NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
L'abduction, mythe moderne ou réalité ?
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Les extraterrestres
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,065
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS

PostPosted: 19/08/2006 09:30:30
L'abduction, mythe moderne ou réalité ?


L'ufologie n'est pas reconnue officiellement par les Etats occidentaux malgré certains rapports.
La menace extraterrestre est du même coup reléguée en rang sur pure Science Fiction.
Le scepticisme proclame fièrement que sans preuve, rien ne sert de spéculer.
Il considère les abductions ou ce qui y ressemble comme un mythe moderne, une influence socio-culturellle de nos consicences, des méprises, des maladies psy, etc...
Bien que sans preuve chamboulant l'esprit carré des scientifiques contemporains dans leur majorité, l'abduction sera bien l'une des dernières branches de l'ufologie qui sera reconnue et qui dévoilera alors l'incapacité, l'impuissance du monde devant ces visiteurs extra... ordinaires...

Alors selon-vous, quel crédit accordez-vous à l'abduction ?
Si possible, argumentez, apportez des preuves ou des pistes intéressantes.

Votre sentiment personnel vous amène-t-il à penser que l'abduction est un mythe ou au contraire, vous fait craindre le pire pour l'avenir de l'Humanité ?


Au plaisir de vous lire. Surprised

Cordialement
Rama
Very Happy

PS : merci de bien veiller à la bonne tenue du débat, dans le respect et la constructivité.
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)
Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 19/08/2006 09:30:30
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Angel
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 09 Jul 2006
Posts: 3,540
Sexe: Masculin
Localisation: A côté de Grenoble

PostPosted: 19/08/2006 14:22:55
Personnellement le sujet est un peu une exception pour moi dans le domaine de l'ufologie en effet je m'y connais très peu et le sujet a tendance à me mettre mal à l'aise ce qui bloque assez ma curiosité naturelle habituelle dans les autres branches de l'ufologie ou du paranormal. voilà Smile
Reply with quote
Back to top
herissondamour
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 2,001
Sexe: Masculin
Localisation: Ici et Ailleurs...

PostPosted: 19/08/2006 18:01:09
L'idée est bonne et il vrai que l'humanité doit se préparer à sortir de son petit cocon car la terre ne sera bientôt plus voilée... Nos richesses de coeurs et de la nature rend jaloux pas mal de monde alors il serait temps d'y penser un peu...
_________________
Reply with quote
Back to top
kZ
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 22 Jun 2005
Posts: 1,200
Sexe: Masculin

PostPosted: 19/08/2006 20:44:05
Je suis assez sceptique sur la majorité des cas d'abductions.

C'est un phénomène difficilement identifiable et il est parfois impossible de garantir le vécu d'une telle chose... De nombreuses enquêtes montrent qu'un simple rêve ou de simples magnétismes peuvent aggraver une pensée qui se transforme comme une réalité. Et ça n'a pas été prouvé simplement pour le domaine des abductions mais globalement sur tous les sujets.

Le plus souvent, celà se passe la nuit ou pendant le sommeil voire dans des moments insolites, et depuis les années 60-70 pas avant (en ce qui concerne les ET, alors que justement certains autres sujets ont disparus : hasard?). La crédibilité repose ainsi très souvent sur un simple témoignage qui est souvent similaire et donc très facilement inventable (par volonté ou en rêve) et même si le sujet peut être intéressant lors de quelques affaires, tout le reste me semble fonder sur un mythe moderne.

Après, je ne nie pas certaine réalité mais je parle bien du témoignage de masse comme on voit tous les plaisantins sur tous les forums UFO qui se font un malin plaisir à vous faire marcher, et c'est également le cas partout ça ne s'arrête pas à internet donc lors des bouquins censés être très crédibles aussi, etc...
Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,065
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS

PostPosted: 19/08/2006 23:45:20
Et c'est à l'ufologue de trier tout ça, si possible en étant validé par la science.
BIIIIIIIIIP : BUG. Confused

Si l'ufologie et plus particulièrement les abductions étaient reconnus officiellement, ça diminuerait le nombre de plaisantins et augmenterait la crédibilité de nos recherches.
Maintenant, que nos élus ne prennent pas en compte ce problème, c'est pour moi, de la pure folie, du suicide, de l'inconscience.
Mais zut, on a pas encore prélevé de crotte extraterrestre pour confirmer leur présence !

