NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
La Nouvelle Ufologie, qu'est-ce que c'est ?
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> UFOLOGIE -> La Nouvelle Ufologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rama
ADMINISTRATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 21 112
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS

MessagePosté le: 17/12/2013 11:38:14
Pour bien lancer cette rubrique, il me faut d'abord bien vous expliquer ce qu'est la Nouvelle Ufologie ici.
Je vais reprendre le texte qui m'a décidé à m'intéresser à cette thématique, que UFO75 m'a fait découvrir.
Ce texte est le mieux à même de bien vous décrire le concept.
Il est de Jean Casault, ufologue québécois.
Son site : http://www.centretudeovnis.com

Si vous souhaitez en discuter, n'hésitez pas à intervenir et partager votre point de vue.
Pour ma part, c'est tout vu, la seule chose qui m'intéresse en Ufologie maintenant, c'est ça.
Lisez bien jusqu'au bout.



----------------

L’UFOLOGIE CLASSIQUE

L’ufologie classique telle que pratiquée par de nombreux ufologues, une grande majorité d’entre eux d’ailleurs, consiste à afficher leur intérêt ouvertement pour enquêter sur les observations d’OVNIS. Ils disent : « Vous avez observé un phénomène aérien ( PAN) un OVNI, faites-moi part des détails de votre observation… ».

Une fois qu’ils ont les coordonnées du témoin, ils font ce qu’on appelle du travail de terrain. En général cela se fait par courriel ou au téléphone parce que les distances sont très importantes. Ferguson avait de formidables dossiers nous donnant l’impression que tous les ovnis du Québec étaient en Abitibi. Il y habitait ! J'ai longtemps donné l’impression qu’il n’y avait des ovnis que dans la région de Québec puis des années plus tard dans l’Outaouais.J'ai habité à ces deux endroits.

Bon vous avez compris que l’ufologue va se déplacer quand le dossier est accessible dans la même journée. En général les ufologues avaient et ont un travail, une famille et ne peuvent sillonner les routes du Québec et se taper des centaines de kilomètres, un hôtel et des restaurants à tous les week-end pour enquêter sur des cas d’ovni. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on forme des enquêteurs sur place. Mais comme déja dit, les enquêteurs d'expéruiences au Québec se comptent sur les doigts d'une seule main amputée de deux doigts....

[...]

En quoi consiste ce travail de terrain ? A l’aide de formulaire précis, l’ufologue n’oublie aucune question et les rapporte fidèlement dans son dossier après quoi il s’entretient librement avec le témoin, discute, prolonge sa visite, prend des photos, des mesures etc. Puis, il visite les environs pour voir si d’autres voisins n’auraient pas observé la même chose bref une bonne enquête en bonne et due forme.

Par la suite, il se réunit avec son monde ( à moins qu’il travaille seul après avoir écumé le terrain depuis plus de 20 ou 30 ans) et c’est la phase d’analyse de l’enquête. C’est là qu’on réalise qu’il manque un détail, que tel aspect devrait être précisé etc…Très souvent, suite à l’analyse, une deuxième visite s’impose (et parfois plusieurs autres). Malheureusement quand la distance est importante ces dernières sont escamotées et remplacées par une entrevue téléphonique mais ce n’est pas un drame. Personne n’a été tué ici !!!. Une fois tout cela terminé c’est le wrap-up comme on dit dans le métier de journaliste. On fignole un bon article qui va révéler au lecteur la teneur de l’observation. Pour être intéressant, l’article sera dépouillé de toutes les sous-questions et tous les déplacements effectués qui sont sans intérêt pour le lecteur. Ce dernier n’est pas en train de refaire l’enquête il veut savoir ce qui a été vu et par qui, à quel endroit et quand.

Le dossier est donc publié, diffusé sur toutes les plates-formes dont disposent l’ufologue ou son groupe d’enquêteurs. Les gens réagissent, posent des questions commentent et c’est terminé. On passe à un autre dossier ! Quand il y en a ! Depuis 2011 les nouveaux dossiers (en excluant les insignifiantes LN) sont extrêmement rares. Depuis 2012 AUCUN.


LA NOUVELLE UFOLOGIE C’EST D’ABORD UNE ATTITUDE !

Revenons un peu en arrière. Lors de sa discussion avec l’enquêteur, le témoin va lui raconter diverses autres petites expériences qu’il vit : bruits étranges dans la maison, lumières bizarres, sensation qu’on le touche, etc... En général un ufologue va prendre note de tout cela mais ne fera aucun lien. Et ne donnera pas suite. Il écoutera poliment. Il peut y avoir diverses raisons à cette attitude : il se fout complètement des histoires paranormales, il ne croit pas au paranormal ce sont des gens dérangés, il craint que ces détails viennent enlever de la crédibilité à son dossier ou alors il se dit que c’est très possible tout ça mais qu'il n’y connaît rien. L’une ou toutes ces raisons !

Je le sais parce que j’ai discuté souvent avec la très grande majorité des ufologues au Québec et une grande partie d’entre ceux qui ont travaillé en France. La plupart, pas tous, faisaient et font encore une nette distinction entre l’ufologie et le paranormal. On ne discute pas d’ovnis et de fantômes en même temps, c’est déjà assez complexe quand on se retrouve avec des occupants RR-3 ou pis encore un enlèvement RR-4. « Moi je soigne les caries je suis dentiste si t’as un problème de gencives va voir un parodontiste… » Deux spécialistes pour la même bouche. Parfois trois ou même quatre. Dans vingt ans on aura un dentiste pour les dents d’en haut et un autre pour celles d’en bas et comme ils ont été formé par la méthode Brassard ça va vous coûter une fortune plus que jamais !…


LA BONNE FORMATION S’IMPOSE

Par contre on ne peut pas blâmer un ufologue de ne pas avoir de formation en parapsychologie, mais même sans cela, il peut adopter une attitude plus ouverte et effectuer une enquête de fond sur ce que raconte son témoin. Si cela le gêne et qu’il est incapable de voir son témoin autrement que comme un schizo, dérangé mentalement ou autre, alors la Nouvelle Ufologie n’est pas pour lui ! Mais si en plus il réagit négativement aux expériences autres que celle directement de nature ufologique, il est vraiment dépassé c’est clair !

Ma fréquentation de spécialistes en parapsychologie très tôt dans ma vie m’a grandement aidé je le confesse. Je n’oublierai jamais la visite dans mes studios à CKCV dans les années 70 du jeune Louis Bélanger tout frais sorti de l’Institut Max Planck en Allemagne avec le célèbre Hans Bender. Nous avons travaillé ensemble à plusieurs reprises et Louis a écrit bon nombre d’articles dans ce qui était à l’époque le Magazine AFFA mais simultanément avec le docteur Labrie, un psychanalyste-parapsychologue de Québec nous enquêtions souvent sur des cas de hantises et c’est au cours de ces années que j’ai appris comment effectuer une enquête solide dans ce domaine.


VOLER SANS INSTRUMENT

Une précision s’impose. Une enquête paranormale est très physique et repose d’abord et avant tout sur une analyse rigoureuse des lieux physiques avec une instrumentation relativement sophistiquée. Selon qu’il s’agisse de manifestations sensorielles bien définies (sons), (lumières) (odeurs) (touchers ou sensations corporelles) l’enquête des lieux peut-être longue et parfois même dispendieuse (aux frais du propriétaire). Récemment on m’a proposé un cas de hantise violente. Avant de me déplacer je me suis référé à certains de mes anciens dossiers. J’ai alors demandé à mon contact si la « victime » avait déjà effectué une analyse de la qualité de l’air des lieux. J’attends les réponses à cela mais personnellement je suis convaincu qu’il s’agit de malaises causés par des moisissures. C’est une maison centenaire pièce sur pièce m'a t-on expliqué mais dont le bois est recouvert de gypse. Ce n’est ni moi ni mon contact qui allons contracter Airmax pour passer la cabane au détecteur de toxines dans l’air… Il n'y aura pas d'enquête là, s'il ne fait pas cette analyse !

