NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Le rôle du CO2 dans la plus grande extinction de masse

 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> Sciences -> Sciences
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Manatane
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 17 Aug 2005
Posts: 1,364
Sexe: Masculin
Localisation: Metz, Moselle
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 21/09/2005 16:29:58
Quote:
Une simulation informatique effectuée par des scientifiques du National Center for Atmospheric Research (NCAR, Etats-Unis) permet, avec des détails sans précédents, de mieux connaître le climat de la Terre au temps de la plus grande extinction de masse de l’histoire de la planète.

Les recherches confirment une théorie selon laquelle l’événement qui a eu lieu il y a 251 millions d’années a été déclenché par l’augmentation forte et soudaine des niveaux du dioxyde de carbone (CO2) atmosphérique. Les recherches permettent d’apprécier la rapidité avec laquelle l’augmentation des températures dans l’atmosphère affecte la circulation océanique, et provoque une réduction de la quantité d’oxygène au niveau des grandes profondeurs et l’extinction de la majeure partie de la vie, indique Jeffrey Kiehl, principal auteur de l’article sur le sujet, qui paraît dans le numéro de septembre de Geology.

L’extinction de la fin du Permien s’est soldée par la disparition de 90 à 95 % de toutes les espèces marines ainsi que de 70 % de toutes les espèces terrestres. Au temps de l’événement, les températures sous les hautes latitudes étaient de 10 à 30°C plus élevées qu’aujourd’hui, une vaste activité volcanique avait introduit dans l’atmosphère de grandes quantités de dioxyde de carbone sur une période de 700.000 ans. Afin de déterminer comment ces conditions ont pu avoir affecté le climat et la vie autour du globe, les chercheurs ont utilisé le Community Climate System Model (CCSM), un des premiers instruments de recherche sur le climat au monde.

Il s’avère que l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone atmosphérique, gaz à effet de serre, aurait entraîné un réchauffement significatif des eaux océaniques sous hautes latitudes. Ce réchauffement aurait atteint une profondeur d’environ 4.000 mètres, interférant avec le processus de circulation normale par lequel l’eau plus froide de la surface descend, conduisant l’oxygène et les nutriments dans les profondeurs de l’océan. La réduction ainsi provoquée de la quantité d’oxygène a été dramatique pour la vie marine, ce qui en retour a accéléré le réchauffement, puisqu’il n’y avait plus les organismes marins nécessaires à l’extraction du dioxyde de carbone de l’atmosphère.

Ainsi, selon l’étude, un CO2 élevé serait suffisant pour instaurer des conditions inhospitalières à la vie marine ; et des températures très élevées sur les terres contribuent à la disparition de la vie terrestre. Le CCSM apparaît correctement prendre en compte des détails clés du Permien tardif, incluant une salinité accrue de l’océan et des températures de surface de la mer sous les hautes latitudes, que les paléontologues estiment à 8°C plus élevées qu’aujourd’hui. Les résultats démontrent en outre l’importance qu’il y a à traiter le climat de la Terre comme un système incluant les processus physiques, chimiques et biologiques atmosphériques, océaniques et terrestres, tous à l’œuvre de manière interactive.


http://www.futura-sciences.com/news-role-co2-plus-grande-extinction-masse-histoire_7096.php


Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 21/09/2005 16:29:58
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
sumer
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 09 Apr 2005
Posts: 5,109
Sexe: Féminin
Localisation: Province de Québec
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 24/09/2005 03:04:12
Svante August Arrhénius, un savant suédois a émis une hypothèse celle de la détérioration de la nature due à l'effet de Serre en lien avec l'augmentation du dioxyde de carbone, soit vers la fin du 19 ième siècle.

Le changement climatique, un phénomène déjà observable

LES GAZ À EFFET DE SERRE


Six gaz, appelés gaz à effet de serre (GES), jouent un rôle fondamental pour les équilibres de la vie : ils absorbent une partie des rayons infrarouges émis par la Terre, et empêchent leur fuite hors de l’atmosphère terrestre. Sans ce processus, la température terrestre serait de - 18°C, rendant l’existence de vie impossible (la température moyenne actuelle de la Terre est proche de 15°C). Les activités humaines ont, depuis la révolution industrielle, entraîné l’augmentation des concentrations en gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Ainsi, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère qui n’avait, depuis 400 000 ans, jamais dépassé les 300 parties par million (ppm), était en 2001 de 368 ppm. Cette concentration a augmenté de 30% en deux siècles, et majoritairement du fait de l’utilisation de combustibles fossiles. Il s’agit d’une évolution extrêmement rapide à l’échelle des temps géologiques, ce qui montre que les activités humaines entraînent une forte modification des concentrations en gaz à effets de serre dans l’atmosphère.

Le réchauffement climatique : déjà une réalité


Les températures relevées précisément depuis 1860 font apparaître un réchauffement de la température moyenne de l’air au niveau du sol de 0,6°C environ, depuis le début du siècle et sur l’ensemble de la planète. Le lien entre ce réchauffement et les activités humaines a été long à établir : la première prise de conscience de ce phénomène par la communauté scientifique internationale a eu lieu dans les années 1970. Des modélisateurs de climats ont alors permis de confirmer qu’une augmentation de la teneur en CO2 dans l’atmosphère aurait pour conséquence un réchauffement global. Mais ce n’est que dans la décennie 1980 que la prise de conscience s’effectua au niveau international. Le Groupement d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) a été créé en 1985 pour rédiger des rapports donnant un état de l’art des connaissances scientifiques sur la question. Au sommet de Rio, en 1992, les conclusions du GIEC étaient que le réchauffement climatique observé pouvait éventuellement être du à une évolution naturelle du climat. Cependant, dans son rapport de 2001 ses conclusions étaient les suivantes : « Il y a de nouvelles et fortes indications qu’une grande part du réchauffement observé au cours des cinquante dernières années est attribuable aux activités humaines. »

