NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
L'énergie libre et l'anti-gravitation, Vrai ou Faux !
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> Sciences -> Sciences
Previous topic :: Next topic  
Author Message
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 14/12/2005 22:08:54
Salut

L'énergie libre et l'anti-gravitation, Vrai ou Faux !

Expliqué moi vos théories sur le sujet (une référence : projet révélation ou la force de l'effet casimir) !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Last edited by glevesque on 14/12/2005 23:33:25; edited 1 time in total
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: 14/12/2005 22:08:54
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Madarion
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 23 Jun 2005
Posts: 2,457
Sexe: Masculin
Localisation: France - Perpignan
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 14/12/2005 22:57:22
Bonjour, Gilles,
Dans les grandes lignes ...

L’énergie est essentiellement tributaire de différentiels.

Nous avons la sale habitude, surement à cause du soleil qui donne, de toujours choisir un potentiel supérieur à un autre pour obtenir de l'énergie.

Mais nous avons des acquis précieux sur terre qui donne déjà une certaine charge sans qu'on s'en rende conte (puisque ont vie dedans). il suffit de la soumettre a quelque chose d'inférieur pour obtenir aussi de l'énergie (avec le vide par exemple).

donc pour moi, ce n'est pas une source inépuisable dans le geste, mais si ont alterne vide-densité et qu'on récupère les résonnances (les surplus), ont pourrais sûrement arrivé a une source inépuisable.

Razz


Reply with quote
Back to top
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 14/12/2005 23:32:57
Salut Madarion

Quote:
donc pour moi, ce n'est pas une source inépuisable dans le geste, mais si ont alterne vide-densité et qu'on récupère les résonnances (les surplus), ont pourrais sûrement arrivé a une source inépuisable.
Tu fait référence ici a l'effet Cassimir, face au potensiel du vide de la Mécanique Quantique et des propriétés virtuelle du faux vide remplis de photo autement énergétique.

Va voir le liens suivant : l'effet Cassimir

En effect, j'ai vivement l'impression que de l'extraction d'une forme de potentiel d'énergie est très possible a partire de cette théorie (sous l'aspect résonnante)

PS : Parcontre l'effet Cassimir n'est pas de l'anti-gravitation propre, seul des manipulation technologique permeterait de dévelloper des choses lévitant par la manipulation des force électromagnétique récupé par l'effet Cassimir
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Last edited by glevesque on 15/12/2005 00:04:18; edited 1 time in total
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 15/12/2005 00:03:42
Alors comment récupérer l'énergie du point zérro du champs magnétique ou du potientiel du vide !

Serais-ce en fonction de l'énergie du vide que les lifter fonctionne même dans le vide !

Regardons aussi les propriétés de la lévitation magnétique des champs supraconducteurs (électron de Cooper) ou de la non interpénétration des champs magnétique des matériaux supraconducteur sous tension.

Je vous pose la question et pourquoi pas de pensé a une sorte de prototype tous ensemble !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Madarion
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 23 Jun 2005
Posts: 2,457
Sexe: Masculin
Localisation: France - Perpignan
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 15/12/2005 13:30:03
L'effet casimir est la seule façon d'obtenir de l'énergie gratuite et éternelle.
nous serons obligés d'y venir

---

Par Contre Gilles l'anti-gravité est encore un point donc beaucoup ce trompe de direction. Laisse stp le principe des lifters et de tout autres moyens qui donne le change a la gravité par une énergie inverse, il existe un autre moyen plus naturel sans aller chercher ce qui nous sera jamais accordé sans risquer de perturber l'équilibre terrestre.

Ça fonctionne grâce au centre de gravité propre à chaque objet qui "pourrait" réorienter certains spins rentrant dans le mécanisme de la force gravité des atomes.

Lesqu'elles de spin ?
Ça, je ne sais pas encore !


---
.

NB: Si ce phénomène ne doit pas altérer la structure moléculaire de l'objet,
cela voudrait dire que c'est un spin lié uniquement au noyau atomique.


Last edited by Madarion on 17/12/2005 09:44:30; edited 1 time in total
Reply with quote
Back to top
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 15/12/2005 16:47:15
Salut Madarion

Madarion wrote:
L’énergie est essentiellement tributaire de différentiels.

Tout a fait !

