NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
Elections 2012
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> N.O.M
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NNSPS87
Membre 7 étoiles
Membre 7 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2011
Messages: 313
Sexe: Masculin
Localisation: 87

MessagePosté le: 25/02/2012 12:26:22


Tout d'abord je tiens à préciser que je ne représente aucun mouvement.

Simplement à l'approche du premier tour de la présidentielle, un sentiment d'oppression m'envahie quand je m'imagine devant les urnes.
Je ne sais pas si ce sentiment est partagé mais au vu des débats stériles diffusés à la TV, des programmes des candidats qui me semble creux et vides de sens, et surtout quand je vois qu'ils se "battent" à coup d'insultes, d'injures et j'en passe, le constat que je fais me dit de ne pas voter!!!
Mais ma conscience citoyenne m'empêche de ne pas voter... Alors que faire...?
Par dessus tout, ce qui m'exaspère, c'est d'avoir le sentiment de ne pas avoir le choix!!!!! Et ça, c'est antidémocratique!!!! Question

Alors voilà, que doit-on faire selon vous pour exprimer son mécontentement? Bouder les urnes? Voter blanc ou glisser un mot dans l'enveloppe? Protester et bloquer l'accès aux urnes?

Enfin c'est pas croyable que nous en soyons arrivés là! Nous sommes en France!!! Symbole des droits de l'Homme, de l'égalité, de la fraternité...

Alors finalement, le fait de nous donner un faux semblant de démocratie ne leurs permettent ils pas d'instaurer le NOM quelque soit le candidat sortant?!
Répondre en citant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/02/2012 12:26:22
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 319
Localisation: là ou je doit être

MessagePosté le: 25/02/2012 14:37:35
je remet ce que j'ai écrit le mois dernier , de toute façon nous n'avons pas le choix,
il faut chasser impérativement l'UMP et son chef , et à contre coeur car ils ont
trahis le peuple le seul choix ce sont les socialistes !








"c'est un cercle vicieux, et nous en sommes prisonniers , bien sur que je suis tenté
d'aller voter pour chasser l' ump, mais quel que soit le résultat ce seront
encore et toujours les mêmes ! et nous connaissons leur gestion affligeante!


je l'ai déjà dit, les gens ne veulent pas de démocratie participative, ils préfèrent rouspéter
pendant cinq ans , puis encore cinq et encore et encore.................


en fait nous avons les politiques qui nous vont comme un gant , les gens n'ont plus aucunes valeurs
de noblesse , de grandeur , d’honnêteté , de courage et de sens des responsabilités , pardon pour ceux
qui n'entrent pas dans ce schémas , il y en a .


des pleutres assistés, la lâcheté intellectuelle inonde les esprits de la masse !
le respect n'existe plus, le véritable respect pas de façade !




tout cela laisse une voie béante à la futilité ,la malhonnêteté , à l'égocentrisme et l'arrogance ,
qui caractérise notre société , et, c'est un véritable jeu d'enfant pour tous les psychopathes arrivistes
de nous manipuler en prenant les rennes de tous les rouages du système en falsifiant la démocratie ,
par le cache misère démocratique que représente le vote caution .


la politique devrait être un sacerdoce, le représentant du peuple se doit d’être au service du peuple!
le peuple se doit de participer par tous les moyens possibles à la bonne marche du système, et de juger
la compétence de l'élu RÉGULIÈREMENT , si ses résultats sont en contradiction avec l'aspiration du peuple
à une vie harmonieuse et équitablement parfaite dans le partage des richesses , l'élu est remercié et remplacé
dans les plus bref délais et ceci du simple conseiller de mairie au président !

je crains qu'avec le niveau d'empathie de caniveau de la population , les choses resterons dans cet état
jusqu'à l'effondrement final ."
_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza
Répondre en citant
Revenir en haut
NNSPS87
Membre 7 étoiles
Membre 7 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2011
Messages: 313
Sexe: Masculin
Localisation: 87

MessagePosté le: 25/02/2012 22:43:30
lamais a écrit:
je l'ai déjà dit, les gens ne veulent pas de démocratie participative, ils préfèrent rouspéter


C'est ça qui est affligeant!!! Ils nous prennent pour du bétaille et ils ont raison! Je ne veux pas généraliser, globaliser, stigmatiser... mais un trop grand nombre de français mérite finalement notre politique!!!! Le français moyen oubli vite, trop vite notre Histoire.
Je suis bien d'accord avec toi quand tu dis que l'UMP n'a que trop fait de mal à la nation et qu'il faut qu'il quitte ses fonctions... Seulement je ne suis pas convaincu que le parti socialiste fasse mieux. Je m'explique, Nous sommes bien d'accord que dans tout les cas le président n'est que le représentant de la nation à l'étranger et n'a finalement aucun pouvoir exécutif. De fait, quelque soit le représentant élu, de lui même il ne pourra rien changer. Le candidat PS à l'investiture de la présidentielle 2012 pour ne pas le citer, n'est à mon sens, qu'un pantin. On le voit bien lorsqu'il s'exprime, il dit ce qu'on lui dit de dire, son attitude est contrôlée, habilement certes, mais contrôlée tout de même. Tout comme beaucoup de candidats, il n'est sérieusement pas capable de présider la nation. Il faut que les français fassent très attention à leur parcours, formations...
Alors finalement, quitte à voter pour un Homme qui ne sort pas des grandes écoles, qui n'a jamais été maire, député... Autant voter pour un Homme du peuple!!! La nation à mon sens n'appartient pas à l'élite! Et du coup, et je te rejoins dans ce que tu dis, son travaille doit être régulièrement évalué et si nécessaire doit être remplacé!
Seulement nous en sommes très loin... Finalement j'en reviens au même point, pouvons nous accepter cette situation et surtout, surtout par quel moyen pouvons nous réellement exprimer notre mécontentement?!!! Car, en ce qui me concerne, voter pour une autre majorité... c'est du déjà vu... en gros c'est le chien qui se mort la queue! Une 6ème république???!!!
Répondre en citant
Revenir en haut
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 319
Localisation: là ou je doit être

MessagePosté le: 25/02/2012 23:26:27
cet homme la , ne pourrait pas se présenter , impossible!
trop d'obstacles à franchir.