Et on découvre de nouvelles espèces animales tous les jours sur notre propre planète... Exclamation

_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)
Reply with quote
Back to top
louxor
Modérateur

Offline

Joined: 15 Jul 2005
Posts: 13,086
Sexe: Masculin
Localisation: Languedoc (Hérault)

PostPosted: 20/08/2006 00:11:30
Embarassed ce sujet est vaste et complexe,en ce qui me concerne je suis persuadé que l'abduction existe .kz parle de fait de sociéte relativement moderne ,si on veut ,il serait bien difficile de parler de choses comme ca dans un passé relativement lointains Confused pour en revenir à l'abuction,qui soit est peut être physique ,soit spirituel,ou soit encore d'autres ordres que nous ne connaissons pas encore,je le dévelloperai plus tard ca... Surprised l'abduction sert à plusieurs choses ,faisont fonctionner un peu notre imagination,le premier cas de figure ,est une race intergalactique découvre notre planéte ....ils vont bien vite se rendrent compte de la race qui domine la dite planéte.... Confused leurs aproche principale et de pouvoir capturer un terrien,pour lui passer quelques tests scientifiques médicales voirent ,peut être aussi da'prendre beaucoup de choses sur le fonctionnement humain.... Confused l'autre cas de figure les galactiques connaissent notre planéte depuis sa conception,et suivent inlassablement l'évolution terrienne...pour des besoin de suivie d'évolution et de mutation ils enlévent quelques terrien de la race dominante pour un suivie disont régulier... Confused un autre cas de figure me viens à l'esprit des extra terrestres vivent sur terre,ils ont la même constitutions que nous les terriens ,pour cause ils naissent sur terre de parents humain, Shocked mais ou se situe alors la différence me direz vous ,simplement leurs esprit est pas de type humain,il sont malgré l'apparence physique des êtres d'autres mondes,donc ils sont suivis en tand que frére appartenant aux galactiques... pour certains de ses cas ils oublient parfois leurs véritable origines Confused . :eek:petite pose ....
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Maya
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 04 Apr 2005
Posts: 3,799
Sexe: Féminin
Localisation: Allemagne

PostPosted: 27/08/2006 06:20:39
La grande erreur au sujet des abductions est de penser que celles-ci ont débuté dans les années 60-70... et non ! On retrouve de nombreux récits d'il y a plusieurs siècles décrivant le même phénomène... les abductions ne sont pas un mythe moderne mais existent bel et bien depuis très longtemps. Ce n'est qu'à partir des années 60, avec l'expérience des Hills qui ont osé parler, que d'autres personnes ont osé raconter leur expériences (je parle là de cas solides, bien entendu, on a toujours des expériences à prendre avec la plus grande prudence). Avez-vous une idée de combien de personnes vivent actuellement ces expériences et se taisent par crainte de passer pour des cinglés ?
_________________
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,065
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS

PostPosted: 27/08/2006 07:52:37
Je dirais qu'on doit dépasser les 10 000.
Mais sur quoi je me fonde... rien qui ne satisferait le sceptiques du phénomène. Surprised

_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)
Reply with quote
Back to top
kZ
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 22 Jun 2005
Posts: 1,200
Sexe: Masculin

PostPosted: 27/08/2006 08:50:51
Maya wrote:
La grande erreur au sujet des abductions est de penser que celles-ci ont débuté dans les années 60-70... et non ! On retrouve de nombreux récits d'il y a plusieurs siècles décrivant le même phénomène... les abductions ne sont pas un mythe moderne mais existent bel et bien depuis très longtemps. Ce n'est qu'à partir des années 60, avec l'expérience des Hills qui ont osé parler, que d'autres personnes ont osé raconter leur expériences (je parle là de cas solides, bien entendu, on a toujours des expériences à prendre avec la plus grande prudence).

As-tu des dossiers ou des exemples pour appuyer le fait que les abductions ont commencé bien avant les années 60?

Maya wrote:
Avez-vous une idée de combien de personnes vivent actuellement ces expériences et se taisent par crainte de passer pour des cinglés ?