Mais la Nouvelle Ufologie ce n’est pas nécessairement cela, il faut être capable de voler sans instrument et déterminer le lien émotionnel et autre qui existe entre les expériences paranormales et les expériences ufologique du témoin. Bref je dois être capable de voir à la fois s’il a des caries et des problèmes de gencives… même si ce n’est pas moi qui va opérer pour une greffe… Un bel exemple de cela est le cas de Michelle du NB.

Il y a ici trois types d’expériences vécues par la même personne. Un OVNI très bien défini, métallique, physique vu par d’autres et se déplaçant en plein jour dans la campagne du Nouveau Brunswick. A cela s’ajoute un ensemble de réactions postérieures à l’observation qu’un ufologue classique pourrait rapidement classer par : "Elle a souffert de malaises et était désorientée pour quelques semaines et tout est redevenu à l’ordre avec le temps. » Sans doute à cause de son manque d’intérêt, le témoin ne lui parlera donc pas de ce qu’elle a vécu quelques années plus tard avec sa vision du visage pharaonique, de la musique, de ses tumeurs miraculeusement disparues, et il n’y aura sans doute jamais de sessions d’hypnose révélant au témoin l’existence des êtres bleus dans sa vie et ce depuis le moment de l’observation ! Ce sera un cas d’ufologie classique avec trois ou quatre enfants qui ont vu un disque d’argent s’approcher d’eux. L’une d’elle est demeurée sur place mais ne se souvient pas du reste. Ils vont passer des semaines à mesurer les arbres, la distance entre les flocons de neige et la couleur des costumes de neige des enfants ça pour sûr, mais la dynamique psycho-spirituelle du témoin sera entièrement mise de côté. Puis ce sera le prochain dossier svp !

L’autre dossier typique de la Nouvelle Ufologie est celui rapporté dans le CEIPI en rappel Numéro 20 Agent de sécurité en péril. L’article n’est pas complet comme tel mais dans le dossier d’enquête particulièrement celui lié à la discussion après la séance d’hypnose, le témoin reconnaît que son père décédé semblait accompagner les autres êtres présents chez-lui. Les conséquences étaient énormes et à l’époque en 96, je n’étais pas encore prêt à en discuter publiquement. Je devais d’abord intégrer ce genre de données à ma perception de l’ufologie versus la parapsychologie. Graduellement, avec le temps j’en suis venu à fusionner les deux. Un exercice devenu très clair et qu’on retrouve surtout dans l’École Invisible publié chez Quebecor.


LA MORT EST L’ULTIME ENLÈVEMENT !

Lorsque j’ai lancé cette phrase à Shawinigan en conférence, Jean Lavergne m’a dit qu’il a ressenti un brusque changement d’ambiance, un peu comme quelqu’un qui se met à réfléchir très vite à ce qu’il vient d’entendre pour dire ok pourquoi pas ? Donc la Nouvelle Ufologie c’est d’être capable de prolonger un raisonnement à l’infini sans tenir compte d’aucune manière des restrictions usuelles imposées par les limites actuelles de la science et une « raison » très maternelle qui protège l’ego des abus de l’Esprit en cavale !

Comme par exemple : Si un humain décédé depuis quelque temps accompagne une ou plusieurs entités liées à l’observation d’un ovni (ce que raconte d’ailleurs Whitley Strieber), n’est-il pas temps de commencer à se poser des questions sur la nature de cette existence après la mort du corps physique ? Puisque Raymond Fowler et le professeur Kenneth Ring ont déjà établi un lien très net entre les expériences de morts imminentes et les enlèvements, ne serait-il pas VRAIMENT temps que je m’interroge sur la nature de ce qui se passe après la mort ? Et si en route, par accident un témoin sous hypnose pour son enlèvement me parle d’une vie antérieure, je détale comme un lapin en criant ou je pousse l’affaire jusqu’au bout quitte à faire des liens plus tard ? Et si le Soleil de Fatima était un OVNI comme c’est l’évidence nette, pourquoi l’être sur place s’est fait appeler Marie mère de Jésus ? Est-ce à dire que ces créatures ont créé nos religions ? La Nouvelle Ufologie exige beaucoup d’audace !

Donc en tant qu’ufologue il serait temps que je m’instruise sur les expériences de morts imminentes, les cas de vies antérieures, les sorties du corps, les expériences spirites, les cas de hantise, de poltergeist, de fantômes ? Je devrais aussi tenir compte du fait que la créature observée par mon témoin est peut-être celle qui a favorisé l’éclosion de la civilisation Maya ? Oui monsieur. Parce que c’est ça la Nouvelle Ufologie : le plus important n’est plus l’OVNI. Mais le témoin ! Pourquoi lui et pas un autre ? Pourquoi maintenant ? Mon témoin a t-il vécu une existence liée à ces êtres ?


UNE LETTRE DE CORSE

En terminant voici la lettre d'un lecteur en provenance de la Corse. Depuis la parution de Et si la Terre n’était qu’un Jardin d’enfance en Europe, je reçois beaucoup de courrier en provenance de là bas. Dans Intelligences Supérieures, vous en trouverez quelques-uns dont Raphaël, Sidonie et d’autres provenant de partout là-bas. J’ai adoré lire son contenu. Sans même utiliser ce terme, Dominique, l’auteur de la missive traite de Nouvelle Ufologie comme s’il était tombé tout petit, dans la marmite. Les passages en Italique sont de moi.

-----

Bonjour Jean,

Je suis très très content de pouvoir vous écrire car j'ai entendu parler de vous en expliquant à des amis ufologues, dont une Québécoise d'ailleurs, une petite enquête que j'ai mené sur l'observation d'un ovni dans mon village en Corse. C'est en parlant d'ovni à mon père qu'il s'est souvenu du témoignage d'une habitante de notre hameau. A l'époque ou mon père m'a raconté cette histoire, le témoin (Mimie) qui était la fille de sa marraine était déjà décédée. Je n'ai pas pu la questionner. Elle s'est confié uniquement à mon père, de peur de passer pour une folle auprès des autres, et seulement plusieurs mois ou 1 an après les faits,si mes souvenirs sont bons et elle est morte peu de temps après avoir parlé à mon père.

Mon père a été très étonné d'entendre son témoignage, lui même ne croyait pas aux OVNIs, il en connaissait tout de même la description grâce à un livre de JC Bourret qui comportait des témoignages de Gendarmerie et même s'il appréciait les compétences du journaliste, il n'avait vraiment pas du tout pris en considération les propos de JC sur le sujet ovnien. (Oui je connais très bien Jean-Claude Bourret, nous avons travaillé sur des dossiers en commun il y a très longtemps de cela et je vais d’ailleurs parler de lui dans mon prochain bouquin mais pour des raisons toutes autres que l’ufologie.)

