NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
Secrets de l'Espace-Temps

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> Sciences -> Sciences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ase
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2005
Messages: 3 251
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 07/06/2014 06:14:01
Tu te souviens Gilles ? ^^
Il y a quelques années, dès 2005, dans nos discussions, on disait que l'espace-temps était un fluide ^^

http://phys.org/news/2014-04-liquid-spacetime-slippery-superfluid.html#inlR…

Qu'on doit quantifier ^^

http://phys.org/news/2013-12-smooth-grainy-paper-grain-space-time.html#inlR…

Ils y arrivent, petit à petit ^^

Mr. Green
_________________
Nous vivons à une époque où il est possible de démontrer que la mort n'existe pas. Une croyance ? Non juste un fait scientifique.
Répondre en citant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/06/2014 06:14:01
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
glevesque
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 4 431
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil

MessagePosté le: 07/06/2014 14:45:24
Salut

Sur le premier lien : Intéressant "Spacetime serait donc un phénomène «émergents»". L'aspect de fluidité ne serait qu'un processus émergence mais de consistance virtuelle sans unité propre et fondamentale, mais découlerait des relations qu'entretienne les masses d'énergie entre elle ! Là oui, on peut l'associer a un fluide comportementale et effectif (mais non ontologique). Ce qui est intéressant ici, c'est que cette aspect de fluidité superfluide quantifiable, pourrait-être appliquer sur la variabilité (célérité) des paramètres de champs temporelle localisé à des champs gravitationnelle stellaire et galactique et d'ordre différentiel selon les rapport des masses applicable au variation de l'effet Doppler, et même expliquant a certain égard l'effet Creil. Et ceci sans violation du principe d’invariance par ajustement de cofacteur sur la covariance de l'invariance (de C) relié aux indices de célérité (indice de fluidité) par exemple (virtuellement traduite par une sorte de fatigue virtuelle de la lumière) ! Oui, Très intéressant effectivement !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Dernière édition par glevesque le 07/06/2014 15:02:53; édité 6 fois
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
glevesque
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 4 431
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil

MessagePosté le: 07/06/2014 14:54:21
PS sur le deuxième : Le problème c'est que le photon sous forme d'onde (champs d'énergie en MQ) est intemporelle et donc éternelle jusqu'à un processus interactionnelle ou là il se transforme en particule de lumière et fait émerger le côté comportemental et phénoménale matériel (émerger la pression d'onde relationnel (relation d'effectivité) dans la matrice 3D ?).

Donc, pour l'échelle de Planck il n'est pas possible de le quantifier comme objets réelle, mais il est possible de quantifier les effets entre les processus d'énergie des particule sous forme de comportement temporelle en émergence ! Le temps est une relation, et non une substance !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Supernova
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2013
Messages: 929
Sexe: Masculin
Localisation: Parmi les étoiles.

MessagePosté le: 24/06/2014 18:07:05


Je ne comprends rien... Mr. Green
Une petite explication ?

Merci.
_________________
« L'Astronomie considérée dans son ensemble, est le plus beau monument de l'esprit humain, le titre le plus noble de son intelligence. » Pierre-Simon de Laplace
Répondre en citant
Revenir en haut
Madarion-2
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2012
Messages: 1 269
Sexe: Masculin
Localisation: Sud France

MessagePosté le: 24/06/2014 20:02:38
Citation:
Je ne comprends rien...


c'est normal,
il faut déjà connaître certaines notions !
Surprised
Répondre en citant
Revenir en haut
Supernova
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2013
Messages: 929
Sexe: Masculin
Localisation: Parmi les étoiles.

MessagePosté le: 24/06/2014 21:19:37
Madarion-2 a écrit:
Citation:
Je ne comprends rien...


c'est normal,
il faut déjà connaître certaines notions !
Surprised


Mr. Green

C'est surtout ça, mais ça m'embête parce que ce qu'ils se disent à l'air intéressant.
Je vais me renseigner sur les sujets qu'ils sont en train de traiter, j'aurais peut-être une meilleure compréhension.

Surprised
_________________
« L'Astronomie considérée dans son ensemble, est le plus beau monument de l'esprit humain, le titre le plus noble de son intelligence. » Pierre-Simon de Laplace
Répondre en citant
Revenir en haut
Madarion-2
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2012
Messages: 1 269
Sexe: Masculin
Localisation: Sud France

MessagePosté le: 25/06/2014 09:48:56
Pas la peine d'aller chercher les bases,
car aucune vulgarisation n'est capable de décrire réellement le monde.