Madarion wrote:
L'effet casimir est la seule façon d'obtenir de l'énergie gratuite et éternelle.
Ok, mais on le sait jamais ! (c'est un principe de résonnance et d'oscillation harmonique en quelque sorte)

Quote:
Par Contre Gilles l'anti-gravité est encore un point donc beaucoup ce trompe de direction. Laisse stp le principe des lifters et de tout autres moyens qui donne le change a la gravité par une énergie inverse, il existe un autre moyen plus naturel sans aller chercher ce qui nous sera jamais accordé sans risquer de perturber l'équilibre terrestre.
A quelque part, le principe du lifter (l'Effet Biefeld-Brown en atmosphère) peut-être aussi relié a l'effet cassimir dans le vide ! (source : Propulsion électrocinétique/Ovni) ou théorie de la Propulsion des Lifter

Quote:
Ça fonctionne grâce au centre de gravité propre à chaque objet qui "pourrait" réorienter certains spins rentrant dans le mécanisme de la force gravité des atomes.

Lesqu'elles de spin ?
Ça, je ne sais pas encore !
Oui en effet, j'ai déja vut cela a quelque part, ca me fait pensé étrengement a la gravité en boucle, bon il est vrai que selon la théorie actuelle en Relativité Générale le fond géométrique du continum métrique d'espace-temps serait plutot d'ordre continut mais relatif a la densitée de courbure (ou champs de matière). Et la mécanique quantique dit le contraire (pouvant être quantifier avec les graviton entre autre). Mais j'aime bien ta représentation !

Je te reviens pour l'effet Cassimir et un prototype de la récupération d'énergie du vide, le temps de faire quelque schémas, après tu me dira ce que tu en pense !

A bientot donc !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 15/12/2005 22:02:48
Salut Madarion

Entre temps reviens moi sur ton histoire de spin pour la gravitation !

Donc pour toi la gravitation serait l'expression de la densité de l'orientation du spin de la densité des champs d'énergie (paticule de matière ou champs de matière de De Broglie et Strodinger) dans un référentiel gravitationnelle !

Ou de quelque chose du même genre !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Madarion
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 23 Jun 2005
Posts: 2,457
Sexe: Masculin
Localisation: France - Perpignan
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 16/12/2005 00:36:58
C'est cela même !

Pour un objet, moins il y a de spin orienté vers le centre de la terre, et plus l'objet est assujetti à la lévitation.
Cette orientation suit forcément des lignes de champs ambiants (gravitons ?).

C'est pas difficile a ce l'imaginer : La Terre qui a sont propres champs de gravitation, est elle-même dans l'influence attractive du soleil. Si nous ne percevons pas l'attraction de notre étoile sur nos atomes, cela veut forcément dire que le champ de la terre surpasse vectoriellement l'influence solaire.

Il suffit de reproduire ce schéma par rapport à la terre pour comprendre qu'un objet banal ayant son propre centre gravitationnel subira beaucoup moins la gravitation environnante. Sans avoir besoin ni d'une énergie colossale (sinon il y a effondrement) ni même de se déplacer rapidement (force centrifuge).

Il fallais y penser.


---

Le truc essentiel, c'est de comprendre que la gravitation ne donne pas la force, mais uniquement l'orientation.
Par contre, elle contribue par la densité de ces champs.
La force est alors essentiellement tributaire que du sens et de la vitesse de la particule qui forme ce spin :
(propre à chaque matière)



En simplifiant, c'est exactement le même principe que la limaille de fer et le champs magnétique.
Mais sur un autre plan.


---

Et surtout, cela ne contredit en rien ce que nous savons déjà, mais permet d'avoir un autre angle de vu qui cette fois dégrippe l'antigravité de son domaine inexplicable !
Il suffit maintenant de localiser ce spin pour passer de la théorie à la pratique.