Le témoin lui explique donc qu'après être sorti de la maison de Françoise (une amie du hameau) le 17 septembre 1996 (95 ou 96 à confirmer) en rentrant chez elle, alors qu'elle montait les escaliers du perron, son regard a été attiré sur sa droite. Elle a alors observé à une distance d'environ 70 mètres, un disque de la forme d'une grosse galette (selon ses mots) immobile et silencieux au dessus de la route (environ 20 mètres au dessus) et d'une envergure de 3 à 4 mètres. Très étonnée, elle observe cet engin pendant 15 à 20 secondes avant de continuer à monter les marches. L'engin était de couleur marron ou beige, difficile à déterminer. Il était 19h30 et le crépuscule était bien avancé. Elle a aussi observé des petites fenêtres carrés tout autour et une lumière éclairait l'intérieur de l'engin. Également, elle a dit que la surface de l'engin semblait vibrer mais elle n'en était pas certaine à cause de sa mauvaise vue. (ionisation de l'air ??) (Je ne dis pas non à ça, mais il peut y avoir un tas d’autres explications pour ce phénomène d’apparente vibration. Tant que nous ne saurons pas exactement quel est le moyen de propulsion nous allons supputer. N’oubliez pas que Whitley Strieber a même déjà dit que les ovnis ne sont qu’une transfiguration lumineuse de l’entité et non un objet solide. Mais par contre, il reconnaît être allé dans un vaisseau ou à tout le moins à bord de quelque chose. La vraie question est : ces objets sont-ils originaires de cette dimension oui ou pas.)

Une fois sur le perron, elle ouvre la porte de sa maison et se retourne pour voir si l'engin est toujours là. Il n'avait pas bougé, alors elle allume la lumière du perron et pile au même moment, elle voit l'engin s'élever à la verticale d'une quinzaine de mètres et partir aussi vite qu'une flèche juste au dessus de sa maison. Elle avait été très surprise de n'avoir entendu aucun son, pas même un léger sifflement, rien du tout. (Combien de fois on a lu ou entendu ça maintenant depuis 63 ans ?)

Elle s'est alors dirigée dans la salle à manger pour regarder à la fenêtre, dans la direction qu'a pris l'engin et elle a pu observer dans le ciel un petit point au dessus du col de la montagne. Mais à cause de sa mauvaise vue, elle n'en était pas vraiment certaine. L'ovni était caché par rapport à la route et avait pleine vue sur la maison de la défunte et de l'ensemble du hameau. En fait mon père à posé la question à Mimie s'il y avait des fenêtres et elle lui a demandé très étonnée s'il avait vu lui aussi cet engin. Voilà pour l'observation mais maintenant je vous réserve le plus "croustillant" si je puis dire, car s'il s'agissait que d'une simple observation je ne vous ennuierais pas avec toute cette histoire. La particularité de cette observation est qu'elle intervient le jour même d'un décès. Celui de la mère de Françoise. J'ai demandé à mon père s'il en était certain et il me répondit que Mimie sortait de chez Françoise, laissant la famille se préparer à faire la veillée des morts, lorsqu'elle a fait l'observation. (Donc la personne décédée avait un lien avec le témoin. C’est très important sans quoi, faire le lien entre une observation d’ovni et UN décès anonyme n’a aucun intérêt.)

Donc aucun doute la-dessus. Alors vous vous doutez bien que j'ai trouvé cela très étrange qu'un ovni passe dans mon village en montagne à 400 mètres d'altitude et ce, le jour d'un décès (Je répète que ce décès a un lien avec le témoin de l’ovni. Ce n'est pas un lien de parenté mais c'est un lien). Ce qui me rend dingue aussi c'est que j'étais présent dans le village et j'ai loupé l'ovni. (Ce qui relance toute l’histoire des témoins sélectionnés. Dans "Intelligences Supérieures" je vais débattre à fond de cette question. Un témoin pourrait-il être le seul à voir cet ovni soit parce que l’ovni ne se manifeste qu’à cette personne ou soit parce que cette personne est dans un état second qui lui permet de voir l’ovni et que pour elle. La question se pose pour un si grand nombre d’observations que la réponse devient presque évidente. Allez revoir certaines enquêtes sur ce site : Jacques et Lucie, Le Grand V etc…Combien de fois j’ai effectué des enquêtes auprès de gens qui me disaient : Ce n’est pas possible que toute la ville ait pas vu ça, c’était ÉNORME. Le cas le plus frappant est celui de l’enquêteur Marc Lizotte : Voir sur le site dans Enquêtes Ufologiques, dossier Porte-Avion).

Donc, malgré toutes les personnes de mon entourage ufo qui étaient persuadées qu'il ne s'agissait que d'une simple coïncidence, je me suis attaché à l'idée qu'il puisse y avoir un lien et j'ai donc pu questionner la famille de la défunte qui sont des amis depuis toujours. (Ce réflexe est tout à ton honneur. Par toi-même tu as effectué ce lien et tu as maintenu ta position malgré l’opprobre générale. Bravo. Sans le savoir tu étais un pionnier de la Nouvelle Ufologie. Savais-tu que j’ai un chapitre dans mon livre intitulé « Voit-on des ovnis comme d’autres voient les morts ?)

La première année - on se voit en été - j'en ai parlé mais je n'ai pas obtenu d'informations. La seconde année, j'ai questionné Françoise, lui demandant si elle ne se souvenait de quelque chose d'étrange ou de bizarre qui s'était passé le jour même du décès (car il n'ont pas vu l'ovni, ils étaient dans la maison). Elle a réfléchi quelques secondes et m'a répondu qu'en effet quelque chose d'étrange s'était passé le matin : alors qu'elle prenait le petit déjeuner avec sa mère Toussainte, vers 8 heures, elle lui dit qu'elle avait fait un drôle de rêve dans la nuit. Elle lui explique que dans son rêve elle a vu sa petite sœur (qui est morte de la tuberculose à l'âge de 17 ans) vêtue d'une grande robe blanche et étincelante comme neige au soleil, souriante et qui lui à dit : "ne t’inquiètes pas, tu ne vas plus souffrir, tout va bien aller maintenant". (Je n’ai aucun doute la-dessus.)

Lorsque Françoise entend cela, elle s'est douté que ce n'était pas bon signe. A 9 heures du matin elle lui fait sa toilette et à 10 h le cœur de Toussainte cesse de battre. C'est mon père qui a fait le constat du décès en mettant un miroir devant le visage pour vérifier s'il y avait de la condensation. Voilà dans son ensemble ma petite enquête qui j'espère vous intéressera. Pour moi cette enquête, même si je ne dispose que d'un faible indice, à radicalement changé ma façon de percevoir le phénomène ovnien. (Le vin s’est bonifié. Voilà ce que ça fait la Nouvelle Ufologie, on se rapproche tellement de ce qui est sans aucune doute dans mon Esprit le cœur même de cette autre Réalité qu’on se sent transformé par elle.)

Je ne pensais pas qu'un lien entre le monde post-mortem et l'apparition physique d'un ovni puisse exister. (T’as rien vu encore Dominique…) Ayant vécu 2 fois des phénomènes paranormaux à l'âge de 18 ans dans ma maison au village, j'ai été contraint d'admettre qu'il existe un monde de l'invisible, c'est sûrement la première certitude que j'ai eu dans le domaine du spirituel avant même de prendre conscience de l’existence d'une force supérieure qui juge de nos actes. (On en reparlera de ça... mais une autre fois) Mais la chose qui me dérange et que je ne comprends pas, c'est que des entités ayant déjà vécu sur Terre puissent être aussi les occupants de ces ovnis. (Tu commences à saisir….) C'est à croire que les ovnis sont un moyen de locomotion universelle utilisé par différentes entités organiques ou pas, venant de différentes dimensions et origines et que nous, les terriens, sommes les seuls à ne pas savoir utilisé. (C’est de la triche… comment peux-tu savoir que j’ai écrit exactement ces mêmes mots dans mon bouquin que seul moi et mon éditeur a lu ? Si tu fais des sorties extracorporelles pour lire mes trucs préviens-moi un peu d’avance. Non mais quoi !!!! Lol. Dominique c’est fabuleux, tu es très éveillé mon ami.)

