NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

 
Article récent de septembre 2005 d'un journal Torontois

 
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Actualités ufologiques -> ARCHIVES des ACTU
Previous topic :: Next topic  
Author Message
sumer
Membre 18 étoiles
Membre 18 étoiles

Offline

Joined: 09 Apr 2005
Posts: 5,109
Sexe: Féminin
Localisation: Province de Québec
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: 19/09/2005 23:57:39
Very Happy Enfin j'ai terminé ma traduction elle était bien ardue celle-là, n'étant pas tout à fait bilingue Confused . La voici donc en français, c'est un article paru tout récamment soit le 15 septembre 2005 par le journal le Sun de Toronto au Canada.

Traduction française de l'article
Lights in the sky
By BRODIE FENLON, TORONTO SUN
:

Lumière dans le ciel

La vérité est en dehors d’ici – et cela peut se produire ou pas dans votre propre cour- arrière.

Nova Williams est en visite chez de la famille à Toronto, elle était sur le patio en arrière de la maison avec son chien lorsqu’elle a aperçu une étoile filante filée au-dessus de sa tête.

Seulement ce n’était pas une étoile filante.

Williams dit qu’elle a jeté un coup d’œil rapidement et décrit ce qu’elle a vu comme un objet rougeoyant ayant la forme d’un « boomerang semblable à celui-ci de tous les côtés », il se rapprochait de l’est à l’ouest autour de la route Kingston à peu près à la même altitude que peut voler un simple avion à moteur.

Mais différent d’un Cessna, cet objet ne faisait pas de bruit. William, 35, dit que cela s’est mis à s’accélérer et à ralentir dans un mouvement fluide, puis s’est arrêté soudainement et a plané.

Un moment plus tard, il s’est déplacé au sud –sans avoir tourné—vers le Lac Ontario, alors il est revenu et a volé en direction en dehors de sa vue, dit cette femme.

« Il n’y avait aucun bruit de moteur. C’était comme calme et mystérieux. » Affirme Williams, qui a rapidement fait un croquis avec le logiciel Paint pour ordinateur. « J’ai pensé que c’était une sorte de netteté. Il ne m’a pas effrayé, car j’avais vu quelque chose comme cela auparavant. »

Chaque année, dans chacun des coins de cette province, des centaines de Canadiens comme Madame Williams ont vu et rapporté des mystérieux objets dans le ciel nocturne.

Des cercles oranges rougeoyants. En forme d’ailes delta. En forme de cigares silencieux. En forme de soucoupes et boules de lumières colorées qui planent, puis qui se déplacent rapidement—et aussi dans plusieurs directions— ces personnes demandent si cela est un avion conventionnel.

Même le plus féroce des incrédules appuierait fermement à écarter certains rapports d’OVNIs classés depuis l’an 2000 avec une variété d’agences fédérales et obtenu par le Sun (Journal de Toronto).

Ils incluent des observations bizarres par des officiers de la RCMP, des contrôleurs de la circulation aérienne et par une douzaine de militaires et de pilotes—même le pilote qui transporta en avion le Premier Ministre du Canada durant le vol au-dessus de l’Alberta en mars 2004.

Officiellement, Transport-Canada et le Département de la Défense Nationale indiquent qu'ils n'ont aucun intérêt pour les observations d’ovnis. Sur ce que reçoit à Chris Rutkowski, le seul astronome et volontaire de Winnipeg qui a un ou deux rapports par jour.

Plus des centaines sont rapportés indépendamment au National UFO Reporting Center (NUFORC). C’est une organisation basée à Seattle qui reçoit, enregistre et essaye de corroborer des rapports avec des témoins oculaires. D'autres témoignages sont envoyés au chercheur canadien Brian Vike de la recherche de UFO de HBCC, qui a un Site-Web complet qui inclut : photos, vidéos, entrevues audio des témoins et rapports classés par province.

C'est un phénomène global qui accorde ces rapports, et à plusieurs reprises ils ont un lien avec des observations que l’on fait dans nos arrière-cours. Dans les trois derniers mois, plus de 40 OVNIs ont été repérés en Ontario, incluant:

- Whitby, 12 Août : Une forme blanche lumineuse comme une larme qui a filé au-dessus dans le ciel à 1 heure du matin.