Reply with quote
Back to top
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 16/12/2005 17:07:13
Salut

Effectivement j'aime bien cette image, même si celle-ci n'est pas trop relié a la théorie actuelle de la Relativité Générale et de son tissus trame de fond d'espace-temps ! Mais je trouve que sur le point de vut Quantique, et de la relativité en boucle la chose se présente bien ! (sans trame de fond d'espace-temps)

Quote:
Le truc essentiel, c'est de comprendre que la gravitation ne donne pas la force, mais uniquement l'orientation.
Une sorte d'orientation de l'écoulement, ou de mouvement vecteur d'entrainement ! J'aime bien, comme sa la gravitation ne devienderait que locale au objet et selon leurs densité massique seulement ! (la courbure de la lumière étant alors attribuer a la célérité de celle-ci et du milieux densitométrique en mati`re-énergie traversé). Il est vrai aussi que les relations mathématique des force gravitationnelle (g(m*m)/r2), serait aussi relié a l'aspect densitométrique et diminuant au carrée avec la distance ! (l'aspect densitométrique de la mati`re-énergie relié aux soleil, engloberait tout sont influence sur le plan de la matière diluer jusqu'a une autre frontière de l'influence d'un autre soleil)

Les champs prinvipale (galaxie, étoiles, planète, lune) englobant les champs gravitationnelle secondaire (toujours relié a la densité matière-énergie)
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 16/12/2005 19:44:31
Salut

Si on pouvait récupérer cette énergie d'attraction des plaque ( du par l'action des photons virtuelles sur les face externes des plaque de l'effet Cassimir) par une sorte de processus d'oscillation de résonnance, construit a partir de matériaux aux propriétés suprconducteur et a l'évitation magnétique et le tout controlé dans une dynamique de compression de ligne de lévitation magnétique et d'une action de répulsion résultante !

Voici mon schéma :


Voici le principe de fonctionnement : Situé juste a l'autre extrimité du montage de la chambre de résonnance a lévitation magnétique de l'effet Cassimir, il y aurait une sorte de multiplicateur de champs électrique ! Ainsi le mouvement globale servirait a emplifier un minuscule courant électrique, dont le mouvement d'oscillation des plaque ferait mouvoir les aimant permanent en lévitation tout en créant un potentiel électrique par induction et qui serait par la suite tout simplement emplifié

Un condensateur de niveau de charge pourrait par la suite libérer la quantité d'énergie voulut selon un temps de charge (condensateur) désirer !

Quand dites-vous !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
brakk
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 17 Apr 2005
Posts: 3,302
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 16/12/2005 20:19:04
a mon avis et d'après le peu que j'ai pu appréhender, vaudrait mieux etre en mesure d'utiliser directement l'energie produite dans la foulée (le stockage est toujours un probleme, place, poids, capacité etc...)

Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 16/12/2005 20:23:52
Oui tu as raison Brakk, mais je voulait dire en fait pour temps de stockage, plutot temps d'emplification je pense !

Il faudrait aussi synchroniser le champs de lévitation du supraconducteur en fonction de la force de pénétration de l'aiment permanent en fonction de la force dut par l'effet Cassimir sur l'attraction des plaques !

Synchroniser tout ca, en fonction d'une récupération d'énergie et d'une emplification par la suite !

Quand dites-vous !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 16/12/2005 20:30:15
Le tout pourrait êtres construit dans un cylindre réfrigéré a très basse température, réunissant une chaine de chambre d'oscillation en série, et tous pareillent a celle que est illustrué en haut !

Les cylindres serait par la suite rassembler dans une sorte de moteur électromagnétique plus gros, et servir entre autre soit pour les besoins personnelle en énergie ou utiliser comme source d'énergie a la propulsion plus gros comme générateur d'énergie du vide.

Soit en créant des champs magnétique pulsif, ou soit comme énergit de départ pour la transformation de d'autre choses ! (comme la MHD par exemple)

Un peut comme ci-dessous :


Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Last edited by glevesque on 16/12/2005 22:47:21; edited 3 times in total
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 16/12/2005 20:42:32
Ce processus d'oscillation électromagnétique des supraconducteur, pourrait même être utilisé dans un système a propulsion a base d'action/réaction sur des champs de lévitation magnétique supraconducteur.

Dans le vide de l'espace, l'action de la répulsion induit par la force de la lévitation sur un autre corps (relié en circuit fermé avec le premier) pourrait servir d'amorce pour une poussée d'un engin spatial (comme pour les moteur de positionnement)

Je vous reviens avec d'autres schémas !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 16/12/2005 22:46:14
Salut

Voici un liens sur la propulsion des Ovni

Madarion,

Si j'ai bien compris ton dernier poste, la vitesse de la lumière se résumerait a une célérité de celle-ci et serait donc locale a la densité de matière-énergie. Elle pourrait-être plus rapide que C donc ! Est-ce bien ca !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Madarion
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 23 Jun 2005
Posts: 2,457
Sexe: Masculin
Localisation: France - Perpignan
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 17/12/2005 11:16:38
Holà ! Tu me dépasses un peu là !