J'espère de tout cœur que mon témoignage pourra consolider certaines de vos idées et que vous pourrez m'aider à peut être y voir plus clair. Bien à vous, Bien à tous mon ami. Bien à tous…

Dominique

-----

C'est moi qui lui dis merci. Cette lettre arrive à point. Voyez-vous c'est un peu grâce à ce genre de synchronicité que j'avance dans mes recherches. Alors que je suis en train d'écrire sur une thématique... bang... Domninque m'écrit quand ce n'est pas Sidonie, Sylvie, ou Pierre.

Une fois de plus, je ne critique pas l'ufologie classique même si j'estime qu'après 63 ans de tergiversations ridicules elle n'a plus sa place. Je dis qu'elle ne suffira jamais à nous faire comprendre l'ampleur ÉNORME du phénomène ovni. C'EST AUSSI SIMPLE QUE CA !!!! Les Intelligences Supérieures sont ici depuis toujours, elles sont nos voisins de palier à l'échelle cosmique et la planète toute entière est impliquée dans un jeu d'échecs et je ne suis à ce point certain que nous ne sommes que des pions. Mais un fait demeure cela nous concerne tous ! la Nouvelle Ufologie ce n'est pas que pour l'enquêteur éventuel, mais pour chacun d'entre nous de réaliser que l'Invisible n'est qu'une seule et même chose.

_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)
Répondre en citant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17/12/2013 11:38:14
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tipoual
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 148
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 17/12/2013 14:21:36
Justement, quand j ai eu mon courriel sur le nouveau sujet de la nouvelle ufologie, je voulais vous parler de jean casault.
Finalement, je constate que j ai pas besoin!

J ai lu sont livre sur les is (intelligences supérieures)
J'ai trouvé ça très intéressant de combiner ufologie et paranormal.
Merci rama d ouvrir ce thème! On va progresser ensemble
_________________
Mara Rabbi Allardi Dini Endavour Esa Couns Alim
Répondre en citant
Revenir en haut
2N3055
Membre 7 étoiles
Membre 7 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 307
Sexe: Masculin
Localisation: M 42

MessagePosté le: 17/12/2013 22:11:26
Bonsoir,
faire un lien entre l'ufologie et le paranormal ? Pas besoin, les deux sont indissociables, pour la bonne raison que l'ufologie est une des facettes du paranormal .

Le paranormal ne se base sur aucune de nos sciences, de nos compétences, sur aucun de nos théorèmes, pas de calculs, pas de preuves mathématiques,
le sujet n'est " expliqué " que par des suppositions qui surgissent en fonction de notre capacité à la compréhension d'une situation inconnue.

Parce qu'une observation, qui reste inexpliqué par des comparaisons avec nos connaissances, et donc se retrouve sans aucun sens, elle est automatiquement classée dans le dossier Paranormal.

Ce paranormal englobe tout ce qui nous échappe, physiquement, mentalement, matériellement, physiologiquement.

Cet Ovni, peut être solide, liquide, énergie, entité, ou bien, réellement un véhicule, capable de passer d'un univers parallèle à un autre, au notre, tout est possible,
et c'est parce qu'on ne peux pas classer ce fait, car il se passe bien quelque chose à un moment donné, que cela est du ressort du paranormal.

Ufologie et paranormal sont une seul et même combat. Chercher à comprendre le fantastique d'un domaine étrange, aussi vertigineux que l'infini intersidéral.

Maintenant, on peut confronter au " fantastique ", des témoignages et représentations, vieux de plusieurs milliers d'années, qui sont plus " terre à terre ", et en
concordance avec nos connaissances, tels les dessins de Manchourie, découverts par John Spencer en 1920, et qui sont dans la lignée du nouvel avatar de Rama.
Peter Kolosimo en traite à merveille dans son ouvrage : Archéologie Spatiale ( chez Albin Michel ).

On se retrouve donc dans un conflit Thèse/antithèse, qui confirme l'existence d'un problème, qui n'a à ce jour aucune explication rationnelle.

De quoi occuper nos méninges jusqu'à la fin des temps Surprised
_________________
LA MEILLEURE PREUVE D'UNE AUTRE VIE AILLEURS,
C'EST LA NOTRE ICI BAS.
Répondre en citant
Revenir en haut
Arcanes
Membre 13 étoiles
Membre 13 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 722
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 18/12/2013 14:59:29
Surprised 2N3055

C'est toujours un plaisir de vous lire.

Cependant je ne suis pas totalement d'accord avec vos propos. Dans le sens où ils neutralisent toutes ouvertures vers la compréhension d'un mécanisme, encore à découvrir.

Ce mot "paranormal", à mes yeux, n'est pas plus obscure que "paramédical". "Para" désigne en quelque sorte un périphérique qui selon le sujet, place sa fonction témoignant ainsi d'une origine ; par conséquent d'une réalité, qui par ce fait renvoi à une cohérence. Et c'est cette cohérence qu'ils nous faut découvrir.

Vous écrivez : Le paranormal ne se base sur aucune de nos sciences, de nos compétences, sur aucun de nos théorèmes, pas de calculs, pas de preuves mathématiques,
le sujet n'est " expliqué " que par des suppositions qui surgissent en fonction de notre capacité à la compréhension d'une situation inconnue.



S'il ne se base pas sur une de nos sciences d'aujourd'hui, cela ne veut pas dire que le paranormal ne le sera pas demain. Quand à nos compétences : dépendent des recherches et expériences de chacun. Ces compétences aboutissent sur "nos" théorèmes (proposition qui peut être démontrée par d'autres propositions posées comme vraies).



J'ai à mon actif un exemple de théorème sur un sujet dit paranormal qui fonctionne à vous proposer. C'est le fruit de longues recherches. C'est quelque chose dont le principe est fort simple. Une cohérence trouvée, par conséquent reproductible. Prenez un jeu de 32 cartes, étalez le sur la table, face cachée. Je vous demande alors de sortir autant de cartes que compose les lettres de votre prénom (faces visibles) comme la voyance. Et tout comme la voyance, je vous invite à recouvrir une des cartes étalées (composant votre prénom), par une autre restée dans le paquet sur la table. Mais avant que vous me la retourniez je vous dirais exactement la carte que votre inconscient a choisi. Et bien non ce n'est pas de la voyance mais de la cohérence seulement. C'est comme si vous m'écriviez " lettre", et qu'il manquait un T à ce mot. La logique veut que la nouvelle carte sera ce "T". Cela n'a rien de paranormal ou à voir avec un don quelconque. Dans notre réalité l'illogisme n'a pas sa place, autrement il ne serait pas. C'est pourquoi les maths existent et c'est pourquoi "il manquerait un cheveu à notre univers que nous n'existerions pas". Cet exercice est effectivement reproductible mais il me demande de la réflexion, son principe repose sur un savoir acquit, une connaissance. Cela ressemble à demander une opération de calcul (tout bêtement). Je ne le fais donc que lorsque je me sens l'esprit reposé et dans la bonne compréhension (logique) des cartes étalées. Et comme tous chiffres, soit j'affirme directement celui qui est près à être démontré, soit clairement je propose un potentiel de trois cartes. Cela dépend comme je l'ai dis de mon état de fatigue, car pour en arriver là j'ai une analyse rapide et poussée à effectuer. Je suppose qu'une autre personne dont l'esprit est beaucoup plus souple et rapide que le mien, renouvellerait l'opération autant de fois qu'il le désire. Ce qui m'intéressait c'était surtout de comprendre le mécanisme. Je précise cette expérience renouvelable n'a rien à voir avec un trucage quelconque de magicien, dont le jeu est préparé.

