NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Niches de vie sur Titan

 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Actualités ufologiques -> ARCHIVES des ACTU
Previous topic :: Next topic  
Author Message
dedale
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 07 May 2005
Posts: 2,631
Localisation: Chez les zETs
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 07/10/2005 04:05:43
(j'ai hésité à placer ce sujet dans "sciences")

Quote:
L'apparition de la vie sur la planète Terre il y a bien longtemps est issue d'un processus si complexe que l'on en oublierait presque que les organismes vivants sont d'une simplicité étonnante et dont la structure est commune à toutes les espèces.

Aujourd'hui, un faisceau d'indices tend à démontrer que la vie a pu ou peut se développer ailleurs dans le Système Solaire que sur Terre. On connaît Mars mais des régions éloignées du Soleil semblent également propices à son apparition.

Depuis le survol de Titan par Voyager, cette lune de Saturne a fasciné les astrobiologistes en raison de ses similitudes apparentes avec la Terre primitive lorsque la vie est apparue pour la première fois. L'atmosphère épaisse de Titan est composée essentiellement d'azote et de molécules organiques, éléments que l'on sait être indispensables à la vie. S'il est certain qu'une chimie organique se passe en direct sur Titan, c'est une ineptie de la présenter comme une analogie avec la Terre, il y a quelques 4 milliards d'années. La Terre n'a jamais été comme Titan. Elle n'a jamais connu une période aussi froide que celle qui perdure sur Titan et son atmosphère primitive est très différente de celle de Titan aujourd'hui. Le gaz dominant était le CO2, comme sur Mars et Vénus, alors que sur Titan, c'est l'azote qui domine suivi du méthane.

Mais si aujourd'hui on considère Titan comme propice à favoriser un tel processus, cela n'a pas toujours été le cas. Par le passé, les scientifiques l'ont considéré comme bien trop froide pour héberger une quelconque forme de vie, aussi insignifiante soit-elle. Avec une température d'environ - 178° les réactions chimiques nécessaires pour former les briques initiales du vivant apparaissaient bien trop lentes pour permettre à la vie d'éclore.

Or, les scientifiques les plus pessimistes ont été contraints de changer d'opinion après de récentes découvertes sur Terre qui ont permis de découvrir une multitude de niches biologiques dans des régions extrêmes où évoluaient des organismes très vieux. Que ce soit sur les planchers océaniques où dans les régions polaires, des organismes vivants ont été observés s'affranchissant de leur environnement.

Un faisceau d'indices

Ces découvertes ouvrent de nouvelles perspectives quant à la faculté que la vie ait pu évoluer ailleurs dans le Système Solaire notamment dans ses régions les plus éloignées comme sur Europe, Encelade et bien sûr Titan. Aujourd'hui, nombreux sont les scientifiques à penser que des niches biologies existent sur Titan. Plusieurs scientifiques du SwRI ont récemment démontré que certaines des conditions nécessaires à son apparition existaient sur Titan. On pense à des réservoirs liquides, des molécules organiques et, condition sine qua non, des sources d'énergie.

Mais ce n'est pas tout. L'existence d'une couverture nuageuse importante, nuages formés à partir de méthane, et les caractéristiques de surface impliquent l'existence d'un cycle global très actif du méthane, dans un processus similaire à celui de l'eau sur Terre. Et l'on en revient à une question passionnante. La vie peut-elle apparaître à partir du méthane et non pas de l'eau. Cette interrogation des plus spéculatives peut forcer les chercheurs à s'interroger sur la définition et les besoins universels de la vie et à considérer que la vie peut évoluer dans des environnements complètements différents de ceux que nous rencontrons sur Terre.

Dans le cas de Titan, les images de Cassini et de Huygens montrent que la lune semble toujours soumise à une activité tectonique très présente. Elle a vraisemblablement joué un rôle important dans l'évolution de la lune. Cette source d'énergie peut se traduire par une sorte de cryo volcanisme suggérant que des réservoirs d'eau liquide mélangés à de l'ammoniaque puissent exister près de sa surface.

Les endroits en contact avec les parties chaudes des réservoirs d'hydrocarbures sont un endroit prometteur pour établir un habitat. Il n'y manquera jamais de sources d'énergie car des hydrocarbures énergétiques sont constamment fabriqués dans les hautes couches de l'atmosphère, par l'action de la lumière sur le méthane, et retombent sur la surface.

En particulier, les scientifiques suggèrent que l'acétylène, qui est abondant, pourrait être utilisé par des organismes, en réaction avec hydrogène, sous sa forme gazeuse, pour libérer de grandes quantités d'énergie à même d'être utilisées par leur métabolisme pour son fonctionnement. Une telle biosphère serait en partie soutenue par le Soleil. Les scientifiques vont plus loin et supposent que l'énergie ainsi libérée pourrait être utilisée par les organismes pour chauffer leur environnement les aidant ainsi à créer leurs propres ressources liquides.

Dans les environnements qui sont riches énergiquement mais pauvres en liquides, comme cela semble être le cas ici, la sélection naturelle favoriserait les organismes qui utilisent la chaleur produite par leur propre métabolisme pour maintenir leur eau à l'état liquide.

source : http://www.futura-sciences.com/news-niches-biologiques-titan-vie-ailleurs-terre_7165



Quote:
De la vie sur Titan?
(Agence Science-Presse) - Pendant que les médias du monde entier dirigeaient leurs caméras vers la navette spatiale, deux chercheurs spéculaient sur l'existence d'une forme de vie sur Titan, et sur la trace, détectable par nos instruments, qu'elle pourrait laisser.