Mais si tu veux parler de la vitesse variable de la lumière,
j'ai là aussi une théorie que j'avais déjà discuté avec toi dans ce forum.

Je vais résumer :

1) - Le déplacement du photon à une dualité onde-corpuscule.
2) - Grâce à cette dualité,
on commence à comprendre que le temps et l'espace sont sûrement différents dans la mécanique quantique.

Donc, d’après moi, un photon avance à une certaine vitesse (bien plus basse que celle que nous connaissont) mais dans un trou de vers qui fluctue sinusoïdalement entre le passé (-1 s.) et le futur (+1 s.) de telle sorte que dans la totalité du trajet, il reste dans un présent fait de virtuelle et de réelle.

Ce dernier est en relation avec nous, l’autre non (5D ?)!



c'est logique Poëte

Ce schéma est celui qu'a trouvé notre cher Albert pour voyager plus vite que la lumière ! En plus, cela ne modifie en rien les fondations de nos connaissances, et permet de dégripper la variation de la vitesse par ajustement du rapport réelle/virtuelle.

Comment ?
ça, il faut encore bosser


Last edited by Madarion on 18/12/2005 22:49:42; edited 1 time in total
Reply with quote
Back to top
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 17/12/2005 18:55:49
Salut

Quote:
1) - Le déplacement du photon à une dualité onde-corpuscule.
2) - Grâce à cette dualité,
on commence à comprendre que le temps et l'espace sont sûrement différents dans la mécanique quantique.
Pour le point 1, je trouve qu'il est la notre problème en réalité, car en fait nous mesurons et interprétons le comportement du aux inter-relation qui existe et qui sont véhiculer entre et par les chose, et c'est cela qui fait que les choses se manifeste a nous sur le plan matériel. Mais les théories actuelles, que ce soit la Relativité Générale ou la Mécanique Quantique, nous disent absolument rien sur les étapes transitoires ou pendant le véhiculement de l'information causale des chose a travers l'espace par exemple. Tout ce quelle nous dient est en rapport avec un ensemble mathématique de probabilité statistique et rien de plus ! Et la on rejoint encore et toujoure le principe de la dualité (le point 2).

On connait les différentes étapes et comment se matérialise un champs d'énergit lors d'un processus interactionnel, mais tout ce qui se trouve entre et en dehors de toute interaction, et bien nous ne savons striquement rien sur les différents schémas lors du voyagement d'une ondes par exemple. On connais de par le formalisme mathématique le comportement statistique d'une onde qui voyage a travers l'espace, mais tu sait autent que moi que cette description n'est pas réelle mais seulement d'ordre mathématique pour interpréter et schématiser le phénomène en question, car si c'était vraiment le cas et bien tout réagirait dans son espace très près tout simplement et selons la densité de la présente de champs de matière-énergie et rien pourrait se propager sur de grande étendue, et ceci accause de la réduction instantaner du paquet d'onde entre autre (qui défit la Relativité Générale) ! La dualité onde-corpuscule représente en fait la limite actuelle de nos différentes conceptions théorique et seul une véritable unification de la mécanique quantique avec la relativité général va nous permetre d'aller plus loins, mais cela n'est pas encore fait ! En dehors du comportement de la matière, et donc a travers d'une ou des interactions, nous ne savons pas comment le tout voyage (le vecteur d'interaction) et transport ainsi l'information causale de la nature d'un endroit a un autre afin de définir l'étendu des phénomènes.

Mais que dis-tu de mon schéma de la récupération de l'énergie du vide par processus de résonnance et d'oscillation !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Madarion
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 23 Jun 2005
Posts: 2,457
Sexe: Masculin
Localisation: France - Perpignan
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 17/12/2005 20:11:39
Je ne connaissais pas ce schéma, c'est pour ça que je n'ai rien dit.

Pour le moment, ce qui me gêne c'est le fait qu'il utilise la supraconductivité. De nos jour, il faut encore fournir de l'énergie pour avoir ce phénomène, donc cela demande de calculer avec précision pour confirmer que ça donne bien un rendement supérieur à 1. Car c'est bien ce rendement qui rendra le mécanisme viable.


