NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Nous ne sommes pas seuls...
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Actualités ufologiques -> ARCHIVES des ACTU
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 03/04/2005 21:10:24
CE PHÉNOMÈNE X QUI PERTURBE NOTRE
TECHNOLOGIE SPATIALE


Par Christian Macé






Citation :
"Examinons les étranges comportements de la sphère géodésique ANNA et du satellite de communication TELSTAR II.

Anna, qui fut mise sur orbite en octobre 1962, était équipée, peut-être s'en souvient-on, de quatre phares à éclats, puissants, qu'il était possible de photographier sur le fond des étoiles, ce qui permettrait aux savants de calculer de façon plus exacte les dimensions et la forme exactes de la Terre.

Après qu'on l'eut suivie et photographiée et alors qu'on ne s'y attendait nullement, Anna, qu'on appelait aussi Luciole, cessa de fonctionner. Persuadée qu'elle était au bout de son rouleau, l'armée de l'air cessa de s'y intéresser et ses techniciens pliant bagages, allèrent s'occuper d'une autre mission.

Au mois d'août 1963, cependant, après sept mois d'interruption, Luciole se remettait soudain à fonctionner et les techniciens de l'armée de l'air, contents mais surpris, reprenaient leurs observations.



Il y eut ensuite l'affaire de TELSTAR II ; ce satellite lancé à grand bruit le 7 mai 1963, fonctionna parfaitement jusqu'au 16 juillet 1963, date à laquelle il tomba brusquement en panne. Après avoir sommeillé jusqu'au 12 août, il reprenait soudain vie.

La confusion de nos savants était, semble-t-il, fort compréhensible. Les deux satellites fonctionnaient parfaitement et n'avaient donné aucun signe de défaillance, avant de tomber en panne, puis, après y être restés pendant des semaines ou des mois, les voilà tous les deux qui se remettaient à marcher, à trois jours l'un de l'autre, et cela pour des raisons aussi inconnues chez l'un que chez l'autre.

Le constructeur de Luciole, Richard Kerschmeroff, de l'Université Johns Hopkins, déclara aux journalistes : "C'est incroyable ! Nous ne nous expliquons pas comment ces phares ont pu se remettre à fonctionner".

Le constructeur de Telstar II, Doren Mitchell, des laboratoires Bell, déclara de son côté : "Nous ne possédons aucun indice sur la cause de la panne, mais cela pourrait avoir été une météorite".

Ce qui laisse deux questions en suspens : Premièrement, si ces satellites ont été endommagés par des météorites, qui est-ce qui a réparé les dégâts ?

Secondement, et c'est une question que les officiels refusèrent de discuter : quelque chose, ou quelqu'un, a-t-il examiné les satellites pendant qu'ils étaient en panne ?

En 1964, quatre de nos satellites, au total, ont ainsi rendu l'âme sans raison apparente pour ressusciter ensuite sans plus de raison apparente..." fin de citation, tiré de "Les soucoupes volantes, affaire sérieuse" par Franck Edwards, Éditions "Robert Laffont", paru en octobre 1969, pages 190-191.

Et maintenant, tiré du "International Herald Tribune" du 06/01/1976, repris par "Ufologia" n°5 (3°trim. 1976), p.21 : " Mystère dans le cosmos...". Le "grand vampire galactique" vient encore de frapper, détruisant l'un des instruments à l'aide desquels le vaisseau inhabité Viking doit se livrer à une recherche d'éventuels signes de vie sur la planète Mars. La sonde a, en effet, perdu l'un de ses trois capteurs d'échantillons du sol, brutalement devenu incapable de fonctionner alors que le vaisseau atteignait la zone baptisée "antre du grand vampire galactique". "C'est étrange, le "vampire" semble toujours averti lorsque nous arrivons dans son secteur" plaisante John Casani (du Jet Propulsion Laboratory) — en Californie — où l'on parle de ce lieu spécial depuis 1969, après l'explosion d'une des batteries de Mariner 7. Au total, sept engins ont été victimes d'avaries dans la zone du "grand vampire". Celui-ci s'attaque indistinctement aux sondes américaines et soviétiques ! Et les spécialistes s'étonnent d'une telle suite de coïncidences dans une région pratiquement exempte de poussière cosmique. " fin de citation.

Informations complémentaires tirées de la revue "Mystères" de décembre 1994, n°17, page 64 : (le "elle" concerne la NASA) : "La sonde Mars Observer, qu'elle avait lancée au mois de septembre 92, avait pour mission, entre autres, de photographier à nouveau le site, cette fois avec des instruments offrant une résolution cinquante fois supérieure à ceux que Viking 1 avaient emportés seize ans plus tôt.

On sait ce qu'il advint de Mars Observer. Le 24 août 93, près d'un an après son lancement, et alors qu'elle abordait la banlieue martienne, la sonde cessa soudain d'émettre. Quatre ans plus tôt, les deux Phobos soviétiques avaient subi le même sort. Coïncidences ? Hoagland n'en croit rien. Pour lui, il y a là-bas, sur la planète rouge, des secrets que, pour une raison ou une autre, "on" nous interdit de trop approcher" fin de citation.

