NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
Artéfact étrange

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> MYSTERES DU PASSE -> Découvertes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sahiane
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2012
Messages: 121
Sexe: Féminin
Point(s): 13
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: 09/01/2014 19:54:37
Bonsoir

il y a quelques années je suis tombée sur une page ou un groupe facebook, un des membre y parlait d'une expédition russe dirigeait par un certain Yuri Sakarof qui explorait l’Himalaya ces derniers aurait découvert par hasard des habitations "troglodytiques" en forme de nid d'abeille inconnues dans la région. Un peu plus loin ils auraient également trouvé les reste d'un homme sans doute mort au siècle dernier qui portait un artéfact étrange. D'après la personne sur la page l'objet serait dans un matériaux inconnu qui n'a pas subit les affres du temps.
Ce dernier prétendait qu'il s'agissait sans doute d'un des compagnon d'un certain major andrew westley qui avait monté une expédition pour rejoindre shambala et l'aurait trouvé.
il disait que l'artéfact prouvait ces dires.

Bref j'ai remit la main sur des images que j'ai pu prendre avant qu'il ne les supprime en prétextant que les autorités russe qui possède l'objet ne souhaitait pas qu'il se retrouve sur le net.





Voilà les deux face de l'objet en question.
Qu'en pensez-vous?
_________________


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 09/01/2014 19:54:37
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tipoual
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 148
Sexe: Féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 09/01/2014 23:00:56
Cool!
A t on déjà vu ces symboles ailleurs ?
_________________
Mara Rabbi Allardi Dini Endavour Esa Couns Alim


Répondre en citant
Revenir en haut
Sahiane
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2012
Messages: 121
Sexe: Féminin
Point(s): 13
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: 09/01/2014 23:08:55
celui en forme de poisson, celui en forme de Ô et les vagues ressembles à des symboles des premières formes d'écritures en revanche les autres qui sont plus complexe et qu'hélas on ne voit pas beaucoup ne me dise rien.
_________________


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FreestaleX
Membre 11 étoiles
Membre 11 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2010
Messages: 567
Sexe: Masculin
Localisation: Tours
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 10/01/2014 01:40:03
On dirait qu'il faut tourner le truc au milieu...
_________________
Quand un téléscope réussira à photographier le bout de l'univers, on y lira "Made in China"...


Répondre en citant
Revenir en haut
Cygnus
Membre 4 étoiles
Membre 4 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2013
Messages: 163
Sexe: Masculin
Localisation: Normandie
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 11/01/2014 14:53:01
On se croirait dans Stargate!!! J'adore!!! Merci pour le partage ! :)

Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sahiane
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2012
Messages: 121
Sexe: Féminin
Point(s): 13
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: 11/01/2014 15:12:02
De rien
en revanche je n'ai aucune certitude sur si oui ou non cette découverte est véritable, je n'ai jamais pu trouver qu'une seule source à ce sujet.
_________________


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyron29
Membre 2 étoiles
Membre 2 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2006
Messages: 53
Sexe: Masculin
Localisation: Hameau des Gourdiflots
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 22/01/2014 14:55:14
C'est digne du film Tomb Raider ! Curieux artefact néanmoins ces symboles sont bien mystérieux quoique certains sont stylisés et représente des formes assimilables dans le temps. Il doit ouvrir une porte, une entrée mais laquelle ? C'est bien mystérieux et merci pour le partage !
_________________
Amicalement, Tyron29
La taverne de l'étrange


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sahiane
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2012
Messages: 121
Sexe: Féminin
Point(s): 13
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: 22/01/2014 17:33:07
De rien, j'aurais aimé trouvé davantage d'infos mais j'ai vraiment séchée de ce côté là, une seule source pas moyen de savoir si c'est du lard ou du cochon
_________________


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
machinette
Membre 0 étoile
Membre 0 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 1
Sexe: Féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 22/01/2014 22:11:31
Les croix on dirait des croix chrétiennes. C'est bizarre non ?

Moi je trouve l'histoire sympa, mais j'y crois moyen.


Répondre en citant
Revenir en haut
Corwin
Membre 1 étoile
Membre 1 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 28
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 10/02/2014 21:50:08
Bonjour,

Merci Sahiane pour cette occasion d'un petit voyage dans les légendes et les contrées mythiques. Ce très bel objet, en effet, pique la curiosité, et il était difficile de résister à l'envie d'essayer d'en savoir davantage.