Reply with quote
Back to top
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 18/12/2005 21:13:56
Salut

Voici ce que j'avais déja écrit sur la réduction du paquet d'onde !
Quote:
L’Origine des Choses Indéfinissables

Quote:
Temps et graviton, il s’agit ici peut-être d’un effet de la manifestation interactionnelle des gravitons sur les différents champs de matire-énergie et de leurs différents comportements vibrato-énergétique en relation avec les champs gravitationnelle


Je vous offre un petit voyage dans l’Univers qui va vous schématiser un peut les différentes connaissances actuelles en physique. Dans un premier temps il faut se situer dans une dimension très étrange et mystérieuse, située au plus grande profondeur de notre Univers. Un lieu qui décrit un monde incompréhensible et imperceptible pour l’entendement et la compréhension humaine, ou toutes choses n’ont tout simplement plus de sens descriptible aux yeux de la physique contemporaine. Ce lieu est le mure de Planck et nous allons nous situer juste au niveau de sa limite, de manière à pouvoir surfer à sa surface. Il s’agit de la plus petite dimension de l’échelle spatiale jamais connue jusqu’à lord, qui est de l’ordre de 10 exp -33 mètres (longueur de Planck), le temps y est également représenté par sa plus petite unité de mesure possible qui est de 10 exp –44 secondes (temps de Planck). Nous sommes maintenant rendues à l’échelle la plus fondamentale de la nature, qui est connu et pressentie par nos lois physiques. Dans ce lieu il existe une forme de pure énergie, qui définit une dimension colossale de l’ordre de plus de 10 exp 28 électron-volt (énergie de Planck) et d’une température de 10 exp 32 kelvins (température de Planck).

L’Univers vu à travers cette dimension beigne dans une espèce de fluide (espace-énergie) de consistance plutôt continue et qui s’étant dans tout l’étendu de notre Univers, elle le définit et le supporte en quelque sorte. Il s’agit du fluide fondamental qui est situé tout juste aux limites du tissu originel d’espace-temps, dont l’essence même n’existe toujours pas sous cette échelle de la nature. Il n’y a plus de dimension spatio-temporelle perceptible en dessous de cette frontière, et les trois dimensions spatiales et celle du temps se confondent dans une seule et même dimension indéfinissable d’énergie pure. Il n’y a pas de notion de haut, de largeur, de bas ou de distance et il n’a pas également de notion temporelle.

Ce fluide est là tous simplement tout autour de nous et personne ne peut le définire ou le décrire. Il est là et partout à la fois et il ne fait qu’un avec l’Univers. C’est de ce fluide indéfinissable et sans consistance véritable, que toute essence d’espace-temps émerge ou a émergé, pour créer toute la matière-énergie qui existe à travers Univers, et qui se fait de manière continue par les fluctuations quantiques de vide.

Maintenant levons notre regarde au-delà de cette frontière la plus mystérieuse de l’Univers. Si nous prêtons une certaine attention sur ce qui se passe tout autour de nous. Nous allons remarquer de plus en plus de petite forme ondulante qui émerge par-ci et par-là. Le tout ce fait à une vitesse folle et à partir de cette petite membrane virtuelle et imaginaire qui délimite en quelque sorte, les frontières physique et perceptible du monde matériel de notre Univers. Situé juste un peut au-dessus du niveau de cette membrane, c’est notre Univers d’espace-temps standard qui commence et les petites ondulations se matérialise sous forme de fluctuation quantique. Ce niveau représente la plus petite échelle de la nature, d’où émerge toute la matérialité spatio-temporelle des choses de notre Univers et du monde sensible.

