NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
L’Évolution des Attributs de la Conscience

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> Sciences -> Sciences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
glevesque
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 4 431
Sexe: Masculin
Localisation: Longueuil

MessagePosté le: 16/02/2012 23:27:34
Salut

4 – L’Évolution des Attributs de la Conscience :


L’homme n’est pas la seule espèce animale sur terre à posséder les attributs de la conscience, mais il est l’espèce animale à travers laquelle le cerveau a évolué pour exprimer des capacités plus élevées, capables de représentation subjective et abstraite plus fine. La conscience découle en fait de l’évolution de différentes capacités fonctionnelles du tissu nerveux et des cellules qui le composent, les neurones, à traiter l’information du monde intérieur (proprioception et introception) et du monde extérieur (perception). La conscience n’est pas pour autant de nature matérielle, car il s’agit plutôt d’un processus émergent qui découle de l’activité informelle de l’ensemble du cerveau. On peut dire que les prémisses de la conscience vont émerger dès qu’une espèce animale est dotée d’un cerveau bien structuré, et qui évolue par la suite vers des capacités de plus en plus fines sur la représentation sensible du soi. Ici, il s’agit en fait de l’émergence de l’Égo et de la sensation d’être (voir le point 4.2.3), qui va évoluer par la suite, et selon le degré de complexité du cortex cérébral de l’espèce, vers des circuits nerveux associés au traitement des émotions et de leur représentation sensible sous forme de sentiments. Les circuits nerveux du système limbique traitent l’information qui est reliée aux émotions et à leurs expressions, tandis que le cortex associatif récupère l’information traitée pour en faire émerger une représentation sensible sous forme de sentiment.

4.1 – Émergence et fonctionnalité :

Notre cerveau ne voit pas le monde ! Il perçoit seulement des impulsions électrochimiques qui sont acheminées par les nerfs périphériques, et qui sont par la suite distribuées un peu partout à la surface du cerveau pour êtres traités à travers différents réseaux de cellules nerveuses. La propagation de l’influx nerveux s’effectue à travers les neurones et transite d’un neurone à l’autre via les axones et les dendrites, qui sont des excroissances des cellules nerveuses, par l’intermédiaire de molécules chimiques appelées les neurotransmetteurs. Le cerveau agit alors comme un centre intégrateur, où l’information distribuée à travers différents airs corticaux est corrélée par des mécanismes de synchronisation qui fonctionnent en parallèle. Encore une fois, nous retrouvons ici dans le mécanisme cérébral, des phénomènes qui sont associés aux couplages fonctionnels de différents réseaux en forme de boucle ayant des capacités fonctionnelles rétroactives.

Le traitement cérébral est effectué à travers différents réseaux de cellules nerveuses qui sont répartis et distribués dans différentes parties du cerveau. Les réseaux établissent des relations avec d’autres réseaux de cellules nerveuses qui se trouvent à proximité, tandis que d'autres communiquent avec des réseaux qui se trouvent à plus grande distance. La capacité du cerveau à fonctionner en parallèle, créer des mécanismes de renforcement et de synchronisation qui relit les différents airs corticaux associatifs entre eux. Cette dynamique relationnelle, qui regroupe des réseaux et des sous-réseaux de cellules nerveuses qui sont plus ou moins distants les uns des autres, et qui s’influencent mutuellement par toute sorte de boucles fonctionnelles aux capacités rétroactives, va finir par faire émerger des schémas comportementaux en réponse aux stimulis initiaux.

4.1.1 – La limite des capacités émergentes :

Pris de manière individuelle, que ce soit les neurones ou l’une des plus petites sous-unités fonctionnelles des réseaux de cellules nerveuses. Et bien ! Le cerveau ne voit que cette simple activité électrochimique, dont les sous-unités fonctionnelles vont à la longue se perdre de vue, et ceci, à travers les millièmes de secondes successives que va durer le traitement cérébral. Seules les différentes relations qui découlent des schémas de synchronisation vont pouvoir persister sur une plus longue durée, et ceux-ci tracent en quelque sorte, les parcours qui sont suivis par les différents processus reliés à la mémoire associative à long terme, en dessinant des chemins sous forme d’encartage de circuits nerveux électriques et matériels. Qu'importe par où le signal nerveux est passé, ce que le cerveau perçoit ne fait pas encore partie de la perception consciente du monde sensible. Il ne s’agit ici que de la manifestation de la mécanique électrochimique du cerveau et de processus d’excitabilité des cellules nerveuses entre elles, qui découlent des phénomènes observables reliés à l’effectivité. Il ne s’agit que des effets et des conséquences qui sont observées, et non de la cause ou de la substance même de la conscience qui est plus subtile.

