NousNeSommesPasSeuls :: Forum de discussions sur les thèmes de l'ufologie, le paranormal, les sciences, ...
NousNeSommesPasSeuls Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
La grande fraude du réchauffement global, par Martin Durkin
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> ARCHIVES GÉNÉRALES -> ARCHIVES GLOBALES NNSPS -> Archives chroniques NNSPS -> LA VIDEO DE LA SEMAINE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TOF
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 4 469
Sexe: Masculin
Localisation: GPS
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 21/07/2011 12:58:39
change de ton dédale , rien ne te permet de juger les autres !

un sujet de rama contredit absolument tout ce que tu viens d'ecrire !

=> http://nousnesommespasseuls.xooit.com/t15862-Rayonnements-cosmiques-et-chan…

redescend d'un etage et place toi au méme niveau que les autres , ou tu sera jugé toi aussi ! reflechi
_________________


Dernière édition par TOF le 21/07/2011 13:05:22; édité 2 fois
Répondre en citant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/07/2011 12:58:39
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
TOF
Membre 17 étoiles
Membre 17 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 4 469
Sexe: Masculin
Localisation: GPS
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 21/07/2011 13:04:47
strato a écrit:
c.isme a écrit:
"Le réchauffement ne se produit pas partout uniformément mais dans les zones de concentration des métropoles, en l'occurrence l'hémisphère nord."
pourquoi le réchauffement est il plus important dans les zones de concentration de métropoles ?
ne serait ce pas parce que l'effet de serre y est plus important ?


ou que le bétonnage est le plus important , et que la chaleur stagne ! jesaispas

strato a écrit:
histoire de contrebalancer, voici un relevé des températures moyenne de la station météo des orcades du sud de 1903 a 2010


c.isme a écrit:
Donc tu comprends bien que mettre en majorité des données thermique qui sont près des métropoles (sondes) pour soit disant calculer une "température globale" de la terre est fallacieux. C'est comme calculer la température globale du corps humain en ne prenant que les endroits les plus chaud.
pourtant c'est exactement comme ça que l'on prend la température globale du corps humain, et ça fonctionne très bien


quelle zone , anale ou buccale , il y as deux ecoles ! Mr. Green le sternum est trés chaud aussi d'ailleurs , car trés prés du coeur !

alors prenons la chaleur globale de la terre au point les plus chauds , les volcans ! jesaispas
_________________


Répondre en citant
Revenir en haut
c.isme
Membre 5 étoiles
Membre 5 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2008
Messages: 247
Sexe: Masculin
Localisation: terre
Banni définitivement
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 25/07/2011 01:25:14
dedale a écrit:
Citation:
Tu appelles vérités des calomnies et insultes que tu me portes sans rien apporter de sérieux en argumentaires et sources scientifiques. D'ailleurs j'ai apporté une source supplémentaire aux observations sur Pluton mais comme beaucoup l'aurons remarqué si j'apporte une source scientifique il faut que tu l'as discrédite tout de suite sans même que je l'ais commenté et ceci sans arguments réels. Content de voir que tu es toujours en forme dédé.


Parce que toi tu apportes "des sources" sérieuses, une argumentation scientifique? Non seulement tu ne cites (copié-collé) qu'une seule et même source qui rabache à foison les mêmes foutaises, mais tu n'as strictement rien pour juger ce qui est scientifique ou pas. Ne vois pas une insulte dans ces propos réalistes et justifiés. Tu balances des infos pourvu que ça mousse sans même les vérifier.

Le site "pensée-unique"; je dirais plutôt "amalgame-pour-apôtres.fr". Confused

C'est un jeu infantile. Tu n'es même pas un climatosceptique. Tu fais ça juste pour me gonfler ( petite vengeance pitoyable et mesquine) : Tu n'imagines même pas ce que je pense de toi, des choses plutôt amusantes. Heureusement, je ne suis pas assez stupide pour te prendre au sérieux.