1/ Une vieille histoire

Après quelques recherches, il semble que les photos de cet artefact aient été diffusées initialement en 2003 dans différents sites spécialisés. La découverte était alors attribuée à un certain Professeur Winwood, qui ne précisait pas le lieu de son exhumation, mais situait quant à lui son origine en Atlantide. On trouvera ci-dessous un lien vers ce qui a tout l'air d'être le premier communiqué sur le sujet, daté du 9 avril 2003, suivie d'une traduction (à dérouler). L'essentiel, cependant, me paraît, malheureusement, être dans la dernière phrase :

« L'endroit où le professeur a trouvé la relique, et le but caché de cet événement publicitaire, sera révélé 15 Avril 2003. »

Histoire d'ôter toute ambigüité au propos, et d'étouffer dans l'œuf toute illusion, le message se termine par :

« Pour plus d'information, contactez :

Brent Taylor
Ancient Discoveries
Publicity Department
309/250 St Kilda Road
Southbank, Victoria 3006
Australia
Tel: 61 3 9513 9612
Email: media@ancientmedallion.com
Website:http://www.ancientmedallion.com »


Communiqué 1 : PROOF OF ATLANTIS? - pressreleasenetwork.com - 9 avril 2003

Preuve de l'Atlantide - On a peut-être enfin découvert les preuves de l'existence de cette légendaire et mystérieuse civilisation : l'Atlantide

Southbank , Australie - 9 avril 2003 (PRN) :

C'est ce que dit le professeur Winwood, un chercheur britannique, qui prétend avoir découvert un mystérieux médaillon de cristal en forme de dôme dans un site archéologique antique inconnu. Il ne veut pas encore révéler son identité complète, ni où il a trouvé le médaillon, parce qu'il croit que le gouvernement de ce pays va exiger le retour de la relique. Il est résolu à partager sa découverte avec le monde avant de la rendre. « Sinon, il sera relégué dans les entrepôt poussiéreux de "l'Archéologie Interdite" », dit le professeur, « là où les découvertes qui ne rentrent pas dans le protocole reconnu et les croyances de la hiérarchie archéologique finissent toujours. »

Sur le bord entourant le dôme se distinguent parfaitement huit symboles. Le Professeur Winwood affirme qu'ils ne correspondent à aucune culture connue. Spécialisé en paléographie - l'étude des écritures anciennes - il conclut que cela est antérieur à la plus ancienne écriture védique connue : une écriture en forme de trident, de style végétal - découverte sur ​​des fragments de poterie à Harappa, Pakistan, en 1999, et ayant été daté à plus de 5500 ans.

Parce que le médaillon est décoré avec des croix, flottant sur un fil doré en spirale à l'arrière du dôme, le professeur a d'abord pensé que cela datait des débuts du christianisme. Mais en approfondissant, il s'est rendu compte que cela indiquait plutôt un message universel. « Cela concerne certainement les cieux, » a-t-il dit, « mais pas d'une manière religieuse. Je suis convaincu que les symboles sont liés au mouvement des corps célestes. » Le professeur a expliqué que de nombreuses civilisations anciennes ont utilisé la croix comme un symbole pour indiquer le Soleil.

Le Professeur Winwood estime que la médaille a bien plus de 13 000 ans. « Je l'ai découvert dans une petite boîte en granit noir scellé » dit-il. La datation au carbone réalisée sur ​​le matériel trouvé avec le médaillon suggère qu'il a été fait quelque part entre 11 000 et 11 500 av. J.-C.. En raison de l'emplacement de la découverte et de certaines inscriptions, il est d'avis que le médaillon peut se rapporter à la civilisation légendaire et mystérieuse de l'Atlantide. « Le philosophe antique Platon a parlé longuement de l'Atlantide, qui est supposé avoir existé à peu près à cette époque-là. Je crois que le message du médaillon est un avertissement concernant la fin d'un cycle galactique qui peut affecter notre planète et tout le système solaire dans un avenir proche. » Il y'a aussi des symboles et du texte au dos et l'intérieur du médaillon, dont le professeur estime qu'ils vont révéler une sorte de calendrier.

D'autres découvertes et photos seront présentées durant les semaines à venir (...)

Traduction : Corwin




Plusieurs communiqués se sont en effet succédés, espacés de quelques heures ou quelques jours, censés informer sur l'état des travaux du professeur :

Communiqué 2 : PROOF OF ATLANTIS? - truthwaylife.com - 9 avril 2003


Dernières nouvelles: 9 Avril 2003

PREUVE DE L'ATLANTIDE ?

(...) Le professeur s'est adressé à notre agence, demandant de l'aide pour faire savoir au monde qu'il avait trouvé un ancien artefact qui, croit-il, peut prouver l'existence de la civilisation légendaire et mystérieuse de l'Atlantide (…).

