looked them up. They weren't US navy ships. What I saw made me believe they have some kind of spaceship, off-planet."

"The Americans have a secret spaceship?" I ask.

"That's what this trickle of evidence has led me to believe."

"Some kind of other Mir that nobody knows about?"

"I guess so," says Gary.

"What were the ship names?"

"I can't remember," says Gary. "I was smoking a lot of dope at the time. Not good for the intellect."



http://www.guardian.co.uk/weekend/story/0,3605,1523143,00.html
_________________
@+
LeMedoc


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 19/10/2005 03:03:08
CONSPIRATION - 18/10/2005

Gary McKinnon,
le "plus grand pirate informatique de tous les temps"

risque d’être jugé aux USA,
il affirme que le gouvernement américain
est en contact avec des "extra-terrestres"




Le "plus grand pirate informatique de tous les temps", pour un juge américain: un titre qui pourrait coûter cher à un Britannique, menacé d'extradition aux Etats-Unis pour avoir violé les ordinateurs du Pentagone et de la Nasa, qu'il soupçonnait de cacher l'existence des OVNI.

Gary McKinnon est poursuivi sous huit chefs d'accusation dans quatorze Etats américains. Les autorités lui reprochent d'avoir pénétré illégalement et endommagé 53 ordinateurs de l'US Army, US Navy, US Air Force, du Pentagone et de la Nasa, entre février 2001 et mars 2002. "M. McKinnon est accusé du plus grand piratage informatique de tous les temps", a affirmé l'attorney du district de Virginie, Paul McNulty.

Il a notamment téléchargé des documents confidentiels, installé un programme informatique qui a rendu "inopérant" le district militaire de Washington, a détruit 1.300 comptes informatiques et dérobé 950 mots de passe. L'un des actes d'accusations précise que certaines informations qu'il a recueillies pouvaient être "directement ou indirectement utiles à un ennemi" des Etats-Unis.

Selon Washington, les dégâts qu'il a causés sont estimés à environ un million de dollars (814.000 euros). Mais Gary McKinnon, alias "Solo" dans le monde des "hackers", assure qu'il n'est pas celui que l'on dépeint. "Il ne nie pas que quelque chose se soit produit. Il ne nie pas avoir pénétré leur système informatique", a déclaré son avocate, Karen Todner, à l'issue de l'audience d'un tribunal londonien mercredi. Mais selon elle, ses motivations étaient ailleurs.


"Solo" risque jusqu'à 70 ans de prison aux USA

Chômeur du nord de la capitale et ancien administrateur de systèmes informatiques, Gary McKinnon affirme avoir piraté ces ordinateurs pour trouver les preuves que les OVNI existent bel et bien, mais que les Américains le cachent au reste du monde. "Son motif était premièrement lié à cela", a affirmé Karen Todner. "Et deuxièmement afin de montrer le manque de sécurité dans le système américain".

Au cours de l'audience à Londres, Gary McKinnon a refusé d'en dire plus. Il a seulement pris la parole pour s'opposer à son extradition. Selon Karen Todner, il craint de ne pas bénéficier d'un procès équitable aux Etats-Unis et estime qu'il devrait être jugé en Grande-Bretagne. Elle affirme qu'aux Etats-Unis, il risque jusqu'à 70 ans de prison.

"Ces (piratages) se sont produits juste avant et après le 11 septembre 2001", a expliqué Ed Gibson, un officiel du FBI américain présent à l'audience. "C'était pas le bon moment. Les militaires savaient que quelqu'un pénétrait (le système informatique) avant les attentats, mais ils ne savaient pas qui", a-t-il poursuivi.

Pour l'heure, "Solo" attend la prochaine audience, le 27 juillet prochain qui devrait décider d'une éventuelle extradition. Il a été remis en liberté mercredi moyennant une caution de 5.000 livres (7.500 euros) et une interdiction d'accéder à internet ou de demander un passeport. Il doit également pointer régulièrement à la police.

Source : AFP


Arrow http://www.attalib.org/modules/news/maroc?13_grand-pirate-informatique-cherchait-des
Arrow http://www.vulnerabilite.com/actu/20050713163808McKinnon_pirate_nasa.html
Arrow http://www.washtimes.com/business/20050608-115259-6403r.htm

Arrow http://www.observabilis.com/
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 16/10/2019 18:05:23
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Actualités ufologiques -> ARCHIVES des ACTU All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group