Et puis, cette information concernant "la sonde américaine Viking 1 " chargée d'explorer la planète Mars, parue dans le journal "France-Soir" du lundi 26 juillet 1976, édition du matin : celle de la mystérieuse panne et remise en route arrivée à l'émetteur-radio de Viking 1…

Au sujet de cette même sonde Viking 1, autre information parue dans "Ufologia" n°6 (4° trim. 1976), page 22, qui est une reprise d'info, réf.: AP/DPA, 26 juillet 1976 :

Des lettres et un chiffre sur la planète Mars. Pasadena : Le caractère mystérieux de la planète Mars se confirme de jour en jour... En effet, la sonde US "Viking 1" a transmis l'image d'un rocher martien sur lequel figuraient les lettres B, G, et le chiffre 2. Bien entendu, les experts de Pasadena ne parlent pas pour autant de créatures martiennes intelligentes : "l'oeil humain est habitué à enregistrer certaines choses et il tend toujours à ramener ce qui est nouveau dans un contexte familier..." (Note D.C.R./ UFOLOGIA : ?).

Par ailleurs, "les techniciens américains furent médusés en ne captant brutalement plus que des images en noir et blanc à la place de retransmissions en couleurs ! De surcroît, les images semblaient prises à travers un grillage..." fin de citation.

À propos de ces inscriptions mystérieuses : chiffre 2 et les lettres B et G (ou aussi approximativement G ou 8), voir le journal "l'humanité" paru lundi 26 juillet 1976, 5h du matin : "Et qu'auraient-ils voulu dire ? que la pesanteur sur Mars est égale à la pesanteur terrestre — G — divisée par 2,8 ? Ce qui serait approximativement vrai..." fin de citation.



Voici maintenant des informations concernant la deuxième sonde américaine Viking 2, parues dans le journal "Le Monde" du jeudi 19 août 1976 :

" Après la découverte de rayures étranges, le site d'atterrissage de Viking 2 sur Mars est modifié... Les photographies prises par Viking 2 ont montré la présence de très nombreux cratères, mais aussi une série de mystérieuses rayures que les géologues n'arrivent pas à interpréter. L'aspect des zones rayées ressemble à celui d'un champ qui vient d'être labouré, et la régularité de ces sillons est pour l'instant inexplicable. Aussi, les responsables de la mission ont-ils décidé de changer le site de l'atterrissage... " fin de citation.

Et n'oublions pas le visage étrange photographiés sur la planète Mars ni les mystérieuses pyramides du site de Cydonia Mensae !!!



Au sujet de la mystérieuse panne et remise en route arrivée à l'émetteur-radio de Viking 1 ("France-Soir" du lundi 26 juillet 1976), un phénomène identique est survenu cette fois sur la Lune, durant cette... même année 1976 !!!

Voir la "Nouvelle République" du 05 mars 1976, repris par "Ufologia" n°5 (3°trim.1976), p.21 :

" Énigme sur la Lune : Le laboratoire lunaire déposé par les astronautes de la mission APOLLO (il s'agit d'Apollo 14, équipage : Shepard, Roosa et Mitchell, mission du 31 janvier au 09 février 1971, site Océan des Tempêtes, près du cratère Fra-Mauro. Shepard et Mitchell y déposent une station scientifique ALSEP automatique avec générateur nucléaire de 63 W, qui convertit en électricité la chaleur dégagée par le plutonium 238, note de Christian Macé) vient de s'arrêter de fonctionner pendant un mois puis s'est remis à marcher mieux qu'auparavant, pour des raisons indéterminées, a annoncé la NASA. L'administration de l'espace a indiqué dans un communiqué que les appareils scientifiques montés à bord du laboratoire avaient cessé d'envoyer des informations le 18 janvier 1976 et avaient recommencé à transmettre le 19 février. L'engin, qui avait été déposé en février 1971, peut normalement fonctionner encore 2 ou 3 ans. Une des énigmes concerne les instruments de mesure des particules chargées de l'environnement lunaire qui n'avaient jamais réussi à marcher pendant le jour et qui fonctionnent maintenant parfaitement ! " fin de citation.



Autre phénomène identique survenu cette fois à la navette spatiale américaine "Challenger".

Voir le journal "Le Monde" paru lundi 05 août 1985 :

" Le vol de Challenger... Autre bonne nouvelle pour les responsables de la mission, le polarimètre optique universel, monté sur l'IPS et destiné à l'étude des champs magnétiques solaires, s'est lui aussi remis en marche. Une "réanimation soudaine, imprévue et surtout inexpliquée", selon un porte-parole de la firme Lockheed qui a construit cet ensemble d'instruments d'un coût de 4,5 millions de dollars... " fin de citation.

Rappelons le cas du satellite METEOSAT, victime de mystérieux signaux. "le républicain lorrain" du 22.11.1977, repris par "Ufologia" n°12 (2° trim. 1978) : Citation, notamment, de Mr Pierre Usunier, directeur de la division des systèmes balistiques et spatiaux de l'Aérospatiale qui déclare que : " Lors des essais français de fusées, il est arrivé que des signaux radioélectriques inexplicables aient été enregistrés..." fin de citation.

C'est une révélation de taille !!! Une phrase lourde de poids ! Qui a fait attention à cette révélation ?..!