Après avoir raconté son histoire, il a sorti de sa poche un extraordinaire objet en forme de disque doré, d'environ quatre pouces de diamètre. Interrogé sur le « dôme de verre » le professeur n'a pas tardé à corriger cette impertinence. « Ce n'est certainement pas du verre. C'est fait d'une sorte de cristal trempé. »

Le Professeur Winwood envisageait la possibilité que la grande croix centrale bleue sur le fond concave, avec une sorte de saphir au centre, fût une représentation de notre système solaire. Comme il y a des planètes manquantes, il a rapidement conclu que c'était plus probablement une carte céleste représentant une sorte d'alignement galactique d'étoiles. « A ce stade, je ne suis pas sûr de ce que représente le segment de cristal doré transparent qui traverse en biais la spirale et la pierre bleue, mais je suis convaincu que le médaillon révélera bientôt ses secrets. Si vous regardez de près la gemme bleue, vous pouvez voir qu'elle a été façonnée en forme de pyramide. »

« Il y a des flèches à chaque point de la croix qui divise le cycle en quatre quartiers » a déclaré le professeur. « Le haut et le bas des points d'intersection, avec le bord extérieur de la mystérieuse bande d'or de chaque côté. »

Le Professeur Winwood estime que le médaillon a bien plus de 13 000 ans. « Je l'ai découvert dans une petite boîte en granit noir scellée, » dit-il. « Je ne sais pas encore de quelle sorte d'alliage le médaillon est fait, mais il n'y avait de ternissement visible sur aucune de ses parties. »

« Le philosophe Platon a longuement parlé de l'Atlantide dans ses écrits. L'âge du médaillon correspond à l'époque où l'Atlantide est censé avoir existé. Je crois que le message du médaillon est un avertissement qui se rapporte à la fin d'un cycle galactique. »

« Les croix flottant sur le fil d'or laissent supposer que les étoiles sont dans une sorte d'orbite en spirale autour d'une étoile bleue gigantesque », a déclaré le professeur. « On a le sentiment qu'elles se déplacent dans le sens horaire, et, si tel est le cas, il semblerait que la deuxième étoile à partir du centre et de la septième étoile, au sommet de la croix, sont sur ​​le point d'entrer dans une sorte de champ d'énergie. Si une de ces étoiles représente notre Soleil, je crois que le message de la médaille est un avertissement sur quelque chose qui aura une incidence sur notre planète et l'ensemble du système solaire dans un proche avenir. »

[Les symboles et le texte au dos et à l'intérieur du médaillon] seront montrés dans une publication ultérieure. Il nous en a donné quelques exemples [croquis joints].

D'autres résultats et photos seront présentés au cours des prochaines semaines, à mesure que l'énigmatique professeur déchiffrera les symboles et le texte du médaillon. Nous prévoyons de révéler l'endroit où le professeur a trouvé la relique dans la prochaine annonce sur ce site internet (…)

Traduction : Corwin


Continuant à distiller les révélations, les communiqués rendent compte également de l'émoi qu'elles sont supposées avoir provoqué à l'échelle planétaire :



15 avril 2003

Depuis la publication des informations sur ce médaillon, le professeur a été contacté par nombreux chercheurs du monde entier. Trois d'entre eux affirment avoir également découvert des médaillons qui seraient apparemment d'exactes répliques de celui que le professeur Winwood a exhumé.

Il nous a dit qu'il avait trouvé son médaillon dans une fouille en Égypte. L'emplacement exact est toujours à venir, mais nous nous attendons à ce qu'il le révèle à une date ultérieure. Les autres chercheurs affirment avoir trouvé les leurs respectivement en Europe, en Amérique du Sud et en Chine. Ils n'ont pas rendu publiques leurs trouvailles, car ils font des recherches pour essayer de déchiffrer les symboles complexes et l'écriture devant et au dos du médaillon. Ils ne veulent pas pour l'instant révéler leurs découvertes. Aucun d'eux n'a encore été en mesure d'ouvrir la partie en forme de coupole.

(…) Le professeur Winwood nous a dit croire qu'il y a douze médaillons en tout, qui sont très vraisemblablement dispersés dans le monde entier. Il est certain qu'ils proviennent d'une seule source, l'Atlantide. Le professeur s'attend à ce qu'une fois que les secrets des médaillons auront été complètement percés, ils indiquent un alignement galactique d'étoiles, responsable d'une sorte de changement planétaire il y'a plus de 13 000 ans. Et que des groupes d'Atlantes se sont déplacés vers différentes parties du monde pour échapper à la destruction cataclysmique de leur continent.

(…) « Cependant, cela ne me surprendrait pas si la fin de ce cycle coïncidait avec la fin du calendrier maya, le 22 Décembre 2012. (…) Je crois aussi qu'il y a eu douze groupes qui ont quitté l'Atlantide avant sa destruction, avec l'intention de diffuser leurs connaissances à travers le monde (…) »

Traduction : Corwin


Toutes ces annonces se concluent par la formule : « Le but de cet événement publicitaire sera révélé dans les prochaines semaines. »

Les derniers messages, datés du 20 avril 2003, constituent des exposés sur les différentes hypothèses émises par le professeurs et « des centaines » de correspondants, concernant les technologies mises en œuvre dans l'appareil, son usage, la signification des symboles, et se terminent par une chronologie de l'histoire cachée du monde, commençant 32 000 ans avant Jésus-Christ.