- Vaughan, 13 Juillet: Un disque orange, c’était lumineux terne en dedans comme à l’extérieur et planait au-dessus du magasin IKEA sur Hwy. 7 (route 7)

- Rue Catharines, 5 Juillet: Cinq amis campaient dans un parc près de la ville, ils affirment avoir vu six objets en forme de soucoupe à 2 heures du matin. Un de ces objets a descendu à moins de trois mètres du sol et a émis quatre coups de lumière aveuglante. Le témoin anonyme qui a rapporté l'incident à NUFORC affirme que "Trois de mes quatre amis m’ont dit clairement qu'ils ne voulaient plus jamais parler de cet événement une fois de plus."

- Toronto, 3 Juillet : Une formation en forme de V de plus de 20 objets volants de forme ovale rougeoyant volant au-dessus d'un immeuble à la rue de 919 Dufferin.

Rutkowski, qui se décrit comme "esprit ouvert, mais septique", dit que la majorité des observations d’OVNIs qu'il reçoit peut être expliquée comme des satellites, avions ou hélicoptères, la station internationale spatiale, recherche des lumières, des anomalies astronomiques comme des météorites, ou comme des phénomènes météorologiques tels que les boules produites par la foudre.

Par occurrence, "une lumière brillante tombant du ciel" a été rapporté par un pilote d’avion de P.M’S et de d'autres compagnies aériennes en mars 2004, était probablement une météorite.

Mais à chaque an au Canada, une bonne poignée de douzaine d’observations bien documentées qui ne peuvent pas être expliquées simplement, Rutkowski dit, qu’il n’a jamais vu un OVNI lui-même.

Il ajoute que la science, a donné à lui-même un très mauvais service en ignorant ce genre de phénomène dont des milliers de personnes autour du monde réclame qu’elles aient été témoins d’une apparition quelconque.
Rutkowski dit :"Si ce n'est pas un phénomène physique, il est moindrement un phénomène social et psychologique et cela devrait être étudié par la science."

"Il est bien d'approcher ceci avec un esprit ouvert, as long as it's not so open your brain falls out (expression que je ne peux traduire mot pour mot qui signifie grosso-modo : Qu’il vaut mieux ouvrir son esprit que de le laissez fermer)."

Certains des rapports les plus passionnants obtenus par le Sun (Journal de Toronto) sont classés par des gens qui ont une pensée sobre et ont observé rationnellement avec compétence, tels que les pilotes et les officiers de police :

-Le pilote d'un Cessna Citation 560 bi-moteurs a rapporté "un objet métallique stationnaire très grand près de la lune à une altitude très élevée "À la base aérienne de Toronto le 28 avril 2003. Plusieurs autres pilotes ont rapporté avoir vu le même objet, comme le rapport note: "Rapport d’avion était de voler entre Buffalo, New York et Londres, Ontario, il vu cela pendant 30 minutes, et il volait à une altitude de 43.000, dit (sic) l'objet était beaucoup plus haut. Le surveillant de décalage à l'aéroport de Toronto a téléphoné à propos de ceci; il a également dit que plusieurs autres avions ont rapporté le même OVNI."

-Un pilote d’Air Canada du vol 1185 vole au dessus de la Saskatchewan en décembre 2001 a rapporté un OVNI à la tour de contrôle de Winnipeg. Le rapport, lequel a été soumis par le Secteur de la Défense Aérienne Canadienne note : « Le pilote de l’avion a observé des lumières qui flash ou clignotent (stroboscopique) lequel il a estimé à être (7,600-9000 mètres) au-dessus de lui … Le co-pilote du vol d’avion et lui ont observé la même chose. Le pilote a noté que cela ne se voit pas comme étant un satellite. »

-Un officier de la Gendarmerie de Terre-Neuve observe pour environ une heure et demi comme deux objets blancs qui se déplacent au sud au-dessus de Seal Cove dans le Conception Bay au périmètre de la province le 3 août 2001.