Ainsi, je pense qu'il faut aborder le paranormal en cherchant la cohérence du sujet traité et non l'inverse.

Le paranormal c'est une cohérence qui n'a pas été trouvé.



Mais ce n'est que mon avis.



Ce fil est intéressant car il prend en compte maintenant (ce que j'ai toujours fait, voir mes anciens posts) non plus l'objet, mais aussi les incohérences qui entourent l'ambiance du témoignage.

Les questions qui me viennent à l'esprit : Est ce volontaire de la part d'intelligence, d'ajouter des actions, des "visions" aux témoins, afin de les discréditer ? Je veux dire, serait-ce une nouvelle tactique, puisqu'à l'évidence maintenant tout le monde sait que des objets non identifiés survolent parfois nos cieux.
Où faut-il corréler réellement ces incohérences comme des pièces d'un puzzle ?
_________________
Mais, maintenant j'ai peur des cimetières, j'ai peur de ne pas y mourir vraiment.
Répondre en citant
Revenir en haut
menaceruine
Membre 3 étoiles
Membre 3 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011
Messages: 127
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 18/12/2013 19:08:46
Intéressant tout ça, et d'accord avec cette vision de l'ufologie, je trouve pas ça si nouveau que ça de faire le lien entre les deux, plusieurs cas d'enlèvements peuvent être liés à des cas de hantises ou de possessions , de sorties hors du corps etc.. même certaines drogues peuvent
produire une connexion avec des dimensions ou réalités parallèles, comme le DMT ,certaines expériences ont été fait dans des environnements contrôlés et avec une méthodologie scientifique ,plusieurs personnes racontent souvent des choses similaires , rencontres d'êtres bizarres ou aliens ,dans des lieux étranges
en tous cas c'est fascinant ,Je vous conseille une vidéo assez évocatrice:
ou si vous êtes bilingue le documentaire complet: http://www.youtube.com/watch?v=c4FaDMak-TQ
Répondre en citant
Revenir en haut
2N3055
Membre 7 étoiles
Membre 7 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 307
Sexe: Masculin
Localisation: M 42

MessagePosté le: 18/12/2013 22:02:59
Arcanes a écrit:

Vous écrivez : Le paranormal ne se base sur aucune de nos sciences, de nos compétences, sur aucun de nos théorèmes, pas de calculs, pas de preuves mathématiques,
le sujet n'est " expliqué " que par des suppositions qui surgissent en fonction de notre capacité à la compréhension d'une situation inconnue.



S'il ne se base pas sur une de nos sciences d'aujourd'hui, cela ne veut pas dire que le paranormal ne le sera pas demain. Quand à nos compétences : dépendent des recherches et expériences de chacun. Ces compétences aboutissent sur "nos" théorèmes (proposition qui peut être démontrée par d'autres propositions posées comme vraies).


Bonsoir Arcanes Surprised ,
je ne suis pas contre le fait que, le monde du " paranormal ", se transforme en une nouvelle science, qui de part le fait, aura pu ou su, apporter une solution cohérente
et calculée, aux questions qui nous sont, aujourd'hui, incohérentes en rapport aux réponses induites par les sciences, mais à aujourd'hui, à l'instant T.

Il est aussi évident, qu'il n'y a qu'une démarche d'étude et de recherche à effectuer, toujours basée sur les sentiers de nos sciences actuelles, pour avancer et extrapoler
de nouvelles théories, qui au fil des études et résultats obtenus, se transformeront en théorèmes, qui donneront leurs lettres de noblesse à cette nouvelle science.

Je prendrais simplement, pour exemple, le comparatif entre la physique, dite classique, et la nouvelle physique, dite Quantique.
La " première version " est assise depuis des décennies, comprise et digérée par le plus grand nombre, et constitue un des piliers fondamentaux de notre " confort rassurant "
de la vie de tous les jours. Prenons notre bon vieux Newton et sa loi sur le mouvement :

TOUT CORPS RESTE AU REPOS OU CONTINUE SON MOUVEMENT, TANT QU'UNE FORCE NE VIENT PAS CHANGER CET ETAT DE FAIT

Nous avons là, une règle simple, facile à comprendre et que l'on peut aisément démontrer.

Pour ce qui est de la " version Quantique ", c'est plus compliquer à " accepter ", car vient se greffer la notion de probabilité, comme donnée à part entière, dans un calcul
mathématique fondé. Pour essayer de vulgariser, deux états physiques quelconques distincts, peuvent donner un résultat identique ou non, lors d'une mesure, selon qu'ils
sont distinguables ou non. Vraiment pas simple... Bref, un électron peut être 1 à un endroit donné, ou être 3 à trois endroits en même temps, selon une probabilité donnée.... Mad

Version 1, normal, version 2, paranormal. 1 est une science acquise, 2 devient une science en évolution et sort peu à peu, à grand renfort de calcul théorique, du domaine
du " paranormal ou pas normal ", selon les connaissances actuelles.

Arcanes a écrit:


Cependant je ne suis pas totalement d'accord avec vos propos. Dans le sens où ils neutralisent toutes ouvertures vers la compréhension d'un mécanisme, encore à découvrir.

Ce mot "paranormal", à mes yeux, n'est pas plus obscure que "paramédical". "Para" désigne en quelque sorte un périphérique qui selon le sujet, place sa fonction témoignant ainsi d'une origine ; par conséquent d'une réalité, qui par ce fait renvoi à une cohérence. Et c'est cette cohérence qu'ils nous faut découvrir.



Là, c'est moi qui ne suis pas tout à fait d'accord , lorsque je dis que le paranormal ne se base pas sur nos sciences actuelles et qu'il n'est expliqué que par des suppositions,
je ne neutralise surtout pas les ouvertures de réflexions que cela impose, bien au contraire, nous en sommes au même stade, que le jour ou la physique quantique s'est imposée pour
trouver de nouvelles solutions à des questions nouvelles.

Le paranormal EST la partie Quantique de ce domaine de recherche, dont les orientation de recherches se trouvent décuplées,
de par le fait d'accepter de voir le sujet sous un autre angle, en utilisant la physique appliquée, combinée avec cette donnée supplémentaire qui est la probabilité.
_________________
LA MEILLEURE PREUVE D'UNE AUTRE VIE AILLEURS,
C'EST LA NOTRE ICI BAS.
Répondre en citant
Revenir en haut
geneviève
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 4 282
Sexe: Féminin
Localisation: où suis-je ? un peu ici, un peu là, puis là-bas, parfois nulle part, ... ;-)

MessagePosté le: 19/12/2013 18:34:15
  Nouvelle ufologie .....
Il était temps que NNSPS s'y mette.
Certains vont pourtant s'arracher les cheveux ....
Pour autant, Jean Casault n'a rien découvert. Nous profitons juste de sa notoriété pour, enfin !, nous faire entendre.

_________________
Pour les cinéphiles : http://www.l2tc.com/index.php
Pour les vrais humains :
« C’est une bénédiction profonde que de laisser l’intelligence de Dieu vivre à travers vous. » Richard Moss
Il y a tant à découvrir encore !
Répondre en citant
Revenir en haut
Corwin
Membre 1 étoile
Membre 1 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 28
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 20/12/2013 17:43:34
C'est en passant les frontières que l'on remonte les fleuves de la connaissance...

Les chercheurs qui espèrent encore reconnaissance et crédibilité pour l'ufologie hésiteront sans doute à franchir ce Rubicon.
D'autres se découvriront au contraire, tels de petits Jourdain Wink, ayant pratiqué la nouvelle ufologie toute leur vie sans le savoir.