2/ Le fin mot d'une histoire…

Le 1er juin 2003, est annoncée la parution d'un livre mettant en scène certains des personnages évoqués par cette campagne de communication (car celle-ci avait en réalité débuté presqu'un an avant, précisément en octobre 2002, par une suite de témoignages sur internet; ceux-ci relataient une sorte de course poursuite autour d'une mystérieuse caméra, qui recélait un film contenant des révélations fracassantes concernant le sort de l'humanité).

Cet ouvrage, intitulé The Shift of The Ages, Volume One - At The End of Time est alors présenté comme le début d'une série de romans, écrit par l'auteur australien Jêan Nemeyeth, et édité par Wakeman Publishing. Le pitch est le suivant :

« Un mystérieux médaillon à coupole de cristal est découvert dans une base militaire secrète en Antarctique. Cinq ans auparavant, plusieurs médaillons identiques avaient été trouvés sur d'anciens sites du monde entier sans relations entre eux. La population est profondément touchée par les symboles, remuée par une mémoire collective depuis longtemps perdue du passé lointain des sciences humaines. On affirme que les médaillons ont plus de 13 000 ans, et contiennent des connaissances sur les transits célestes, indiquant la fin d'un cycle galactique de 26 664 ans qui prendra fin en l'an 2012. »

(Source : 2012: Dire Gnosis - traduction Corwin)

Le livre, cependant, contrairement à ce qu'affirment des rumeurs développées ultérieurement, n'a pas dû avoir le succès escompté, puisque manifestement aucune suite n'est parue.


3/…qui ne cesse de rebondir

Après une interruption d'environ un an, des messages annonçant la découverte d'un mystérieux médaillon atlante par un certain professeur Winwood recommencent à être colportés sur différents sites à travers le monde (USA, Argentine, Roumanie, Indonésie, Vietnam, Corée du sud, Japon…). Deux ou trois se contentent d'évoquer succinctement la nouvelle, mais la plupart reprennent l'intégralité des communiqués de 2003… expurgés de toutes références à une campagne publicitaire, et ignorant totalement la source initiale (le site ancientmedallion.com).

Jusqu'en 2012, toutes ces publications se réfèrent en fait à une seconde source, le site strayreality.com, lequel, d'après la teneur des interventions sur les forums, est alors encore actif. A partir de 2013, le lien vers ce site n'est plus présent. Sans doute l'adresse avait-elle déjà été revendue au site commercial prospertogether.com.

Si le livre intéresse quelqu'un, il est encore, à l'heure où j'écris ces lignes, disponible sur Amazone Espagne (mais en anglais, apparemment).



_________________
« La solitude est un arbre sans fruits. » (François Chalais)


Dernière édition par Corwin le 11/02/2014 12:35:15; édité 2 fois
Répondre en citant
Revenir en haut
Sahiane
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2012
Messages: 121
Sexe: Féminin
Point(s): 13
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: 10/02/2014 21:57:02
Ah!!!! merci Corwin!

Bon sang tu es doué pour l'exhumation sur le web j'ai cherché en vain avec tout un tas de mots clefs dans le vide puisque l'historie d'origine était éloignée de ce que j'avais entendu. Je soupçonnais très fortement la personne qui en avait parlé d'être un mystificateur patenté mais je n'avais pas des preuves concrètes.

vraiment merci, bon c'est dommage que cette histoire n'est été qu'une campagne pub, mais je leur concède quand même l'originalité.
_________________


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Corwin
Membre 1 étoile
Membre 1 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 28
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 11/02/2014 17:22:37
Effectivement, si ton imposteur c'était référé au Professeur Winwood et à l'Atlantide, il eût sans doute été plus vite démasqué.

En détournant l'attention vers Shambala, et en faisant appel à Youri Zakharov (qui n'a rien trouvé mais a laissé planer le doute à ce sujet) et au Major Weasley (qui n'a jamais existé) il risquait moins d'être démenti, internet étant quasiment vide sur les deux personnages (sauf quelques références, en cyrillique donc virtuellement introuvables pour nous, d'auto-promotions de Zakharov concernant ses balades touristiques au Kailash, et ses activités de thérapiste).

Malgré tout, même sans retrouver la source des images, la mystification pouvait être décelée, grâce à quelques petits détails :


1/ Le titulaire du copyright

Dans l'inscription figurant sur les photos, l'expression en cyrillique Русский академии наук, censée désigner le propriétaire des droits d'exploitation des images, signifie Académie des sciences de Russie. Cette institution, qui relève de la Fédération de Russie mais posséde un statut autonome, jouit d'un certain renom (entre autre, pour ses quatorze prix Nobel). On l'abrége usuellement en RAN (la preuve par Google Traduction).

