NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
17.02.2015

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> UN JOUR
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 337
Localisation: là ou je doit être
Point(s): 18
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 17/02/2015 13:49:35
http://lesmoutonsenrages.fr/2015/02/17/ukraine-gueorgui-loubenik-19-ans-soldat-rebelle-mort-au-combat/


salut à tous  Surprised


Ukraine : Gueorgui Loubenik, 19 ans, soldat rebelle mort au combat



17 février, 2015



Posté par voltigeur sous Actualité généraleGéopolitiqueManipulationRéflexion



3 commentaires 
 
 
 
 

Une guerre qui ne dit pas son nom, avec son cortège de morts et de souffrances. Comment être d’accord avec ces « psychopathes », qui veulent armer d’avantage le « clan » fasciste de Kiev? Comment envisager qu’il y ait un accord entre les parties, compte tenu des exactions des forces « nazies ukrainiennes » soutenues par l’Occident.


 Est ce que les séparatistes vont tirer un trait,  sur les meurtres des civils par Kiev,  qui les accuse de toutes les horreurs? Oui il y a des Russes en Ukraine , mais pas qu’eux, qui ont choisi d’aller défendre la liberté, qui se sont engagés volontairement au côté de ceux qui ne veulent pas de l’Europe de misère qui leur est promise. En 1936, il y a eu une crise financière d’envergure, la montée des extrêmes avec les leaders Franco, Mussolini et Hitler, il y a eu la guerre d’Espagne avec les « brigades internationales » venues de partout… On connait la suite, avec les effroyables tueries de la seconde guerre mondiale. Y voyez vous une similitude avec ce que nous vivons aujourd’hui?


Un hommage à ce jeune combattant de 19 ans Gueorgui Loubenik, qui aurait pu être notre frère, fils, ami ou voisin,  mort pour n’avoir pas accepté le diktat, des élites sans conscience qui mènent le monde. Une pensée pour tous les résistants de ce monde en perdition, pour que ceux qui ne sont plus, ne soient pas morts pour rien..
Citation:
Gueorgui Loubenik avait 19 ans. Il a été enterré lundi avec trois autres soldats rebelles tués dans les combats acharnés des derniers jours autour de la ville de Debaltseve, dans l’est de l’Ukraine.





Des séparatistes et des proches assistent aux funérailles de plusieurs de leurs soldats morts aux combats, le 16 février 2015 dans un cimetière à Donetsk – Vasily Maximov AFP
 
 
 
 
 
Gueorgui Loubenik avait 19 ans. Il a été enterré lundi avec trois autres soldats rebelles tués dans les combats acharnés des derniers jours autour de la ville de Debaltseve, dans l’est de l’Ukraine.«Ils ont été tués à Logvinove, un village près de Debaltseve. C’était pendant la nuit, à quelques heures du cessez-le-feu du 15 février. Notre groupe a été touché par une salve de roquettes Ouragan des forces ukrainiennes», raconte «Hunter», 46 ans, qui commandait leur unité.Le noeud ferroviaire stratégique de Debaltseve, à 65 km au nord-est de Donetsk, place-forte des séparatistes prorusses, est depuis une dizaine de jours le point central des combats entre les forces ukrainiennes et les rebelles qui essaient de s’en emparer. Et le cessez-le-feu conclu le 12 février entre Kiev et les rebelles n’y a été observé à aucun moment.«Si je suis vivant, c’est un miracle. Pendant deux jours, nous avons été soumis à des tirs permanents», poursuit «Hunter», un nom de guerre, qui se présente comme un commandant des forces spéciales du «GRU» (les renseignements militaires) des forces rebelles.


Dans une base militaire de Donetsk, une centaine de combattants sont venus saluer la dépouille de leurs quatre camarades de combat. Certains sont blessés, la tête entourée de bandages, d’autres marchent difficilement en s’appuyant sur des béquilles.
Dans une pièce transformée en chapelle, avec des icônes adossées aux murs, les cercueils ont été placés sur des caisses vides de munitions.


Un rebelle en uniforme sert d’enfant de choeur au prêtre orthodoxe qui lit l’office des morts avec l’assistance d’une religieuse.
Les soldats, l’arme à l’épaule, entrent dans la chapelle, se signent et vont embrasser le front des morts, avant de déposer un oeillet rouge dans le cercueil.


«Trois d’entre eux étaient de Donetsk. Le quatrième est un volontaire russe venu de Sakhaline (extrême-Orient russe)», précise Mikhaïl Chestiakov, 47 ans, qui dit être lui-même venu d’Irkoutsk, en Sibérie, pour combattre aux côtés des rebelles.
Tous s’accordent à dire que les combats ont été très violents et que les forces ukrainiennes –qui seraient quasiment encerclées– résistent farouchement.