Mais je peut te transmettre une notion que j'ai découverte !?

Il faut savoir que l'espace est basé sur trois catégories :

1) le neutre
1) la contraction
2) l'expansion

Puis des alliances se forment :

A) la rencontre de l'expansion et de la contraction forment de la matière
B) la rencontre de la contraction et du neutre forme des champs
C) la rencontre de la dilatation et du neutre forme de l'énergie


Avec cela tu devrait pouvoir mieux comprendre !?
Répondre en citant
Revenir en haut
Supernova
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2013
Messages: 929
Sexe: Masculin
Localisation: Parmi les étoiles.

MessagePosté le: 25/06/2014 10:45:51
Madarion-2 a écrit:
Pas la peine d'aller chercher les bases,
car aucune vulgarisation n'est capable de décrire réellement le monde.

Mais je peut te transmettre une notion que j'ai découverte !?

Il faut savoir que l'espace est basé sur trois catégories :

1) le neutre
1) la contraction
2) l'expansion

Puis des alliances se forment :

A) la rencontre de l'expansion et de la contraction forment de la matière
B) la rencontre de la contraction et du neutre forme des champs
C) la rencontre de la dilatation et du neutre forme de l'énergie


Avec cela tu devrait pouvoir mieux comprendre !?


Oui c'est clair maintenant, merci !! Razz Razz
J'ai été me renseigner plus profondément sur l'espace-temps dans mes livres et quelque documentaires.
Mais tu as raison.
Encore merci ! http://yelims3.free.fr/Gay/Gay_bienvenue.gif

Surprised
_________________
« L'Astronomie considérée dans son ensemble, est le plus beau monument de l'esprit humain, le titre le plus noble de son intelligence. » Pierre-Simon de Laplace
Répondre en citant
Revenir en haut
glevesque
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 4 431
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil

MessagePosté le: 25/06/2014 14:18:06
Supernova a écrit:


Je ne comprends rien... Mr. Green
Une petite explication ?

Merci.
Tu peux jeter un petit coup d’œil ici :
Il y a le texte avec des liens (pour ceux qui sont encore accessible ?) sur plein de conférences et documentaire.

https://sites.google.com/site/evolutionspirite/rgmq

Dans l'arctique la notion de temps deviendrait tout simplement l'expression d'un phénomène émergent de type fluide, et cette émergence serait en relation avec les phénomènes d'énergie interactionnelle (la fluidité serait selon les référentiels). Plus l'énergie (niveau vibratoire des particules) est élevé, et plus l'aspect dilatoire du temps serait prononcé ! Mais au lieu d'être un phénomène ontologique relié au temps, il s'agirait d'un phénomène émergent donc relatif au milieu selon son puits de potentiel énergétique (gravitation, apport d'énergie, accélération et etc. ) ! Tout cela coupler avec la MQ ferais ressortir des game vibratoires différents (espace multidimensionnel) et voulant en quelque sorte unir la théorie des univers multiples d'Evrett avec les théories des cordes aux multiples dimensions et ceci sans passé par la quantification du temps, qui est la difficulté majeur pour trouver une théorie plus complète unifiant relativité général et mécanique quantique sous la forme de gravité quantique, mais en tenant juste compte du phénomène qui est relié a son émergence (les relation entre processus d'énergie) !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Madarion-2
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2012
Messages: 1 269
Sexe: Masculin
Localisation: Sud France

MessagePosté le: 25/06/2014 15:35:34
Petites rectifications du monde réel,

Les basses fréquence amènent vers le grands,
et les hautes fréquences amènent vers le petit

Surprised
Répondre en citant
Revenir en haut
ase
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2005
Messages: 3 251
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 23/10/2014 17:07:37
Quelques petites news datant d'hier ^^
Et oui Stefano Liberati (de la première étude que je vous est donné plus haut) a envie de refaire parler de lui ^^

Emergent gravitational dynamics in relativistic Bose–Einstein condensate ^^

http://arxiv.org/pdf/1407.7896.pdf

Citation:
Analogue models of gravity have played a pivotal role in the past years by providing a test bench for many open issues in quantum field theory in curved spacetime such as the robustness of Hawking radiation and cosmological particle production. More recently, the same models have offered a valuable framework within which current ideas about the emergence of spacetime and its dynamics could be discussed via convenient toy models. In this context, we study here an analogue gravity system based on a relativistic Bose–Einstein condensate.
We show that in a suitable limit this system provides not only an example of an emergent spacetime (with a massive and a massless relativistic fields propagating on it) but also that such spacetime is governed by an equation with geometric meaning that takes the familiar form of Nordstrom theory of gravitation. In this equation the gravitational field is sourced by the expectation value of the trace of the effective stress energy tensor of the quasiparticles while the Newton and cosmological constants are functions of the fundamental scales of the microscopic system. This is the first example of analogue gravity in which a Lorentz invariant, geometric theory of semiclassical gravity emerges from an underlying quantum theory of matter in flat spacetime.