Certains trouveront que cette nouveauté... est une vieille histoire. Dans les années soixante-dix, Lumières dans la Nuit évoquait encore le lien entre OVNIs et paranormal en dessous de son nom, dans l'accroche: « Mystérieux Objets Célestes et problèmes connexes ».

Les sceptiques (de bon aloi, comme nous le sommes tous, n'est-ce pas) sont souvent eux-aussi spécialisés. Devront-ils également ajouter des cordes à leurs arcs, ou verront-ils plutôt leur tâche ainsi simplifiée? Il est vrai que, mettant depuis toujours toutes ces choses dans le même panier, ils voient à présent cette interprétation gravée dans le marbre.

Mais si l'on s'interroge sur les E.T., esprits, et autres entités plus ou moins biologiques et mystérieuses... ceux-ci vont-il être obligés de redoubler de prudence et d'ingéniosité pour échapper au redoutable arsenal de ces forces d'investigation renouvelées, ou vont-ils... continuer à rigoler doucement?

Si la vie et la mort recèlent quelque vérité cachée, nous pouvons pourtant être certains d'une chose: nous connaîtrons tous cette vérité, de toutes façons, à relativement brève échéance.
Si, en revanche, il n'y en a pas, soyons rassurés... nous ne le saurons jamais.

Alors autant croire.
C'est tout bénef.

Mais on peut aussi préférer voir dans toutes ces questions un défi à notre intelligence.
Comme un test, qui s'impose à chacun de nous, individuellement.

Y compris, ou même particulièrement, à ceux qui pourraient s'en considérer exemptés par quelque "grâce céleste".
Car s'ils existent, "ceux d'en haut", manifestement, ne manquent pas d'espièglerie.

En tous cas, entre autres motifs de gratitude, nous pourront dire que, grâce à eux, nous ne nous serons pas ennuyés.

_________________
« La solitude est un arbre sans fruits. » (François Chalais)
Répondre en citant
Revenir en haut
2N3055
Membre 7 étoiles
Membre 7 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 307
Sexe: Masculin
Localisation: M 42

MessagePosté le: 20/12/2013 22:54:22
Corwin a écrit:

Les sceptiques (de bon aloi, comme nous le sommes tous, n'est-ce pas)



Bonsoir Corwin,

non non , je ne me classe pas dans la liste des sceptiques, je suis locataire sur un astre vivant, rempli de vie et conçu pour la vie.

J'en ai assez sous les yeux pour comprendre et être absolument convaincu, que je ne suis pas une exception de la création, que je ne suis pas une
erreur de conception du programme univers.

Mes origines sont UNIVERSELLES, mes molécules sont UNIVERSELLES, mes atomes sont UNIVERSELS et ma fin sera UNIVERSELLE.

Comme je l'ai dis dans un autre topic, les comètes sont les jardiniers de l'univers. La VIE est multitude et cette multitude occupe l'UNIVERS.

C'est bon de ne pas se sentir seul dans cette immensité infinie Neutral http://yelims3.free.fr/Gay/Gay_bienvenue.gif Surprised

Ça c'est dit et c'est mon credo en ce qui concerne l'ufologie. Mr. Green


J'en suis au stade, et je pense que c'est identique pour pas mal d'entre nous, où j'ai besoin de toucher le Graal du doigt, chercher et trouver des indices
ou preuves matérielles qui confirment ma pensée, et grâce à l'outil Internet, il y a de quoi faire ( surtout dans le tri   ). Il y a tellement d'informations
qui sont envoyées sur la toile, qu'il faut pratiquement travailler avec la méthode et la rigueur d'un archéologue. Collecter, classer et regrouper, trier, croiser et 
recroiser les informations, ne pas avoir peur de faire des expériences pour comparer ses propres résultats avec ce qui est diffusé sur la toile et en sortir
des cohérences, ou des " bouffonneries ", qui ne sont que trop fréquentes, en fait le terrain le plus fiable, mais le plus dur, est la littérature ancienne, qui n'est pas 
entachée par les mystificateurs et les excités de l’audimat, bref, il faut jouer la fourmis.


Pour les sceptique,je les laisses dans leur tortures intellectuelles à tout contredire. Ils continueront à cracher leur venin, sans même savoir pourquoi, ils sont nés ainsi
et disparaîtrons ainsi, aigres et incultes.


Les scientifiques ? C'est un kif qui les envoie au 28 ème ciel, mais en vase fermé. Les seuls qui ne crachent pas dans la soupe devant les médiats sont les Astro-physiciens.
Ils sont contient de la bio-diversité inter-sidérale et confirment qu'il est idiot de se croire l'exception dans l'univers ( Hubert Reeve par exemple, que j'admire.  ) . Surprised   
_________________
LA MEILLEURE PREUVE D'UNE AUTRE VIE AILLEURS,
C'EST LA NOTRE ICI BAS.
Répondre en citant
Revenir en haut
Arkeometron
Membre 9 étoiles
Membre 9 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 423

MessagePosté le: 21/12/2013 13:57:03
Pour présenter la "nouvelle ufologie" un texte long comme trois bras ?

Ne serait-il pas de bon aloi de faire un résumé clair, concis, ne dépassant pas une dizaine de lignes ?

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément.
(Nicolas Boileau)

Merci
_________________
)°( arkeoMetron )°(
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rama
ADMINISTRATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 21 112
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS

MessagePosté le: 21/12/2013 14:08:36
Je suis sûr que ton altruisme inégalé t’amènera à faire ce résumer pour tous les membres que tu respecte bien évidemment. Rolling Eyes
_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)
Répondre en citant
Revenir en haut
Corwin
Membre 1 étoile
Membre 1 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 28
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 21/12/2013 17:23:34
Surprised Bonsoir 2N3055,

2N3055 a écrit:
Pour les sceptique,je les laisses dans leur tortures intellectuelles à tout contredire. Ils continueront à cracher leur venin, sans même savoir pourquoi, ils sont nés ainsi et disparaîtrons ainsi, aigres et incultes.

Voilà qui est sans détour !
Mais tu dis ça parce que tu es en colère... Laughing

On peut comprendre cette animosité, mais comme disait Chateaubriant :
« Il faut être économe de son mépris en raison du grand nombre de nécessiteux ».

Les frontières entre sceptiques et croyants ne sont pas si imperméables.
D'autant que ces attitudes sont relatives.
Quelque soit son camp, on trouvera toujours plus sceptique ou plus crédule que soit.
Si on se laisse aller aux acrimonies sur de telles bases, il risque d'arriver ce qui se produit ces jours-ci sur ce forum. Exclamation



On peut trouver une définition consensuelle du scepticisme, comme étant « la capacité à mettre en doute nos certitudes ».
Cela n'implique pas de démolir les croyances (les sceptiques en ont aussi) mais de les remettre à leur place.

Ce qui compte peut-être davantage, à mon avis, ce sont nos priorités.
Je me dis, par exemple (un peu comme tu le fais, je crois, avec d'autres mots) que la vérité est forcément belle.
Ce n'est pas une certitude : c'est un choix.
Un scepticisme de bon aloi m'oblige-il à mettre cela en question ?

Certes, la logique suggère que la vérité n'est pas forcément ce que l'on veut.
Mais tout dépend de ce qui fonde nos aspirations.
L'être peut-il aspirer à autre chose que ce qui fonde l'être ?