Or cet organisme n'est pas celui qui a organisé et financé les expéditions de Youri Zakharov à la recherche de la cité perdue. Youri Zakharov, en effet, n'était pas membre de cette structure, mais de l'Académie russe des Sciences naturelles (Российская академия естественных наук) abrégé en REAN (РАЕН), comme l'indique d'ailleurs les articles annonçant la "découverte" du site de Shambhala :

Fossiles et vestiges - Shambala, la cité mystique (en français)
Dienekes'Anthropology Blog - Shambala found (en anglais)
RIA Novosti - Archives (en russe - traduction approximative Google ici)

L'Académie russe des Sciences naturelles est en fait une institution privée (détractée d'ailleurs par certains pour accueillir en son sein des collaborateurs n'ayant pas le niveau à la hauteur de leur titre). La RAEN fait également partie d'un réseau chargé de promouvoir le "cosmisme russe", mouvement philosophique syncrétiste né au XIXe siècle, revenu en force depuis la fin de l'URSS, et considéré comme une version panslaviste du New-Age.

L'inscription de ce copyright indiquait donc que l'artefact n'avait rien à voir avec l'expédition Zakharov.

Par ailleurs, s'il eût été compréhensible, authentique ou non, que la mention des droits fût au nom de la RAEN, car elle s'occupe effectivement de ces questions, la présence du nom de la RAN, qui considère toutes ces histoires de civilisations disparues comme de la foutaise, était plutôt de nature à faire penser que l'objet n'avait aucun rapport avec un tel sujet.



2/ L'emplacement de l'inscription

L'expression placée sur les deux photos cache à chaque fois une partie de l'objet (un symbole sur l'un, un orifice sur l'autre).

Il est inimaginable qu'un organisme scientifique comme la RAN, ou même moins reconnu comme la RAEN, commette une telle erreur, sauf à compromettre sa crédibilité, particulièrement avec des images étant censées avoir une telle valeur documentaire.

L'ajout de cette mention était donc manifestement le fait d'un d'amateur, peu versé, en outre, dans le domaine scientifique.


3/ La référence aux autorités russes

Si un artefact était trouvé dans l'Himalaya tibétain lors d'une expédition, en aucun cas cet objet ne pourrait appartenir à la Russie. Quelque soit le découvreur, il resterait la propriété entière et exclusive de la Chine, non seulement l'objet lui-même, mais aussi les droits d'exploitation des photos pouvant en être faites.

Connaissant la réputation des autorités chinoises, les nationalismes dans ces régions, la sensibilité particulière de la Chine à l'égard de tout ce qui touche au Tibet, et le prestige escompté d'une telle découverte, on peut douter que l'empire du milieu, malgré l'amélioration actuelle des relations - traditionnellement tendues - entre les deux pays, ait la moindre complaisance à l'égard des Russes, ou qui que soit d'autre, sur cette question.

Il était donc manifeste que cet objet n'avait pas pas été trouvé au Tibet.


4/ La relation avec Youri Zakharov

En 2004, Suite à la conférence de presse du 29 septembre ou Youri Zakharov déclarait « Nous avons vu ce qu'aucun Européen n'avait jamais vu avant ! » la réussite de l'expédition de Zakharov, dans la quête de l'emplacement de Shambala, a été proclamée et relayée, à partir de l'agence RIA, par de nombreux sites à travers le monde.

Et puis… plus rien. Silence total dans les médias, spécialisés ou non. La RAEN elle-même qui en était l'organisatrice, n'a strictement rien publié sur l'évènement, ni émis le moindre document présentant les découvertes annoncées à grand bruit.


Mots clé russe pour recherche sur la RAEN : РАЕН - ou - Российская академия естественных наук
Mots clé russe pour Shambala : Шамбалы Шамбала Шамбале
Mot clé russe pour recherche sur Yuri Zakharov : Юрий Захаров

Essayez aussi le site officiel de la RAEN : http://raen.info/index.shtml
Le moteur de la RAEN utilise aussi automatiquement les termes approchants, variantes, ou déclinaisons.
"Résultat la recherche" s'affichera "Результаты поиска".
Noter que sur le site de la RAN, ces investigations donnent le même score (0).



En revanche, en sortant de ces académies et en remplaçant "Yuri Zakharov Shambala" par "Shambala" ou "Youri Zakharov Tibet" (юрий захаров тибет) vous trouverez un certain nombre de choses, notamment des vidéos, telles que : La grande expédition en Himalaya, ou Le projet Shambhala.

Si vous visionnez ces films, vous découvrirez alors plein de belles images de l'Himalaya, ses sommets enneigés, ses monuments, ses populations typiques, ses lamas, ses moulins à prière, ses monastères, et ses cailloux… Le tout agrémenté, ici et là, de commentaires (en russe) évoquant (on le devine bien) les merveilleux mystères de ces contrées.