La lecture du livre d'Alfred Nahon "La Lune et ses défis à la science", Édit. "du Mont Blanc", paru en 1973, apporte aux pages 114 à 119, d'autres informations sur des cas similaires...

Page 114 : " Ici intervint un incident inexplicable. On a révélé que le sommeil des trois astronautes d'Apollo 9 avait été troublé à quatre reprises, dans la nuit, par de mystérieuses émissions de radio... ", paru à l'origine dans "Le Parisien Libéré" du 05 mars 1969.

Puis, page 165 : " La perception par les astronautes d'émissions radio à bord ne provenant pas de la Terre " concernant la mission Apollo 12 ! (en novembre 1969), paru à l'origine dans la revue "Lumières dans la Nuit", avril 1970.

Même livre d'Alfred Nahon, p.114 et 115, on apprend que la société de constructions aéronautiques Lockheed a enregistré "un signal télémétrique inhabituel et non identifié" pendant plus de dix minutes, sur la fréquence de 20.003 mégacycles, dans l'après-midi du 26 novembre 1958 ! Il est dit que les signaux étaient semblables — quoique pas exactement les mêmes — aux signaux télémétriques du Spoutnik I.

Page 115 : Cela, un mois avant le lancement de la fusée russe Miechta ! " fin de citation.



Et maintenant, voici un article paru dans "La Presse" du 10 novembre 1957 : " Des signaux radiophoniques insolites ont été entendus, un objet brillant, plus gros qu'une étoile, a précédé le Spoutnik II dans le ciel d'Oslo de plusieurs heures.

À Sydney, Australie, l'observatoire a noté un point de lumière qui précédait le satellite cylindrique d'un bon six minutes.

À La Haye, Hollande, un observateur a vu un objet insolite non identifié " fin de citation.



Repris par Henri Bordeleau dans son livre "J'ai percé le mystère des soucoupes volantes", Édit. "Société Nefer enregistrée", paru en janvier 1970, page 40.

" Ainsi, il semblerait que dés les années 50, "ce mystérieux phénomène X" était déjà à l'oeuvre, et pratiquant... le mimétisme !!! " fin de citation.



Au sujet de la mission Soyouz 11, Alfred Nahon précise, page 165, que " Non seulement les liaisons en phonie mais aussi les liaisons télémétriques s'étaient interrompues brusquement et simultanément...!!! " fin de citation.

Page 115, même livre d'Alfred Nahon et page 116 :

" Le 1er février 1959, de nouveaux signaux "inconnus" ont été captés par l'observatoire allemand de Bochum, à 4 reprises, sur 20.004 mégacycles — encore ! Il ne s'agissait point d'un nouveau satellite artificiel terrestre. Ces signaux qui se traduisaient par les lettres "AAL", émises pendant une durée de 0,6 seconde à des intervalles de 0,3 à 0,4 seconde, ont été perçus de trois à six minutes après ceux du Spoutnik 3 et en étaient parfaitement distincts par leur tonalité et par leur puissance. Dans la nuit du 02 février, des signaux radiophoniques "mystérieux" ont été captés par le Centre de Micro-Ondes de Florence " fin de citation.



Et pour terminer, le cas de signaux venant de ... notre satellite, la Lune !!! Voir p.116 à 118 du livre d'Alfred Nahon. Paru à l'origine dans "Le Courrier Interplanétaire" du 1er février 1957 d'A.N., article intitulé : "La Lune est-elle habitée ? ", écrit par le chercheur Joseph André...

" Cela s'était produit lors du printemps... 1932, et notamment aussi lors du mois de décembre 1932 !". Ces "ondes étranges" avaient pu être captées pendant deux mois, chaque jour, à partir de deux heures avant le passage de la Lune au méridien !.. " fin de citation.



À noter avec force la stupéfaction des techniciens qui ont eu à faire à ce mystérieux "phénomène X qui perturbe notre technologie spatiale" !!!.



De 1963 à nos jours, ce phénomène persiste !!!
http://www.infomysteres.com/temoin/ovnimace2.htm

Qu'en pensez-vous ?
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Last edited by Rama on 28/09/2005 03:37:12; edited 1 time in total
Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 03/04/2005 21:10:24
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 28/09/2005 03:35:41
Presque 6 mois après, je ressorts ce sujet resté sans réponse, le premier sujet de la rubrique justement. Smile

Je voulais vous faire remarquer le lien qui peut existé avec le sujet que j'ai réscemment posté :

Le mystère du "lavage de voiture" MARTIEN




Opportunity, le robot de la NASA sur Mars semble être passé dans quelque chose ressemblant à un lavomatic qui a laissé ses panneaux solaires beaucoup plus propres que ceux de Spirit, son juleau. Cela expliquerait une série de pics inattendues de sa production de courant électrique.
Les sondes-robots ont atteris sur Mars en janvier 2004, avec des cellules solaires capables de fournir plus de 900 watts/heure par jour. Le rendement de Spirit a chité à environ 400 watts/heure, en parti à cause de la poussière martienne ayant recouvert ses panneaux solaires. Au début, le rendement de l'Opportunity a également diminué à environ 500 watts/heure, mais au long des 6 derniers mois il a progressivement regagné en puissance.
Récemment, ses piles solaires ont produit plus de 900 watts/heure.
Jim Erickson, directeur de l'équipe de "jeeps" au sein du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena (Californie), à indiqué au "New Scientist" qu'un processus jusque là non-compris avait à plusieurs reprises enlevé la poussière des panneaux solaires.
Quelque soit ce processus, il a lieu pendant que l'Opportunity est garé durant la nuit martienne. Au moins à 4 occasions au cours des 6 mois, le rendement de puissance de la "jeep" a augmenté jusqu'à 5% grâce à ce nettoyage fortuit.