1981  devait après la victoire de la gauche nous propulser
vers une autre société, je n'ai pratiquement rien vu sur le
fond certes la gauche à fait un peu plus pour le peuple, mais
le système est resté strictement le même !
déception! je n'ai plus jamais voté pour cette race de M**** de politiciens !
trente et un an sans voter !
presque ! je me suis déplacé pour voter non au référendum sur le traité 
européen ! pour terminer avec le plus gros scandale démocratique qui
puisse exister , le peuple vote non et le despote sarko nous crache à la 
gueule en faisant adopter le traité! 


je pense que se sera mon dernier vote , uniquement pour chasser 
ce pitre et j'espère
qu'il se fera écrabouiller et que la justice lui file le coup de grâce,
pour toutes les affaires  qu'il traîne comme des casseroles  .


je n'attend rien de la gauche , sauf qu'ils seront un peu moins arrogants
et moins débiles que ces gens de droite !


après ce merdier passé , ce sera ou la soumission définitive à ce système
pourri ou le peuple brûlera tout!
 
_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza
Répondre en citant
Revenir en haut
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 319
Localisation: là ou je doit être

MessagePosté le: 26/02/2012 14:13:19
Désobéissez ! un Hors série exceptionnel du Sarkophage, 32 pages en Kiosque 
de : Paul Ariès, le sarkophage 
dimanche 26 février 2012 - 10h43
 
Le Sarkophage Hors série exceptionnel : 
Désobéissez ! 
En kiosque : 32 pages, 5 euros 
Edito 
Désobéir sous la gauche ? 
Paul Ariès, politiste 
auteur du Socialisme Gourmand, La découverte, mars 2012 
Nous désobéissons depuis 2007 pour que Nicolas Sarkozy ne puisse jamais être réélu. Nous avons désobéi sous la droite et nous continuerons au besoin mais nous désobéirons aussi sous la gauche. 
Nous désobéirons sous la gauche pour l’inciter à développer des politiques émancipatrices, nous désobéirons sous la gauche pour qu’elle retrouve les chemins des milieux populaires, nous désobéirons sous la gauche car rien ne sera jamais possible sans que le peuple ne fasse largement sécession par rapport au système économique et social dominant. 
Nous désobéirons sous la gauche car nous devons expérimenter mille alternatives, nous désobéirons sous la gauche pour qu’elle nous donne les moyens de changer la vie. Nous avons déjà des maires désobéissants, des parlementaires désobéissants… Pourquoi pas demain des ministres désobéissants c’est-à-dire choisissant de se placer aux côtés de ceux qui rêvent un autre monde, de ceux qui multiplient les pas de côté, l’un après l’autre, jusqu’à l’ivresse. 
Nous sommes convaincus que rien de bon ne se fera sans l’intervention citoyenne, nous attendons donc de la gauche qu’elle reconnaisse enfin aux individus et aux collectifs le droit d’expérimenter, de construire des alternatives en dehors des chemins balisés et cloutés. Nous espérons donc que sous la gauche nous pourrons désobéir dans de bien meilleures conditions. La gauche doit renouer avec son geste de 1981 qui avait permis, trop modestement certes, mais permis tout de même de développer la créativité populaire, l’expression démocratique (avec les lois Auroux sur les droits des salariés, la décentralisation, les radios libres, etc.). 
Nous désobéirons aussi sous la gauche car c’est la seule façon de rendre à la politique sa dimension vivante, d’en finir avec les politiques hors-sol, bref de faire renaître le peuple : les chemins de la désobéissance sont non seulement ceux de l’émancipation continue mais ceux d’un surcroit de démocratie et donc d’un retour au politique des exclus de la parole. Désobéir c’est rendre visible ce que le système rend invisible, c’est rendre entendable ce que les médias rendent inentendable, c’est rendre sensible ce que le capitalisme insensibilise. 
Nous savons déjà que les logiques du système économique imposeront au gouvernement des politiques antipopulaires, nous savons aussi que les gouvernants n’auront de cesse de vouloir faire rentrer les gens dans ce système, alors que ce n’est ni possible ni même souhaitable… Les exclus sont à leur place dans ce système. Il nous revient de les laisser s’auto-émanciper. 
Nous devons désobéir pour que la gauche soit capable de faire bouger les lignes, pour lui permettre de redevenir une gauche maquisarde, buissonnière mais qui fasse cependant école. Nous devons désobéir pour prouver qu’il est possible de vivre mieux en refusant ce qui nous tue. Nous attendons beaucoup de la gauche puisque nous espérons qu’elle aura l’intelligence de rouvrir le champ des possibles, de permettre de nouvelles territorialisations du peuple. 
Nous sommes optimistes, malgré les dérives droitières des gauches, car nous ne partons pas de rien mais des multiples formes de désobéissance déjà développées sous la droite… et la gauche. Nous savons pouvoir compter sur des forces politiques, sociales, culturelles aptes à entendre et pourquoi pas à susciter de nouvelles désobéissances et de libérer de nouveaux terrains. Nous en avons la preuve avec les communes qui refusent déjà d’être absorbées par d’autres, avec les arrêtés anti-expulsion, avec les parrainages républicains d’enfants sans-papiers, avec le refus du SMA (Service minimum d’accueil), avec la décision « illégale » de pavoiser des bâtiments publics avec le drapeau palestinien, avec l’instauration de la gratuité, etc. 
Nous en avons la preuve avec des formes de désobéissance qui sont en même temps des actes d’institutions comme l’inauguration de sa propre «  chambre d’agriculture » par le collectif « démocratie pour le pays basque », comme l’exigence d’un statut de lanceurs d’alertes avec la fondation Sciences Citoyennes, comme la volonté de réaliser des audits populaires des dettes publiques contre les injonctions des banques et des agences de notation. Poser des actes de désobéissance, c’est dire que l’insurrection des consciences ne suffit pas, que nous devons œuvrer à l’insurrection des existences, que nous devons frayer les chemins d’un socialisme à la fois antiproductiviste, anticapitaliste et amoureux du Bien-Vivre. Poser des actes de désobéissance c’est affirmer, face à un monde toujours plus complexe, que l’expertise des usagers vaut bien celle des spécialistes, c’est pourquoi nous disons, avec le Comité des Démocrates Déchaînes, qu’il nous faut désobéir pour davantage de démocratie. Nous devons entendre cette soif de démocratie dont ont témoigné le début des printemps arabes et les mouvements des Indignés, renouant avec l’exigence d’une démocratie réelle. Ce combat contre la démocratie fantôme doit permettre de reprendre la main politiquement mais aussi socialement, culturellement, anthropologiquement en nous mettant en situation d’entendre le peuple ; de percevoir toutes les alternatives protoécosocialistes qui existent déjà, de voir que nous sommes déjà nombreux à vivre en dehors des contraintes du « toujours plus », en Objecteurs de croissance, en amoureux du Bien-Vivre, en adeptes d’une société post-croissance, d’une société post-extractiviste, post-capitaliste. 
Notre désobéissance n’est donc pas le combat de la dernière chance. Ce n’est pas le choix désespéré de ceux qui se sauraient battus d’avance. Bien au contraire : la désobéissance, c’est la confiance dans la puissance des millions de gens ordinaires. Dès 1906, Gandhi évoquait ce choix : « Une nation de 350 millions de personnes n’a pas besoin du poignard de l’assassin, elle n’a pas besoin de la coupe de poison, elle n’a pas besoin de l’épée, de la lance ou de la balle de fusil. Elle a seulement besoin de vouloir ce qu’elle veut et d’être capable de dire « Non », et cette nation apprend aujourd’hui à dire « Non ». ». Un des slogans du RIB (Riposte contre les inégalités bancaires) n’est-il pas : « Ils ont le chiffre. Ayons le nombre » ? 
Cette politique vivante est une façon de rompre avec certains schémas du passé qui opposaient l’avant-garde et la masse, le sérieux et la fête, le combat et la joie. La désobéissance c’est refuser de remettre à plus tard ce qui peut être construit dès maintenant, c’est chanter au présent plutôt que d’attendre des lendemains qui chantent, c’est vouloir plus de démocratie politique, mais c’est savoir aussi que la démocratie réelle ne consiste pas seulement à mettre un bulletin de vote dans une urne. 
Désobéir sous la gauche, ce sera agir pour constituer une masse critique d’expériences, de petits bouts de socialisme gourmand, de socialisme de la décroissance, jusqu’à ce que notre révolution pacifique finisse par cristalliser. 