Il arrive parfois que les fluctuations quantiques on un peut plus d’énergie vibratoire que l’habitude. Alors survient un phénomène ou un événement extraordinaire et d’une très grande beauté pour la destiné et la structure matérielle de notre propre Univers. La fluctuation quantique se disloque peut à peut de la membrane d’énergie pure qui l’englobe et la soutient de tout les cotés et de tout part, elle vibre un peut sur elle-même à très grande vitesse et se recourbe et se replie finalement sur elle-même. Nous venons tout juste d’assister à la naissance de la plus petite particule fondamentale de matière-énergie de l’Univers. Dont l’influence et la traversée vers notre monde physique à laisser les toutes premières traces de l’interaction gravitationnelle, qui a fait vibrer le tissu d’espace-temps qui l’englobe et qui se trouve tout autour d’elle, sous forme de plissement et de courbure de toutes sortes. Nous venons tout juste d’assister à la naissance de l’interaction gravitationnelle. S’agient-ils alors des quarks qui sont situé sur une échelle de l’ordre de 10 exp –18 m, peut-être car pour l’instant personne ne le sait véritablement. Mais il peut s’agire également de particule intermédiaire beaucoup plus petite que les quarks, mais qui ne sont pas encore prévu et découvertes dans les différents modèles standard de la physique actuelle.

Appelons pré-Quarks, cette nouvelle particule qui vient tout juste de sortie virtuellement de nul part. Que s’est-il passer au juste lors de la création de cette particule ? La membrane d’énergie pure est définit et délimitée par une sorte de texture de consistance inconnue, et juste au-dessus de celle-ci c’est le tissu d’espace-temps de notre monde. Mais ce qui sort de la membrane par contre est de consistance et d’essence spatio-temporelle, formée de champs d’intensité variable qui sont alors axées sur les différents états vibratoires de l’énergie pure qui est plus fondamentale.

Celle-ci ce repli alors sur elle-même et donne ainsi une certaine forme qui est toujours indéfinissable, si ce n’est que par une certaine forme qui est définit par les limites interactionnelles permises de la nouvelle particule sur le plan vibratoire. C’est une sorte de transition de phase que subit alors l’énergie pure, avec tout plein de nouvelles propriétés sur le plan physique et matériel, qui émerge dans notre Univers.

Cette nouvelle particule interagit avec son nouveau milieu spatio-temporel ambiant qui l’englobe de tout les cotés, comme une sorte de voilure aux dimensions et densité impénétrable. Cette influence créer des zones de turbulence et d’influence sur le tissu originelle d’espace-temps ou d’espace-énergie, il s’agit de la courbure qui est associée à la métrique gravitationnelle et qui se rapporte à la densité matérielle des choses de la nature. Les ondes gravitationnelles sont des zones de compression et de torsion du tissu originale d’espace-temps ou d’espace-énergie. La matière n’est donc en réalité que le fruit de tourbillons d’énergie prit à l’état pur, enrobé dans une parcelle indéfinissable du tissu d’espace-temps, son essence est donc faite d’une sorte de pelure à surface d’espace-énergie, ayant l’aspect et une forme inertiel en équilibre vibratoire par rapport au tissu d’espace-temps qui l’entoure et le supporte. Cela n’est qu’une hypothèse bien sur, et ne sert qu’à vous schématiser le décor des dimensions de Planck.

Les photons et les différents bosons qui sont des vecteurs d’interactions, sont véhiculer juste à la surface du tissu originelle d’espace-temps ou d’espace-énergie, quand ceux-ci ne se transforment pas en particules de matière-énergie par différentes interactions. C’est peut-être cela qui explique la résistance zéro qui est associé à la propagation des ondes de toute sorte, sauf ceux qui sont associés à la matière bien sure (distorsion du tissu originel). Les ondes électromagnétiques représentent une sorte de résonance de forme sphérique très mince, ce qui représente l’amplitude d’une probabilité d’une onde qui croit alors à la vitesse de la lumière en faisant vaguer, onduler et vibrer le tissu originel d’espace-temps qui se trouve sur sa trajectoire. Cela représente la propagation dans l’espace du paquet d’onde de probabilité d’une onde électromagnétique et quant celle-ci interagit avec son entourage, nous assistons à la réduction quasi instantanée du paquet d’onde de probabilité, et cette brisure représente l’aspect corpusculaire de l’onde. (Mécanique Quantique que nous allons voir plus bas)