Source : New Scientist, issues 2479/80, 25 Décembre 2004_ 1 janvier 2005

NEXUS FRANCE N°38


Sujet consultable Arrow ICI Wink
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
BIOFIDUS
Modérateur

Offline

Joined: 19 May 2005
Posts: 9,241
Sexe: Masculin
Localisation: Languedoc (Hérault)
Point(s): 46
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 28/09/2005 11:23:45
Nous ne sommes pas seuls. Y'a des chances.
Maintenant ceux qui examinent l'appareillage satellitaire humain, sont
priés de nous rendre le matos en bon état; serait-ce de l'espionnage
industriel ET?
Vont pas aller loin avec la technologie terrienne... Wink
_________________
Rien n'est sûr, mais tout est possible


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 28/09/2005 19:24:58
Quote:
" Énigme sur la Lune : Le laboratoire lunaire déposé par les astronautes de la mission APOLLO vient de s'arrêter de fonctionner pendant un mois puis s'est remis à marcher mieux qu'auparavant, pour des raisons indéterminées, a annoncé la NASA. Une des énigmes concerne les instruments de mesure des particules chargées de l'environnement lunaire qui n'avaient jamais réussi à marcher pendant le jour et qui fonctionnent maintenant parfaitement ! "


Franchement, j'aimerais bien avoir l'avis de tout le monde concernant ce passage.
C'est quand même un sacré mystère non ?
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
montsegur
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 132
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 28/09/2005 19:43:53
Je peux vous donner la réponse,
mais elle va vous faire tordre de rire :

il y a bien longtemps que les USA ont la possibilité
de faire des voyages sur la Lune, sur Mars et ailleurs
avec des moyens autres que les fusées.

Mais comme pour la MHD, ( voir le site de JPP )
ils intoxiquent le monde en faisant croire
qu'ils en sont encore aux fusées.

Le but est d'avoir une avance technologique inaccessible
par les autres pays. Ils ont eu tout le monde.
Cependant les Dirigeants des pays sont au courant
et n'y peuvent rien. C'est trop tard.


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 28/09/2005 20:38:21
J'aurais tendance à partager ton avis montségur.
Mais ce qui me ralenti dans ma "croyance", c'est les remarques pertinentes de certaines personnes.
Pourquoi dans ce cas n'en profiteraient-ils pas pour prendre le contrôle total de la planète ?
Pourquoi se mettre dans le rouge au niveau du budget avec une guerre de quartiers en Irak ?
Qu'est-ce que ça changerait finalement s'il dévoilait leur technologie si les autres dirigeants sont au courant ?
A part pour le peuple, émerveillé ou apeuré par cette technologie, ça assurerait la prospérité des USA.
Mais peut-être ont-il peur d'une haine totale des peuples de la planète ?
Peut-être gardent-ils cette technologie secrète pour éviter cela et imposer "en coulisse" leur pouvoir aux autres nations du monde ?

Si cela est possible, j'aimerais vraiment savoir ce qui te permet d'être aboluement certain que les USA possèdent ces moyens de déplacement, montségur.

Mais cette possibilité en tout cas pourrait ainsi expliquer les mystérieux entretiens, réparations ou optimisations d'appareils comme les sondes ou ronot-sondes... Rolling Eyes

Arrow
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
montsegur
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 132
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 28/09/2005 20:58:19
Tout cela figure sur le site de JPP

Je vais faire des recherches sur sont site
et si je retrouve l'info, je mettrais le lien,
à bientôt...


Reply with quote
Back to top
montsegur
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 132
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 28/09/2005 21:46:37
J'ai trouvé ces 3 liens :

http://www.jp-petit.com/nouv_f/Livre_JPP.htm

http://www.jp-petit.com/nouv_f/B2/B2_0.htm

http://www.jp-petit.com/nouv_f/Hypersoar.htm

mais il doit y en avoir d'autres, il faut fouiner

sur le site de JPP


Reply with quote
Back to top
sumer
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 09 Apr 2005
Posts: 5,109
Sexe: Féminin
Localisation: Province de Québec
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 28/09/2005 22:04:30
Quote:
reprise d'info, réf.: AP/DPA, 26 juillet 1976 :

Des lettres et un chiffre sur la planète Mars. Pasadena : Le caractère mystérieux de la planète Mars se confirme de jour en jour... En effet, la sonde US "Viking 1" a transmis l'image d'un rocher martien sur lequel figuraient les lettres B, G, et le chiffre 2. Bien entendu, les experts de Pasadena ne parlent pas pour autant de créatures martiennes intelligentes : "l'oeil humain est habitué à enregistrer certaines choses et il tend toujours à ramener ce qui est nouveau dans un contexte familier..." (Note D.C.R./ UFOLOGIA : ?).