La beauté existe, en tout cas, et nous avons tous des yeux pour la voir...
_________________
« La solitude est un arbre sans fruits. » (François Chalais)


Dernière édition par Corwin le 21/12/2013 19:12:01; édité 1 fois
Répondre en citant
Revenir en haut
Rama
ADMINISTRATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 21 112
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS

MessagePosté le: 21/12/2013 18:34:21
Le scepticisme est INDISPENSABLE dans les thématiques abordées sur NNSPS.
Mais pour ce qui concerne La Nouvelle Ufologie, je crois que c'est un frein.

La Nouvelle Ufologie assimile 2 gros domaines :
- l'Ufologie
- le Paranormal

Dans chacun d'eux, depuis des décennies, personne ne parvient à se mettre d'accord.
Même au sein des "pro", des neutres et des "anti".
Alors trouver un consensus sur cette thématique hybride, bon courage !
Comment pouvoir parler du parallèle entre les "fantômes" traversant les murs et les aliens qui font de même ?
Vu que ce n'est déjà pas reconnu dans l'Ufologie pour commencer, bon courage aussi !

C'est pourquoi il faut mettre son scepticisme un peu de côté.
Il ne s'agit pas de le faire disparaître, mais de le modérer.
Parce que pour avancer, il faut bien créer de nouvelles règles en attendant que la science viennent les confirmer ou non.
On a bien besoin de science et scepticisme pour prouver la réalité des NDE.
Il en sera de même pour ce qui est des abductions.
Prouver l'un, puis l'autre, ça se fait ailleurs sur le forum.
Ici, on partira du principe que ces particularités existent bien.

_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)
Répondre en citant
Revenir en haut
Corwin
Membre 1 étoile
Membre 1 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 28
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 21/12/2013 20:30:40
Le scepticisme n'est certainement pas, en effet, le sujet de ce fil.
Qu'on ne se méprenne pas: je n'en suis pas l'apôtre.
Ce qu'il m'a semblé devoir prêcher à cette occasion, c'est l'apaisement et la compréhension.

Mais je dois préciser que la logique du doute que je défends n'est pas scientifique, mais philosophique.
Cela signifie que la science elle-même en est la cible, tant ce qui est essentiel me semble la dépasser.

Au demeurant, ce qui fonde mes convictions est indémontrable, et je trouve bien qu'il en soit ainsi.

Peu de temps avant la création de cette rubrique, j'avais indiqué, sur un site concurrent mais néanmoins ami, que le phénomène OVNI, pour pouvoir être compris, me paraissait devoir être intégré dans une démarche holistique. Et il est certain, comme tu l'exprimes, que toute recherche doit se faire sur la base d'hypothèses qu'il faut tenir pour vraies, en attendant que les études les confirment, ou non.

Mais je redoute un peu une approche qui se propose de trouver des confirmations à des faits, là où précisément ils ne cessent de se dérober.
Je pense en effet que c'est à dessein que ces limites nous sont imposées.
En réalité, il me paraît juste que nous ne puissions récolter certains fruits sans avoir accompli au préalable quelques progrès éthiques.
Et j'ai la conviction que si le voile était levé sur les connaissances qui aujourd'hui nous échappent, l'homme en ferait un mauvais usage.
Pour dire le vrai, sur bien des points, je suis heureux qu'il n'en sache pas davantage.

En revanche, il n'y a pas de raisons, en effet, de limiter le champ de nos réflexions à ce que la raison commune admet.
_________________
« La solitude est un arbre sans fruits. » (François Chalais)
Répondre en citant
Revenir en haut
Rama
ADMINISTRATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 21 112
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS

MessagePosté le: 21/12/2013 21:19:20


C'est vrai que le danger réside en l'Homme, avec ses dérives qui le caractérise.
Mais peut-on espérer que les connaissances à quérir dans le domaine de la Nouvelle Ufologie ne nous fasse pas atteindre un tel niveau de conscience que se révèlerait à nous l'inutilité de nos vices ?

_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)
Répondre en citant
Revenir en haut
2N3055
Membre 7 étoiles
Membre 7 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 307
Sexe: Masculin
Localisation: M 42

MessagePosté le: 21/12/2013 23:31:42
Corwin a écrit:

On peut trouver une définition consensuelle du scepticisme, comme étant « la capacité à mettre en doute nos certitudes ».
Cela n'implique pas de démolir les croyances (les sceptiques en ont aussi) mais de les remettre à leur place.
Rama a écrit:
Le scepticisme est INDISPENSABLE dans les thématiques abordées sur NNSPS.
Mais pour ce qui concerne La Nouvelle Ufologie, je crois que c'est un frein.



Bonsoir, j'ai réuni ces deux commentaires,car il sont complémentaires et produisent un bon compromis pour l'avancement du sujet.

Le scepticisme défini par Corwin, permet de remettre en doute une théorie paranormale, par un questionnement contradictoire qui ouvre un espace de recherche
commun pour confirmer, ou infirmer, une théorie physico-paranormale, donc d’avancer dans la recherche de la vérité. ( Pro ufologique ) Pas de frein.

Rien à voir avec le scepticisme extrémiste qui n'a pour but que la démolition. ( Anti ufologique ). Là ce n'est plus unfrein, mais un Stop violent.

Merci à tous les deux. Razz Surprised
_________________
LA MEILLEURE PREUVE D'UNE AUTRE VIE AILLEURS,
C'EST LA NOTRE ICI BAS.
Répondre en citant
Revenir en haut
Corwin
Membre 1 étoile
Membre 1 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 28
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 22/12/2013 02:11:11
Rama a écrit:
Mais peut-on espérer que les connaissances à quérir dans le domaine de la Nouvelle Ufologie ne nous fasse pas atteindre un tel niveau de conscience que se révèlerait à nous l'inutilité de nos vices ?

L'évolution me paraît être une des lois de la vie.
Si certaines espèces semblent s'être arrêtées au bord du chemin, l'homme manifestement ne cesse d'être poussé en avant.
Et on peut penser que nous n'évoluerions guère, en effet, si nous nous contentions de nous prélasser dans un hamac sous les cocotiers (quoique, en ce moment, j'apprécierais...).
Ce n'est donc sans doute pas pour rien que ces questions se posent à nous aujourd'hui.

Le chemin compte autant que le but, dit-on volontiers.
Mais si l'objectif est d'élever notre conscience, je pense que nous y parviendrons en exerçant notre intelligence dans une démarche de compréhension globale, qui doit également nous inclure comme objets de critique, notamment en tant qu'individus.

Ce que je postule ici, c'est que l'humanité ne progresse pas de façon impersonnelle et massive, mais par l'addition de prises de conscience individuelles.
Si nous abordons notre recherche, quelle qu'elle soit, avec des motivations peu nobles, il y a le risque que les fruits recueillis ne soient pas ceux escomptés.
Or... les pièges me semblent nombreux qui attendent les voyageurs imprudents...
Cela dit... qui ne risque rien n'a rien. Nous apprenons aussi par nos échecs...


2N3055 a écrit:
j'ai réuni ces deux commentaires,car il sont complémentaires et produisent un bon compromis pour l'avancement du sujet (...)

Voilà ce qu'on appelle un échange constructif. Merci à toi.

Le scepticisme ainsi défini peut en effet être considéré comme un outil de progrès incontournable. Mais l'inquiétude de Rama était qu'une application trop stricte ne conduise à mettre en cause les fondements même de la Nouvelle Ufologie.

Il s'agirait donc en fait aujourd'hui de mener la réflexion sur plusieurs fronts. D'un côté la Nouvelle Ufologie, basée sur certains postulats, et animée par de nouveaux espoirs. Et de l'autre diverses démarches pouvant être plus restrictives dans leurs hypothèses. Avec l'idée que les résultats obtenus diront a posteriori quelle théorie était la bonne.