Comment peux-tu en avoir une idée si elles se taisent? Et comment peux-tu être sur que celle qui parlent raconte une vérité?
Reply with quote
Back to top
Maya
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 04 Apr 2005
Posts: 3,799
Sexe: Féminin
Localisation: Allemagne

PostPosted: 27/08/2006 10:42:13
Pour les abductions (enlèvements et rencontres rapprochées) avant les années 60, oui, il y a des documents, je travaille justement à la traduction de plusieurs textes que je ne manquerais pas de poster ici dès que j'aurais terminé (mais là, je souffle un peu, je viens de rentrer de vacances Confused ). On reste vraiment stupéfait par les points communs et le schéma typique des enlèvements qu'on retrouve dans les récits de nos jours. C'est pourquoi j'affirme que les enlèvements et rencontres rapprochées ne sont pas un mythe moderne et ces documents anciens sont nombreux, au contraire de ce que l'on pourrait croire.

Comment savoir si une personne dit la vérité? Il n'y a aucune certitude à 100%, mais une personne vivant ce genre d'expériences à répétition aura sa vie bouleversée, sera sujette à des traumatismes par exemple. Il n'est pas sufisant de lire un témoignage, de déclarer "J'y crois" ou "J'y crois pas", il faut également voir la suite et la vie que mène ces personnes. On peut se faire une bonne opinion en suivant cela de près Surprised

_________________
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
kZ
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 22 Jun 2005
Posts: 1,200
Sexe: Masculin

PostPosted: 27/08/2006 11:54:35
Voilà, c'est ce que je pense aussi : on peux se faire une bonne opinion, mais il y a une marge d'erreur énorme par rapport à la réalité qui n'est pas à négliger.

Sinon, j'attends tes traductions avec impatience sur les dossiers avant 60 car ça m'intéresse! Wink
Reply with quote
Back to top
Maya
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 04 Apr 2005
Posts: 3,799
Sexe: Féminin
Localisation: Allemagne

PostPosted: 27/08/2006 14:02:04
Mais bien entendu, il y a des cas à prendre "avec des pincettes", des farfelus, on en retrouve partout. Mais tous ne sont pas des farfelus, quand on se retrouve face à des personnes tout ce qu'il y a de plus normales, terre à terre qui se fichent complètement du sujet OVNI et qui se retrouvent d'un coup confrontées à ce genre d'expériences (qui apparement remontent à plusieurs années et ont débuté durant leur petite enfance), se rendent compte que leurs enfants sont impliqués ainsi que d'autres membres de leur famille (avec scopp marks, missing times, bedroom visitors, etc) on dépasse largement l'hypothèse de l'imagination débordante et de la mythomanie. Non seulement le peu qu'ils se souviennent de leurs expérience est important, mais tout ce qui se passe autour de ces expériences l'est tout autant. C'est pourquoi on ne peut s'arrêter à un récit, tout aussi absurde qu'il semble, en concluant de suite.

Quant aux documents datant de plusieurs siècles, je vais me remettre à la traduction dès la semaine prochaine, j'avais bien avancé mais j'ai fait un break durant mes vacances et la traduction demande un effort considérable car ils sont en allemands et j'essaie de retranscrire le plus fidèlement possible (ce qui n'est pas évident car le langage était tout autre à l'époque) Surprised

_________________
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
lak
Membre 14 étoiles
Membre 14 étoiles

Offline

Joined: 23 Jun 2005
Posts: 868
Sexe: Masculin

PostPosted: 27/08/2006 14:24:45
Maya wrote:
Pour les abductions (enlèvements et rencontres rapprochées) avant les années 60, oui, il y a des documents, je travaille justement à la traduction de plusieurs textes que je ne manquerais pas de poster ici dès que j'aurais terminé (mais là, je souffle un peu, je viens de rentrer de vacances Confused ). On reste vraiment stupéfait par les points communs et le schéma typique des enlèvements qu'on retrouve dans les récits de nos jours. C'est pourquoi j'affirme que les enlèvements et rencontres rapprochées ne sont pas un mythe moderne et ces documents anciens sont nombreux, au contraire de ce que l'on pourrait croire.


Si l'ont pense que les témoignages d'abduction viennent de quelque chose de trivial, comme la paralysie du sommeil ou un dérivé, il n'y rien d'étonnant à retrouver les mêmes éléments dans des témoignages anciens : à l'époque les gens devaient y être autant confrontés que maintenant. Mais je doute qu'à l'époque on attribuait ça à des ETs ? C'est en ce sens, je pense, qu'on peut parler de "mythe moderne" : ce n'est pas le témoignage d'enlévement qui est récent, mais le témoignage d'enlévement par des ETs.