Des conséquences difficiles à appréhender


Pour ce qui est des variations futures du climat, des estimations faites à partir de modèles climatiques prévoient, suivant les scénarios retenus, une augmentation de température de 1,4 à 5,8°C d’ici à 2100, accompagnée d'une élévation du niveau des mers, due à la dilatation des océans, de 9 à 88 cm.
Il est difficile de prévoir de manière précise les conséquences d’une élévation globale de température. Les scientifiques estiment que ce phénomène aura pour conséquence la modification des écosystèmes, avec notamment une diminution des surfaces boisées, et des conséquences importantes sur les écosystèmes fragiles, en particulier sur les côtes et dans les montagnes. Ils prévoient également une aggravation des sécheresses, qui toucheront principalement les pays en développement, rendant plus aigu encore le problème de l’alimentation.
Les effets sur l’homme de ce changement climatique pourraient donc être très importants : inondations de zones côtières sous l’effet de la dilatation des océans, développement de micro-organismes pathogènes, perturbation des courants marins, phénomènes climatiques extrêmes, incidences géopolitiques…Les pays en développement sont plus menacés par ces changements climatiques que les pays industrialisés, qui ont davantage d
e moyens technologiques et financiers pour faire face à ces menaces.

http://www.novethic.fr/novethic/site/article/index.jsp?id=89931


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 24/09/2005 15:33:32
Quote:
Il s’avère que l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone atmosphérique, gaz à effet de serre, aurait entraîné un réchauffement significatif des eaux océaniques sous hautes latitudes. Ce réchauffement aurait atteint une profondeur d’environ 4.000 mètres, interférant avec le processus de circulation normale par lequel l’eau plus froide de la surface descend, conduisant l’oxygène et les nutriments dans les profondeurs de l’océan. La réduction ainsi provoquée de la quantité d’oxygène a été dramatique pour la vie marine, ce qui en retour a accéléré le réchauffement, puisqu’il n’y avait plus les organismes marins nécessaires à l’extraction du dioxyde de carbone de l’atmosphère.


Ce n'est pas ce qui est en train de se passer avec l'arrêt progressif de Gulf Stream ? Rolling Eyes
Serions-nous arrivé à une extinction de masse ? Confused
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
Manatane
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 17 Aug 2005
Posts: 1,364
Sexe: Masculin
Localisation: Metz, Moselle
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 24/09/2005 19:33:29
Si en plus les clathrates au fond des océans se mettent à fondre, le climat va changer à une vitesse exponentielle Confused

Reply with quote
Back to top
Madarion
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Offline

Joined: 23 Jun 2005
Posts: 2,457
Sexe: Masculin
Localisation: France - Perpignan
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 24/09/2005 20:14:11
Je ne suis pas sûr de l'information mais il ce pourrait qu'un changement de la composition de l'atmosphère soit l'origine d'une évolution. Ça, la plupart des personne le savent, mais il ce pourrais fortement que cela vienne d'un nouveau gaz qui n'est pas encore présent. Ce gaz aurait des propriétés différentes de ce que nous connaissons.

Il remonterait des entrailles de la terre. Il devrait normalement changer la composition de l'atmosphère, faisant une sélection chirurgicale et une exploitation différente des divers interaction du son, de la transmission électromagnétique et une vision différente de la lumière

si quelqu'un a plus d'information !


Last edited by Madarion on 24/09/2005 20:41:19; edited 1 time in total
Reply with quote
Back to top
Manatane
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Offline

Joined: 17 Aug 2005
Posts: 1,364
Sexe: Masculin
Localisation: Metz, Moselle
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 24/09/2005 20:36:10
je viens de voir un docu sur Arte qui parlait de l'extinction du Permien. Il y était question d'un réchauffement de 4-5° du aux rejets de carbone d'une activité volcanique importante, suivi d'un autre réchauffement de 4-5° après la fonte partielle des clathrates! Et ce documentaire faisait la comparaison entre cette extinction et la situation climatique actuelle Confused

http://television.telerama.fr/open4.asp?tv_id=92664


Reply with quote
Back to top
Rama
ADMINISTRATEUR

Offline

Joined: 03 Apr 2005
Posts: 21,219
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS
Point(s): 114
Moyenne de points: 0.01

PostPosted: 24/09/2005 20:40:07
"La fin des jours tels qu'on les connais" (Prophéties Maya et Hopi) Confused

_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)




Reply with quote
Back to top
sumer
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 09 Apr 2005
Posts: 5,109
Sexe: Féminin
Localisation: Province de Québec
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 24/09/2005 23:10:49
La Terre subit des changements géographiques et climatiques depuis fort longtemps..depuis quelle est au monde. Les effets de serres sont dus en grande partie aux mauvaises habitudes de consommation de l'homme sur l'environnement, mais est-il le seul coupable selon-vous?

La nature est toujours en pleine évolution et les êtres qui y vivent aussi. La vie et la mort sont constamment mises en relation. Les changements qu'il y a en ce moment, cette fin vous la ressentez comme un état de mort latente qui se laisse dériver. Tout est un risque, dès qu'une chose commence à exister, elle prend ce risque d'être confrontée à des éléments extérieurs de toutes sortes. Serons-nous assez puissants pour lutter contres tous cette vaste étendue qui est extérieure? Je ne le pense pas, il y a un moment pour tout dans la vie. Même si ceux-ci sont difficiles à supporter ou à accepter. Et juste le fait de se sentir responsable de quelques chose, nous dicte qu'il y a encore de l'espoir. Wink


Reply with quote
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 16/11/2019 23:15:42
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> Sciences -> Sciences All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group