Bon, par contre, pour ce qui est de les voir…

Voici encore, ci-dessous, une vidéo russe sur Shambala, présentant, entre autres, Zakharov commentant son expédition. Les dix dernières minutes nous montrent « ce qu'aucun Européen n'avait jamais vu avant ! ».

Jamais vu, du moins, à cet endroit-là… parce que, en effet, les itinéraires touristiques passent une dizaine de kilomètres plus loin. Du moins aurons-nous droit à… de magnifiques images du Mont Kailash vu sous un autre angle.

La vidéo : Top Secret - Le Pouvoir Secret de Shambhala

Yuri Zakharov, malgré ce succès éclatant, ne figure plus parmi les membres de la RAEN. Il divulgue à présent les secrets de Shambala dans d'autres vidéos, telles que Recettes pour la santé et la longévité (traduction Google ici).

Ce n'est d'ailleurs pas la seule de ses activité si l'on en croit cet article (en russe) dont cette traduction automatique même très googlinesque, nous apprend qu'il touche à peu près à toutes les spécialités médicales, possédant en outre sur le bout des doigts l'ensemble des médecines traditionnelles asiatiques, et cela non seulement en tant qu'auteur de livres (écrits par d'autres) et académicien multi-cartes, mais aussi à titre de médecin, professeur, et shaman, et cela avec un succès suffisant pour en irriter certains, succès du entre autres, au prestige du découvreur de civilisations disparues, et à celui de l'uniforme de général bardé de décorations.



Tout cela est donc fort intéressant et instructif… mais comme vous l'aurez remarqué : pas une seule fois il n'est fait mention d'un objet quelconque ramené de quelque expédition que ce soit en Himalaya, en lien avec Shambala, ou Zakharov, la RAEN, ou la RAN… Et pourtant, ce Zakharov n'est pas avare de déclarations quand il s'agit de faire parler de lui.


5/ Le fameux Major Weasley

Ah, Le Major Weasley !

Là, par contre, on trouve immédiatement plein de choses sur sa vie et ses aventures passionnantes. En voici un résumé :


Officier au 18ème Lanciers puis au services des renseignements de Sa Majestée, le Major Andrew Weasley, décoré de la Victoria Cross, quitte l’armée britannique en 1922, pour, à 42 ans, après plus de 13 ans d’études des textes sacrés indiens et tibétains, dépenser les économies de toute une vie dans « la plus incroyable expédition de tous les temps » à la recherche de la fabuleuse cité de Shamballah.

Partie de Lhassa, son expédition tourne cependant rapidement au tragique, suite à l’abandon à mi-chemin de ses 24 porteurs, terrorisés par la destination et les périls du voyage, et à la mort de ses 15 compagnons. Weasley doit marcher pendant huit mois, à travers les contreforts de l’Himalaya, les hauts plateaux tibétains et la vallée de Shang Sung, dans des conditions inhumaines, avant de rejoindre la civilisation, malade et à demi-fou.

De ce périple il ne ramène que deux choses : ses carnets, relatant jour après jour les événements, illustrés de croquis hermétiques, et la conviction d'avoir retrouvé la mythique cité perdue de Shamballah.

Sources : Paranormal-fr, Shambala-Thesaga.fr



A l'exception, bien sûr, de l'emplacement exact de la cité mystérieuse, encore ignoré de tous, il n'y a donc pas beaucoup d'inconnues concernant le personnage. Pourtant, subsiste quand même une petite question, laquelle peut donner lieu à diverses déclinaisons, que voici :

  • Pourquoi une telle figure, un de ces grands aventuriers de la couronne, ayant monté « la plus incroyable expédition de tous les temps », vers un site si prestigieux... est-il totalement inconnu des britanniques ?
  • Pourquoi ce modèle vivant d'Indiana Jones n'a-t-il droit à aucune ligne, nulle part, dans aucun média, américain ou autre ?
  • Pourquoi, alors que le mythe Shambala intrigue la planète depuis plus d'un siècle, le premier homme supposé l'avoir découvert est-il totalement ignoré du monde ?
  • Pouquoi Zakharov lui-même, ni aucun russe d'ailleurs, n'évoque-t-il jamais ce personnage ni son expédition, dont ils sont censés pourtant avoir retrouvé les traces (et quelles traces !).
  • Pourquoi, enfin, depuis 1923, n'y a-t-il absolument aucune informations ni documents diffusés sur ce Major, si ce n'est, aujourd'hui, quelques lignes (en français) sur internet, toutes issues d'une seule seule et unique source (un certain Dominique Jongbloed) ?


Et puis une dernière question : qui est la personne sur cette magnifique photo censée représenter le beau Major ?



Réponse : il s'agit de Douglas Fairbanks (star mythique, faut-il le rappeler, du cinéma muet d'Hollywood).