tu ferais mieux de sourcer mieux l'élément graphique (courbe) que tu as donné que de perdre ton temps avec tes dires qui ne sont bon que pour les limaces . Si c'est pas du nombrilisme tout ça, bon abaissons nous au même niveau; j'ai pourtant posté ici un lien de penseeunique avant que toi tu n'arrives avec ton premier message "Ce n'est pas qu'une histoire de sciences." Tous les articles de penseeunique sont fait avec références à l'appui citant membres du GIEC ou ex membres, journaux scientifiques + références des articles, journaux de presse non scientifique, débats gouvernementaux ou X déclarations.
Tout ceci est bien référencé. Et les propos du scientifique retraité faisant ce site seul (charge de travail énorme) sont elles même basé sur tous ces documents de référence. Je te prierais bien de ne pas m'interdire de quoi je serais capable de juger ou non. Surtout quand toi même ne fais que dire qu'il n'y a pas de débat ici, cela devrait être de ma faute si tu ne reprends pas les articles que je cite ici pour les critiquer de manière propre ? (CAD autrement que d'y accoler "amalgame-pour-apôtres" ou "foutaises" qui ne sont que pure calomnie encore une fois sans arguments sur les articles de ce siteWeb.)

________

http://nousnesommespasseuls.xooit.com/t15862-Rayonnements-cosmiques-et-chan…
Merci à RAMA et j'avais bien vu cette information et j'attends avec impatience de voir si le GIEC lui aussi finira par être interdit de faire quelconques interprétations des bases de données scientifiques qui a en sa possession. (mise à par les articles de greenpeace qu'il incorpore dans ces rapports bien sur.)

Avec ces éléments sur les rayons cosmiques il faut bien comprendre à quel point il est important de revoir les modèles en physique et cosmologie;
http://www.alterinfo.net/Un-elephant-dans-le-salon-de-la-NASA_a60662.html?p…
catalogue pratique;
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6563-theorie-de-l-univers-electri…
L'étude sur l'incidence de la basse atmosphère de ces rayons n'en est qu'à ces débuts mais apparait comme de plus en plus attractive.
Mettre ce nouvel élément dans le "complexe climatique" et donc la climatologie est d'autant plus difficile que les divers secteurs des sciences physique n'aiment pas trop se mêler les un aux autres.

En bonus sur les mathématiques;
titre; Extraits de Mélanges - René Guénon A #LLP



_________________
liberté d'expression
http://www.youtubeatschool.info/permalink.php?url=xIQ0pQ5KYfPxWSu2MueIUEqG6…


http://www.pensee-unique.fr
http://www.renovatiotv.com
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6563-theorie-de-l-univers-electri…


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
c.isme
Membre 5 étoiles
Membre 5 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2008
Messages: 247
Sexe: Masculin
Localisation: terre
Banni définitivement
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 08/11/2011 13:26:33
beaucoup d'information ces temps ci je viens un peu tard sur cette article

18 Octobre 2011 : Judith Curry : Science (A), Communication (B) et Politique (C) ; A+B=C ou A=C-B ?

Le temps passant, les sondages (notamment dans les pays anglophones) montrent que le public devient de plus en plus sceptique au sujet des thèses du réchauffement climatique anthropique. En parallèle avec un nombre croissant de scientifiques éminents qui se désolidarisent de cette affaire (e.g. Ivar Giaever , ci-dessous et la longue liste qui figure dans cette page), on voit à présent des hommes/femmes politiques anglophones qui n'hésitent plus à déclarer ouvertement leur scepticisme, comme, par exemple, lors de la course des primaires présidentielles aux USA.
Evidemment -on les comprend- les climatologues mainstream proches du GIEC s'en inquiètent, tout comme les grandes institutions largement impliquées dans cette affaire. Ils ne comprennent pas, cherchent des explications et, surtout, à établir des contre-feux.

Quelles solutions proposent-ils ?

De manière générale et vous en verrez un autre exemple ci-dessous, les institutions et les climatologues proches du GIEC sont persuadés que la progression du scepticisme climatique dans le grand public et dans les milieux politiques, provient, non pas des doutes et des incertitudes que l'on peut nourrir sur la science qu'ils présentent comme un fait acquis, mais d'un défaut de communication de leur part. C'est donc cela qu'ils doivent améliorer, pensent-ils.
Beaucoup reconnaîtront ici la démarche classique des responsables politiques qui, quand le public n'est pas d'accord avec leur projet, affirment que ce dernier n'a pas compris et qu'il ne peut s'agir que d'un problème de pédagogie et/ou de communication.