Par ailleurs, "les techniciens américains furent médusés en ne captant brutalement plus que des images en noir et blanc à la place de retransmissions en couleurs ! De surcroît, les images semblaient prises à travers un grillage..." fin de citation.

À propos de ces inscriptions mystérieuses : chiffre 2 et les lettres B et G (ou aussi approximativement G ou , voir le journal " l'humanité " paru lundi 26 juillet 1976, 5h du matin : "Et qu'auraient-ils voulu dire ? que la pesanteur sur Mars est égale à la pesanteur terrestre — G — divisée par 2,8 ? Ce qui serait approximativement vrai..." fin de citation.


Rolling Eyes Ce bout de texte attire particulièrement mon attention. Voici je me suis penchée sur cette sonde spatiale: Vicking 1 où les images reçues par elle ont été un vrai pèle-mêle à propos des vraies couleurs d'origine du ciel et du sol martien.


Quote:
Outre cet épisode rocambolesque, l'étalonnage laborieux des clichés Viking a surtout amené une certaine confusion quant à la couleur réelle de la voûte martienne. Vous êtes vous jamais demandé de quelle couleur peut bien être le ciel de Mars ? Serait-il bleu, comme celui de la Terre, ou au contraire flamboyant et sanguin ? D'un point de vue théorique, contrairement à ce que l'on pourrait croire, le ciel de Mars devrait ressembler au ciel terrestre. Sur certaines images obtenues par le télescope spatial Hubble, la mince couche d'atmosphère qui entoure la planète apparaît d'ailleurs légèrement bleutée.


http://www.nirgal.net/couleurs.html

En 1974 le professeur Gilbret Levin eu l'idée de faire effectuer à la sonde viking 1 une expérience. Le bras de viking 1 (photo) préleva un échantillon de poussières du sol de Mars et y plaça des nutriments. Des instruments scientifiques analysèrent l'échantillon après la mise en contact des poussières et des nutriments. Les données issues de cette expérience furent envoyées à la Terre. Levin les analysa et déclara que les données indiquaient la présence de micro-organismes dans la poussière martienne. D'après lui, il y auraient eu une réaction chimique entre ces micro-organisme et la matière organique déposée. Ces résultats furent contestés et rejetés. Aujourd'hui (sept. 2001) les données enregistrées par viking 1 se trouvent en accès libre sur le site de la NASA afin que des chercheurs curieux puissent eux aussi étudier ces données et fournir leur propre interprétation. source image: NASA.
http://astronomie.haplosciences.com/viking.html

Quote:
Mars - Le ciel est bleu, de l'eau et des algues vertes

Les Américains ont dépensé des millions de dollars en envoyant Viking Lander I sur Mars en 1976. Le monde a beaucoup attendu de voir les premières images de Mars en couleur. A environ 14h00 GMT -08:00, le 21 juillet 1976, la première image en couleur depuis la surface d'une autre planète est arrivée au JPL dans de superbes couleurs. Mars montre son beau CIEL BLEU, son sol marron et rouge et ses rochers avec des taches vertes. Nous n'avons jamais vu les vraies images car elles étaient de couleur orange d'après les hommes qui travaillaient à la section Viking Formatage et Traitement d'Images du JPL.

M. Van der Woude dit, « Ron Wilcheman et moi étions responsables du contrôle de qualité des couleurs des photographies du Lander Viking, et le Dr Tomas Mutch, le chef de l'équipe d'imagerie de Viking, nous a dit qu'il avait reçu un appel de l'administrateur de la NASA demandant que nous détruisions le négatif du ciel bleu de Mars créé depuis les données digitales. » Les images furent faussement rougies pour faire croire qu'il n'y a pas de vie, pas de lichen ou d'algues vertes sur la planète. Voyez « Mars la planète vivante » de Barry Digregorio, du Dr Gilbert Levin et du Dr Pat Straat. Page 142.

Le livre explique comment les tests sur l'existence de vie sur Mars étaient fais pour nier cette vie. Le Dr Gilbert V. Levin qui avait la charge des expériences du Lander Viking révéla que quand le sol de Mars fut examiné par les instruments de bord dans un laboratoire miniature il y avait le début d'une réponse positive indiquant la vie. Les tests démontrèrent l'évidence de vie avec laquelle tout le monde était d'accord avant la mission. Le Dr Levin croyait fortement qu'ils avaient trouvé de la vie sur Mars en 1976, mais la NASA insista sur le fait que les instruments devaient être erronés. La réponse officielle de la NASA a été de nier l'existence de vie extraterrestre en dépit des fortes preuves scientifiques, à cause de l'annonce de l'absence d'eau. Pourtant plusieurs scientifiques savent que les images montraient aussi la preuve de la présence d'eau. Jusqu'à récemment, la découverte d'eau sur Mars, qui inclut des jaillissements d'eau et des geysers, était cachée. « Quand je travaillais à Langley AFB, le personnel de la NASA annonçait que des structures spaciales et des OVNIs étaient régulièrement photographiés sur des photos de l'espace. Plusieurs images de Mars apparaissent encore marquée.