_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza
Répondre en citant
Revenir en haut
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 319
Localisation: là ou je doit être

MessagePosté le: 26/02/2012 14:21:16
lamais a écrit:
Désobéissez ! un Hors série exceptionnel du Sarkophage, 32 pages en Kiosque 
de : Paul Ariès, le sarkophage 
dimanche 26 février 2012 - 10h43
 
 
Le Sarkophage Hors série exceptionnel : 
Désobéissez ! 
En kiosque : 32 pages, 5 euros 
 
Edito 
 
Désobéir sous la gauche ? 
Paul Ariès, politiste 
auteur du Socialisme Gourmand, La découverte, mars 2012 
 
Nous désobéissons depuis 2007 pour que Nicolas Sarkozy ne puisse jamais être réélu. Nous avons désobéi sous la droite et nous continuerons au besoin mais nous désobéirons aussi sous la gauche. 
 
Nous désobéirons sous la gauche pour l’inciter à développer des politiques émancipatrices, nous désobéirons sous la gauche pour qu’elle retrouve les chemins des milieux populaires, nous désobéirons sous la gauche car rien ne sera jamais possible sans que le peuple ne fasse largement sécession par rapport au système économique et social dominant. 
 
Nous désobéirons sous la gauche car nous devons expérimenter mille alternatives, nous désobéirons sous la gauche pour qu’elle nous donne les moyens de changer la vie. Nous avons déjà des maires désobéissants, des parlementaires désobéissants… Pourquoi pas demain des ministres désobéissants c’est-à-dire choisissant de se placer aux côtés de ceux qui rêvent un autre monde, de ceux qui multiplient les pas de côté, l’un après l’autre, jusqu’à l’ivresse. 
 
Nous sommes convaincus que rien de bon ne se fera sans l’intervention citoyenne, nous attendons donc de la gauche qu’elle reconnaisse enfin aux individus et aux collectifs le droit d’expérimenter, de construire des alternatives en dehors des chemins balisés et cloutés. Nous espérons donc que sous la gauche nous pourrons désobéir dans de bien meilleures conditions. La gauche doit renouer avec son geste de 1981 qui avait permis, trop modestement certes, mais permis tout de même de développer la créativité populaire, l’expression démocratique (avec les lois Auroux sur les droits des salariés, la décentralisation, les radios libres, etc.). 
 