_________________
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
Reply with quote
Back to top
Maya
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 04 Apr 2005
Posts: 3,799
Sexe: Féminin
Localisation: Allemagne

PostPosted: 27/08/2006 14:55:58
Quote:
Si l'ont pense que les témoignages d'abduction viennent de quelque chose de trivial, comme la paralysie du sommeil ou un dérivé, il n'y rien d'étonnant à retrouver les mêmes éléments dans des témoignages anciens : à l'époque les gens devaient y être autant confrontés que maintenant.

Justement non, rien à voir avec la paralysie du sommeil puisqu'on retrouve des témoignages de l'époque avec observation d'un objet volant étrange, alors que la personne se trouve à l'extérieur et se dirige vers son village par exemple. on retrouve aussi des missing times, des personnes se retrouvent à plusieurs kilomètres de chez-elles quelques minutes, enfin ce qui leur a sembler être quelques minutes plus tard, un homme a disparu ainsi plusieurs jours, il s'est retrouvé d'un coup dans un canton suisse et a eu grand peine à rentrer chez lui.

_________________
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
kZ
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 22 Jun 2005
Posts: 1,200
Sexe: Masculin

PostPosted: 27/08/2006 20:14:42
Et puis avant les 60s on enlève déjà le contexte Sci-Fi et le témoignage de masse...
Reply with quote
Back to top
acaltain
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 06 May 2006
Posts: 1,896
Sexe: Masculin
Localisation: sous le bouclier de Ban

PostPosted: 27/08/2006 20:44:50
Salut,
Un mythe n'est pas moderne. Il y a une histoire qui avec le temps devient une légende puis un mythe.
L'abduction possible car Jésus, Merlin,Mérovée sont venu au monde bizzarement donc leurs maman vierges ???

Pourquoi prise ou implants de génes, prises aléatoires de sang et autre pour analyse, les deux ....mais il y a deux catégorie car y'a pas des Jésus partout.

A+

_________________
"Choisir entre le bien ou la facilité "
(Albus Dumblemore)
Reply with quote
Back to top
Maya
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 04 Apr 2005
Posts: 3,799
Sexe: Féminin
Localisation: Allemagne

PostPosted: 28/08/2006 05:45:24
kZ wrote:
Et puis avant les 60s on enlève déjà le contexte Sci-Fi et le témoignage de masse...
Tout à fait... Surprised

_________________
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
ezechiel
Membre 13 étoiles
Membre 13 étoiles

Offline

Joined: 06 Apr 2005
Posts: 772
Localisation: Bretagne

PostPosted: 25/10/2006 10:39:03
Quote:
L'abduction possible car Jésus, Merlin,Mérovée sont venu au monde bizzarement donc leurs maman vierges ???

Je ne dirais rien sur Jésus, mais pour Merlin et Mérovée, on a quasiment aucun texte historique. Donc il faut se baser sur les légendes avec extremement de prudence.
Pour Merlin, il semble que l'origine du personnage soit celtique, celle du prophète fou.
Irlande >> Suibhné
Calédonie >>> Lailoken
Pays de Galles >>> Myrdhin

On est donc en présence d'un archétype de la mythologie celtique.

A partir de là, le personnage historique de Merlin va se construire:


Quote:
Merlin est un personnage difficile à saisir. Pour la majorité de nos contemporains, la figure de Merlin se résume à celle, un peu enfantine, d'un magicien au chapeau pointu exerçant son art magique au gré de ses fantaisies. Il semble donc que l'imaginaire moderne, pour ce qui est du moins de l'idée générale, n'ait retenu qu'une infime partie de la richesse du personnage médiéval.
Dans les textes médiévaux, Merlin est beaucoup plus qu'un magicien de pacotille. On le verra tour à tour prophète, magicien, guerrier, conseiller de roi, fondateur de la Table Ronde et de la Quête du Graal. Le foisonnement des textes relatifs à Merlin au Moyen Âge montre clairement l'intérêt que lui ont porté les écrivains médiévaux.

Avant d'entrer pour de bon dans l'imaginaire médiéval, Merlin fut une figure obscure, apparue on ne sait trop comment, dans des textes présentés comme historiques.

