NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
Il n'y a pas d'équivalence en susbstance pour les OGM

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> ARCHIVES GÉNÉRALES -> ARCHIVES GLOBALES NNSPS -> Archives NNSPS -> Nouvel Ordre Mondial -> OGM
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
glevesque
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 4 445
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil
Point(s): 7
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 06/01/2013 23:58:17
Salut

Combien de fois faudra t-il le répèter, il n'y a pas d'équivalence en susbstance ici. Ce discours est totalement faux et pour plusieurs raisons. Et ceux qui l'utilise encore, démontre tout simplement qu'il ne connaisse strictement rien en génétique et en biologie moléculaire. Il s'agit d'un discours et d'une réthorique trompeuses voulant tout simplement manipuler l'opignon publique non scientifiques :

1 - Plusieurs séquances de gène sont inséré lors de la transgenèse, dont certain s'exprime et d'autre séquance sont rester silencieux (et ceci sans parler des promoteurs et d'autre morceau de gène (provonant d'espèce différentes) qui viennent avec, lors de la préparation du transgène). Ses derniers rester silencieux, peuvent a tout moment se réveiller face aux contraintes environemental relié aux phénomènes épigénétiques par exemple, et s'activer de différentes manière. Tout cela nous est encore inconnu.

Citation:
La plante (l'hybrique xénotipique qui sera clonée par la suite) aura plusieur copie, dont certaines seront tenus silencieux, car positionner à des endroits du génome non propices à leurs séquensage et traduction (insérer dans des introns, des transférons ou autre par exemple). Le brassage génétique peu intervenir à long terme. pour activé ses séquences tenus silencieusement
!

Le dogme en biologie moléculairece n'est plus un gène une protéines, mais un réseau fonctionnelle très varier ou différentes boucles biochimique interfères (l'ADN polymérase, l'amorçage du promoteur, procesus d'épissage, maturation des ARN messager et de transfères, processus de synthèse et de traduction). Ce couplage très complexes de différents réseaux fonctionnelle, doté également de rétroaction biochimique. Fait en sorte qu'un gène peut participer à la synthèse de plusieurs protéines (allant a des milliers selon les contexte biochimique actifs). Et tout ceci est ouvert aux différents phénomène épigénétique environnemental, dont découle les fruits de l'adaptation et de la sélection naturelle des espèces.

Ou les séquances de gènes silencieux ce sont-ils insérer dans le génome cellulaire du clone sélectionnée, et quelles sont leurs véritable effets et dynamique dans la cellules......

2 - Les morceaux de gènes transfèré (qui s'exprime ou non) participe aux nouvelle boucles fonctionnelle du métabolisme cellulaires. Il s'agit d'une nouvelle synergie biochimique interférant sur des réseaux biochimique impossible a prévoir avec le temps !

(création/modification de nouvelle protéines/enzymes, couplage et dérive de réseaux biochimiques fonctionnelle)

Et pour le BT, des phénomène hormoneaux dépendant selon le sex lui sont fortement attribués (pertubateurs endocriniens relié aux hormones sexuelles). Alors que dire de plus concernant cette menaces !!! (création de cancers, et disfonctionnement embrionnaires et foetale entre autres)

3 - Laisser dans l'environnement (concernent la reproduction), tout ses phénomènes peuvent amener a une nouvelle forme accélérer de la sélection sélectives des espèces d'un écosystème quelconque (de grande dérive génétique !). Des gènes silencieux insérer dans les réseaux de boucle fonctionnelle des gène de développement, pourrons a tout moment s'activer et entrer en nouvelle synergie en créant tout simplement des organismes mutants, ou encore pire de toute nouvelle espèce ! Et ceci en l'espace de quelques années, et non de milliers d'années comme le fait la nature, pouvant aller jusqu'à créer une variabilité de la biodiversité qui est très différente de celle que nous connaissons actuellement !

Voici un Exemple :

Prennons par exemple un petit écosystème typique situé au beau milieu d'une prairie de l'Aberta, remplis de plantes, d'insectes, de champignons et de certain animaux qui ont coévolué depuis des milliers, ou des millions d'années. Et bien tu prends leurs échantillons d'ADN et tu fait un bilan.

Ce bilan va être simple, et il y aura les gènes de tout ses organismes dans ton échantillon ! C'est cela qui créer l'équilibre de cette écosystème entre autres, et sur le long terme. Le rapport des gènes de tout les organismes de cette écosystème, te donne également le potenciel relié aux possibles concernant le brassage génétique entre les différentes espèces, et donc du bilan des dérives génétique possible à long terme pouvant interférer sur l'équilibre dynamique de cette écosystème dans le temps.

Maintenant, si tu apporte un gène étranger à cette écosystème, provenant d'un écosystème très éloigné (voir les exemple plus bas) mélant écosystème de prairie et cotier marin, ou désert et zone arctique, etc....
Citation:
- Du maïs possédant un gène de scorpion pour qu'il devienne résistant aux insectes,
- des fraises contenant un gène de poisson pour les rendre insensibles au gel…
- En Australie, les chercheurs ont introduit dans les cellules de la luzerne, une plante herbacée, le gène responsable de la fabrication de cistéine, substance contenue dans la laine de mouton.
Et bien tu viens de changer le potenciel d'action à long terme sur le bilan qui est associé au potenciel de la dérive génétique initiale. Tu mélange la génétique des espèce, qui sont très distantes les unes des autres, et le risque des mélanges génétique et d'interférences vont augmenté en toute proportion gardée. Ce qui va créer une certaine pression emplificateur sur le bilan synertiel dynamique de coévolutif, ce qui va faire intervenir innévitablement une nouvelle pression de sélection naturelle dans ton écosystème.

Un ajoutant un vecteur étranger dans un écosystème (génétique ou autre), et bien tu augmente également les risques de créer un nouveau mécanisme de sélection naturelle, qui va faire en sorte de faire converger tout le système vers la recherche d'un nouvelle état d'équilibre (et c'est cela le Darwinisme !), pouvant même faire dériver grandement la biodiversité de ton écosystème initiale.

A réfléchir donc !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 06/01/2013 23:58:17
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> ARCHIVES GÉNÉRALES -> ARCHIVES GLOBALES NNSPS -> Archives NNSPS -> Nouvel Ordre Mondial -> OGM Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

 
Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com