Epilogue

Suite à ces constatations, j'en étais arrivé aux conclusions que vous imaginez. Mais si tout cela nous disait ce que l'objet n'était pas, il ne nous apprenait pas ce qu'il était. Et je ne pouvais me résoudre à publier des résultats, sans être sûr d'avoir au préalable tout essayé pour en retrouver la trace.

Mais finalement, je ne regrette pas de ne pas avoir eu la solution immédiatement. Cela en effet m'a permis de découvrir pas mal de choses.

Le chemin compte autant que le but, comme on dit toujours…

_________________
« La solitude est un arbre sans fruits. » (François Chalais)


Dernière édition par Corwin le 18/02/2014 16:07:35; édité 2 fois
Répondre en citant
Revenir en haut
Sahiane
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2012
Messages: 121
Sexe: Féminin
Point(s): 13
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: 11/02/2014 17:41:04
Je suis très mauvaise en russe car même en passant par google trad je n'étais arrivé à rien avec ce logo.
J'admet aussi ne pas m'y connaitre le moins du monde en institutions russe.

J'avais bien eu des doutes sur l'emplacement des logos mais je ne sais pas si ça aurait tenu, pour ce qui est du fameux major j'ai moi même cherché longtemps et j'ai eu la même opinion une seule et unique source qui se base sur ses fameux carnets que personne n'a jamais vu et qui par miracle sont en sa possession et desquels il a tiré de quoi écrire trois livres...
Ces images ce même personnages les avait diffusé vers 2009 avant de tout supprimer je n'avais pu qu'en enregistrer quelques unes, n'ai rien trouvé d'autre et je n'ai retrouvé ça dans mon ordi qu'il y a peu.

en tout cas un grand merci pour le fin mot de cette histoire
_________________


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Corwin
Membre 1 étoile
Membre 1 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 28
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 18/02/2014 20:59:08
Finalement, c'est une bonne chose que tu es exhumé ces photos, car elles nous ont donné l'occasion de présenter un bel éventail de mystifications. On est loin, bien sûr, d'en avoir fait le tour…

En marge de cette histoire, il est intéressant de noter que si Shambhala constitue pour nous, occidentaux, un mythe lointain et exotique, il en va un peu différemment pour les Russes.


LE MYTHE DE SHAMBHALA EN RUSSIE


Un rêve séculaire

Les territoires russes, en effet, bien qu'un peu réduits depuis 1991, couvrent encore une portion considérable du continent où se trouve le toit du monde, site, selon certains, de ce royaume légendaire. La Fédération de Russie englobe d'ailleurs la Sibérie, où les traditions mongoles, elles, situent cette terre magique. Dans la pensée mystique-ésotérique slave, la recherche de Shambhala, depuis le dix-neuvième siècle, est en fait une sorte de quête des origines, un peu comme les nazis espérèrent trouver au Tibet les racines de la race aryenne1, et après que Sándor Kőrösi Csoma (le premier occidental à propager le mythe de Shambhala) eût échoué en 1833 à y découvrir celles du peuple hongrois2. Mais chez les Russes, les matérialistes ne furent pas en reste, puisque le bolchévique Iakov Bloumkine, espion et tueur de la Guépéou, conduisit en 1928 une expédition au Tibet, sans plus de succès3.



L'hypothèse himalayenne, d'ailleurs, avait de quoi séduire les maîtres de la Russie, particulièrement la dynastie des Romanov, considérée depuis Catherine II par les bouddhistes tibétains, comme l'émanation d'une de leurs déités protectrices, Tara Blanche. Sous Nicolas II, il s'est même trouvé des sommités de Lhassa pour affirmer que le territoire mythique de Shamballah, source et aboutissement de la révélation spirituelle, et avenir du monde était… la Russie!4


Le "renouveau"

Les sujets des Tsars, au demeurant, ont fait beaucoup pour répandre vers l'ouest le mythe de Shambhala, jusque dans les courants spirituels d'aujourd'hui. Le New-Age, en effet, puise largement dans la Théosophie moderne, fondée par Helena Blavatsky et développée notamment par Helena et Nicholas Roerich, ainsi que dans l'ésotérisme de Georges Gurdjieff.5-6-7

Si les théosophes, pour leur part, envisageaient plutôt le pays de légende dans le désert de Gobi (autre terre mongole) l'hypothèse sibérienne, cependant, est loin d'être passée de mode. Au début du 21e siècle, tandis que des académies "à la russe" envoyaient leurs membres recueillir des vestiges imaginaires dans l'Himalaya, un mouvement nommé l'Ashram Shambhala ne cessait de croître à partir de Novossibirsk, en Sibérie occidentale. Il regroupe à présent, selon les sources, de 10 000 à 30 000 membres, essentiellement en Russie, mais également en Ukraine, Grèce et Danemark. Il faut dire que son fondateur, un certain Konstantin Rudnev, a de quoi attirer le chaland sur ces sujets insolites, puisqu'il affirme être lui-même… un extra-terrestre de Sirius, arrivé sur terre en OVNI à l'état d'embryon.8