Nous désobéirons aussi sous la gauche car c’est la seule façon de rendre à la politique sa dimension vivante, d’en finir avec les politiques hors-sol, bref de faire renaître le peuple : les chemins de la désobéissance sont non seulement ceux de l’émancipation continue mais ceux d’un surcroit de démocratie et donc d’un retour au politique des exclus de la parole. Désobéir c’est rendre visible ce que le système rend invisible, c’est rendre entendable ce que les médias rendent inentendable, c’est rendre sensible ce que le capitalisme insensibilise. 
 
Nous savons déjà que les logiques du système économique imposeront au gouvernement des politiques antipopulaires, nous savons aussi que les gouvernants n’auront de cesse de vouloir faire rentrer les gens dans ce système, alors que ce n’est ni possible ni même souhaitable… Les exclus sont à leur place dans ce système. Il nous revient de les laisser s’auto-émanciper. 
 
Nous devons désobéir pour que la gauche soit capable de faire bouger les lignes, pour lui permettre de redevenir une gauche maquisarde, buissonnière mais qui fasse cependant école. Nous devons désobéir pour prouver qu’il est possible de vivre mieux en refusant ce qui nous tue. Nous attendons beaucoup de la gauche puisque nous espérons qu’elle aura l’intelligence de rouvrir le champ des possibles, de permettre de nouvelles territorialisations du peuple. 
 
Nous sommes optimistes, malgré les dérives droitières des gauches, car nous ne partons pas de rien mais des multiples formes de désobéissance déjà développées sous la droite… et la gauche. Nous savons pouvoir compter sur des forces politiques, sociales, culturelles aptes à entendre et pourquoi pas à susciter de nouvelles désobéissances et de libérer de nouveaux terrains. Nous en avons la preuve avec les communes qui refusent déjà d’être absorbées par d’autres, avec les arrêtés anti-expulsion, avec les parrainages républicains d’enfants sans-papiers, avec le refus du SMA (Service minimum d’accueil), avec la décision « illégale » de pavoiser des bâtiments publics avec le drapeau palestinien, avec l’instauration de la gratuité, etc. 
 
Nous en avons la preuve avec des formes de désobéissance qui sont en même temps des actes d’institutions comme l’inauguration de sa propre «  chambre d’agriculture » par le collectif « démocratie pour le pays basque », comme l’exigence d’un statut de lanceurs d’alertes avec la fondation Sciences Citoyennes, comme la volonté de réaliser des audits populaires des dettes publiques contre les injonctions des banques et des agences de notation. Poser des actes de désobéissance, c’est dire que l’insurrection des consciences ne suffit pas, que nous devons œuvrer à l’insurrection des existences, que nous devons frayer les chemins d’un socialisme à la fois antiproductiviste, anticapitaliste et amoureux du Bien-Vivre. Poser des actes de désobéissance c’est affirmer, face à un monde toujours plus complexe, que l’expertise des usagers vaut bien celle des spécialistes, c’est pourquoi nous disons, avec le Comité des Démocrates Déchaînes, qu’il nous faut désobéir pour davantage de démocratie. Nous devons entendre cette soif de démocratie dont ont témoigné le début des printemps arabes et les mouvements des Indignés, renouant avec l’exigence d’une démocratie réelle. Ce combat contre la démocratie fantôme doit permettre de reprendre la main politiquement mais aussi socialement, culturellement, anthropologiquement en nous mettant en situation d’entendre le peuple ; de percevoir toutes les alternatives protoécosocialistes qui existent déjà, de voir que nous sommes déjà nombreux à vivre en dehors des contraintes du « toujours plus », en Objecteurs de croissance, en amoureux du Bien-Vivre, en adeptes d’une société post-croissance, d’une société post-extractiviste, post-capitaliste. 
 
Notre désobéissance n’est donc pas le combat de la dernière chance. Ce n’est pas le choix désespéré de ceux qui se sauraient battus d’avance. Bien au contraire : la désobéissance, c’est la confiance dans la puissance des millions de gens ordinaires. Dès 1906, Gandhi évoquait ce choix : « Une nation de 350 millions de personnes n’a pas besoin du poignard de l’assassin, elle n’a pas besoin de la coupe de poison, elle n’a pas besoin de l’épée, de la lance ou de la balle de fusil. Elle a seulement besoin de vouloir ce qu’elle veut et d’être capable de dire « Non », et cette nation apprend aujourd’hui à dire « Non ». ». Un des slogans du RIB (Riposte contre les inégalités bancaires) n’est-il pas : « Ils ont le chiffre. Ayons le nombre » ? 
 
Cette politique vivante est une façon de rompre avec certains schémas du passé qui opposaient l’avant-garde et la masse, le sérieux et la fête, le combat et la joie. La désobéissance c’est refuser de remettre à plus tard ce qui peut être construit dès maintenant, c’est chanter au présent plutôt que d’attendre des lendemains qui chantent, c’est vouloir plus de démocratie politique, mais c’est savoir aussi que la démocratie réelle ne consiste pas seulement à mettre un bulletin de vote dans une urne. 
 
Désobéir sous la gauche, ce sera agir pour constituer une masse critique d’expériences, de petits bouts de socialisme gourmand, de socialisme de la décroissance, jusqu’à ce que notre révolution pacifique finisse par cristalliser. 
 


http://bellaciao.org/fr/spip.php?mot56





_________________
"Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
30 anni di Resistenza
Répondre en citant
Revenir en haut
NNSPS87
Membre 7 étoiles
Membre 7 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2011
Messages: 313
Sexe: Masculin
Localisation: 87

MessagePosté le: 27/02/2012 23:27:14
Et bien, au vu de toutes ces belles intentions je ne peux qu'espérer et non rever le changement!!!! Croisons les doigts et comme on dit: Advienne que pourra!!! Mais y crois tu vraiment? Penses tu que le peuple va se soulever et dire "non"? Ma décision n'est pas encore prise, votera ou votera pas... Une chose est sure, je compte bien faire quelque chose... Mais quoi?!
Répondre en citant
Revenir en haut
liberta
Membre 10 étoiles
Membre 10 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 453
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 24/03/2012 02:28:57
Bas ne votez pas ! Cela fait belle lurette que la partie est jouer .