De excidio et conquestu Britanniae

C'est un texte latin du milieu du VIe siècle, de l'historien breton Gildas, De excidio et conquestu Britanniae, qui pose les fondements de la figure merlinesque. Dans ce récit des malheurs de sa patrie, l'historien raconte que les Bretons furent constamment attaqués par les Pictes et les Scots lorsque les Romains eurent retiré leurs légions de la Grande-Bretagne vers la fin de l'Empire. Les défaites se succédèrent, la pauvreté frappa et la peste fit des ravages. Les Bretons firent alors appel à un superbus tyrannus pour obtenir de l'aide des tribus saxonnes qui étaient sous son autorité. Elles débarquèrent dans l'île mais firent la guerre à leur compte, ce qui ne fit qu'empirer la situation des Bretons. Par la suite, beaucoup d'entre eux émigrèrent vers le continent mais certains se réfugièrent dans les montagnes et se regroupèrent autour d'un chef d'origine romaine : Aurelius Ambrosius. À partir de ce moment, les Bretons réussirent à remporter des victoires, jusqu'à la bataille du Mont Badon qui ramena la paix pendant quarante ans. Le nom d'Aurelius Ambrosius restera présent dans les chroniques suivantes jusqu'à se transformer en celui de Merlin.

Historia ecclesiastica gentis Anglorum

En 731, le chroniqueur Bède reprend textuellement dans son Historia ecclesiastica gentis Anglorum le récit de Gildas :

"À cette époque, leur général et leur chef était Ambrosius, aussi appelé Aurelianus ; il était d'origine romaine ; c'était un homme courageux et modéré. De son temps les Bretons reprirent courage ; il les exhorta à combattre et leur promit la victoire. Avec l'aide de Dieu, ils l'obtinrent ; ils remportèrent quelques succès, jusqu'à l'année où eut lieu le combat du Mont Badon" (Paul Zumthor, Merlin le Prophète, thèse présentée à la faculté des Lettres de Genève, Lausanne, Imprimerie Réunies, 1943, p. 10)

Bien que les textes soient à peu de chose près identiques, Bède ajoute à la chronique de Gildas un élément nouveau : il nomme le superbus tyrannus appelé à l'aide par les Bretons. Son nom est Vurtigern. Cette apparition, comme on le verra, n'est pas sans importance pour le développement de la figure de Merlin.

Historia Britonum

Un troisième texte s'ajoute à ceux de Gildas et Bède : l'Historia Britonum (entre le VIIe et le IXe siècle). Il s'agit d'un recueil anonyme (même si certains prétendent qu'il s'agit de l'œuvre de Nennius) constitué de fragments de toute nature. C'est avec cet ouvrage que commencent concrètement à se dessiner certains traits du caractère de Merlin et des personnages de son univers. L'œuvre reprend maintes fois les noms d'Ambrosius et de Guortigirn, qui de toute évidence est une variante du Vurtigern de Bède.

Le chapitre 40 de l'Historia Britonum comporte un récit insolite qui lie indubitablement l'histoire de Guortigirn et d'Ambrosius à celle des personnages de Vertigier et de Merlin que l'on retrouve dans les versions médiévales de l'histoire de Merlin. Le texte en question relate que pour se défendre contre l'ennemi, le tyran Guortigirn entreprend de faire construire une immense forteresse ; les matériaux sont à peine disposés sur le chantier qu'ils disparaissent en une seule nuit et sans raison apparente. Le prodige se produit trois fois avant que le roi ne consulte ses sorciers, qui lui affirment que sa forteresse ne pourra être terminée que si l'on mêle aux fondations le sang d'un enfant sans père. Guortigirn envoie des messagers qui finissent par trouver un tel orphelin : "Et juravit illis patrem non habere" (Ferdinand Lot, Nennius et l'Historia Britonum, Paris, Librairie ancienne Honoré Champion, 1934, p. 180 ; traduction : "Et celui-ci jura qu'il n'avait pas de père"). Ils s'emparent de lui et l'emmènent à Guortigirn. Une fois devant lui, le jeune captif affirme que verser son sang sur les fondation serait inutile, car la forteresse s'écroule à cause de deux dragons qui sont dans une nappe d'eau sous les fondations. On creuse et on découvre les deux bêtes, qui se jettent violemment l'une sur l'autre. L'enfant donne ensuite l'interprétation de ce combat qui s'avère être un symbole de la défaite prochaine de Guortigirn. Furieux en entendant ces paroles, le roi s'empresse de demander quel est le nom de celui qui ose avancer de tels propos : "Ambrosius vocor" (Lot, p. 182 ; trad. : "On m'appelle Ambrosius").