Voici d'ailleurs un joli portrait…



(dire qu'on se moque de Raël)

Mais des évènements récents expliquent peut-être un certain désengouement des Russes à l'égard de la thèse du Shambhala sibérien. En 2011, en effet, Konstantin Rudnev a été condamné à 11 ans de prison, sous l'inculpation, entre autres, de viol, agression sexuelle, trafic de drogue et pour avoir « créé une organisation qui porte atteinte à la personne et aux droits des citoyens ».

Pas très gai, comme conclusion.
Mais cela nous rappelle qu'il est bon, peut-être, de ne pas trop abuser des mythes… sinon ils se vengent!

Cela dit, la secte continue son expansion, envoyant où entretenant des représentants aux USA, en Amérique Latine, et en France…

Il faut dire que Konstantin Rudnev ayant lui-même nommé sa doctrine "le chemin de l'idiot" il est peut-être normal que de plus en plus de gens se sentent concernés. Il est même étonnant qu'ils ne soient pas plus nombreux, surtout quand on sait que l'essentiel des activités de cette religion consiste à se livrer aux pratiques sexuelles les plus débridées, agrémentées par la consommation effrénée de drogues diverses.

Ne vous précipitez pas cependant pour les rejoindre, car il n'est pas si facile d'adhérer. Bien sûr, comme dans tout mouvement sectaire ou assimilé, il faut d'abord se soumettre corps et âme au dirigeant et à ses sbires, puis, ce qui est bien plus dur, se farcir la lecture de tous les livres de son gourou analphabète.

Mais ça ne suffit pas. Il est ensuite obligatoire d'appartenir à l'une des catégories suivantes:

Catégorie 1 : être jeune et belle.
Catégorie 2 : être jeune et beau.
Catégorie 3 : être riche, et prêt à tout donner à la secte.
Catégorie 4 : être jeune, beau, riche, et c0n.

Personnellement je n'ai pas encore réussi à satisfaire à tous les critères pour entrer dans une de ces catégories, mais je ne désespère pas d'y arriver.

Pour les recalés, sachez cependant qu'on a aussi chez nous des sectes très rigolotes, qui vous accueilleront, elles, à bras ouverts. Comme par exemple la Secte de l'Oignon. Là également, la question de la sexualité est au premier plan, mais avec une autre approche puisqu'on y prêche plutôt l'abstinence totale. En matière de sacrifice et de renoncement de soi, ce sont les mâles, cette fois, qui sont les plus sollicités, puisqu'on les engage… à la castration. Le but étant d'atteindre l'immortalité, à l'image de l'oignon qui, lorsqu'il ne se reproduit pas, se régénère de lui-même éternellement. Mais il faut pour cela lui couper la tige.9



En revanche, si votre rêve est d'atteindre Shambhala, ce n'est peut-être pas la bonne voie. Ce pays des délices, en effet, est promis à ceux qui auront allégé leur karma, ce qui exige plutôt de mourir, et même souvent, afin de remonter, vie après vie, les degrés de l'échelle spirituelle.

Alors, entre ceux qui nous engagent à nous couper la tige, et ceux qui nous poussent au contraire à en abuser à tire-larigot (et lariguette), peut-être, comme Bouddha, préférerons-nous un troisième choix: la voie du milieu. En nous rappelant cependant les conseils du sage Lin-Tsi: « Si vous rencontrez le Bouddha, tuez le Bouddha ! Si vous rencontrez un Maître, tuez le Maître ! ».


Sources:

1. L'expédition allemande au Tibet de 1938 (Wikipédia)
2. Sándor Kőrösi Csoma (Wikipédia)
3. Iakov Bloumkine (Wikipédia)
4. Agvan Dorjiev, confident du Dalaï Lama (Wikipédia)
5. Helena Blavatsky (Wikipédia)
6. Nicholas Roerich (Wikipédia)
7. Georges Gurdjieff (Wikipédia)
8. Konstantin Rudnev (Psiram.com)
9. Les adorateurs de l'oignon (lerebelle.over-blog)

_________________
« La solitude est un arbre sans fruits. » (François Chalais)


Dernière édition par Corwin le 19/02/2014 18:30:20; édité 1 fois
Répondre en citant
Revenir en haut
LaPiNPiSKoPaT
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 108
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 18/02/2014 23:31:34
Merci pour ces interventions de qualité et non dénuées d'humour Corwin !
Un plaisir de te lire Razz


Répondre en citant
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/11/2017 20:01:50
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> MYSTERES DU PASSE -> Découvertes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

 
Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com