Ils sont accuser après de gaule de haute trahison, de corruption, de vole de notre démocratie , de pillage de nos droit sociaux , de crime contre l'humanité et de collaboration avec les pays anglo-saxon et leurs système bancaire , ils leurs ont donné la France sur un plateau d'argent.

Pas de questions à se poser donc jesaispas

Surprised

...
_________________
2011/2012 ne saura pas la fin des temps, mais un changement majeur pour les peuples du monde averti , peut être le seul moment ou ils pourront sortir de cette hypnose contrôler pour enfin reprendre leurs libertés et lever le voile pour atteindre leurs lumière interne.
Répondre en citant
Revenir en haut
Carida212
Membre 16 étoiles
Membre 16 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2006
Messages: 1 014
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 24/03/2012 18:32:54
Mélenchon.
Surprised
_________________
Comprends que tu es dupé, ressens la haine t'envahir, regarde Dieu dans les yeux, pour te libérer de tes chaînes et te dresser contre tes maîtres.
- - - - - - - - - - -
"La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie : une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude." ~Aldous Huxley
Répondre en citant
Revenir en haut
kanyza
Membre 1 étoile
Membre 1 étoile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2009
Messages: 42

MessagePosté le: 24/03/2012 22:47:49
42 piges et j'ai jamais voté de ma vie et c'est pas demain que je vais me déplacer pour des pourritures qui tous autant qui sont veulent être calife à la place du calife



Et une fois assis sur le Trône la Calife oublie tous les beaux discours et belles promesses pour les jeter à la corbeille.

rien que ça c'est flippant un président de la république Française qui place son assurance vie dans une banque anglaise HSBC (Sarko aurait-il peur que l'euro s'effondre pour placer sa tune dans la Livre Sterling) alors qu'il défend bec et ongles l'euro depuis la crise étrange non ?

Selon sa déclaration au Conseil constitutionnel publiée ce samedi au Journal officiel, Nicolas Sarkozy dispose d'un patrimoine d'environ 2,7 millions d'euros, constitué principalement de contrats d'assurance-vie. Lors de son élection en 2007, son patrimoine s'élevait à un peu plus de 2 millions d'euros.

Dans cette déclaration de patrimoine, il est précisé que le chef de l'Etat sortant a souscrit deux contrats d'assurance-vie, l'un totalisant 2,3 millions d'euros auprès de HSBC

HSBC Holdings PLC (Hong Kong & Shanghai Banking Corporation) est l'une des plus grandes banques du monde. Son siège social est à Londres, dans Canary Wharf mais l'essentiel de ses effectifs est désormais dirigé par son siège de Hong Kong 183 Queen' road east.

Pour les curieux la suite se passe ici http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/le-patrimoine-de-sarkozy-s-eleve-a-2-7-millions-d-euros-24-03-2012-1921799.php

Le passage sur la collection d'autographe m'a fait bien rire

Enjoy voté pour le nain mais sans moi. Et tous les autres candidats ont certainement leur argent gagné à la sueur de leur front surement placé sur des livrets de caisse d'épargne sincèrement j'en doute.
Répondre en citant
Revenir en haut
bella
Membre 2 étoiles
Membre 2 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2012
Messages: 54
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 25/03/2012 02:06:32
Carida212 a écrit:
Mélenchon.
Surprised

exactement
_________________
La vérité est ailleurs...
Répondre en citant
Revenir en haut
lamais
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 15 319
Localisation: là ou je doit être

MessagePosté le: 25/03/2012 13:38:50
LES CUMULARDS


Actualité > Politique 

Les candidats cumulent 290 ans de mandats électifs
Matthieu Croissandeau et Sébastien Xavier | Publié le 25.03.2012, 12h38




François Bayrou est le plus capé de notre palmarès sur les mandats électifs. |AFP/BERTRAND LANGLOIS
 
 
7 réactionsRéagir
 
 
 



Ils ne sont cette année que dix prétendants (contre 16 en 2002 et 12 en 2007) lancés dans la course présidentielle. Mais à eux tous, les huit candidats qui figurent dans notre infographie ont exercé au cours de la carrière près de trois siècles de mandats !

Bayrou, le plus capé

Philippe Poutou du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) et Jacques Cheminade (Solidarité & Progrès) en sont absents, et pour cause : le premier est un nouveau venu dans l’arène politique; quant au second, il n’est jamais parvenu à se faire élire malgré de nombreuses tentatives depuis trente ans.
SUR LE MÊME SUJET


    Avec 62 ans de mandats cumulés au compteur, François Bayrou est le plus capé de notre palmarès. Il devance Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon.
    Le leader du Front de gauche, que le grand public découvre à l’occasion de la campagne, totalise plus d’un demi-siècle de mandats, tout comme François Hollande.
    Plus jeunes, Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen, affichent déjà un joli cursus. Loin derrière, Nathalie Arthaud et Eva Joly font, elles, figure de novices.