La clef réside dans le méthane. Lors de son arrivée en janvier sur Titan, la plus grosse lune de Saturne, la sonde européenne Huygens n'a pas trouvé les mers de méthane que certains espéraient, mais elle a confirmé la présence de ce gaz en grande quantité: il compose 5% de l'atmosphère. Or, si des microbes "titaniens" vivent là-bas, leurs signatures chimiques pourraient être enfouies dans les données récoltées par Huygens sur ce méthane.

Chris McKay, du Centre de recherche Ames de la NASA, et Heather Smith, de l'Université internationale de l'espace à Strasbourg, France, partent de la possibilité qu'une partie de ce méthane pourrait être, non pas d'origine volcanique, mais d'origine biologique (comme certains de nos propres microbes qui sont producteurs de méthane).

Ces micro-organismes, présents dans le sol, respireraient de l'hydrogène (plutôt que de l'oxygène, comme les nôtres) et se nourriraient des molécules organiques présentes dans l'atmosphère: parmi ces molécules, l'éthane et les tholines fourniraient l'énergie minimale nécessaire à des bactéries productrices de méthane, ont calculé McKay et Smith. Leur "respiration" serait révélée par une diminution d'un millième du taux d'hydrogène, à proximité du sol: aucun phénomène autre que biologique ne peut expliquer une telle diminution, expliquent les chercheurs dans leur étude parue dans la revue d'astronomie Icarus. Reste à savoir si Huygens a effectivement pu accumuler assez de données pour mesurer une telle variation.

source : http://www.sciencepresse.qc.ca/archives/2005/cap2507056.html



Quote:

La photo ci-dessus est un rivage sur Titan. Elle a été prise par la sonde Cassini le 7 septembre 2005. La zone photographiée mesure 150 x 210 km.

Le 8 septembre, une équipe de scientifiques du Southwest Research Institute ont publié une étude démontrant que les conditions sont réunies sur Titan pour l'exitence de formes exotiques de vie. Certes, la température à la surface de Titan est de -178°C, mais il existe sur Titan des réservoirs liquides, des molécules organiques et beaucoup de sources d'énergie, c'est à dire tous les éléments clefs pour l'apparition de la vie. Le Dr Grinspoon pense qu'il faudrait recherhcer près des sources chaudes en contact avec des réservoirs d'hydrocarbone. En effect des hydrocarbones riches en énergie sont fabriqués constamment dans la haute atmosphère de Titan par l'action du Soleil sur le méthane et tombe en pluie sur la surface.

Evidemment, il s'agira là de formes extrêmes de vie, ce qu'on appelle les extremophiles, repoussent encore les limites que l’on avait établies au développement de la vie. Il faut dire que depuis la découverte en 1977 de communautés microbiennes sur les parois des fumeurs des fonds marins, les microorganismes n’ont de cesse de nous surprendre en battant des records d’adaptabilité. Les extremophiles regroupent plusieurs catégories d'organismes, dont les psychrophiles qui peuvent vivre dans des environnements très froids. Voici par exemple des vers de glace, découverts en 1997 et vivant dans des dépôts d'hydrate de méthane (combinaison de glace et de méthane) au fond du golfe du Mexique :


Outre la catégorie des psychrophiles, résistantes aux basses températures, on distingue les bactéries thermophiles (adaptées aux fortes températures), les acidophiles (adaptées aux milieux très acides), les alcalophiles (adaptées aux milieux très basiques), les halophiles (adaptées aux fortes salinités), les barophiles (adaptées aux hautes pressions). D’autres encore présentent une forte résistance aux radiations (UV, radioactivité…).

En juillet 2005, l'effondrement de la plateforme glaciaire Larsen-B en Antarctique a permi la découverte de formes de vie sans soleil et à des température glaciaires ignorées justque là.

Donc la vie existe peut-être sur Titan.

Certes, si elle existe, ce ne sera pas sous la forme de petits hommes verts avec qui on pourra dialoguer ... Mais en tous cas, cela fera vaciller un certains nombres de certitudes, du style "nous sommes seuls dans l'univers" ...

source : http://chezluc.blogspot.com/2005/09/de-la-vie-sur-titan.html

_________________
Sois sceptique...mais pas aveugle.


Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 07/10/2005 04:05:43
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Manatane
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 17 Aug 2005
Posts: 1,364
Sexe: Masculin
Localisation: Metz, Moselle
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 07/10/2005 08:54:06
Merci pour ces articles Dedale Wink Il y en a d'autres sur Titan et Encelade dans la section Astronomie Smile

Tout ça me semble très logique: je pense qu'on a toujours pris le problème de l'apparition de la vie à l'envers. On nous dit que la vie sur Terre est apparue parce que de nombreuses conditions nécessaires étaient réunies, ce qui réduit les chances de trouver de la vie ailleurs quasiment au néant. Je pense plutôt que la vie telle que nous la connaissons est le fruit d'une adaptation à un milieu favorable, ce qui m'amène à penser que ce qu'on considère comme extrèmophile ne l'est pas forcément sur une autre planète ou lune... Il faudrait que la science soit moins nombriliste, et apparement c'est en bonne voie Smile


Reply with quote
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 14/10/2019 16:30:31
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Actualités ufologiques -> ARCHIVES des ACTU All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group