Extrait du JDU
http://www.lejdu.com/archives/2004/janvier/ff3/


Reply with quote
Back to top
montsegur
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 132
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 28/09/2005 23:11:12
Meuh non...

B G 2 = Bush Geoges 2

parce que avant lui, il y eu :

B G 1 son père

Laughing


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 29/09/2005 00:18:57
Dans le domaine spéculatif, j'émet une hypothèse, peut-être farfelue.
Fallait que je prévienne. Laughing

Si les américains possèdent effectivement la technologie appropriée pour des voyages hors de la Terre sans soucis particuliers, est-il envisageable qu'il aient déjà effectué un ensemencement artificiel sur Mars, une sorte d'interventionnisme panspermique intelligent ?
Et que certaines sondes ou satellites aient photographié des régions faisant partie d'une expérience qui aurait quelques succès ?

On frôle la science-fiction, mais les théories ufologiques n'ont pas de limites... Laughing
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
montsegur
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 132
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/09/2005 00:39:48
Les Rapaces US sont plus près de leurs intérêts égoïstes
sécuritaires hégémoniques que de tout autres préoccupations.

Ils ont des bases sur la Lune et sur Mars.
Mais bien sûr, aucune preuve.
Et plus sûr encore, il ne faut pas compter
sur eux pour nous le dire.


Reply with quote
Back to top
dedale
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 07 May 2005
Posts: 2,631
Localisation: Chez les zETs
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/09/2005 02:25:15
Salut,

Dans le premier lien que tu donnes, montsegur : http://www.jp-petit.com/nouv_f/Livre_JPP.htm nous avons un dossier traitant du B2 et de la possibilité que ce bombardier furtif utilise la MHD pour optimiser sa propulsion.

Or la MHD ne peut être applicable dans l'espace, hors de l'atmosphère. Il lui faut, disons, un environnement conducteur, ce qui implique une chimie organisée qui ne se trouve pas dans l'espace.

Par ailleurs, il faut préciser que la MHD s'applique difficilement dans l'atmosphère et qu'elle trouve tout son potentiel dans l'élément liquide, ce pour quoi elle était conçue à l'origine.

En réalité, dans l'atmosphère, ce n'est plus de la MHD mais de l'électrogravitation qu'il s'agirait, ou d'un certain type d'antigravité, ce qui supposerai une maîtrise des champs magnétiques comme tout bon scientifique et Cie en rêve depuis des décennies.

Les 2 autres liens restent confinés dans le domaine de l'avionique intra ou extra atmosphérique mais ne s'étendent pas à la spationautique qui demande de plus grande ressources scientifiques et technologiques. On est donc bien loin de vaisseaux qui pourraient transporter de quoi ériger des bases sur la lune, ou d'engins ayant la capacité de terraformer mars, ou au minimum d'y envoyer, ne serait-ce que des missions.

De plus, il est assez difficile de s'imaginer comment de tels projets seraient passé inaperçus, car tant qu'on rester dans l'atmosphère, on est difficile à reprérer, mais dès l'instant où on la quitte, on devient plus facile à repérer, du fait que, plus on s'éloigne de la terre, moins il y a d'objets manufacturés si ce ne sont quelques satellites dont la trajectoire est connue. Il y aussi d'autres objets en orbite rapproché ou plus lointain, mais ils restent dans cette proximité. Un vaisseau aurait une trajectoire extraorbitale, du fait qu'il va sur la lune ou sur mars, et serait donc instantanément repéré.

Il transporterait beaucoup de matériel, serait obligé d'avoir une liaison radio avec la terre, un matériel de survie et des équipes... tout cela couterait une somme fabuleuse auprès de laquelle la mission Discovery serait un cassage de tirelire. Comment un gouvernement pourrait-il justifier cela?

Mais il semble que tu sois convaincu, montsegur, que de tels projets sont déjà assez anciens et sont restés totalement secrets. Ce qui est impossible, de tels projets ne pourrient pas être tenus secrets bien longemps, en admettant que ce secret ait une réelle valeur - puisque de tels projets exigent des avancées technologiques dont la révélation serait une formidable source de revenus.

Dans la conquête de l'espace, le gouvernement n'est pas seul concerné. Des multinationales, des cartels, sont également à pied d'oeuvre, dans le financement et dans l'enginerie - en d'autres termes, des sociétés privées, flairant des mines d'or, font partie du jeu. Ces dernières, aussi puissantes que les autorités, ne pourraient pas être contenues et obligées au silence, et on sait que les tendances de ces firmes sont ultralibérales, et peuvent céder des brevets, comme ce fut le cas dans l'armement, au prix fort.

Il y a donc beaucoup d'arguments qui contredisent tes considérations, ne serait-ce que : savoir secrêtement revient à ne pas savoir - alors que le savoir se paie au prix fort. L'ère de la guerre froide et des secrets disparaît pour laisser place à celle du commerce des connaissances.
_________________
Sois sceptique...mais pas aveugle.