Le 8 septembre 2004, le pilote d’un vol de Air Canada de Vancouver à Saskatchewan a reporté un OVNI « En-tête du sud à une haute vitesse – passé directement au-dessus. »

Mais, même les meilleurs yeux qualifiés peuvent se tromper.

Cpl. Ed Anderson and then-Const. Jeff Johnston sont situés à la RCMP Pangnirtung detachment au Nunavut le 9 janvier 2001, quand ils sont appelés par la résidence à inspecter dehors pour une lumière rouge qui plane dans le ciel au-dessus au loin de Northern hamlet (Saskatchewan) à Cumberland Sound.

Munis de caméras et de longues-vues, les officiers regardent le mystérieux objet pendant plus de 20 minutes.

À L’intérieur de leurs rapports, les officiers décrivent un objet stationnaire qui apparaît et disparaît de façon graduelle «bien que cela se dirigeait lentement dans le ciel » Après environ 10 minutes ou 15 minutes, la lumière a baissé jusqu’à ce que cela volait au-dessus de la glace. Cette lumière reflétait dans la neige.

“ Ceci est apparu comme étant une sorte de forme cylindrique. Alors la lumière a disparu et n’a plus été vue. » " Johnston a noté dans son rapport “À ce point, l’écrivain n’a pas d’idée de ce qu’était cet objet…Ceci est définitivement un cas étrange et depuis ce temps, ceci demeure inexpliqué et non identifié. »

Arrivé par le Sun (Journal) à Moncton (Nouveau-Brunswick) Johnston dit que lui et son partenaire ont reporté leurs observations à plusieurs agences, incluant Norad. Ils ont raconté leur objet était comme un satellite qui apparaît étrangement parce qu’ils sont positionnés jusqu’à maintenant au nord.

Les officiers sont satisfaits avec l’explication de plusieurs nuits plus tard quand ils ont vu le même objet dans le même emplacement.
--
Mais pour les autres, comme Nova Williams, cela n’est pas une explication d’ordre terrestre pour ce qu’elle a vu dans le ciel.

Comme un spectacle fabuleux dans le ciel, une forme de volontarisme d’officière aidante avec la police de Toronto, et jusqu’à récemment, comme employée de son association professionnelle, Williams affirme qu’elle est certaine d’avoir vu quelque chose qui n’est pas de ce monde.

La femme venant de Scarborough (ville en Ontario) raconte en Juillet que ceci n’est sa première observation. Elle dit que dans les années plutôt, soit dans les années 80 quand elle avait 12 ou 13 ans, elle et son père ont regardé les étoiles dans la même arrière-cour quand ils ont vu les mêmes objets voler dans une formation en V.

Plusieurs fois tout au long de cette semaine, Williams dit que sa famille a vu des "tonnes d'objets en forme de disque se précipitant en flèche dedans et en dehors de l’un de l’autre sans perdre leur vitesse" dans le ciel au-dessus de leur maison. Elle affirme que sa tante a été « terrifiée » et a refusé de parler de ceci depuis.

Une autre rencontre inexpliquée il y a de cela environ six ans tandis qu'elle et sa mère regardaient la TV tard le soir, un rayon éclatant de lumière venant du ciel a rempli le salon familial

Aussi étrange que cela puisse paraître, Williams n'a pas peur d’en parler aux autres de ses propres expériences.

Mais lorsqu’elle a récemment demandé à ses voisins s'ils avaient vu les mêmes objets, elle a ressenti un malaise, un silence de leur part et ont changé de sujet.

Elle dit »: Je pense que les gens sont étroits-d’esprits," et aussi « S'ils commencent à penser à cela, le sujet leur fait peur. Ainsi ils ne pensent pas du tout."


http://cnews.canoe.ca/CNEWS/Features/2005/09/15/1218331-sun.html


Reply with quote
Back to top
Publicité






PostPosted: 19/09/2005 23:57:39
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    NousNeSommesPasSeuls Forum Index -> UFOLOGIE -> Actualités ufologiques -> ARCHIVES des ACTU All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

 
Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group