_________________
« La solitude est un arbre sans fruits. » (François Chalais)


Dernière édition par Corwin le 22/12/2013 16:28:36; édité 1 fois
Répondre en citant
Revenir en haut
Rama
ADMINISTRATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 21 112
Sexe: Masculin
Localisation: DOUBS

MessagePosté le: 22/12/2013 08:22:34
Corwin a écrit:
Ce que je postule ici, c'est que l'humanité ne progresse pas de façon impersonnelle et massive, mais par l'addition de prises de conscience individuelles.[/justify]

Et c'est bien le soucis malheureusement.
Il nous est difficile d'en faire une estimation globale d'ailleurs.
Parce que d'une part, il faut déjà se mettre d'accord sur les critères d'évaluation d'une évolution de conscience et donc, connaître l'objectif final ou en tout cas, la direction générale.
D'autre part, comme l'évolution se fait à des degrés différents chez chaque personne, sachant aussi que tout le monde ne commence pas au même niveau de conscience, sauf peut-être en sortant du ventre de la mère (et encore, pouvons-nous en être sûr, quels sont les outils de mesure de la conscience ?).
Bref, en résumé, encore une fois, ce sera par le ressenti, par le subjectif, que nous serons en mesure de dégager une tendance.
Voilà encore une chose qui me fait penser que la Nouvelle Ufologie est une discipline (ou un domaine) bien particulière et qui, paradoxalement, peut se définir comme une entité à part entière, individuelle, indépendante au niveau des dogmes et prosélytismes divers, mais qui reste cependant totalement dépendante des avancées faîtes dans tous les domaines sur les thématiques de l'Ufologie et du Paranormal.
Si on vient raisonner en tant que scientifique pur au départ, la Nouvelle Ufologie n'est pas le domaine adéquat pour s'y exercer.
Mais par la suite, il est évident que la Science peut jouer un rôle, reste à lui trouver ce rôle justement.

_________________
ON NE TE DEMANDE PAS DE CROIRE, MAIS D'AVOIR LE DROIT DE SAVOIR !
C’est une sotte présomption d’aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraisemblable. (Montaigne)
Répondre en citant
Revenir en haut
glevesque
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 4 431
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil

MessagePosté le: 22/12/2013 14:31:37
Salut

La science est avant tout une méthodologie d’enquête, de mesure et d'analyse, la synthèse reste subjectif dans la formulation d'hypothèse et de théorie (voir épistémologie) !

Je suis également entièrement d'accord avec Corwin.

La nouvelle ufologie dans rester neutre (et sans gourou, elle doit rester dans une démarche aux prémisses philosophique), et ne jamais dériver sous forme de religion ou de dogme, comme la fait le New Age ! La nouvelle ufologie est une synthèse des connaissances de l'homme qui marche en parallèle avec le cadre des lois spirituelle et les sciences plus dure et objectifs comme méthode d'investigation pour mieux comprendre les mécanismes qui soutiennee l'évolution de ce monde. Il s'agit de l'interface situé entre l'effectif de surface (le monde interactionnel) et la cause relier aux essences des choses !

L'évolution des consciences sera toujours une histoire personnelle. Mais avec le temps et l'évolution, il arrive un temps, comme de nos jours, ou la recherche de sens rente en collision avec les valeurs de notre propre civilisation. Il arrive un temps ou la masse est interpellée en elle-même, car il arrive un temps ou la masse est confronté au même problème qui empêche l'humanité de mûrir et de passer à des étapes supérieur. Car il arrive un temps ou l'humanité doit comprendre que l'avenir lui appartiens en toute création, et cette création ne peut perdurer dans les attraits de la dominance ! Seul les valeurs dignes de ce nom et aux prémisses spirituelle d'entre-aide, de solidarité et de partage fraternel et charitable peut nous ouvrir les yeux pour empêcher ce monde de s'auto-détruire de par son ignorance et son arrogance !

Et cette époque est la notre ! (chacun est tenu responsable !)

Posez-vous la question !

Si fantôme et vie après la mort il y a ! Donc cette lois est Universel également pour les autres monde matériel habité ! Mais si fantôme et vie après la mort il y a, cela veut également dire que les lois qui gouverne la vie s'exerce à tout ses niveaux également ! (Éther, Astral et de dimension matériel)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ase
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2005
Messages: 3 251
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 22/12/2013 15:22:00
Salut p'tit loup ^^

Citation:
L'évolution des consciences sera toujours une histoire personnelle. Mais avec le temps et l'évolution, il arrive un temps, comme de nos jours, ou la recherche de sens rente en collision avec les valeurs de notre propre civilisation. Il arrive un temps ou la masse est interpellée en elle-même, car il arrive un temps ou la masse est confronté au même problème qui empêche l'humanité de mûrir et de passer à des étapes supérieur. Car il arrive un temps ou l'humanité doit comprendre que l'avenir lui appartiens en toute création, et cette création ne peut perdurer dans les attraits de la dominance ! Seul les valeurs dignes de ce nom et aux prémisses spirituelle d'entre-aide, de solidarité et de partage fraternel et charitable peut nous ouvrir les yeux pour empêcher ce monde de s'auto-détruire de par son ignorance et son arrogance !


L'évolution des consciences sera toujours une histoire personnelle et collective : l'Humanité est une et indivis. Il n'y a pas de masse critique, de seuil de conscience. La recherche de sens doit se confronter à la perte des repères pour chacun d'entre nous, c'est comme ça que l'on apprend dans la vie. On a beau refuser de se confronter à nos peurs, à nos plus profondes peurs, celles que l'on cache, celles que l'on tait, viendra un moment où la vie nous mettra face à face avec celles-ci. Comme chacun d'entre nous jouons un rôle au sein de la collectivité, une partition de musique au sein de la symphonie terrienne, il convient de s'harmoniser le plus rapidement possible en préservant nos singularités. C'est cela grandir, devenir pleinement humain, pleinement responsable, être droit et juste. Etre dans la coopération, dans cet esprit de solidarité et d'altruisme ne peut se réaliser que si nous-mêmes avons évacuer les anciens repères instables, et trouver les repères stables qui nous correspondent et qui nous permettent de nous ajuster dans des relations authentiques, non plus guidés par nos schémas de peurs émotionnels et affectifs. Nous avançons dans un vaisseau, la Terre, dans les confins de l'espace, chacune de nos actions s'inscrit dans un graphe, dans une dynamique en réseaux complexe, dans ceux-ci on se mobilise, on innove, on construit, on crée. Cela se peut parce que le réseau et le processus d'innovation est non linéaire et ouvert. Mais rien ne se fait au hasard, il y a une cohérence mathématique qui nous dépasse, derrière, sous-jacente, et quoi que l'on fasse ce réseau d'ensemble reste organisé. Lorsque les crises au niveau individuel ou collectif surviennent, il faut y voir non seulement les désastres que cela occasionne, mais également et surtout comment elles facilitent l'interaction non-linéaire et exponentielle d'éléments innovateurs au sein des différents systèmes. Chacun de ses éléments, chacune de nos mobilisations, chacune de nos actions et innovations a un impact exponentiel, le tout coopérant à la transcendance de ce réseau, c'est-à-dire de notre Humanité. C'est tout le système qui se voit monter d'une octave à chaque mise en diapason.
_________________
Nous vivons à une époque où il est possible de démontrer que la mort n'existe pas. Une croyance ? Non juste un fait scientifique.
Répondre en citant
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/01/2017 15:12:54
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> UFOLOGIE -> La Nouvelle Ufologie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

 
Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com