Reply with quote
Back to top
montsegur
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 132
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/09/2005 02:54:44
Tes arguments sont excellents.
Mais il y a quand même eu de nombreuses personnes
qui ont fait des révélations et qui ont été assassinées.
Il y a des secrets très secrets qui sont absolument tabou.
Il y a de nombreuses bases souterraines aux USA et ailleurs.
En Australie, il y a Pine Gap, absolument interdite.
Bien sûr, sans preuve, il est bien difficile de savoir ce qui
se trame en coulisses. De plus si les officines spécialisées
s'acharnent à faire de la désinformation c'est qu'il y a des
choses à cacher. La désinformation coûte cher. Il faut donc
de puissantes motivations pour en payer le coût.
Les USA s'en foutent du prix à payer. Le dollar est une monnaie
mondiale dont ils ont la maîtrise absolue. Il innondent le monde
avec leurs dollars afin que tout le monde soit lié au dollar et soit
ainsi obligé de le soutenir, sinon tout s'écroule. La planche à billets
tourne à plein régime. Au point de vue de la finance mondiale
nous sommes au bord du gouffre depuis des années, mais les
manipulateurs de la finance ne manquent pas d'imagination pour
reculer sans cesse la date de l'effondrement.
Donc, nous ne pouvons qu'attendre et voir.


Reply with quote
Back to top
brakk
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 17 Apr 2005
Posts: 3,302
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/09/2005 05:09:21
mais la c'est une autre dimension que les black-ops ou l'élaboration d'une technologie aéronautique militaire qui se verrait après rentabilisée.. il faudrait littéralement une economie paralélle proche du mécennat (en tout cas pour l'instant).
Qu'il y'ait des bases secrètes pour bidouiller des choses pas très nettes ni légales ou simplement pour proteger des projets c'est evident, que les USA aient une avance considérable difficilement mesurable surement aussi, et dans la foulée le fossé se creuse.
Quoiqu'il en soit leur economie n'est pas en meilleure santé que la notre... et c'est pas peu dire. Le dollar n'est pas plus decisif sur le plan mondial que son dérivé petro-dollar, et ce n'est pas parce qu'il y'à 'dollar' dedans que c'est une hégémonie américaine (cf. les guerres 'idéologiques' en cours et à venir avec en toile de fond le controle du 'brut')
Enfin je ne suis pas sur que la desinformation coute si cher, les offices a 3 lettres sont grosso-modo sur un modèle equivalent à nos 'fonctionnaires' et militaires... sans compter les bénévoles Laughing


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
BIOFIDUS
Modérateur

Offline

Joined: 19 May 2005
Posts: 9,241
Sexe: Masculin
Localisation: Languedoc (Hérault)
Point(s): 46
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/09/2005 10:01:38
8)

Vous savez comme moi, qu'il y a longtemps que l'on parle de technolo-
gies extraterrestres récupérées par l'homme; dans un ou plusieurs pays.
Récupérées soit par analyses poussées d'épaves d'engins, soit par un
contact direct doublé d'échanges entre certains humains et certains ET.
D'ailleurs, il n'y aurait rien d'extraordinaire à ce que des humains et des
ET entrent en contact puisqu'il est certain que les humains existent et
tout aussi certain que des extraterrestres se baladent dans le coin...
Nous avons tous lu que Messieurs et Mesdames US AIR Quelque
Chose et "Air" NASA se promènent depuis "longtemps" du côté de Mars
et autres lieux cosmiques grâce à la panoplie "exotique" fournie indi-
rectement ou directement par la "ET Corporation Agency" qui nous rend
visite régulièrement. Nous avons tous lu que les expéditions officielles
de la NASA n'étaient qu'un leurre pour les gogos que nous sommes à
ses yeux. Etc...
Ceci étant dit, RIEN ne prouve que ce que nous avons lu soit la vérité!
L'on en lit tellement...
Comme beaucoup parmi nous, je serais enclin à "accepter" pour sérieuses les assertions concernant ces révélations formidables et terri-
bles. Terribles, parce que rouler dans la farine de la sorte tous les peu-
ples de la Terre, est une incroyable et impardonnable atteinte au droit
légitime de SAVOIR. Est-ce que les peuples seraient plus infantiles que
les "initiés" américains pour qu'on les traite comme des imbéciles?
Et quels sont les buts de "ceux qui savent et qui font"?
Si nous voulons "savoir" enfin, il faudra que TOUT soit révélé officielle-
ment un jour ou l'autre. Jusque là, nous ne pourrons nous contenter que
de "on dit que", "nous lisons que", "j'en entendu dire que"...
Malgré cela, j'avoue que je suis assez prêt de croire tout, ou presque,
de ce que nous avons lu sur toutes ces choses.

A +

Arrow
_________________
Rien n'est sûr, mais tout est possible


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 29/09/2005 10:16:02
Je pense que la position la plus saine est celle que tu adopte BIOFIDUS. Wink
Il est tellement facile de croire ou ne pas croire qu'on en oublie parfois qu'être entre les deux n'est pas un manque de positions, mais une preuve d'objectivité et d'ouverture d'esprit. Wink
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
dedale
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 07 May 2005
Posts: 2,631
Localisation: Chez les zETs
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/09/2005 14:45:14
Oui mais n'oubliez pas que porter un jugement objectif c'est aussi vérifier la réalité des choses, ou les possibilités qui font que cette réalité est bien celle que l'on suppose.
_________________
Sois sceptique...mais pas aveugle.