    Le Parisien
    _________________
    "Si l’issue nous est favorable, nous serons appelés défenseurs de la liberté, si elle nous est défavorable, nous serons appelés rebelles." P. PAOLI
    30 anni di Resistenza
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    jeunenantais
    Membre 7 étoiles
    Membre 7 étoiles

    Hors ligne

    Inscrit le: 11 Mar 2008
    Messages: 319
    Sexe: Masculin

    MessagePosté le: 25/03/2012 23:36:50
    Y'en a ici qui veulent voter mélanchon ???? mais je croyais que les gens qui venaient ici étaient informés par rapport aux francs maçons ! Apparemment NON !!!
    Je voulais informer justement que bayrou, hollande, mélanchon, joly, étaient tous passés à l'oral devant le grand orient de france pour s'exprimer sur sa candidature à la présidentielle y'en a qu'une qui n'a pas été invité à le faire Marine le Pen !
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    NNSPS87
    Membre 7 étoiles
    Membre 7 étoiles

    Hors ligne

    Inscrit le: 01 Oct 2011
    Messages: 313
    Sexe: Masculin
    Localisation: 87

    MessagePosté le: 25/03/2012 23:41:20
    Pourquoi je ne voterai pas pour Mélenchon...


    Pourquoi je ne voterai pas pour Sarko...
    http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/02/15/600-raisons-de-ne-pas-…
    Et surtout parce que j'oublie pas!!!!

    Pourquoi je ne voterai pas pour Hollande...
    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/476262-presidentielle-francois-hol…
    Au passage, pour ceux qui vont prendre le temps de lire l'article, je trouve ça très drôle et assez proche du personnage! Crying or Very sad

    Pourquoi je ne voterai pas Le Pen...
    Parce qu'elle n'est pas crédible politiquement parlant. Elle n'est que l'héritière de son papa, n'a jamais été maire, député... Et parce que malgrè tout, ce qu'elle propose n'est pas réalisable! Elle n'est pas seule à décider (si jamais elle est présidente), par conséquent, il y a peu de chance que ces propositions voient le jour...

    Bon, perso pour les autres "candidats"... il n'y a pas grand chose à dire...

    Alors du coup, une chose est sure, il faut voter, c'est notre devoir. Et pour avoir pris le temps de la réflection, la meilleure façon de dire M**** Censure au système est de voter blanc! Je ne sais pas quel impact cela aura si un grand nombre d'entre nous (citoyens Français) avons la même démarche, mais au moins, j'aurai le droit de dire que le gouvernement qui sera en place dans quelques semaines ne me convient pas!!! Parce que je pars du principe que, "je vote-je dis" "je ne vote pas-ben j'ai rien à dire".
    Cependant je suis bien d'accord que quoiqu'il arrive, quoique l'on fasse, les dés sont jetés...


    Dernière édition par NNSPS87 le 26/03/2012 00:23:37; édité 1 fois
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    jeunenantais
    Membre 7 étoiles
    Membre 7 étoiles

    Hors ligne

    Inscrit le: 11 Mar 2008
    Messages: 319
    Sexe: Masculin

    MessagePosté le: 25/03/2012 23:50:56
    mais attends nnsps87 ta vidéo sur marine le pen ne parle pas de marine le pen mais de stéphane poncet (qui s'est fait jeté du front national à cause de ses caricatures justement !)
    donc ta vidéo est idiote !
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    NNSPS87
    Membre 7 étoiles
    Membre 7 étoiles

    Hors ligne

    Inscrit le: 01 Oct 2011
    Messages: 313
    Sexe: Masculin
    Localisation: 87

    MessagePosté le: 26/03/2012 00:28:11
    jeunenantais a écrit:
    mais attends nnsps87 ta vidéo sur marine le pen ne parle pas de marine le pen mais de stéphane poncet (qui s'est fait jeté du front national à cause de ses caricatures justement !)

    Toutes mes excuses... Erreur rectifiée...

    Citation:
    donc ta vidéo est idiote !

    Je ne te permets pas... Si tu n'es pas d'accord, il y a d'autre façon de s'exprimer! Etre derrière ton clavier ne te dispense d'être correct! Même si je suis d'accord sur le fond, la vidéo n'était pas appropriée! Surprised
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    jeunenantais
    Membre 7 étoiles
    Membre 7 étoiles

    Hors ligne

    Inscrit le: 11 Mar 2008
    Messages: 319
    Sexe: Masculin

    MessagePosté le: 26/03/2012 00:39:09
    toutes mes confuses pour le mot "idiote" inapropriée est plus juste désolé :)
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    bella
    Membre 2 étoiles
    Membre 2 étoiles

    Hors ligne

    Inscrit le: 01 Fév 2012
    Messages: 54
    Sexe: Féminin

    MessagePosté le: 26/03/2012 00:45:17
    De toute façon j'ai l'impression que peu importe qui nous allons voté que les dés sont déjà jetés ! Mélenchon et les francs maçons qui peut m'en dire plus ?
    _________________
    La vérité est ailleurs...
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    liberta
    Membre 10 étoiles
    Membre 10 étoiles

    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Avr 2011
    Messages: 453
    Sexe: Masculin

    MessagePosté le: 26/03/2012 18:36:53
    Citation:
    Parce que je pars du principe que, "je vote-je dis" "je ne vote pas-ben j'ai rien à dire"


    Cette phrases je l'est entendu des centaines de fois , je ne vois pas pourquoi ceux qui n’adhère pas ou ne reconnaisse pas la légitimité de l'élection doivent tout simplement se taire cela vas à l'encontre des droits de l'homme et du droit à la liberté d'expression.

    Si je ne vote pas ces pour bien une raison "la légitimité de l'élection" elle ne l'est plus avec le blocage des signatures pour des candidats diminuant significativement le choix et comme je l'est écrit si haut pour ces diverses raisons.