Citation:
In this paper we have studied the relativistic Bose–Einstein condensation in a theory of massless complex scalar field with a quartic coupling. Below the critical temperature the U(1) symmetry is broken resulting in the non-zero value of the expectation value of the field the condensate. We showed that the dynamics of the condensate is described by the relativistic generalisation of the Gross–Pitaevskii equation given in eq. (15). The fluctuations of the condensate experience the presence of the condensate through the acoustic metric, eq. (17) that, with the particular background state chosen here, turns out to be conformal to the flat Minkowski metric. Propagation of the two components of the perturbation is described by eqs. (25) which are just the Klein-Gordon equations for massive and massless scalar fields on the curved background provided by the acoustic metric. Perturbations in turn gravitate through the trace of their stress-energy tensor that is calculated in detail in the appendix C. The dynamics of the acoustic metric is governed by the analogue Einstein–Fokker equation (24), which is the equation of motion for the Nordstr¨om gravity with cosmological constant. To the best of our knowledge this is the first study of the emergence of Lorentz invariant dynamics for the emergent spacetime in an analogue model (see however ref. [9]).
As a side remark, note also that the emergence of only conformally flat analogue spacetimes is in no way a trivial result since cosmological solutions in GR are conformally flat as well and nevertheless they i ncorporate characteristic features like expansion of the Universe and cosmological particle creation.
The central assumption that has permitted us to carry out the geometrical interpretation of the model is the reality of the order parameter. Thanks to this it was possible to have a conformally flat acoustic metric and to rewrite the background equation in a geometrical form. In the general case in which the order parameter is complex there is does not seem to be much hope to cast the non-linear Klein-Gordon equation for the background in a geometrical form, although an acoustic metric can still be derived and is in general a disformal metric (20). This is due to the fact that the general disformal acoustic metric depends both on the (derivative of) phase and the modulus of the order parameter but the background equation is too simple to describe the dynamics of both the (derivative of) phase and the modulus of the order parameter, so cannot be recast in a background independent form.
The reality of the condensate, on the other hand, leaves only one degree of freedom to play with and hence at best one can only hope to recover a scalar theory of gravity such as the Nordstrom one in this limit. It would be interesting to further characterise the particular background state that has to be chosen in order to recover a gravitational dynamics.
Another necessary approximation for the emerging Nordstr¨om gravity is the zero mass limit of the underlying atoms. Although we have seen that the massless case is not pathological from the point of view of Bose–Einstein condensation, one should be aware that strictly speaking such a limit is not necessary since it is sufficient to require for the mass term in eq. (22) to be negligible with respect to the others (though this would call for a careful analysis and is beyond the scope of this work). One might wonder why the mass term ruins the geometrical interpretation of the equation. Let us just notice that this term breaks the conformal invariance of the background equation (15). Similarly, the addition of higher order interactions (see also discussion below) would break the conformal invariance of (15) and spoil the possibility to recast the equation in a geometric form. It would be interesting to further investigate this apparent link and pinpoint the exact connection (if any) between conformal invariance of the background equation and its viability for a geometric interpretation.

_________________
Nous vivons à une époque où il est possible de démontrer que la mort n'existe pas. Une croyance ? Non juste un fait scientifique.
Répondre en citant
Revenir en haut
ase
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2005
Messages: 3 251
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 23/10/2014 18:07:18
Retour au premier article sur la superfluidité de l'espace-temps:

Citation:
Je ne comprends rien... Mr. Green
Une petite explication ?


Oui !
http://dr.eric.simon.free.fr/superfluide.mp3
_________________
Nous vivons à une époque où il est possible de démontrer que la mort n'existe pas. Une croyance ? Non juste un fait scientifique.
Répondre en citant
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/01/2017 15:07:00
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> Sciences -> Sciences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

 
Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com