Dans ce contexte, et comme le savent les lecteurs de ce site, le plus emblématique des climatologues alarmistes est, sans contexte, James Hansen (du GISS de la NASA). Ce dernier vient de faire une déclaration à la Royal Society (UK), répercutée dans les médias anglophones tel "The Independent UK" dont des extraits de l'article sont traduits ci-dessous ( www.independent.co.uk/environment/climate-change/global-warning-climate-sce… ). La déclaration de J. Hansen y a fait grand bruit et elle va très exactement dans le sens de ce qui est décrit ci-dessus :

Citation:

THE INDEPENDENT (UK) (11 octobre 2011) (caractères engraissé par PU)

"Le Réchauffement climatique : les climato-sceptiques sont en train de gagner la bataille.
Le père du mouvement vert déclare que les scientifiques manquent d'aptitude aux relations publiques pour convaincre le public de les écouter."



Par Michael McCarthy, Editeur sur l'Environnement.
-------------------------------------------------------------

"Les climato-sceptiques sont en train de gagner la bataille vis-à-vis du public au sujet du réchauffement climatique, a déclaré le plus célèbre climatologue, James Hansen de la NASA, hier à Londres."

"Au cours d'un exposé à la Royal Society, (NdT : L'Académie des Sciences Britannique) le Dr. Hansen a été franc au sujet du succès remporté auprès du public par ce qu'il appelle "les contrarians du climat", en atténuant de manière efficace la perception du public vis-à-vis du réchauffement climatique. Il a dit "Ils gagnent la bataille depuis plusieurs années même si la science s'est clarifiée." (NdT : C'est exact, mais pas dans le sens qu'il défend)
"Une partie du problème, a-t-il dit, tient au fait que le lobby climato-sceptique a utilisé les services de professionnels de la communication, tandis que les "scientifiques sont tout simplement incompétents pour communiquer avec le public et n'ont pas les moyens de le faire." [...]


Cette déclaration de J. Hansen nous explique que si les climato-sceptiques ont sérieusement gagné en audience auprès du public, ce n'est pas à cause des multiples incertitudes de la science climatique ni à cause des nombreuses maladresses (pour rester aimable) commises par les zélotes du GIEC (Les courriels du climatgate, l'Himalyagate, le malariagate etc..) au cours des années passées.
Selon "le père du mouvement vert" comme l'écrit The Independent, (bien que Hansen ne le soit certainement pas, même s'il est très actif dans ce domaine), la véritable raison de cet échec des climato-alarmistes résiderait dans un problème de relations publiques et de communication !

Sachant ce qu'il en est aux USA, comme au Royaume Uni et dans les pays francophones, au sujet de la couverture médiatique du climato-alarmisme, où la quasi-totalité des médias (la totalité en France) ont soutenu et soutiennent activement (et parfois maladroitement) les thèses du GIEC, on ne peut que s'étonner des affirmations de James Hansen devant la Royal Society.
Cependant et compte tenu de l'énormité de cette déclaration, beaucoup ont pris cela avec humour. Vous trouverez sur le site du statisticien William Briggs, un sketch humoristique (une discussion entre James Hansen et son fidèle assistant Gavin Schmidt qui, peu à peu, énumère le liste interminable des médias qui sont acquis à leur cause) dont je vous conseille la lecture, si vous êtes anglophone.

A ce propos, et comme vous allez le voir, Judith Curry n'est pas du tout de l'avis de James Hansen. Elle ne pense pas que la "com" soit la solution aux problèmes des tenants du GIEC.
Et elle ne l'envoie pas dire...


Suite et source: http://www.pensee-unique.fr/paroles.html#judy3

Il y a dans la suite un petit bouquin en anglais sur le GIEC de Donna Laframboise journaliste d'investigation canadienne. Vous pouvez choisir le format papier ou en téléchargement.

http://www.amazon.com/Delinquent-Teenager-Mistaken-Climate-ebook/dp/B005UEV…
_________________
liberté d'expression
http://www.youtubeatschool.info/permalink.php?url=xIQ0pQ5KYfPxWSu2MueIUEqG6…


http://www.pensee-unique.fr
http://www.renovatiotv.com
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6563-theorie-de-l-univers-electri…


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
c.isme
Membre 5 étoiles
Membre 5 étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2008
Messages: 247
Sexe: Masculin
Localisation: terre
Banni définitivement
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: 09/06/2013 10:13:47
Bon dimanche à vous.