    Petit récapitulatif du vote blanc ici

    http://www.politique.net/vote-blanc.htm


    Surprised

    ...
    _________________
    2011/2012 ne saura pas la fin des temps, mais un changement majeur pour les peuples du monde averti , peut être le seul moment ou ils pourront sortir de cette hypnose contrôler pour enfin reprendre leurs libertés et lever le voile pour atteindre leurs lumière interne.
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    Carida212
    Membre 16 étoiles
    Membre 16 étoiles

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2006
    Messages: 1 014
    Sexe: Masculin

    MessagePosté le: 28/03/2012 20:58:35
    jeunenantais a écrit:
    Y'en a ici qui veulent voter mélanchon ???? mais je croyais que les gens qui venaient ici étaient informés par rapport aux francs maçons ! Apparemment NON !!!
    Je voulais informer justement que bayrou, hollande, mélanchon, joly, étaient tous passés à l'oral devant le grand orient de france pour s'exprimer sur sa candidature à la présidentielle y'en a qu'une qui n'a pas été invité à le faire Marine le Pen !


    Premièrement, on écrit "Mélenchon". Cela montre à quel point tu t'intéresse à la politique. Enfin à ta décharge, les médias ne se lassent pas de ne parler que de Sarkhollande.

    Deuxièmement, qu'est-ce que tu sais des franc-maçons ? Sur ce forum t'as pu lire plein de choses (fausses pour la plupart, vraies pour certaines ) à propos des illuminati, franc-maçons, etc. Donc je tiens à signaler que comme dans toute organisation que ce soit, il y a des personnes bien et des cons. Stigmatiser ainsi la franc-maçonnerie est digne d'un ignare. L'extrapolation d'une idée que tu te fais d'une organisation, quelle qu'elle soit, à tous les individus qui la compose et présentement à Jean-Luc Mélenchon est une bêtise sans nom ( Et info pour toi : Si JLM est FM, il n'en est pas pour autant illuminati )
    Cette phobie de la franc-maçonnerie nous est caractéristique car nous ne savons pas, finalement, ce qui s'y passe.


    - - - - -


    Enfin, j'aimerais bien te donner mon avis sur les problèmes que rencontre l'Europe et la France.

    Donc pour commencer, je te dirais que le gros du problème actuel n'est pas le port du voile, ce n'est pas l'insécurité ou le chômage, même si c'est tout de même important ( surtout les deux derniers points ). Le gros du problème vient de la dette publique française ( qui est d'ailleurs redondante dans les différents états membres de l'union européenne ).

    Alors, cette dette, d'où vient-elle ? Comme je l'ai expliqué dans un topic parlant de la Grèce, le problème date de 1973 ( et effectivement de 1993 avec le traité de Maastricht ), date à laquelle on a décidé qu'en UE les états membres ne pouvaient plus emprunter à la banque centrale européenne. Conséquence directe : Les états sont notés par les agences de notation, et de ces notes dépendent la confiance qu'ont les banques privées à l'égard de ces états, lesquels sont dorénavant contraints d'emprunter à ces mêmes banques privées. Ca signifie qu'avant les états pouvaient emprunter à 0% d'intérêt à la BCE, et que maintenant cela varie entre 3% ( Allemagne avec son AAA ), et 18% pour la Grèce.
    Comme j'ai pu le dire ici et là, le FESF ( Fond européen de stabilité financière ) est un plan visant à aider les pays en difficulté de la zone européenne. En pratique il n'a été créé que pour la Grèce. Le FESF était le plan test d'un autre plan, plus important, mais je reviendrai là-dessus juste après.
    En gros, pour le cas de la Grèce qui est à la limite du défaut de paiement, le FESF lui propose de prendre en charge ses obligations, en demandant à la Grèce un remboursement dont le taux d'intérêt est moindre que celui proposé sur les marchés. Jusque là c'est plutôt gentillet. Mais pour être "sûrs" que la Grèce remboursera sa dette, on lui demande bien gentiment d'éviter les dépenses superflues.
    Conséquence directe : L'état ( de gouvernance Social-démocrate, i.e. comme notre libéral de François Hollande qui n'est assurément plus socialiste pour un sou, c'est le cas de le dire ) doit adopter des mesures d'austérité pour "se serrer la ceinture" : on observe donc une diminution des aides sociales et une augmentation des charges des ménages. Après une dizaine de mesures d'austérité, les grecs ne peuvent plus vivre. Ils n'arrivent pas à survivrent. Ils pillent pour se nourrir. Donc par conséquent il n'ont aucun pouvoir d'achat. L'absence de pouvoir d'achat entraîne sans l'ombre d'un doute la non-croissance d'un pays.
    La Grèce sombre dans un gouffre, mais peut importe, car les Banquiers s'enrichissent ! ( Aaah le néo-libéralisme... ! )

    - - - - -

    Vu que le FESF "a plutôt bien fonctionné" sur la Grèce, s'est vu créer le Mécanisme Européen de Stabilité ( MES ) qui est sensé assurer la pérennité du FESF, à l'échelle Européenne.
    Le principe est le même : Si un pays est en difficulté, on peut prendre en charge ses obligations en lui accordant un taux faible sur les intérêts.
    Comment ça marche ? Le MES possède un conseil administratif et un conseil des gouverneurs. Sans aller dans le détail, le CA ne sert à rien. Ce qui nous intéresse, c'est le CG. Le CG est composé de tous les ministres des finances des pays signataires du MES. Ce sont eux qui acceptent ou non d'aider un état en difficulté, ce sont eux qui fixent les mesures de remboursement, ce sont eux qui peuvent demander de l'argent à un pays signataire afin d'en aider un autre.

    Sauf que voilà :
    1. Pour bénéficier de l'aide du MES, il faut impérativement le ratifier. Or, comme aujourd'hui à peu près tous les états en Europe sont en difficulté ( certains bien plus que d'autres, nous sommes d'accord ), tout le monde va demander à y souscrire.

