NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
20.06.214

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> UN JOUR
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 317
Localisation: là ou je doit être

MessagePosté le: 20/06/2014 12:45:10
salut à tous Surprised Surprised Surprised


un peu d'histoire:








les frères acquaviva , mes ancêtres de lozzi R.I.P 







(u mio arcimammona _ mon arrière grand-mère Acquaviva)













je vous propose cette photo , qu'estce que c'est et pourquoi faire ?



_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza
Répondre en citant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/06/2014 12:45:10
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Garf
ADMINISTRATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6 506
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 20/06/2014 14:18:30
Hello le forum, ici Houston et je vais à la pèche
_________________
http://5novembre1990.fr.gd/
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mathias
Membre éveillé

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2009
Messages: 2 783
Sexe: Masculin
Localisation: France

MessagePosté le: 20/06/2014 16:31:12


Je dis à tout hasard que c'est un élément de Satellite.

Lamais je pars cette nuit pour PORTO POLLO Surprised

_________________
"Observe sur quoi chacun se concentre, et tu comprendras d'où viennent malheurs et bonheurs". LIEZI (6° s.Av. J.C.)
Répondre en citant
Revenir en haut
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 317
Localisation: là ou je doit être

MessagePosté le: 20/06/2014 17:18:05
veinard!!! Mathias , c'est un élément de satellite on peut dire ça ! 


ouais garfus taupinus alias garf ou l'éon flamboyant ,met son monde sur la piste!


"la pêche"


Razz  
_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza
Répondre en citant
Revenir en haut
Supernova
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2013
Messages: 929
Sexe: Masculin
Localisation: Parmi les étoiles.

MessagePosté le: 20/06/2014 18:16:15

Serait-ce un satellite furtif comme celui-ci ? Le ballon servirait à détourner les rayons laser, les ondes radar, et rester invisible à l’œil nu ?

(http://www.gizmodo.fr/2009/03/03/un-satellite-furtif-nous-observe-tapi-en-o…)
_________________
« L'Astronomie considérée dans son ensemble, est le plus beau monument de l'esprit humain, le titre le plus noble de son intelligence. » Pierre-Simon de Laplace
Répondre en citant
Revenir en haut
Garf
ADMINISTRATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6 506
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 20/06/2014 19:23:03
Hé oui Lamais je vais 'a la pèche aux moules des astéroïdes.



Projet de la Nasa de capturer des astéroïdes avec des filets !!!!
_________________
http://5novembre1990.fr.gd/
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 317
Localisation: là ou je doit être

MessagePosté le: 20/06/2014 19:34:13
non supernova  désolé! 


c'est garfus qui trouve !  


Capturer un astéroïde et en faire une mini-lune : le projet fou de la Nasa
Par Jean-Paul Fritz
Voir tous ses articles
Publié le 20-06-2014 à 06h57
A+A-

L'agence spatiale américaine prépare d'ici 2020 la capture et la mise sur orbite lunaire de l'un de ces objets qui s'approchent régulièrement de la Terre.
Vue d'artiste du vaisseau spatial Orion s'approchant de l'astéroïde capturé par la sonde-robot NASA



PARTAGER
78
45
12
4

RÉAGIR5
RECEVOIR LES ALERTES
Envoyer une sonde robot à la recherche d'un astéroïde géocroiseur, l'empaqueter soigneusement, le tirer dans la direction désirée jusqu'à ce qu'il soit dans la bonne position pour se mettre en orbite autour de la Lune, telle est la "mission astéroïde" que la NASA prépare pour les années 2020. Ce projet d'envergure va permettre de faire d'une "pierre" deux coups :
  • l'astéroïde ainsi capturé représentera une première étape vers la conquête de Mars par l'agence spatiale américaine. En envoyant des astronautes à sa surface, ils pourront y tester des technologies et systèmes de propulsions qui serviront ensuite pour aller sur la planète rouge.
  • ce sera également un bon moyen de tester et développer des protections contre les objets géocroiseurs qui menaceraient directement la Terre. Avoir la possibilité de dévier, capturer ou même détruire ces boules de roc géantes avant qu'elles n'aient une chance de causer des dommages à notre planète est en effet une priorité pour la survie de notre espèce.