Reply with quote
Back to top
Manatane
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 17 Aug 2005
Posts: 1,364
Sexe: Masculin
Localisation: Metz, Moselle
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 29/09/2005 20:04:56
Brakk wrote:
mais la c'est une autre dimension que les black-ops ou l'élaboration d'une technologie aéronautique militaire qui se verrait après rentabilisée.. il faudrait littéralement une economie paralélle proche du mécennat (en tout cas pour l'instant).


Il y a des tas d'économies parallèles très juteuses: drogue, sexe, organes, etc
L'ecstasy était utilisée à l'origine par l'armée américaine au début du XXe siècle comme serum de vérité et pour maintenir les soldats éveillés plus longtemps. On parle toujours d'arrestations de "trafiquants" de drogue, mais jamais des magnats! Pourquoi sont-ils si insaisisables?
Autre fait troublant: les voies naviguables utilisées autrefois par les trafiquants de cocaïne étant aujourd'hui très surveillées, ceux-ci viennent désormais en Europe, déclenchant une véritable explosion du marché européen... $$$$$


Reply with quote
Back to top
dedale
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 07 May 2005
Posts: 2,631
Localisation: Chez les zETs
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 30/09/2005 04:24:03
Quote:
Vous savez comme moi, qu'il y a longtemps que l'on parle de technolo-
gies extraterrestres récupérées par l'homme; dans un ou plusieurs pays.
Récupérées soit par analyses poussées d'épaves d'engins, soit par un
contact direct doublé d'échanges entre certains humains et certains ET.
D'ailleurs, il n'y aurait rien d'extraordinaire à ce que des humains et des
ET entrent en contact puisqu'il est certain que les humains existent et
tout aussi certain que des extraterrestres se baladent dans le coin...
Nous avons tous lu que Messieurs et Mesdames US AIR Quelque
Chose et "Air" NASA se promènent depuis "longtemps" du côté de Mars
et autres lieux cosmiques grâce à la panoplie "exotique" fournie indi-
rectement ou directement par la "ET Corporation Agency" qui nous rend
visite régulièrement. Nous avons tous lu que les expéditions officielles
de la NASA n'étaient qu'un leurre pour les gogos que nous sommes à
ses yeux. Etc...


Déjà, on peut envisager que si de telles technologies sont effectivement à disposition d'une certaine élite, que leur origine est "exotique" - donc a fait la preuve qu'elle a la capacité de traverser l'espace, trouver des financement ne serait pas un problème, vu les enjeux que cela représente.

De plus une telle technologie couterait surement moins cher : cette technologie hybride, inspirée d'une civilisation connaissant le voyage spatial, donc expérimentée en la matière, connaîtrait une efficacité, une simplification, une sobriété que nous ne pourrions pas envisager, du fait de notre inexpérience : je dis cela en considérant la forme pure, extrêmement racée, des fameuses soucoupes volantes", lesquelles seraient le modèle de ces vaisseaux secrets sensés avoir été construits à l'insu des "gogos".

Pourtant, à y réfléchir : quel serait le mobile d'un tel secret? Alors qu'une telle réalisation est un triomphe.

Il fut une époque, récente, où le secret était justifié par des conflits potentiels que craignaient les grandes puissances : USA, URSS et l'Europe également, vu qu'elle se coltinait le rideau de fer. En fait, le secret n'était pas de la méprise envers des "gogos" mais bien justifié par des besoins de la Défense. Durant la guerre froide, les populations étaient averties du danger que ce conflit représentait - non en détail mais sur les grandes lignes.

Le secret était une question qui concernait l'Armement, principalement, et la tactique, la politique qui y était lié. Ce genre de secret a toujours existé : quelle nation serait en mesure, même aujourd'hui de livrer au grand jour ses secrets tactiques? Nous pouvons en avoir une idée générale mais surement pas précise. Et si un ennemi potentiel existe, il ne peut rien estimer sur les seules généralités : il lui faut des paramètres précis lui permettant de déterminer les failles de son adversaire.

Mais comment justifier concrètement un secret tel que celui d'avoir la possibilité de voyager dans l'espace? Alors que l'espace est le marché de l'avenir. Toutes les grandes compagnies ont des projets spationautiques. Airbus Industries parle de projets qui se réaliseront d'ici 30 ans, qui concernent une aile géante, pouvant transporter des centaines de personnes hors de l'atmosphère et cela à grande vitesse.

Un projet tel qu'il est cité ici mettrait les ricains sur le devant de la scène mondiale, comme étant la nation la plus avancée du monde, la première à envisager la conquête du système solaire et à pouvoir réaliser ce que le reste du monde est incapable de faire.

Je crois que cela serait un atout trop important, trop déterminant pour ne pas l'utiliser - le marché ricain de l'industrie s'en trouverait considérablement favorisé.

Il y a, selon moi, des raisons de douter - non pas à cause du manque de preuve. Je suppose qu'il y a, à la base, des éléments authentiques, véridiques, mais qu'il y a aussi une bonne part qui est brodée.
_________________
Sois sceptique...mais pas aveugle.


Reply with quote
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 10/12/2019 23:32:04
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Actualités ufologiques -> ARCHIVES des ACTU All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group