4.1.2 – L’origine spirituelle des comportements conscient :

La conscience découle du travail de l'ensemble du cerveau, et son essence est donc reliée à la nature de ce qui émerge de manière globale de l’activité informelle. Bien que le cerveau reconstruit en permanence une représentation du monde, celle-ci est encodée dans l’embranchement de l’activité électrochimique des différents réseaux de cellules nerveuses, qui prend alors la forme d’une vaste matrice de circuits électriques aux multiples couches d’embranchements possibles. Et seul, un attribut d’émergence d’ordre sensible à le pouvoir d’embrasser l’ensemble de l’activité informelle qui s’en dégage. Seuls les êtres dotés de propriété sensible ont le pouvoir d’intégrer cette énorme masse d’information émergente, et de regrouper le tout en construisant une représentation du monde qui peut être ressentie et appréhendée. Les yeux voient et regardent le monde physique qu’ils transmettent ensuite au cerveau pour imprégner le ressenti de l’être sensible, mais c’est cet être subtile qui au final traduit le tout et regarde ce que les yeux du corps voient par le monde spirituel. Notre appréciation sensible portée sur le monde qui nous entoure, et notre capacité à ressentir notre propre sentiment d’être et de l’expérimentation de l’existence, découle donc au final de capacité spirituelle et non matériel.

L’esprit où l’âme, est donc une essence d’origine spirituelle qui est reliée à un corps durant l’incarnation, et dont la substance source qui émerge de l’activité de son cerveau imprègne la perception de l’être spirituel. Ce qui émerge du cerveau serait en fait une substance dont le but est de créer une interface informelle entre le monde matériel aux densités éthérique plus denses, et le monde spirituel aux densités éthérique moins denses ou se situe l’esprit. Le travail du cerveau n’est donc qu’un vaste processus électrochimique qui sert à informer l’esprit incarné de l’état de son corps. Le cerveau possède également des processus autonomes instinctifs composés d’arc réflexe nerveux et hormonal, qui ont été acquis au court de sa longue évolution à travers les âges, et qui servent à entretenir et à préparer le corps matériel à l’action. Le cerveau agirait comme une sorte d’antenne aux multiples points d’encrages d’entrée et de sortie, ou l’esprit reçoit l’information du monde matériel qui l’entoure, et par laquelle il peut ensuite interagir en imprégnant le cerveau de sa volonté. On peut se représenter cette dynamique comme étant plusieurs membranes de densité éthériques différente qui se chevaucheraient et qui s’interposeraient l’une à côté de l’autre ? Une pour notre monde matériel aux densités plus grandes, une autre au densités éthérique moindre pour la substance intermédiaire (le périsprit), et une dernière aux densités éthérique encore plus faible pour l’esprit ou l’essence de l’être sensible.

4.1.3 – Comportements indéterminisme, intrication et libre arbitre

Le comportement indéterminisme qui est associé à la complexité fonctionnelle du cerveau et à l’expression du libre arbitre de la conscience, découlerait directement de cet aspect de transition entre l’être spirituel, qui prend les décisions finales, et le cerveau qui en subit l’action. L’action du libre arbitre exprimée par la volonté d’un être spirituel se manifesterait alors par l’émergence d’une sorte de corrélation entre différents états d’intrications quantiques, qui transiteraient à travers l’interface, c'est-à-dire de la membrane de densité intermédiaire ou périsprit, en franchissant la barrière de potentiel par effet tunnel. Le cerveau traduit ensuite la volonté de l’être sensible en effectuant le processus inverse de la perception. Il reçoit les facteurs ayant transité par intrication de l’interface, et ceux-ci vont par la suite déclencher et activer les différents mécanismes cérébraux qui vont préparer la mise en place du schéma comportemental, et qui va permettre à l’esprit de se manifester et d’interagir avec le monde matériel. Ce processus n’est pas à sens unique, et il y a plusieurs interférences entre l’un et l’autre.


Ce sujet fait partie de la synthèse de mes recherches

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est mieux.
Les panoramiques martiens
Évolution de la Conscience Spirituelle
INDEX DES VIDÉOS
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 16/02/2012 23:27:34
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> BIENVENUE -> Actualité mondiale et découvertes -> Sciences -> Sciences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

 
Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com