Pour l'instant, la NASA a encore deux pistes différentes pour cette "mission astéroïde", officiellement nommée ARM pour Asteroid Redirect Mission. La première (option A) consiste à capturer un petit astéroïde entier grâce à un engin spatial automatisé prévu à cet effet. La seconde (option B) utiliserait le même type de sonde robot, mais pour récupérer une partie d'un gros astéroïde, plus précisément un gros bloc de rocher à sa surface. Dans les deux cas, la masse ainsi récupérée serait placée dans une orbite stable autour de la Lune. Les astronautes pourraient alors emprunter le vaisseau spatial Orion, actuellement en cours de développement, pour aller à la rencontre de cet astéroïde, s'y poser, et récupérer des échantillons qu'ils ramèneraient sur Terre. Cela pourrait aussi marquer le début de l'exploitation minière de l'espace...
Chasse à l'astéroïde
Les technologies à mettre en oeuvre sont déjà à notre portée. Cependant, l'agence spatiale américaine a lancé fin mars un appel ouvert, sorte de concours d'idées, avec à la clé 6 millions de dollars au total, pour ceux qui pourraient en trouver de nouvelles pour les différentes étapes de la capture.
Quel astéroïde ? On ne le sait pas encore. Pour l'instant, des scientifiques essaient d'identifier les cibles possibles, qui sont ensuite collectées au Jet Propulsion Laboratory (Californie). Selon Space.com, les scientifiques de laNasa auraient déjà identifié certains astéroïdes prometteurs.
Voici un an, la NASA lançait un "grand défi astéroïdes" aux Etats-Unis, dans le but d'identifier la totalité des astéroïdes pouvant poser un danger pour les populations humaines et trouver des solutions pour s'en protéger. Elle tente ainsi de mobiliser industries, agences gouvernementales, universités et aussi scientifiques amateurs afin qu'ils participent à un effort collectif en ce sens. Pour célébrer cet anniversaire, l'agence spatiale américaine va lancer des ateliers pendant deux jours, afin de motiver ses partenaires à participer au "grand défi astéroïdes". C'est aussi le moment qu'ont choisi ses dirigeants pour révéler, en ouverture, quelques informations sur la mission ARM.
9 candidats potentiels
Des éléments pour choisir entre les deux options, petit astéroïde ou morceau d'un gros, devraient être disponibles cet hiver, comme l'a confirmé Michele Gates, directrice du programme ARM. Elle a également expliqué que les panneaux solaires étaient en cours de développement au Glenn Research Center (Ohio), et que des astronautes ont déjà testé quelques concepts et outils qui serviraient durant l'exploration humaine de l'astéroïde capturé.
Si les astéroïdes géocroiseurs ne manquent pas (on en a découvert plus de 11.000, et on en trouve de nouveaux à raison d'une centaine par mois), le choix de la cible pour l'option A est cependant compliqué. "Ce doit être un astéroïde de moins de dix mètres, il doit être très accessible, dans une orbite similaire à celle de la Terre, et il doit se trouver près de la Terre au début des années 2020", explique Paul Chodas, scientifique en charge du programme Near Earth Object.
Nous avons des milliers de candidats, mais ils sont difficiles à détecter, car ils sont très petits, on ne peut les observer que lorsqu'ils sont très près de la Terre."
Pour l'option B, on parle d'astéroïdes de 100 à 500 mètres de diamètre, et leur orbite peut être moins accessible. En revanche, "nous devons avoir des preuves par l'observation qu'il y a des rochers qui fassent entre 1,5m et 3m de diamètre à sa surface.
La NASA a aujourd'hui 9 candidats potentiels pour l'option A, dont trois découverts l'an dernier, mais seulement trois ont pu être validés par la détermination précise de leur taille et de leur masse. On s'attend cependant à d'autres candidats valides, au rythme de un ou deux par an. A titre d'exemple, les scientifiques de la NASA citent l'astéroïde 2011 MD, découvert en juin 2011. En 2024, il serait assez près de la Terre pour être capturé.
Pour l'option B, il y a beaucoup de candidats potentiels, mais seulement trois validés pour l'instant : Itokawa2008 EV5 et Bennu, ce dernier étant déjà la cible de la mission Osiris-Rex, sonde robotisée qui devrait être lancée en 2016 pour récupérer des échantillons à la surface d'un astéroïde. D'autres candidats sont susceptibles d'être validés à raison d'environ un par an.
Un objectif double
Dans les deux cas, le choix de la cible ne serait pas définitif jusqu'à une date située un an avant le lancement programmé, confirmait Michele Gates. Quant au choix entre les deux options, il devrait être effectué d'ici à la fin de cette année, en prenant en compte l'estimation des risques qu'elles représentent. Les coûts sont les mêmes pour les deux : environ 1,25 milliards de dollars. 
S'il n'y a pas encore de calendrier gravé dans le marbre, la NASA annonce cependant que la sonde robot pourrait être lancée en 2019 et que les astronautes poseraient le pied sur cet astéroïde captif "dans les années 2020" (Space.com parle de 2025), ce qui reste cohérent pour une mission habitée vers Mars dans les années 2030... Ce dernier objectif risque fort de voir la NASA dépassée par ses concurrents privés comme SpaceX ou Mars One, qui s'y voient tous deux dans une dizaine d'années.  Mais à l'heure où la stratégie de la NASA est remise en question dans un rapport par le conseil national de la recherche américain, qui incite l'agence spatiale à retourner sur la Lune pour mieux aller sur Mars, mettre en avant l'opération astéroïde est également une opération de communication. La NASA peut ainsi montrer qu'elle ne perd pas de vue l'objectif final, tout en soulignant les atouts d'un projet pour le moins spectaculaire, et qui ferait d'une "pierre" deux coups : préparer les missions martiennes, mais aussi se préparer à défendre la Terre contre d'éventuels bolides célestes qui pourraient se trouver sur une trajectoire de collision avec nous...
Le blog de Jean-Paul Fritz sur le site du "Nouvel Obs" : Chroniques de l'Espace-Temps
_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza
Répondre en citant
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/01/2017 01:13:13
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> UN JOUR Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

 
Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com