    2. Pour créer un fond monétaire, un pays qui ratifie le MES doit lui verser une certaine somme d'argent. ( De mémoire c'est 149 milliards d'€uros pour la France )

    3. A tout moment, et par vote majoritaire ( et non pas à l'unanimité ! , le CG peut exiger d'un état qu'il lui verse une certaine somme d'argent. En théorie bien sûr pour venir en aide à un état en difficulté, bien que dans les textes rien n'empêche le CG de faire cela en dehors de ce contexte. Le pays concerné est alors contraint de verser cet argent sous les 7 jours ouvrables.

    4. Le CA peut poursuivre en justice un état qui refuse ou qui ne peut pas payer la somme exigée en 3.

    5. Le CG ne peut pas faire l'objet de poursuites. C'est une organisation supranationale qui bénéficie d'une immunité totale.

    - - - - -

    Tout ceci nous amène à un diktat européen, dirigé par la finance, et qui ne se préoccupe pas des êtres humains qui, eux, sont tels des marchandises.

    Donc la dette en France vient d'un système pourri en Europe. Etant donné que le problème est européen, la solution doit être Européenne. Cela, Mélenchon l'a bien compris. C'était d'ailleurs le seul politique français à demander aux gauchistes de voter "Non", le 21 Février dernier, lors du vote de la ratification du MES. ( Soit dit en passant, cette info n'est jamais passée à la TV ). Il faut savoir qu'à l'assemblée nationale, les députés sont actuellement majoritairement de gauche. Mais François Hollande le libéral a appelé les députés PS à s'abstenir à ce vote. En d'autres termes, il n'a pas dit NON !
    Mélenchon est le seul a avoir parlé de ce mécanisme lors de ces meetings, pendant que Sarkhollande divaguaient et que Marine Le Pen entretenait sa névrose vis à vis des musulmans.

    - - - - -

    Ensuite, en France dans le cas qui nous concerne, on observe d'énormes inégalités sociales. En effet, les plus riches s'enrichissent et les plus pauvres s'appauvrissent. En terme proportion, les plus pauvres paient plus d'impôt que les riches. Oui, c'est la logique des gens de droite ( de Hollande à Le Pen, en passant par Bayrou et Sarko ) : Il vaut mieux prendre 500€ à 1.000 pauvres que de prendre 500.000€ à un footballeur qui gagne 10 millions par mois. ( Pauvres riches ).
    En plus, il existe tout un tas de magouilles pour éviter les riches de payer l'impôt. Je vous donne l'exemple qui me tient le plus à cœur :
    Quand quelqu'un achète une propriété ( appartement, maison, ... ) il est dispensé de l'impôt pendant 5 ans. Donc les très riches peuvent très bien acheter un appartement tous les 5 ans, ne payant ainsi jamais l'impôt. L'oncle d'un ami s'est retrouvé propriétaire de plusieurs appartements comme ça. En plus il les loue, se faisant encore plus d'argent.

    Le coup démagogue de F.Hollande des 75% est non seulement ridicule, car "75% d'impôts ça ne veut RIEN dire", mais en plus il ne l'appliquera jamais. Mélenchon, lui, propose des tranches progressives d'imposition en fonction du revenu, allant jusqu'à au moins 80% d'imposition pour les plus riches. Qu'est-ce que ça veut dire ? Ca veut dire qu'il existe un seuil, disons 1.000.000€, à partir duquel une personne gagnant plus par an devra verser 80% de son revenu. Concrètement, si je gagne 2.000.000 € par an, je retranche 1.000.000€ ( c'est le seuil de grande richesse ), et l'état me prend 80% de mon "surplus", soit 800.000€.
    Ainsi les riches paient autant que les pauvres en terme de proportions. Et ne me ditent pas que je serais malheureux avec "seulement" 1.200.000€ par an.

    - - - - -

    Enfin, et M.Mélenchon l'a bien compris. Un pays s'enrichit si ses citoyens dépensent plus. Mais pour qu'ils achètent, les citoyens français ont besoin d'un pouvoir d'achat supérieur ! Et non seulement le Smic à 1.700€ est possible, mais en plus il DOIT être mis en place !

    - - - - -

    L'espoir que j'ai, en plus, c'est que les élections grecques et allemandes ont bientôt lieu. Et la dominance des gouvernements conservateurs en Europe nous étouffe. Montrons à nos amis européens que la gauche n'est pas morte ! Montrons-leur que nous en avons assez de passer après l'€uro ! Montrons, en France, l'exemple, en votant pour Mélenchon ! Et voyons dans un futur proche l'émergence dans ces deux pays des partis humains ! Montrons-leur qu'il est possible de se soulever contre cette Europe qui n'est pas la nôtre !
    Une Europe, oui ! Mais une Europe POPULAIRE ! L'humain d'abord !


    ------------------------------------------------------------------------


    Je vous invite vraiment à vous informer au maximum sur ce qu'est le Mécanisme Européen de Stabilité.

    Je vous invite également à consulter régulièrement le site AgoraVox qui est un site citoyen où il est libre de proposer ses propres articles en réaction à des évènements ou tout simplement pour faire passer une idée. C'est un très bon moyen de communiquer, de débattre, et de s'enrichir culturellement.

    Ce qui est sûr, c'est qu'avec Sarkhollandréou, nous finirons comme la Grèce !
    _________________
    Comprends que tu es dupé, ressens la haine t'envahir, regarde Dieu dans les yeux, pour te libérer de tes chaînes et te dresser contre tes maîtres.
    - - - - - - - - - - -
    "La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie : une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude." ~Aldous Huxley
    Répondre en citant
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 26/05/2017 06:31:38
    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> N.O.M Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
    Page 1 sur 7

     
    Sauter vers:  

     
    Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Template Boogie by Soso
    Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com