Situé à une plus grande échelle, nous retrouvons les six différents type Quarks, qui s’associent entre eux par groups de trois en échangent continuellement des gluons (force des couleurs) pour se stabiliser, et forme alors les nucléons (proton et neutron). Les nucléons s’associent entre eux à leurs tours et s’échangent des mésons (pion, kaon etc.) pour établire la cohésion nucléaire. Ce travail ce fait à l’intérieure des étoiles de différentes masse. Et ainsi de suite, jusqu’aux planètes, étoile et nous.
Dans cette exemple, il ne faut pas trop prendre le tissus comme étant fait et composé d'espace-temps comme objet réelle, car en fait l'espace-temps ici est plutot prit dans le sens d'objet qui encardre un comportement ou comme un objet de modulation mathématique pour encadrer et interpréter les comportement d'un phénomène. La causalité étant définit et véhiculé par tout les interactions, et ici le mure de Planck veut juste représenter la limite actuelle de la matérialité des choses, en fait le temps et l'espace n'aurait pas d'équivalence comme objet réelle dans la nature (sauf celui servant a interpréter le comportement des choses (mouvement et transition lors des interactions))

Concernant mon exemple (schéma de la première page) avec comme composant la supracondictuvité, j'avais pensé a un réacteur de fision nucléaire pour alimenter celui-ci en énergie et la récupération de l'énergie du vide par processus de résonnance harmonique de l'effet Cassimir comme source inépuissable pour la propulsion !

Mais il faut dire, que tout cela n'est juste une idée comme ca, qui mais venue voila quelque temps déja !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Last edited by glevesque on 18/12/2005 22:19:48; edited 1 time in total
Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
glevesque
Modérateur

Offline

Joined: 07 Apr 2005
Posts: 4,509
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 69
Moyenne de points: 0.02

PostPosted: 18/12/2005 22:02:49
Salut

Résumé :
Quote:
Ce processus d'oscillation électromagnétique des supraconducteur, pourrait même être utilisé dans un système a propulsion a base d'action/réaction sur des champs de lévitation magnétique supraconducteur.

Dans le vide de l'espace, l'action de la répulsion induit par la force de la lévitation sur un autre corps (relié en circuit fermé avec le premier) pourrait servir d'amorce pour une poussée d'un engin spatial (comme pour les moteur de positionnement)

Détaille de l'application du concepte dans le vide :

Concernant le schéma de la page précédente et la récupération de l'énergie du par l'effet Cassimir, et bien le principe est le même que celui de l'induction magnétique par exemple. CAD, le mouvement d'attraction qui est induit sur les lame par l'effet Cassimir (aspect différentiel de la pression radiative des photons virtuelles du vide, plus grande sur les faces externes qu'internes des plaques), fait bougé en même temps les aiments permanant qui y sont relié. Ces derniers créer un potentiel électrique avec déplacement d'électrons variable par la compression et la variation des lignes du champs magnétique en mouvement (un peut comme l'effet dynamo des turbine hydroélectrique) de l'aiment permanent qu'on récupère par un capteur conducteurs (fil de cuivre disont). Les supraconducteur, n'absorbe pas le champs magnétique extérieurs en provenances des aimants permanent situés de chaque coté. Il sufit alors de récupérer et d'emplifier la variation de potensiel électrique ainsi créé ! Rendu a un certain niveau de compression des lignes de force du champs magnétique en lévitation, le supraconducteur va expulser les deux aiments permanant dans un mouvement de recule réactionnelle a la compression (énergie que l"on récupère encore) afin de compléter le cycle. Mais il faut que tout soit synchroniser en force, en action, en mouvement et en potentiel ! (le hic vient de la effectivement !)

Maintenent, immaginer un supraconducteur et l'action du mouvement d'un aiment qui cherche a poussé ce dernier, le tout dans le vide de l'espace et en appasenteur. Le champs magnétique de l'aimant permanant se comprimera de plus en plus, car le supraconducteur n'absorbe pas les lignes du champs magnétique de l'aiment permanent. Plus nous appliquons de force pour esseiller de pénétrer et d'enfoncer les limites de lévitation du supraconducteur et plus nous exercerons une action ou une force sur ce dernier. Si le supraconducteur est directement relié au vaiseau, alors je me demande si l'action porter serait sufisante pour jouer le role de fusée de positionnement ou d'orientation et même pourquoi pas de propulsion du vaiseaux !

Ainsi plus de besoin de gaz comprimé ou de propergol pour la propulsion ou pour le positionnement, mais seulement d'un génératrice de fission nucléaire au plutonium (ou a partir de la récupération de l'énergie du vide par l'effet Cassimir, comme sur le schéma plus haut).

Quand dites vous !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Reply with quote
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 16/10/2019 17:33:19
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> Sciences -> Sciences All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group