16 Mai 2013 : Rétro-pédalages et replis élastiques :


Pratiquement à l'insu des lecteurs, auditeurs et téléspectateurs francophones mais pas à celui de leurs contemporains anglophones et germanophones, la période récente a été passablement mouvementée dans le Landerneau climatologique international.

La raison fondamentale qui a donné lieu à cette agitation tient à ce que l'évolution des paramètres observés, et notamment celle de la température globale qui a stagné, n'a pas suivi, au moins depuis une quinzaine d'années, les prédictions/prévisions/scénarios mis en avant par les climatologues mainstream affiliés au GIEC
, comme vous le (re)verrez ci-dessous.
Interrogés à ce sujet, les personnalités les plus en vue sur ces questions, telles que James Hansen (GISS NASA, maintenant retraité) et Rajendra Pachauri (CEO du GIEC), ont franchement reconnu (mais comme on l'imagine, du bout des lèvres) l'évidence observationnelle.
Les divergences croissantes entre les prévisions/prédictions/scénarios du GIEC et les observations objectives étaient très apparentes dans les documents préparatoires du prochain rapport AR5 du GIEC, comme nous l'avions vu lors d'un billet précédent. (http://www.pensee-unique.fr/news.html#sod)

Compte tenu des implications considérables de ces affaires climatiques, la presse internationale d'une part et la communauté des climatologues d'autre part, ne pouvaient plus rester les bras croisés.
C'est ainsi qu'au cours des deux ou trois mois écoulés, nous avons assisté à une spectaculaire série de rétropédalages, plus ou moins contraints, de la part de nombreux médias qui avaient auparavant et depuis de nombreuses années, pris fait et cause pour les thèses du GIEC et fait, auprès du public, la promotion du réchauffement (changement) climatique anthropique avec les conséquences que l'on connaît.


Suite du refroidissement médiatique ici (revue de presse et tour de table des titres de ces derniers temps à la partie 2)
http://www.pensee-unique.fr/news.html#back

1) Des graphiques qui interpellent :
2) Les médias hésitent et s'interrogent. Puis se décident...(à l'étranger).
3) Derrière le rideau, chez les scientifiques, c'est la "bataille de la sensibilité climatique ".


Je poste tout de même la conclusion qui rappelle un peu les différents courants du schisme climatique.

Citation:

4) En guise de conclusion : Un clin d'oeil aux "cyclo-fans" (ou "cyclo-maniaques ", comme les nomment les zélotes du GIEC).

Comme le savent les lecteurs réguliers de PU, il existe plusieurs approches différentes pour tenter de comprendre le fonctionnement du climat et d'en tirer des prévisions à moyen et long terme. La première, pratiquée par les climatologues proches du GIEC, consiste à utiliser une méthode "bottom-up"; c'est à dire une modélisation qui part du bas (les mécanismes élémentaires) et remonte vers le haut (le climat). "Le bas" étant constitué par la collection des phénomènes élémentaires qui, pense-t-on, régissent le climat. Le danger de cette pratique est évidemment qu'il faut être absolument certain que l'on connaît, en détail, les mécanismes fondamentaux et, surtout, qu'on n'en oublie aucun. Rajoutez à cela des modèles informatiques ultra-sophistiqués et dotés de nombreux paramètres ajustables et vous obtenez les prédictions/scénarios qui sont représentés dans la section 1 de ce billet.

Une approche différente que l'on pourrait qualifier de "top-down" est utilisée notamment par les chercheurs qui cherchent à évaluer la sensibilité climatique. Elle consiste essentiellement à tenir compte des observations pour corriger périodiquement les modélisations et rectifier le tir en conséquence. Cette méthode est "top-down" parce qu'elle corrige sans cesse les paramètres primaires (le down) à partir des observations sur le climat (le top).