Historia Regum Britanniae

Le quatrième ouvrage dans lequel se construit la figure de Merlin est celui d'un Gallois nommé Geoffroy de Monmouth, l'Historia Regum Britanniae (vers 1135). Dans ce récit, Wortegirn, le Guortigirn de l'Historia Britonum, usurpe le pouvoir en faisant périr le fils héritier du feu roi Constantin, Constant, qui laisse comme seuls successeurs deux enfants, Aurélius et Uter, qui sont précipitamment emmenés en Armorique par leurs tuteurs. Ayant échappé à la mort aux mains des Saxons, Wortegirn consulte ses sorciers pour savoir comment se protéger. Ils lui conseillent d'édifier une forteresse ; étrangement, les fondations de la construction ne tiennent pas en place. À ce point du récit, on retrouve presque intégralement l'épisode de la tour de l'Historia Britonum. On part à la recherche d'un enfant sans père qui pourrait, affirment les conseillers, de son sang solidifier la structure. Les envoyés de l'usurpateur arrivent à Kaermedin, et là, ils sont témoins d'une dispute :

"Denique, cum multum diei praeterisset, subita lis orta est inter duos juvenes, quorum erant nomines Merlinus atque Dinabutius. Certantibus vero ipsis dixit Dinabutius ad Merlinum : quid mecum contendis, fatue ? Numquam nobis eadem erit nobilitas. Ego enim ex origin regum aditus sum ex utraque parte generationis meae ; de te autem nescitur quis sis, cum patrem non habeas" (Edmond Faral, La légende arthurienne, Paris, Champion, 1929, tome III, p. 186 ; trad. : "Comme le jour était déjà bien avancé, une querelle s'éleva soudain entre deux garçons, nommés Merlin et Dinabut. Au cours de la dispute, Dinabut s'adressa ainsi à Merlin : "Pourquoi rivalises-tu avec moi, insensé ? Nous n'aurons jamais la même condition. Moi, je suis d'origine royale par mon père et ma mère. Quant à toi, on ignore qui tu es puisque tu n'as pas de père").

Ainsi apparaît pour la première fois le nom de Merlin, enfant sans père. Pourquoi l'auteur a-t-il appelé l'enfant Merlinus ? Auncun texte ne semble donner de réponse à cette question. Plus curieux encore, Merlinus et Ambrosius sont désormais le même et unique personnage : "Tunc ait Merlinus, qui et Ambrosius dicebatur…" (Faral, t. III, p. 188 ; trad. : Alors Merlin, qui s'appelait aussi Ambrosius…").

L'achèvement de la figure de Merlin dans le Petit Saint-Graal ou le cycle court

Arrive finalement le Merlin du cycle court (qu'on attribue à Robert de Boron ou un pseudo Robert de Boron). La figure merlinesque qui y est présentée foisonne de thèmes fondamentaux : né d'une vierge trompée par une incube, le héros est désormais surnommé "l'enfant sans père". On le présente comme étant à la fois un prophète et un puissant magicien. On fait aussi de lui l'instigateur de la Table Ronde et de la Quête du Graal. Fait à noter, le nom de Merlin était auparavant apparu dans une fiction française de Chrétien de Troyes, mais sans que le personnage occupe une place marquée.

Tous ces éléments seront conservés jusqu'à notre époque dans la plupart des récits subséquents : dans son film Excalibur, John Boorman, qui s'est inspiré de la Morte Darthur de Thomas Malory (une autre version médiévale ! XVe siècle), présente un magicien très près du personnage du Merlin ; dans le roman intitulé L'Enchanteur paru en 1984, René Barjavel fait du magicien un conseiller et un guide omniprésent dans la quête des chevaliers ; Jean Markale, dans son Cycle du Graal : première époque, conserve presque intégralement les caractéristiques du héros médiéval. En fait, le personnage de Merlin ne cesse d'inspirer de nouveaux auteurs, lesquels continuent à le modeler. Il est évident que cet intérêt toujours renouvelé signale qu'une image symbolique (oserions-nous dire mythique ?) se dégage des caractéristiques que Merlin possède déjà.

N.B. Ce texte est un résumé du premier chapitre de mon mémoire de maîtrise intitulé La problématique du père dans la légende de Merlin qui est disponible à la bibliothèque de l'Université Laval et à la Bibliothèque Nationale du Canada.



http://www.decourberon.com/merlin/origines.htm

Il est donc bien difficile de distinguer la légende (et donc la naissance du prophète) et l'histoire de Merlin, surtout lorsque ce sont des clercs qui rapporte les faits.