– Salve de Kalachnikov au cimetière –
Lors des affrontements où ont péri Gueorgui Loubenik et ses camarades, «nous étions sur la route entre Logvinove et Debaltseve. En trois jours, dans notre unité et le bataillon de Cosaques qui nous soutenait, nous avons eu 30 morts et de nombreux blessés», raconte «Hort», qui était sur place avec eux.


Le service funèbre terminé, un convoi d’une dizaine de voitures se rend dans une banlieue éloignée de Donetsk, Mospino, où une partie d’un cimetière a été réservé à ceux qui sont morts au combat.


Dans le cimetière, en plein champ, il y a déjà des dizaines de tombes, des tumulus de terre fraiche sans monument avec juste une croix orthodoxe en bois fichée en terre. Nombre d’entre elles portent un simple numéro, faute de pouvoir identifier le mort.


Une cinquantaine de combattants rebelles sont venus au cimetière, dont le commandant de l’unité de Gueorgui Loubenik. Dans le froid glacial, les cercueils sont portés en terre. Kalachnikovs en l’air, les rebelles tirent une salve d’honneur.
Source 20Minutes




« Porochenko va te faire mettre, va pourrir dans le Donbass »
  • Accueil
  • Social
  • « Porochenko va te faire mettre, va pourrir dans le Donbass »




    C’est un appelé de l’armée ukrainienne qui a écrit une lettre ouverte à Porochenko. « Porochenko va te faire mettre ! Va pourrir toi même dans le Donbass », lance la nouvelle recrue dans sa lettre ouverte.


    « Je suis un simple habitant de Kiev. Pas une personne active de Maïdan et ni un admirateur de Poutine ! L’armée vient de m’appeler. J’ai une question simple au président ukrainien. Pourquoi je devrais aller me battre ? Avons-nous déclaré la guerre à quelqu’un ? Non. Sommes-nous en guerre contre la Russie ? Non. Menons-nous une guerre non déclarée à la Russie ? Pourquoi Porochenko serre la main de Poutine ? Entre les deux avons-nous la paix, de la joie, des crêpes ?


    Avons-nous une guerre civile ? Pourquoi n’est-elle donc pas déclarée ? Pourquoi ni la situation de guerre, ni une situation exceptionnelle n’ont été introduites ? Parce que sinon le FMI ne donne pas de crédits ? Pour les crédits je m’en tape ! Vont-ils être dépensés pour mon bien ? 90 % des nouveaux crédits vont être employés pour résorber la dette. En quoi cela m’intéresse ? Ou du gaz va être acheté avec ces crédits ? Non ! Cela veut dire que ma famille va avoir froid pendant que je dois aller me battre ?!


    Et puis vous n’allez pas inscrire mes faits d’armes dans mon livret militaire car nous sommes dans une opération anti-terroriste et non en guerre ! Et pourquoi on fera feu sur moi s’il n’y a pas de guerre ? S’il n’y a pas de guerre, c’est la police qui doit se battre. Pourquoi devrais-je me battre. Pour Porochenko ?


    J’emmerde cet oligarque débile. Et aussi Tourtchinov et Iatseniouk avec Klitchko comme tous ces autres bureaucrates. Pour le Donbass et Lougansk ? On l’a dit déjà plusieurs fois que la population là-bas est contre l’Ukraine. Pourquoi donc je devrais conquérir cette région ? Pour ensuite reconstruire aux frais de l’État cette dernière, c’est à dire à mes frais ?


    Vous devez aller au diable, vous les idiots ! Avons-nous un seul député du parlement ukrainien en train de se battre dans le Donbass ? Non. N’êtes-vous pas des patriotes ? Pourquoi je devrais moi aller crever à l’Est ? Pour cette raison allez au diable vous Monsieur le commandant du commando de défense. Ou mieux encore ! Allez donc vous-même là-bas ! Et allez-y pour crever si cela vous chante ! Je n’ai rien à y foutre moi ! Et essayez de m’attraper vous les connards de militaire.


    PS : En outre où sont passées les 1 000 Hryvnia quotidiennes qui ont été promises par Porochenko du haut d’une tribune. Et où est le million pour l’assurance ? Où, Où ? Laissez-moi donc en paix et allez vous faire mettre. »




    Traduit du russe par Olivier Renault 
     










    _________________
    "Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
    30 anni di Resistenza


    Répondre en citant
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 17/02/2015 13:49:35
    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    louxor
    Modérateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 15 Juil 2005
    Messages: 13 139
    Sexe: Masculin
    Localisation: Languedoc (Hérault)
    Point(s): 0
    Moyenne de points: 0,00

    MessagePosté le: 18/02/2015 13:05:45
    Oh fan dé chichoune !!
    _________________
    Je sais rien, mais je dirais tout.


    Répondre en citant
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 23/10/2017 01:45:10
    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> UN JOUR Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers:  

     
    Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Template Boogie by Soso
    Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com