Une troisième méthode, utilisée par des scientifiques "indépendants" que l'on peut qualifier de purement empirique, consiste à admettre d'emblée qu'une modélisation "bottom-up" réaliste du climat de la planète est encore hors d'atteinte, vu la complexité du problème et notre méconnaissance du détail des mécanismes de base. Ainsi, selon ces chercheurs empiristes, la seule chose raisonnable que l'on puisse faire consiste à rechercher dans les données climatiques existantes, l'émergence de périodicités, ou de cycles, qui se sont reproduits au cours des décennies ou des siècles passés. Cette méthode purement empirique n'a évidement pas les faveurs des chercheurs proches du GIEC qui la trouvent non analytique, voire "peu scientifique".
Pourtant, il n 'est pas douteux que la reconnaissance progressive d'une quantité d'oscillations naturelles (mal ou pas reproduites par les modèles), notamment les oscillations océaniques, va dans le sens des empiristes.




Les lecteurs attentifs se souviendront du billet (http://www.pensee-unique.fr/froid.html#stat) dans lequel j'avais évoqué l'analyse harmonique, sans aucun a priori sur les mécanismes sous-jacents, de la variation de l'anomalie de température du globe par Klyashtorin et Lyubushin (2003) qui faisait suite et complétait celle de Schlesinger et Ramankutty (1994). Lesquelles ont d'ailleurs été rejointes et confirmées par les contributions de nombreux autres auteurs (tels que Scafetta, Syun Ichi Akasofu, Gray, Keenlyside etc. que j'avais cités dans un billet rédigé en 2009.)
http://www.pensee-unique.fr/froid.html#stat

Nous avons observé, ci-dessus, la divergence croissante entre les prédictions/scénarios des modèles utilisés par le GIEC et les observations effectives et les interrogations multiples que ce constat a suscité.

Il m'a semblé équitable d'effectuer la même comparaison entre les prédictions de Klyashtorin et Lyubushin, effectuées en 2003, à partir d'une analyse purement harmonique de la variation de la température, avec la réalité objective, comme vous le voyez sur le graphique ci-contre.
Je vous rappelle que l'inclinaison de la sinusoïde figurant sur leur graphique représente une hausse constante de la température d'environ 0,5°C/siècle au moins pour la période considérée, ce qui, selon Syun Ichi Akasofu et d'autres, correspond à la sortie du petit âge glaciaire qui a sévi au XVIIIe et au début du XIXe siècle.

Le graphe en traits noir date de 2003. La partie droite de ce graphique de Klyashtorin et Lyubushin (en hachures verticales) représente leurs prévisions de cette époque.
Le graphe en traits rouges représente la courbe des variations effectives de la température du globe vues par les données officielles actualisées (disponibles jusqu'en Mars 2013) HadCRUT4.

Certes, il est encore trop tôt pour conclure mais la ressemblance entre ces deux graphes est assez frappante, notamment pour la période récente.

Et de fait, la "stagnation" actuelle des températures qui agite si fort le petit monde médiatico-scientifique comme nous l'avons vu, avait été prévue par ces deux auteurs (ainsi que, depuis, par beaucoup d'autres, dont une partie importante de l'école Russe, Scafetta, Gray, Akasofu etc.) dès 2003, c'est à dire, il y a dix ans, sans remonter jusqu'à Schlesinger et Ramankutty qui, dès 1994, avait décrit cette sorte de sinusoïde inclinée avec les maigres données dont ils disposaient à l'époque. Il suffisait de la prolonger... Si ces auteurs ont raison et comme je vous l'avais raconté dans cette page, (http://www.pensee-unique.fr/froid.html) nous allons plutôt vers le froid que vers le chaud. Nous verrons.

Wait and see !

Comme toujours, c'est à vous de tirer les conclusions mais ce qui est certain c'est que nous vivons une époque passionnante et que vous ne trouverez rien de tout ce que je vous ai rapporté ci-dessus, dans aucun de nos médias.

Stay tuned



bonus
http://www.revivall.org/article-l-antarctique-avec-et-sans-glace-118320197.…
_________________
liberté d'expression
http://www.youtubeatschool.info/permalink.php?url=xIQ0pQ5KYfPxWSu2MueIUEqG6…


http://www.pensee-unique.fr
http://www.renovatiotv.com
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6563-theorie-de-l-univers-electri…


Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 28/05/2018 00:26:33
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    NousNeSommesPasSeuls Index du Forum -> ARCHIVES GÉNÉRALES -> ARCHIVES GLOBALES NNSPS -> Archives chroniques NNSPS -> LA VIDEO DE LA SEMAINE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 sur 6

 
Sauter vers:  

 
Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com