Pour Mérovée, c'est encore plus simple.
Sa naissance fabuleuse est rapportée dans les annales de Frédégaire écrites par plusieurs auteurs (VIIème siècle, soit 200 ans après mérovée) alors que les sources contemporaines n'en parlent pas >>>Pour Grégoire de Tours, Mérovée est peut être le fils de Clodion, un chef franc.
En fait, dans cette chronique, le but est de dorer le blason de la dynastie franque:
Naissance fabuleuse de Mérovée
Origine troyenne et/ou grecque de l'aristocratie et des villes de France.
Etymologie fabuleuse
Etc.
Ce phénomène se retrouve dans toute l'Europe.

_________________
Sauvons la forêt, mangeons les castors !
Reply with quote
Back to top
louxor
Modérateur

Offline

Joined: 15 Jul 2005
Posts: 13,086
Sexe: Masculin
Localisation: Languedoc (Hérault)

PostPosted: 26/10/2006 02:38:52
Confused ben avec le recul et les études faites par des spécialistes des ufologues et autres hypnotiseurs,l'abduction se présente être une réalité ,mais évidement pour les pro h.e.t.actuellemnt rien de véritablement concret permet de prouver scientifiquement l'abduction,seul notre ouverture d'esprit nous met a l'aise face a l'abduction...enfin si on veut. Embarassed
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
rigel
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 22 May 2005
Posts: 5,919
Sexe: Féminin

PostPosted: 05/11/2006 05:31:31
A qui vous fait penser le texte ci-dessous

Les religions et les dieux de Chaldée.

Les démons et les mauvais esprits sont échappés de l'enfer. Ils s'insinuent partout et se dissimulent sous toutes les formes pour nuire aux bons esprits et aux hommes. Les uns ont rang de demi-dieux et sont connus sous les noms de mas, combattants, lamas, colosse ; les autres sont classés hiérarchiquement par clans de sept, les alal, destructeurs, les telal, guerriers, les maskim ou tendeurs d'embûches, « qui se cachent au plus profond de l'abîme et dans les entrailles de la terre, ni mâles ni femelles, n'ayant pas d'épouses et ne produisant pas d'enfants. » Certains d'entre eux s'attaquent à l'ordre général de la nature et ils s'efforcent de le bouleverser. D'autres se mêlent aux hommes pour le mal : « de maison en maison ils pénètrent ; dans les portes, comme des serpents, ils se glissent. Ils empêchent l'épouse d'être fécondée par l'époux ; ils ravissent l'enfant sur les genoux de l'homme ; ils font fuir la femme libre de la demeure où elle a enfanté ; … ils font fuir le fils de la maison du père. » Ils gîtaient de préférence dans les lieux déserts, et ils n'en sortaient que pour harceler les hommes et les animaux. Ils s’introduisaient dans les corps et ils y fomentaient les maladies graves. La peste et la fièvre, le fantôme, le spectre, le vampire, les incubes et les succubes étaient autant d'êtres distincts appartenant à cette engeance redoutable. Sans cesse en hutte à leurs assauts, l'homme était sur la terre comme un voyageur égaré dans une contrée inconnue, au milieu de tribus sauvages. Pour se défendre, il devait se ménager des alliés parmi les dieux et les esprits, se munir d'armes offensives ou défensives contre les démons, en un mot, avoir recours à la magie. Le culte des premiers habitants de la Chaldée est une véritable magie, où les hymnes à la divinité prenaient tous la tournure d'incantations : le prêtre y est moins un prêtre qu'un sorcier[36].

HISTOIRE ANCIENNE DES PEUPLES DE L'ORIENT

Gaston MASPERO

Membre de l’Institut

Professeur de langue et d’archéologie égyptiennes au Collège de France

Directeur Général des Antiquités de l’Égypte

http://remacle.org/bloodwolf/livres/maspero/chaldee.htm

http://remacle.org/

_________________
Parce que les gens qui sont suffisamment fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde, sont ceux qui le font.Mark Twain
l'humanité va rencontrer les plus grands risques de sa courte histoire lors des 50 prochaines années. Elle risque même de disparaître purement et simplement. Sir Martin Rees
Reply with quote
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Les extraterrestres All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 of 6

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2014 phpBB Group